Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Fiche technique : Conduite apicole annuelle

Zery
Messages : 428
Localisation : Belgique / Liège

Fiche technique : Conduite apicole annuelle

Message#1 » lun. janv. 21, 2019 8:54 pm

Voici un exemple apiculture, qui se veut être une ligne de conduite qui est à adapter en fonction des conditions.
Une raison, entres autres, pour laquelle il est indiqué des périodes de floraisons et/ou les mois de l'année.
C'est sur 9 cadres plus une partition .

Apiculture production de miel :

Floraison du Perce-Neige/noisetier :
----------------------------
suivant les années, premières sorties des abeilles,

1) Fin février :
-------------
- placer les colonies mortes à piller
- nettoyer les tiroirs

2) Floraison du saule marsault :
----------------------------
grosses pelotes de pollen jaune,
- stimuler au sirop ( 50/50 + vinaigre de cidre) pour les ruches de production si nécessaire.

3) DÉBUT de la floraison merisier/cerisier : fin de la période de pillage
----------------------------------------
- Enlever les isolants des toits
- Placer la grille à reine puis la première hausse sur ruche de production
- Agrandir l'ouverture à +/-10cm
---------------------------------------------------------------------------
4) Mi avril ou DÉBUT du colza et/ou de l'aubépine :
---------------------------------------------------------------------------
- Agrandir les entrées à glissière à 20 cm MAXIMUM, pas en grand car cela demande trop de gardiennes et rend les abeilles trop agressives.
- placer la 2ème hausse.
- placer les ruchettes-pièges voir la fiche : PIEGES_A_ESSAIM.txt

4 bis) Début mai au rucher d'élevage :
---------------------------------------------------------------------------
- Création d'essaims artificiels, si nécessaire :

Si possible, placer un cadre de cire neuve au centre de la ruche mère 2 jours avant la création de l'essaim artificiel, pour avoir des œufs les plus jeunes possibles et en grosse quantité pour optimiser le choix des abeilles pour la future reine.
Attention, car il y aura de grandes chances que la reine-mère soit sur ce cadre.
Puis créer l'essaim artificiel :
Sur 3 cadres + l'équivalent d'1 cadre d'abeilles, secouées dans la ruchette avec l'entrée à +/- 4 cm d'ouverture.
- Compléter les ruches-mères par 3 cadres gauffrés à faire bâtir par les abeilles.

5) FIN de la floraison de l'aubépine / colza/ acacia
ou 21 MAI :
--------------------------------------------------
- réduire les entrées des ruches de production à 15 cm
- récolte des hausses et extraction du miel de printemps
- puis replacer directement 1 hausse avec cadres bâtis uniquement pour la miellée d'été sur ruche de production.

5 bis) Au rucher d'élevage :
- petite stimulation pour les essaims en ruchette après observation de début de ponte,
exemple avec l'eau miellée du nettoyage du matériel (extracteur, maturateur, etc...)

6) Mi-juillet :
--------------
Fin de la période de piégeage,
- récupérer les pièges et placer les essaims au rucher d'élevage
- les stimuler pour les faire cirer jusqu'à 5 cadres si nécessaire
ou
- réunir en supprimant les essaims faibles par secouage des cadres au loin et les ajouter aux essaims forts
pour former des colonies de production pour l'année suivante.

7) Début de la floraison du tilleul :
-------------------------------
- réduire les entrées à +/- 10 cm

8 ) FIN de floraison des muriers ou au 15 août au plus tard si bel été
------------------------------------------------------------------------
- réduction d'entrée à +/- 4 cm pour toutes les colonies
- récolte des hausses du miel d'été
- retirer 1 à 2 cadres de corps de ruches remplis de miel (pour éviter la fausse teigne en aout lors de la réduction de la taille de la grappe d'abeilles)
- placer 1 à 2 cadres de cires gaufrées au 3/4 ou juste amorcés coté Ouest.
- mettre les cadres à lécher (pillage des cadres de hausses à stocker)
- cadres corps à sortir du circuit pour renouveler les vieilles cires.

9) Début ou mi-août :
--------------------
- nourrissage sirop lourd pour hivernage : minimum 15 litres/ruche de production
9 bis) Au rucher d'élevage :
- nourrir les essaims pour hivernage minimum 10 litres/ruchette

10) Fin août / Début septembre :
---------------------------
- fin du nourrissage des ruches de production.

11) Fin septembre :
------------------
- Replacer les isolants des toits, pas avant car il y a un risque d'installation de fourmis et autres insectes dans les isolants des toits.
- placer un poids sur les toits des ruches pour éviter qu'ils ne s'envolent.
- nettoyer les tiroirs et sous les ruches si nécessaire.

12) Hiver :
----------
- Entretien des ruches et ruchers, nouveaux emplacements, etc.
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Avatar de l’utilisateur
Yay Ours
Messages : 600
Localisation : Vallée du Jabron (04)

Re: Fiche technique : Conduite apicole annuelle

Message#2 » lun. janv. 21, 2019 9:31 pm

Super!
Voilà un guide/mémento fort intéressant... :bravo :super
A+
L'Ours
Yannick

"Le doute, s'il est de bonne foi, amène l'examen, et l'examen la lumière."
Sosthène de La Rochefoucauld

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3182
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Fiche technique : Conduite apicole annuelle

Message#3 » mar. janv. 22, 2019 12:23 am

Merci pour ce calendrier qui donne quelques repères.
Pour ma part, je redoute et j'empêche si je le peux le pillage d'une ruche morte par crainte de propager une éventuelle maladie.
Je ne pratique pas non plus le nourrissage d'automne, sauf exception.

ed.chimar
Anciens
Messages : 2106
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Fiche technique : Conduite apicole annuelle

Message#4 » mar. janv. 22, 2019 7:44 am

Zery a écrit :1) Fin février :
-------------
- placer les colonies mortes à piller

Es-tu sûr que ce soit un bon conseil ?

En principe on retire ces colonies du rucher, on tente d'identifier la cause et on agit ensuite en conséquence. Et dans le doute on s'abstient de mettre en œuvre des méthodes qui pourraient multiplier les problèmes.
Archimed

Avatar de l’utilisateur
bebert69
Messages : 998
Localisation : Monts du lyonnais

Re: Fiche technique : Conduite apicole annuelle

Message#5 » mar. janv. 22, 2019 11:24 am

ed.chimar a écrit :
Zery a écrit :1) Fin février :
-------------
- placer les colonies mortes à piller

Es-tu sûr que ce soit un bon conseil ?

En principe on retire ces colonies du rucher, on tente d'identifier la cause et on agit ensuite en conséquence. Et dans le doute on s'abstient de mettre en œuvre des méthodes qui pourraient multiplier les problèmes.

C'est le premier truc qui saute aux yeux en effet, et c'est à proscrire.

Après, dans les faits, combien de colonies mortes pendant l'hiver se font piller avant que l'apiculteur s'en rende compte... un bon nombre à mon avis !

Zery
Messages : 428
Localisation : Belgique / Liège

Re: Fiche technique : Conduite apicole annuelle

Message#6 » mar. janv. 22, 2019 12:51 pm

À chacun d'y piocher ce qui l'intéresse.
Si vous voulez en savoir plus sur le phénomène, c'est une pratique courante chez les abeilles hors période de butinage.
Je vous invite à taper le mot "pillage" dans le moteur de recherche, il existe un tas de fils de discussion sur le sujet.

En partant du principe qu'elles ne se gênent pas pour piller les autres colonies même avant qu'elle n'aient complètement dépéri, j'en suis venu à être du même avis que bebert69 avec malgré tout l'intime conviction qu'elles iront voir ailleurs de toute manière.
Entre les maladies, bactéries,virus, bébêtes, spores et autres vilains pas beaux, j'ai soigné mon hypocondrie apicole.

C'est aussi pour cela qu'il est bien précisé comme première ligne d'anticipation :
Voici un exemple d'apiculture, qui se veut être une ligne de conduite qui est à adapter en fonction des conditions.

Combiné avec le titre du fil de discussion, point de doute possible, cela dure douze mois et c'est bien la seule chose qui soit commune à tous.
Tous comme de décrire sa technique complète de gestion de cadres ou barrettes, conservation de rayons etc. en prenant compte de tous les cas de figure.
Parce que les "c'est pas compliqué", "il y a qu'à", "il suffit de", théoriques, sont plus faciles à dire qu'à faire.

Cela demande une certaine organisation annuelle assez cyclique tout en étant souple à la fois ; ce qui n'est pas toujours évident d'écrire ou comme d'exposer sa propre conduite sur un an, avis aux amateurs.
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Avatar de l’utilisateur
Boeschepe
Messages : 106
Localisation : Nord (59)

Re: Fiche technique : Conduite apicole annuelle

Message#7 » mar. janv. 22, 2019 6:12 pm

Merci Zéry pour ce calendrier c'est une très bonne idée !
Patrick

Monts de Flandres - Nord
3 ruches Warré - 1 ruche Voirnot divisibles

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3182
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Fiche technique : Conduite apicole annuelle

Message#8 » mar. janv. 22, 2019 6:45 pm

Bonjour Zéry,
quand je donne mon avis sur tel ou tel point de ce calendrier-programme, ne le prends pas mal : ça ne signifie pas que je désapprouve sa publication, au contraire.
La preuve qu'il est utile, c'est qu'il fait débat, ce qui est normal étant donné la diversité des pratiques ici.
Sur le pillage, bien sûr que nos abeilles n'attendent pas notre signal pour s'y livrer si l'occasion se présente, mais occasion que je me garde bien de leur fournir pour le risque sanitaire d'une part mais aussi parce que lorsqu'elles se mettent en "mode pillage", elles peuvent vite devenir incontrôlables et faire du dégât dans un rucher et éventuellement dans son environnement, en ville notamment.
Ce programme pourrait aussi être complété par un calendrier des traitements du varroa pour ceux qui les pratiquent.
Et là encore, la diversité est grande, sans parler du principe même des traitements qui lui aussi fait débat...

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11224
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Fiche technique : Conduite apicole annuelle

Message#9 » mar. janv. 22, 2019 10:59 pm

Bonsoir et merci beaucoup, Zéry, pour cette fiche.

Effectivement, le pillage est une source de dispersion des maladies et parasites. Pour les cadres de hausses, maintenant, je les mets sur une ruche bien fermée, le soir. Ainsi, si maladie il y a, je ne fais qu'une seule victime en plus de la ruche d'où venait la hausse.
Pour les cadres des colonies mortes, il me semble qu'il y a deux cas. Soit on sait que la ruche n'est pas morte de maladie et là, on peut appliquer ta méthode, soit on a un doute et là, on peut faire de l'hydromel ou du nougat.

Au plaisir.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Zery
Messages : 428
Localisation : Belgique / Liège

Re: Fiche technique : Conduite apicole annuelle

Message#10 » mar. janv. 22, 2019 11:48 pm

Bzz Bzz oui c'était bien compris.
C'est d'ailleur mis dans diver pour ne pas polluer la rubrique conduite warré.

Mais je ne vais pas dire (j'invente) faire des divisions d'éléments à la floraison des amandiers dès la fin février alors que la végétation en est absente et que les abeilles relance parfois à peine le couvain dans ma région.
Tout comme c'est certain que ce n'est pas une conduite de ruchers en ville avec des cadres d'abeille "bêtement"
coincées dans un coin les réserves dans l'autre, placé, à 300m des ruchers pour les faire lécher. :lol:
Ou encore le candi qui en est aussi abscent. :wink:
Suivant les points de vue quelqu'un pourrait dire
quoi tu ne met pas de candi! Mais c'est impensable ! etc....
C'est à ne plus s'en sortir.
Je ne vais pas non plus écrire dans la ligne de conduite des choses que je ne fais pas
ou encore moins dire du genre:
Ha non moi si j'était à ta place la miellée de thym, je leur laisserai.
D'un endroit ou je ne suis pas,
etc...

Cela à plutôt pour objectif que chacun expose Sa façon de faire du 1 janvier au 31 décembre,
dans un résumé assez structuré et méthodique pour en inspirer les autres. :wink:

Cà permettrait aussi d’élucider certains points noirs de circulation d'informations au niveau de la conduite qu'on peut parfois lire.
exemple:
- Récolte d'été puis
- traitement varroa
- ne pas indiquer quand est rétablit les réserves d'hiver
- ni placement de candi avec abeille qui vivent d'amour et d'eau fraîche
- et passe l'hiver sans souci ???

On lis trop souvent des colonies perdues par des apis qui suivent ses conseils et au moment ou les abeilles vont relancer le couvain et consommer un max, se font prendre de cours pour dépérir en février/mars.
L"apiculteur vient alors au info et reçoit souvent comme réponse
Inscrit toi à ton rucher école plutôt que As-tu préparé suffisement l'hivernage :?: :arrow: :idea:

Mais çà donne des idées histoire de voir comment cela se passe ailleurs comme à la cote d'azur bien au sud
ou au hasard la conduite annuelle en normandie et environs; qui s'y colle ?
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Avatar de l’utilisateur
mlamer
Messages : 376
Localisation : Passage de Saint Jaune 66380 PIA

Re: Fiche technique : Conduite apicole annuelle

Message#11 » mer. janv. 23, 2019 12:34 am

Bonjour les apis,

Pourquoi enlever l'isolant dés que les beaux jours arrivent?

Ca les protège aussi des grosses chaleurs...

Retourner vers « Divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Calzors et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.