Page 1 sur 1

fusion de la cire

Posté : dim. mai 26, 2013 8:27 am
par BernhardHeuvel
Comment je fais fondre la cire.

Pour faire fondre la récolte de cire, je cherchais une bouilloire, mais cela coûte beaucoup d'argent. La bonne chose dans la réhabilitation d'un vieux bâtiment est qu'on trouve beaucoup de choses autour, par exemple une vieille cuve de bouilloire à laver, un fût et un vieux barbecue.

L'outillage : un marteau, une tronçonneuse, des gants de soudeur, lunettes de sécurité.
Image

Tout d'abord, une porte coupe-feu découpée dans la paroi du fût, et des fentes de ventilation inférieure pour l'apport d'oxygène au feu.

Image

Sur le côté opposé, un trou pour le robinet.

Image

Sur les deux côtés, deux trous pour le conduit de fumée.

Image

Ci-dessous j'ai poussé une barre de fer et inséré une vieille grille sur lequel le feu s'appuiera plus tard ; et j'ai bosselé des évents avec un marteau, ainsi, le feu chauffe mieux.

Image

La vieille cuve de chaudière s'adapte sur le fût.

Image

Image

Idéalement, le tuyau de la chaudière comporte un filetage interne - qui accueillait là un robinet.

Image

Avec trois brassées de bois, faire le feu pour bouillir l'eau, au moins 150 litres, en une heure on obtient l'ébullition, et ensuite une autre heure pour la fusion de la cire. Mais les vieux cadres de couvain ont trop de cocons qui nagent dans la cire.

Solution : Pour enlever les résidus de nids d'abeille, j'utilise un sac de jute, les résidus ont été placés dans le sac et le sac est lesté avec une pierre (dalle de béton) dans la chaudière. Cela fonctionne très bien, la plupart des cocons restent dans le sac de jute. La cire se solidifie et flotte en une plaque.

J'ai couvert un seau avec un sac de jute, et là j'utilise une passoire pour attraper tout ce qui nage dans la soupe de cire. Alors je plonge le sac à cuire à nouveau tout, et laisser refroidir. La cire obtenue n'est pas super propre, mais assez bien clarifiée et se conserve bien.

Pour écopage :

Image

Vieux sac de pomme de terre :

Image

Lors du refroidissement :

Image


Re: fusion de la cire

Posté : dim. mai 26, 2013 7:41 pm
par Michel
Bonsoir,

Ingénieux système !

L'inconvénient que j'y trouve, c'est que le miel qui peut rester dans certains rayons se trouve alors dissout dans l'eau. Je préfère le cérificateur qui utilise la chaleur du soleil pour faire fondre la cire.
Ainsi, le miel s'écoule aussi mais il reste sous la cire une fois qu'elle s'est refroidie et re-solidifiée.

A+

Re: fusion de la cire

Posté : lun. janv. 26, 2015 10:48 pm
par BernhardHeuvel

Re: fusion de la cire

Posté : jeu. mai 10, 2018 5:44 pm
par Gwenaelle
Bonjour à tous
j'ai mis ma cire à fondre dans un récipient de cuisine... Je galère pour le nettoyage ; y a-t-il des trucs ? ou faut-il des récipients entièrement dédiés à ça ? J'ai l'impression que c'est plutôt ça la solution, non ?
Merci

Re: fusion de la cire

Posté : jeu. mai 10, 2018 6:15 pm
par jln
Gwenaelle a écrit :J'ai l'impression que c'est plutôt ça la solution, non ?..

Bonjour,
Avec un peu plus d'une dizaine de ruches, je n'ai pas de grosses quantités mais procède en deux temps.
1 - Cérificateur solaire pour séparer la cire du reste,
2 - J'enferme le lingot obtenu dans un sac de toile fine que j'immerge au bain-marie dans un récipient profond et un leste dessus pour que seule la cire puisse remonter.
J'ai proscrit les ustensiles de cuisine après m'être fait remonter les bretelles une paire de fois...

Re: fusion de la cire

Posté : jeu. mai 10, 2018 6:39 pm
par Gwenaelle
Merci pour la réponse, effectivement le nettoyage est une galère, il me faut donc construire un cérificateur..
:roll:

Re: fusion de la cire

Posté : jeu. mai 10, 2018 7:19 pm
par Jean-Yves24
J'utilise un vieux corps de Dadant sous lequel j'ai fixé un couvre-cadres. À la base du corps, dans un coin, j'ai fait à la scie sauteuse une petite encoche de 1 cm de haut sur 5 cm de long qui servira à l'écoulement de la cire.
Sur le dessus, un autre couvre-cadres amovible percé en son centre.

Je charge avec 10 cadres, je mets le couvre-cadres supérieur que je maintiens avec 2 parpaings puis je glisse le tuyau d'une décolleuse à papier peint et j'étanchéifie autour du tuyau en bourrant un tissu quelconque.

Je pose le tout sur un support, penché de façon à ce que la sortie de la cire soit le point le plus bas.

Je remplis le réservoir, je mets en route et je reviens 1 heure après.

Comme dans un cérificateur, la cire coule mais les débris d'alvéole restent pour la plupart accrochés aux rayons ou tombent en masse au fond sans couler avec la cire qui est très propre dès le début.

Puis, je refais passer les galettes de cire obtenues dans le système en les mettant cette fois dans une passoire tapissée d'un vieux T-shirt. Toutes les impuretés restent dans le tissu.

Cette méthode n'est pas de moi. Elle a déjà été mentionnée sur ce forum.

Re: fusion de la cire

Posté : jeu. mai 10, 2018 7:31 pm
par Michel
Bonsoir,

Pas bête du tout, l'emploi d'une vieille ruche !
J'enregistre.

Merci Jean-Yves.
A+

Re: fusion de la cire

Posté : jeu. mai 10, 2018 7:36 pm
par Gwenaelle
J'ai une question un peu bête peut être... y a t-il un risque que de la cire soit incorporée au miel après ou pressage ou extraction quelconque ? moi j'ai mis le miel dans une passoire, désoperculé et tourné avec une fourchette pour accélérer la descente du miel...

je ne voudrais pas faire ingérer de la cire à mes proches... ni à moi-même
Y a t-il un risque d'avoir mal fait l'extraction ?

Re: fusion de la cire

Posté : jeu. mai 10, 2018 7:40 pm
par Michel
Plus tu presses et moins ton filtre est fin et plus tu as de cire dans le miel. D'ailleurs, tu en sentiras le goût dedans.
La solution, si tu es un peu pressée, c'est d'avoir un filtre assez fin.

A+

Re: fusion de la cire

Posté : jeu. mai 10, 2018 7:57 pm
par armand1408
Bonjour

Et le miel de brèches est délicieux

Armand

Re: fusion de la cire

Posté : jeu. mai 10, 2018 9:44 pm
par MaxKG
Gwenaelle a écrit :je ne voudrais pas faire ingérer de la cire à mes proches... ni à moi même
Y a t il un risque d'avoir mal fait l'extraction ?

La cire est comestible.
Certains adorent les brèches de miel (le miel operculé en rayons) ; je trouve que ça colle trop aux dents.

Re: fusion de la cire

Posté : ven. mai 11, 2018 7:27 am
par bebert69
Gwenaelle a écrit :j'ai mis ma cire à fondre dans un récipient de cuisine... Je galère pour le nettoyage ; y a-t-il des trucs ? ou faut-il des récipients entièrement dédiés à ça ? J'ai l'impression que c'est plutôt ça la solution, non ?

Salut,

Cette année j'ai acheté du St Marc, c'est magique ! C'est tout nickel après...

Re: fusion de la cire

Posté : ven. mai 11, 2018 4:25 pm
par Gwenaelle
Super, vous me réconfortez un peu, parce que j'étais mal hier avec mon miel et ses petits bouts de cire ;
du coup je l'ai re-filtré avec un tamis que j'utilise pour le jus de pomme et la presse, en le chauffant en amont à 30 degrés pour faciliter le filtrage... J'espère que je n'ai pas tout saccagé avec mes initiatives...
Depuis il décante encore et je n'ose pas le goutter, il est dans son seau avec robinet... je le regarde... LOL
Faut que je négocie un DIF avec mon employeur, pour aller en formation d'une semaine quelque part... pas trop loin, famille oblige, dans le Morbihan ce serait idéal
Ça m'éviterait toutes ces erreurs de débutante.
Merci encore :)

Re: fusion de la cire

Posté : mar. mai 15, 2018 9:19 am
par Débutant66
Gwenaelle a écrit :Merci pour la réponse, effectivement le nettoyage est une galère, il me faut donc construire un cérificateur..
:roll:

Bonjour,
Il faut une bouilloire, et verser l'eau sur les impuretés.
Bonne journée