Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Apiculteur un jour, Apiculteur toujours, et demain...

Kawan
Messages : 2
Localisation : Corrèze

Apiculteur un jour, Apiculteur toujours, et demain...

Message#1 » mer. août 01, 2018 2:34 pm

Apiculteur depuis ma tendre enfance, j'ai toujours eu des ruches, plus ou moins nombreuses, plus ou moins proches...
Et puis, la vie m'a éloignée de mes belles. Il y a 2 ans ma dernière colonie à rendu l'âme, seule, désœuvrée et loin des regards. Et je n'étais pas là pour elle. Glooops.
Ce printemps, j'ai décidé de relancer la danse trop difficile de me passer de ces si exquises petites douleurs aux chevilles, la sueur qui perle dans les yeux et que l'on ne peux pas essuyer, les mains toujours collantes, être vêtue d'une tenue immaculée telle la parure d'une jeune mariée au grand soir et que l'on dégueulasse dés la première ouverture de caisse et cette si suave fragrance de chiffon brûlé qui colle aux fringues sur le chemin du retour.
Ah, la nostalgie de devoir expliquer que son affreuse gueule de boxeur défait au quinzième round ne vient en fait que d'une seule piqûre au bout du nez, et de s’entendre dire :"N'empêche, qu'est-ce qu'il t'a mis ! J'espère, au moins, qu'elle en valait le coup !".
Mon banquier s'inquiétait de ne plus me voir effectuer trop de mouvements sur mon compte. Le voilà rassuré, j'ai repris l'apiculture.

Ayant repris cette année, je me suis cantonné au format Dadant.
Les raisons sont multiples : les deux colonies de départ était en Dadant, mais aussi tout mon stock de matériel, éléments de ruche, le matériel d'élevage et mes éleveuses.
Ma saison a démarré très tardivement, mi mai, donc je ne me suis consacré qu'au développement. Mes freins ont été le manque d'abeilles et de cire. Mêmes si mes deux colonies ont été super mignonnes de jouer le jeu, je leur ai sévèrement tiré sur la corde en prélevant nombre de cadres de couvain ainsi que leur faire monter à fond des cadres de cire, souvent uniquement sur amorce, voire totalement nu.
Enfin, j'en arrive fin juillet à 7 colonies et 9 d'ici la fin de la semaine.
Restera à solidifier tout ce petit monde. Je ne cache pas que je suis un peu tendu. La sécheresse n'arrange pas mes affaires.
En fin août, début septembre j'effectuerai un rééquilibrage pour l'hivernage : 4 ou 5 ruches sur 7/8 vrai cadres et le reste en ruchette polystyrène sur 6 vrai cadres.

Si Gaïa me prête vie ainsi qu'à mes nénettes, l'année prochaine sera sur le développement, plein pot.
Dés l'envol des premiers velus, je lance l'élevage. Ah, le célèbre adage de l'entonnoir : + de reines -> + d’œufs ; + d’œufs -> + d’ouvrières ; + d’ouvrières -> + de cire : le tout pour + de colonies.
Et c'est là que les cagettes de l'Abbé DoubbleYou entre en jeu. La finalité est de produire en Warré.
De plus je développe un projet parallèle à base de ruche à feuillets maison mais qui devrait rester expérimental, enfin sauf si...

L'année suivante sera plus sucrée et visqueuse mais nous n'y sommes pas encore.

C'est tellement beau sur le papier, j'arrive même d'en rêver.
J'ai, vous l'aurez compris de quoi pédaler la tête dans le guidon, néanmoins des questions restent en suspens que je vais devoir trancher, notamment sur les formats intermédiaires.
Dans quoi vais-je mettre mes reines au sortir des nucléî (j'ai des kielers majoritairement)? Dans des miniplus que je n'ai pas ? Dans des haussettes 6c (j'en ai une dizaine)? Dans des ruchettes partitionnées en 3 cadres ? Ou en Warré directement (avec un gros risque de manquer très vite d'abeilles)?
De plus, je n'écrase jamais d’insecte (pour info les mouches et les moustiques ne sont pas des insectes pour moi ; quant aux soit disant abeilles écrasées lors de mes visites, c'est une rumeur diffamatoire et sans fondement).
Et donc, je n'étourdi jamais les reines hors d'âge. Il me faut donc statuer sur le format des APID. C'est comme les EPAD mais pour les reines retraitées. Une mini ruche dans laquelle la reine accompagnée de fidèles sujettes pourra paisiblement finir ses beaux jours (enfin d'attendre le remérage naturel, mais ça soulage ma conscience de le penser comme çà). Miniplus encore? Mes feuillets (foirant de fait mes résultats d'expérimentation)? Enfin, je dois trouver une solution peut coûteuse. Je veux bien faire preuve d'humanité mais il faut reconnaître, tout de même, qu'ils font grave chier les vieux...

Voilà, vous l'aurez compris 40 ans d'apiculture c'est pas vraiment sain pour l'équilibre mental. Mais qu'est-ce que c'est bon. Elles sont si formidables, comment devenir autrement.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11224
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Apiculteur un jour, Apiculteur toujours, et demain...

Message#2 » jeu. août 02, 2018 7:44 am

Bonjour Kawan.

Comme diraient mes jeunes, ce n'est pas n'importe Nawak, ton projet. On sent bien l'expérience.
Pour hiverner tes petites colonies, tu pourrais mettre deux colonies dans un élément Warré avec un partition centrale et un plancher modifié avec une sortie de chaque côté.

Bienvenue.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Retourner vers « 19 Corrèze »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.