Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Essai de fabrication hydromel

Faites nous saliver en nous parlant de vos miels.
Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1461
Localisation : Région parisienne
Contact :

Essai de fabrication hydromel

Message#1 » jeu. août 18, 2016 11:23 am

Bonjour,

Avec 5,6 kg de miel avec un taux de 24% d'humidité, je fais un essai de fabrication d'hydromel.

Voici la liste les éléments :
- 5,6 kg de miel à 24% d'eau
- Levure à vin WYEAST 4184 Sweet Mead
- Sel nutritif de levure 20 g - 'Al-Ambik®'
- Barboteur
- Bouchon en silicone
- Dame-Jeanne de 18 l

Je lance le mou début septembre, le temps d'avoir reçu les éléments, voila comment je compte procéder

-1- Mélange du miel avec 13,5 l d'eau filtrée et épurée sur charbon actif (soit environ 420 g de miel par litre d'eau)
-2- Ajout des sels nutritifs (d'après la notice, 10 g suffisent)
-3- Mélange des sels nutritifs
-4- Oxygénation du mélange, il faut secouer bien fort.
-5- Ajout des levures
-6- On ferme avec bouchon et barboteur
-7- On met un peu d'eau dans le barboteur.

Si vous avez des remarques ou des éléments à m'apporter, je suis preneur, sinon résultat dans 6 mois ;)
Cout des éléments (hors dame-jeanne récupérée au bureau) avec le port 35 €

Photo des éléments

Image

Image

Image

Image

Image
Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

Avatar de l’utilisateur
Kira
Messages : 293
Localisation : Melisey - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Essai de fabrication hydromel

Message#2 » jeu. août 18, 2016 11:44 am

Haaa, un de mes objectifs quand j'aurai du miel !

Tu me diras ce que ça donne :p
Image

Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1461
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Essai de fabrication hydromel

Message#3 » jeu. août 18, 2016 1:33 pm

barbichou a écrit :Pas mal ta bombonne de récupération.
Tu vas installer ça où ? Dans quelles conditions de lumière, humidité, température ?

Dans le garage et à l'abri de la lumière. Ma maison est en ossature bois et le garage aussi, il y a des variations de température mais ça reste tempéré. Presque pas d'humidité ;)
Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1461
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Essai de fabrication hydromel

Message#4 » ven. août 19, 2016 7:42 am

:mdr ... j'ai un peu hâte de gouter le résultat
Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

François.f
Messages : 258
Localisation : Ailly (27)
Contact :

Re: Essai de fabrication hydromel

Message#5 » ven. août 19, 2016 1:24 pm

tu m'intéresses grandement ! :super
François.F

Avatar de l’utilisateur
pasgt
Messages : 27
Localisation : Haute Saône

Re: Essai de fabrication hydromel

Message#6 » sam. août 20, 2016 9:32 am

Pour la levure, il faut mettre quelle quantité ?

Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1461
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Essai de fabrication hydromel

Message#7 » sam. août 20, 2016 12:29 pm

pasgt a écrit :Pour la levure, il faut mettre quelle quantité ?

C'est dans la notice
Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

François.f
Messages : 258
Localisation : Ailly (27)
Contact :

Re: Essai de fabrication hydromel

Message#8 » sam. août 20, 2016 2:07 pm

elle est où cette satanée notice ? :mdr
François.F

Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1461
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Essai de fabrication hydromel

Message#9 » lun. août 22, 2016 7:31 am

Ici :mrgreen:

Levure spécialement appropriée pour la production d’un hydromel sucré présentant 2-3% de sucres résiduels et des arômes fruités d’une grande richesse. Egalement appropriée pour les vins fruités plus sucrés, comme les vins à base de pêches, de cerises, de framboises… Utilisez du sel nutritif supplémentaire pour la levure dans le cadre de la production d’hydromels. Plage de températures: 18-25°C. Sucres résiduels: 2-3%.

LEVURES À VIN LIQUIDES WYEAST VINTNERS CHOICE
Les brasseurs de bière le savent depuis longtemps: les levures liquides offrent un profil gustatif nettement plus prononcé en comparaison aux levures séchées. Les levures à bière Wyeast ont acquis une réputation mondiale et sont régulièrement associées à des bières couronnées. Grâce au « Vintners Choice », les viticulteurs peuvent désormais avoir recours à de telles cultures de levures liquides de qualité supérieure. L’emballage « smack-pack » unique permet la mise en place très simple (initiation de la levure = comprimer l’emballage et le laisser gonfler) d’une culture de levure stérile en l’espace de 12-24 heures. Chaque emballage est suffisant pour l’initiation de maximum 20 litres de moût. Un pied de cuve peut être réalisé pour les quantités plus importantes. L’emballage « smack-pack » permet également d’assurer une plus longue conservation dans le réfrigérateur : 6 mois après la date de fabrication. Un mode d’emploi clair est joint au produit.
Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

hephte
Messages : 15
Localisation : Avrille (49)

Re: Essai de fabrication hydromel

Message#10 » mer. août 24, 2016 7:37 am

Bonjour Supradine,

Je suis avec attention ce post et je suis pressé de voir ce que ça va donner.
Bonne chance à toi

Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1461
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Essai de fabrication hydromel

Message#11 » mer. août 24, 2016 9:36 am

c'est parti, mélange fait hier soir, et 4 heures après ça commençait à buller :D

Image
Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

Avatar de l’utilisateur
panpone
Messages : 2064
Localisation : Lanester 56

Re: Essai de fabrication hydromel

Message#12 » mer. août 31, 2016 10:01 am

bonjour

dans ton matériel, prévois si ce n'est déjà fait, un densimètre pour mesurer la concentration, ça permet de savoir où on en est (approximativement).

Comment as-tu fait pour contrôler les fermentations parasites de ton mélange ? as-tu chauffé ou utilisé des sulfites ?

les bonbonnes d'eau ça marche très bien. J'ai utilisé des bouteilles de 5 l et même des bouteilles de coca de 2 l, ainsi qu'une dame-jeanne de 10 l, tout ça pour toujours éviter d'avoir de l'air au dessus du moût.

Ce qui est délicat, quand on n'a pas de robinet de vidange, c'est le soutirage des levures mortes au fond de la bonbonne. j'utilisais un petit tube de bulleur d'aquarium et vidais la bonbonne dans une autre en laissant le fond. Ça prend un peu de temps, mais ça réduit les turbulences.
En laissant décanter le rebut, j'avais toujours quelque chose à goûter ! :D
Peut-être peut-on faire l'inverse, et siphonner juste le fond, ça réduirait l'oxygénation du moût.

Je protégeais les bonbonnes de la lumière en les couvrant d'une vielle chemise...

si j'ai assez de matière première, j'aimerais bien recommencer ! :mrgreen:

@+
Jean-Paul


conseil au nouveaux arrivants : pensez à préciser votre localisation sur votre profil, au moins département et ville, plus si vous voulez, afin d'être visible sur la carte de localisation des apiculteurs warré
Merci

Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1461
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Essai de fabrication hydromel

Message#13 » jeu. sept. 01, 2016 7:30 am

Pas de densimètre, je pensais laisser faire la fermentation jusqu'au bout (plus de bulle), laisser bien reposer et transférer le mou clair par siphon dans un autre récipient... nettoyer ma dame-jeanne et re-transférer et laisser reposer.

Je n'ai rien fait pour contrôler la fermentation, je laisse les levures spéciales hydromel faire leur boulot et je n'ai pas chauffé.

Ça fait 11 jours que j'ai fait le mélange, le barboteur s'est affolé au bout de 6 jours à raison de 1 bulle toutes les secondes et là ça se calme (1 bulle toutes les 3 secondes).
Il y a un dépôt blanc de 1,5 cm au fond de la dame-jeanne et le liquide commence à s'éclaircir un peu (pas beaucoup).

Pour moi, prochaines étapes.
- Attendre que le barboteur se calme complément.
- Attendre que le mou s'éclaircisse naturellement.

Question : J'ai vu sur le net que certains mettent des copeaux de chêne dans le mou... quelqu'un a déjà fait ça ? Si oui, chêne vert ou sec ?
Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

Avatar de l’utilisateur
panpone
Messages : 2064
Localisation : Lanester 56

Re: Essai de fabrication hydromel

Message#14 » jeu. sept. 01, 2016 2:35 pm

bonjour

Supradine a écrit :je pensais laisser faire la fermentation jusqu'au bout (plus de bulle), laisser bien reposer et transférer le mou clair par siphon dans un autre récipient... nettoyer ma dame-jeanne et re-transférer et laisser reposer.

Si tu laisses reposer dans ton autre récipient, tu fais l'économie d'un transvasement. De toute façon tu seras obligé d'en faire plusieurs au fur et à mesure des dépôts.

J'ai cru comprendre que le mou pouvait être soumis à des fermentations parasites à cause des levures diverses présentes dans l'air et un peu partout. C'est pour cette raison que je ne laisse pas d'air au contact du moût, et que j'évite au maximum les turbulences lors des siphonnages.

J'évite aussi de laisser le dépôt trop longtemps, pour éviter que les levures mortes communiquent un mauvais goût à l'ensemble

Supradine a écrit :Pour moi, prochaines étapes.
- Attendre que le barboteur se calme complément.
- Attendre que le mou s'éclaircisse naturellement.

effectivement, il vaut mieux attendre la fin de la fermentation avant d'intervenir.

tu peux très bien n'avoir pratiquement plus de dépôt, mais le moût reste trouble longtemps. Si tu ne veux pas utiliser de produits précipitant, un très bon accélérateur de clarification : le frigo !

Dans la dernière phase de maturation (bouteilles stockées verticales et à l'obscurité dans ma buanderie), j'avais effectivement rajouté quelques copeaux de chêne préalablement légèrement toastés dans une casserole en fonte. Ça donne un peu de tanin pour ceux qui aiment...
Attention aux reprises de fermentation à cette phase ! Si c'est modéré, ça donne du pétillant au chouchen, au pire, ça peut te faire exploser les bouteilles.
Tout ça dépend de la teneur en sucre résiduelle, d’où l'intérêt du densimètre.
Ça m'est arrivé plusieurs fois de retrouver des bouteilles ouvertes ! à la fin je les muselais avec du fil de fer.

@+
Jean-Paul


conseil au nouveaux arrivants : pensez à préciser votre localisation sur votre profil, au moins département et ville, plus si vous voulez, afin d'être visible sur la carte de localisation des apiculteurs warré
Merci

Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1461
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Essai de fabrication hydromel

Message#15 » jeu. sept. 01, 2016 3:06 pm

Actuellement la fermentation est toujours en cours et cloisonné avec un barboteur, donc pas de fermentation parasite.
A la fin de la fermentation et d'après la notice des levures il ne devrait pas y avoir plus de 2 ou 3 % de sucre résiduel.
Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

Retourner vers « Le miel »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.