Page 1 sur 1

Diviser pour mieux Reiner, votre avis

Posté : sam. janv. 06, 2018 12:07 pm
par dlhoest
Bonjour à tous,

J'aimerais (comme un peu tout le monde j'imagine) renforcer mon rucher actuellement composé de deux ruches. Ces ruches sont peuplées de l'abeille noire 'pure souche'.

Pour ceux qui ne connaissent pas la problématique de l'abeille noire, cette race est indigène de nos régions nordiques, parfaitement rustique et adaptée mais qui disparait peu à peu. Pour favoriser sa survie, certains apiculteurs font le choix de ne travailler qu'avec cette souche et d'en contrôler l'accouplement. Mellificat, une association Belge, offre un lieu de fécondation dans une région dans laquelle l'abeille noire est rare, offrant une plus grande garantie de garder la race pure. https://www.mellifica.be/a/station-de-fecondation/

Désireux de suivre cette technique, je désire donc trouver une technique optimale de division de ruche. Vu que la station de fécondation accepte les ruchettes pour une période de deux semaines, voici ce que je me dis :

À la période de transvasement, transvaser avec décontamination mais isoler 2 fois 2 barrettes bâties contenant du couvain dont des œufs de moins de trois jours et qui ne contienne pas la reine. Mettre deux barrettes de couvain dans une ruchette d'élevage avec deux rayons de miel que j'ai en réserve.

Continuer avec le transvasement total de mes deux ruches via décontaminateur, et traiter contre le varroa en ajoutant de la nourriture (technique Frèrès/Guillaume).
Déplacer les ruchettes de 3 km (est-ce nécessaire ?) pendant deux semaines, vérifier la présence de cellules royales. Une fois ces cellules royales observées, amener la ruchette dans la station de fécondation, l'y laisser pendant deux semaines.
Au retour de la ruchette, déplacer les barrettes dans une Warré deux éléments propre et mettre en place.
Transvasement début mai si tout se passe bien, retour des ruches dans mon rucher en juin, juste à temps pour continuer à bâtir un second élément, et de constituer des provisions pour l'hiver. Au besoin, traiter les quatre nouvelles ruches contre le varroa (dans la ruche, elles seront transvasées l'année suivante)

Résultat idéal : 4 nouvelles ruches prêts à passer l'hiver, deux ruches permettant une récolte et une belle année :)

Qu'en pensez-vous ?

Re: Diviser pour mieux Reiner, votre avis

Posté : sam. janv. 06, 2018 1:08 pm
par ed.chimar
J'éviterais de déplacer les nuclei tant que les reines ne sont pas émergées. Dans la pratique, sachant que les premiers vols de fécondations se font au plus tôt deux ou trois jours après l'émergence de la nouvelle reine, j'emmènerais les nuclei au rucher de fécondation 14 jours après l'orphelinage. Ainsi tu as le maximum de temps disponible au rucher de fécondation pour que ça se passe bien.

Re: Diviser pour mieux Reiner, votre avis

Posté : sam. janv. 06, 2018 4:19 pm
par ed.chimar
Dans mon asso, on évite autant que possible l'introduction de faux bourdons extérieurs dans notre rucher de fécondation. Pour cela on équipe les ruchettes qui viennent au rucher de fécondation, d'une grille à mâles afin que ceux-ci ne sortent pas. Le but est que les reines soient fécondées par les mâles choisis du rucher de fécondation et qui sont garantis très noirs

Re: Diviser pour mieux Reiner, votre avis

Posté : sam. janv. 06, 2018 6:48 pm
par Jean-Yves24
Question probablement idiote d'un débutant : comment fait-on un rucher de fécondation blindé de mâles matures comme dit Maître Barbichou ?

Re: Diviser pour mieux Reiner, votre avis

Posté : sam. janv. 06, 2018 8:53 pm
par armand1408
Bonjour,

Cadres à mâles, cadres à mâles....
Et priorité aux constructions libres.

4 ou 5 colonies fortes et 1500 à 3000 mâles de 1ere qualité.

Le rucher de fécondation isolé et à 5 km.

Armand