Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

élevages de Reines et handicap

Ici vous pourrez parler de vos méthodes d'élevage et de sélection.
caricion
Messages : 569
Localisation : savoie

élevages de Reines et handicap

Message#1 » lun. mai 28, 2018 6:18 pm

Bonjour,

je suis actuellement blessé au bras droit et je ne peux donc pas manipuler les ruches seul

Suite à un hiver un peu difficile et au fait que je ne pouvais pas m'occuper de mes ruches, j'en ai perdu 4/5 durant l'hiver
La dernière ruche me semblait infestée de varroa, aussi j'ai fait appel à un ami qui n'habite pas à proximité pour pratiquer la méthode héroïque
Mon but était de supprimer le couvain dans la ruche principale, et d'en récupérer une petite partie pour créer des nucléi (j'ai un élément modifié en trois compartiments pour cet usage)

La date de l'intervention a été difficile à fixer en fonction de la météo et des disponibilités de mon ami.
L'opération a eu lieu le 24 mai.
De nombreuses surprises ont émaillé l'intervention, il n'y avait notamment plus de couvain ouvert, mais également des cellules royales operculées ont été trouvées ainsi que deux reines.

L'opération a donc été un peu modifiée, après la suppression quasi-totale du couvain les abeilles qui se trouvaient dans trois éléments vides ont été divisées en deux. Un des éléments ayant été associé avec l'élément initial du haut qui était déjà complètement rempli de provisions et avait été mis de côté.

Trois rayons découpés autour des cellules royales, provisoirement stockés dans une ruche mise à la place de la ruche initiale pendant l'opération pour récupérer les butineuses, ont ensuite, là encore provisoirement, été positionnés au dessus d'une grille à Reine placée sur une des deux divisions pendant environ une demi-heure afin de récupérer aussi des nourrices
Ces trois rayons ainsi que les abeilles qui les avaient rejoints ont ensuite été placés dans l'élément d'élevage qui comporte trois compartiments pour deux barrettes chacun. Deux rayons de miel ont été mis sur les faces extérieures, il était prévu de mettre un rayon de couvain operculé au centre, malheureusement il a été cassé et cela n'a pu être réalisé, et un rayon vide a donc été ajouté au centre.

Les deux ruches issues de division ont été complétées avec deux éléments en dessous chacune. Une reine a été relâchée dans chacune des deux ruches. Elles sont quasiment accolées et placées de part et d'autre de l'emplacement initial de la ruche

Je pense donc être actuellement en présence de deux ruches avec des reines de l'année, en tout cas j'imagine. Je pense également qu'elles ne sont pas encore fécondées.
Et deux ou trois nucléi dont les reines vont bientôt naître ou sont déjà nées (les allées et venues sont beaucoup plus faibles vers l'élément central).

compte-tenu de mon état et de celui de mon rucher, je souhaite surtout arriver à avoir deux voire trois ruches fonctionnelles au début de l'hiver, sans faire de récolte, mais également sans devoir nourrir.
De plus le nombre d'interventions devra être très limité puisque j'aurais forcément besoin d'aide

J'envisage donc de programmer une intervention autour du 18 juin, sachant qu'à cette période toutes les reines devraient pondre.

Pour les deux ruches, je pense me baser sur la quantité de pollen ramené pour attester de la ponte.
Si j'ai un doute, j'ouvrirai la ruche suspecte pour vérifier.
En l'absence de ponte je placerais alors un élément vide sur le dessus, isolé avec du papier journal dans lequel je rajouterais une portion de nucléus et des rayons vides

Si j'ai plusieurs reines fécondées dans mes nucléi (je précise qu'ils sont reliés entre eux mais séparés par de la grille à reine doublée de cartonnettes perforées) je pense qu'il serait plus sage de les utiliser pour ne créer qu'une seule ruche.
En effet, j'ai peur que la création de deux voire trois ruches à partir de ces effectifs faibles soit compliquée et nécessite de nombreuses opérations. J'envisage plutôt de créer une ruche multi-reines qui je l'espère se développerait plus vite avant l'hiver.

Pour cela je pense créer une ruche selon le modèle suivant en partant de bas en haut :
Un élément avec des barrettes vides, au dessus un élément avec cinq rayons vides (voire des barrettes nues), un sixième faisant office de partition et de deux barrettes récupérées dans un des nucléi (donc à rayons avec une reine en ponte).
Puis d'un papier journal percé surmonté d'une grille à reine.
Au dessus un élément avec cinq rayons vides, un sixième faisant office de partition et de deux barrettes récupérées dans un des nucléi (donc à rayons avec une reine en ponte).
Puis d'un papier journal percé surmonté d'une grille à reine.
Un élément avec des barrettes vides, au dessus un élément avec cinq rayons vides, un sixième faisant office de partition et de deux barrettes récupérées dans un des nucléi (donc à rayons avec une reine en ponte).
Puis le coussin et le toit.
Je pense ne laisser qu'une seule sortie tout en bas de cette construction à cinq éléments, et mettre la reine la plus forte en haut et la plus faible au centre (en fonction des entrées et sorties et des quantités de pollen).

Il n'y aurait alors plus qu'une seule intervention à pratiquer en août par exemple pour supprimer les deux grilles à reines. Dans le cas où une autre colonie aura quand même besoin d'une reine, il serait encore possible de récupérer un des éléments pendant cette période.

Ma méthode n'est peut-être pas la plus rentable, mais elle est je pense la plus simple et celle qui nécessite le moins de journées d'intervention, qu'en pensez-vous ?

Par ailleurs je me demande également s'il est souhaitable de profiter de cette période vide de couvain pour traiter les ruches voire les nucléi.
Je dispose du mélange Ludovic Labeste huile essentielle version numéro deux, mais aussi d'acide formique. Voire d'huile essentielle d'eucalyptus pure.

Je devrais arriver à appliquer des gouttes d'huiles essentielles sur un bâton, ou une seringue d'acide formique sur un chiffon. Même avec un seul bras.
Ma question est : Quel traitement serait utile et inoffensif pour les jeunes reines, sans les inciter à déserter les ruches et nucléi ? Ainsi que la meilleure date pour l'appliquer ?

Qu'en pensez-vous ?

merci

Pour info, j'utilise la synthèse vocale et je n'ai donc pas corrigé toutes les coquilles et fautes d'orthographe

Manulab
Modérateur
Messages : 1708
Localisation : Orne - France

Re: élevages de Reines et handicap

Message#2 » lun. mai 28, 2018 7:21 pm

Bonjour Caricion

Tu t'es fait rare sur le forum, mais c'est toujours bon de te lire
Blessé au bras droit, besoin d'un système de synthèse vocale... Bon courage alors, et autant pour la vie quotidienne que pour aller aux abeilles.
(Et pour les coquilles et fautes d'orthographe, je viens de "repasser ton message, rassure-toi, vraiment tu n'avais pas laissé grand chose à rectifier :) )

Sur tes questions, je n'ai pas d'avis, ce sont des montages bien trop compliqués pour moi.

Avatar de l’utilisateur
Alekil
Messages : 417
Localisation : Haut Beaujolais
Contact :

Re: élevages de Reines et handicap

Message#3 » lun. mai 28, 2018 7:46 pm

J'ai relu trois fois pour être sûre de bien comprendre :mrgreen: et il y a une chose qui me chiffonne dans tout ça :
Si j'ai plusieurs reines fécondées dans mes nucléi (je précise qu'ils sont reliés entre eux mais séparés par de la grille à reine doublée de cartonnettes perforées) je pense qu'il serait plus sage de les utiliser pour ne créer qu'une seule ruche.

J'ai peur que le fait que les compartiments ne soient pas étanches pose problème... j'aimerais bien que quelqu'un d'autre donne son avis là-dessus.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10682
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: élevages de Reines et handicap

Message#4 » lun. mai 28, 2018 8:36 pm

Bonsoir.

Si j'ai bien compris, tu as trouvé, dans une même ruche, deux reines et plusieurs CR apparemment intactes. C'est déjà un joli coup de chance que les deux reines ne se soient pas encore entretuées.
Et ce n'est pas sûr qu'elles n'aient pas eu le temps de tuer les reines dans les CR. Attendons donc de voir si tes nuclei élèvent des reines ou non.

Ceci dit, à supposer que chaque CR donne une reine, ton système devrait pouvoir fonctionner sur le schéma de la biruche. Le problème se posera en août, à la libération des reines, mais que la meilleure gagne !

Je suis curieux de savoir ce que ça donnera.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

caricion
Messages : 569
Localisation : savoie

Re: élevages de Reines et handicap

Message#5 » lun. mai 28, 2018 10:17 pm

Michel a écrit :Bonsoir.

Si j'ai bien compris, tu as trouvé, dans une même ruche, deux reines et plusieurs CR apparemment intactes. C'est déjà un joli coup de chance que les deux reines ne se soient pas encore entretuées.
Et ce n'est pas sûr qu'elles n'aient pas eu le temps de tuer les reines dans les CR. Attendons donc de voir si tes nuclei élèvent des reines ou non.



Oui et même encore plus de chance que cela puisque j'ai vu une reine sur un rayon en cherchant et ensuite la seconde reine je l'ai trouvée sur mon gant (que d'émotions). Il est possible qu'il y en ait eu d'autres ... puisque je chassais les abeilles vers le bas

Il me semble qu'il n'est pas si rare que des essaims comportent plusieurs reines ni que plusieurs essaims secondaires partent d'une seule ruche donc cela signifie que toutes les reines ne sont pas immédiatement meurtrières ...


Je pense aussi que s'il n'y avait pas de reine dans les CR les nuclei (réouverts 24 h après) auraient été désertés et les abeilles seraient retournées à la ruche


Mais effectivement nous verrons bien ...

caricion
Messages : 569
Localisation : savoie

Re: élevages de Reines et handicap

Message#6 » lun. mai 28, 2018 10:32 pm

Alekil a écrit :J'ai relu trois fois pour être sûre de bien comprendre :mrgreen: et il y a une chose qui me chiffonne dans tout ça :
Si j'ai plusieurs reines fécondées dans mes nucléi (je précise qu'ils sont reliés entre eux mais séparés par de la grille à reine doublée de cartonnettes perforées) je pense qu'il serait plus sage de les utiliser pour ne créer qu'une seule ruche.

J'ai peur que le fait que les compartiments ne soient pas étanches pose problème... j'aimerais bien que quelqu'un d'autre donne son avis là-dessus.



je pense que cela peut poser problème avec du couvain ouvert (risque de ne pas avoir de CR dans chaque compartiment) ou si une des reine est assez fine (avant fecondation) pour passer à travers la grille à reine
en sachant qu'il n'est pas certain que les abeilles aient percé les cartons ...


avec ce système (et du couvain ouvert) j'ai une fois réussi à avoir 3 reines

Avatar de l’utilisateur
Alekil
Messages : 417
Localisation : Haut Beaujolais
Contact :

Re: élevages de Reines et handicap

Message#7 » lun. mai 28, 2018 10:37 pm

OK, c'est bon à savoir, merci pour la précision :)

Avatar de l’utilisateur
DocBB
Anciens
Messages : 1047
Localisation : Saint-Denis de La Réunion

Re: élevages de Reines et handicap

Message#8 » mar. mai 29, 2018 10:05 am

caricion a écrit :
Alekil a écrit :J'ai relu trois fois pour être sûre de bien comprendre



je pense que cela peut poser problème avec du couvain ouvert (risque de ne pas avoir de CR dans chaque compartiment) ou si une des reine est assez fine (avant fecondation) pour passer à travers la grille à reine
en sachant qu'il n'est pas certain que les abeilles aient percé les cartons ...


avec ce système (et du couvain ouvert) j'ai une fois réussi à avoir 3 reines


moi aussi, si tu veux un peu de lecture sur des conduites sympa je te propose ceci

L'ingénieuse conduite d'Octave Genonceaux

caricion
Messages : 569
Localisation : savoie

Re: élevages de Reines et handicap

Message#9 » mar. mai 29, 2018 3:28 pm

et pour les traitements ?

caricion
Messages : 569
Localisation : savoie

Re: élevages de Reines et handicap

Message#10 » mar. mai 29, 2018 11:13 pm

bjr,

pas d'avis sur les dates que j'ai choisies et sur l'opportunité de faire un traitement pour profiter de l'absence de couvain (et les risques associés) ?

caricion
Messages : 569
Localisation : savoie

Re: élevages de Reines et handicap

Message#11 » mer. mai 30, 2018 10:57 pm

Michel a écrit :Je suis curieux de savoir ce que ça donnera.

A+


Bonjour,

aujourd'hui déception et maladresse.
Sur un des nuclei, "invasion" de fourmis rousses. Lorsque je suis allé voir ce midi une dizaine sortaient 3-4 abeilles morribondes !!!

j'ai ouvert ce compartiment et il était quasi vide. sur les 2 cellules royales, 1 "découpée" eau bout mais refermée et vide, 1 avec 1 larve blanche (j'ai ouvert puisque il n'y avait pas d'abeilles)

Possibilités : vraie attaque de fourmis qui ont tué tout le monde / reine ayant essaimé avec ses abeilles puis nettoyage fourmis / la cellule royale était déjà vide lorsque je l'ai mise (franchement la découpe se voyait à peine) et les abeilles ont finit par partir ailleurs (sous pression des fourmis)




Comme je suis idiot j'ai voulu regarder les autres nuclei :

- dans le premier peu d'abeilles mais cellule royale très nettement ouverte (pas d'ambiguité possible) et j'ai cru voir la reine se déplacer sur le fond (après avoir sorti les rayons = première stupidité) mais comme je suis manchot je l'ai perdu de vue et jamais revue elle s'est soit cachée soit envolée soit faufilée derrière la cartonette (c'est peut-être possible) soit elle est sortie par l'entreé (non fermée = seconde stupidité) soit j'avais trop envie de la voir et j'ai halluciné ...
Ce qui est sur c'est qu'il y en a eu une

les séparations perforées en carton n'ont pas été perforées

-dans le second je ne sais pas (idiot mais pas totalement)



Vu le faible nombre d'abeilles il me faudra quand même réouvrir et enlever la cartonette si je ne retrouve pas cette fichue reine ...



mes deux questions restent sur les dates que j'ai choisies et sur l'opportunité de faire un traitement pour profiter de l'absence de couvain (et les risques associés) ? :?: :?: :?:

mais aussi à quelle heure les reines font elles leur vol de fécondation (et surtout à quelle heure pas ...)

caricion
Messages : 569
Localisation : savoie

Re: élevages de Reines et handicap

Message#12 » jeu. mai 31, 2018 10:35 pm

tjrs des problèmes puisqu'en liaison (ou pas) avec ce qui s'est passé hier le deuxième compartiment a été attaqué par les fourmis.
Vers midi j'ai trouvé une vingtaine d'abeilles au sol devant (remuant un peu les pattes) et des fourmis montant la garde et expulsant 1 ou 2 abeilles ...

En désespoir de cause j'ai ouvert le dernier compartiment et comme j'ai trouvé une reine et une poignée d'abeilles j'ai décidé de changer les choses (avant qu'elles ne soient elles aussi attaquées)

donc j'ai transvasé tous les rayons dans un élément "normal" vide ailleurs dans le rucher (5 m environ) j'ai posé au fond un morceau de rayon de miel récupéré lors de la méthode héroïque.

en espérant que les fourmis ne retrouverons pas la ruche tout de suite ...


ce que j'ai fait n'est pas un modèle mais j'ai été confronté à une situation particulière :desole



Le bilan c'est donc quand même probablement la naissance de 3 reines (à ce sujet, 3 ouvertures différente des CR : première par le bout comme une porte (refermée) , seconde aussi par le bout mais comme décapitée, troisième éventrée sur le côté jusqu'au bout.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10682
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: élevages de Reines et handicap

Message#13 » jeu. mai 31, 2018 11:03 pm

Satanées fourmis !

Je te déconseille de traiter sur de jeunes reines.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

caricion
Messages : 569
Localisation : savoie

Re: élevages de Reines et handicap

Message#14 » ven. juin 01, 2018 10:59 pm

Re bonjour,

pas d'attaques de fourmis ce jour-ci mais une question.

La reine qui me reste (et qui n'est pas encore fécondée ou tout juste) a peu de compagnie et je pense qu'elle n'arrivera pas à remonter sa population.

logiquement, il faudrait rajouter progressivement des rayons de couvain operculés mais : j'ai des barettes ; mes autres ruches sont aussi en reconstruction ; je suis "handicapé"

donc je pense plutôt essayer dans quelques jours de reposer cet élément sur une des deux autres ruches (avec papier journal, pastis, et grille à reine) pour créer temporairement une bi-ruche et surtout avoir assez de nourrices pour aider la reine.

mes interrogations sont sur le moment où on peut le faire (dès que les 2 reines pondent je pense) et si la grande faiblesse de mon nuclei ne compromet pas cette réunion temporaire ...

votre avis :?:

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10682
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: élevages de Reines et handicap

Message#15 » sam. juin 02, 2018 10:31 am

Non, si tu as une jeune reine et plus de 300 abeilles, je te conseille de tenter de créer une colonie capable d'hiverner. Il te suffit de suivre son développement en adaptant, au plus près, le volume habité avec des partitions. Nourris bien, au début et on en reparle.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Retourner vers « Elevage de reines et sélection d'abeilles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.