Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Egouttage et maturation.

JCK100

Egouttage et maturation.

Message#1 » mer. janv. 27, 2010 7:26 am

Bonjour,
petite question d'un néophyte plein d'espoir et de projets:
supposition
10 hausses récoltées.
quel système utiliser pour faire égoutter 80 brèches simultanément ?
(sorti du fait qu'il doit falloir un maturateur de 200kg, pour y loger les 100kg de miel au fond, et les rayons cassés au dessus.)
Merci d'avance.

Avatar de l’utilisateur
rapiculteur
Anciens
Messages : 1302
Localisation : Bessay/Allier

Re: Egouttage et maturation.

Message#2 » mer. janv. 27, 2010 7:50 am

Bonjour,

Je réponds partiellement car le devoir m'appelle mais c'est à peu près ce que j'ai fait en 2009.

5 jours x 2 hausses ( car deux chasse-abeilles seulement )
Maturateur 60 kg plus deux grands seaux de récup.
Bac à désoperculer du commerce apicole en plastique (50/70€ ??).
Photos plus tard.

a+

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9725
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Egouttage et maturation.

Message#3 » mer. janv. 27, 2010 9:11 am

Oui, comme Rapiculteur, je te conseille d'étaler ta récolte en fonction de la capacité de ton "plus petit robinet". J'entends pas là que si tu n'as qu'un petit maturateur, tu devras te contenter d'une ou deux ruches par séance. Dis-toi bien que les séjour en maturateur mérite d'être prolongé jusqu'à une semaine si tu veux que les impuretés se dissocient bien du bon miel. Cependant, tu peux très bien stocker à toute vitesse ton miel à peine filtré dans de grands pots puis revenir plus tard les mettre en maturateur pour mieux les filtrer mais, attention, lors de la récolte, le miel est chaud, près des 37° et donc plutôt liquide, en général. Si tu reviens plus tard, il le sera et il te faudra donc bien plus de temps pour accomplir les mêmes manoeuvres.

Bons préparatifs.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

JCK100

Re: Egouttage et maturation.

Message#4 » mer. janv. 27, 2010 12:26 pm

Merci à tous les deux,
voilà quelques précisions sur mon projet.
Cette année, je compte installer une dizaine de ruches.
L'année prochaine, une cinquantaine sur le secteur(pour l'instant je n'ai pas assez de bois sec pour construire)
j'ai principalement envie de multiplier les ruches, et de récolter seulement le miel en excédent. Mais si je multiplie les ruches j'aurais trop de miel et serai obligé de m'occuper de la vente.(sympa, mais il faut du temps)
Je suis bûcheron, et travaille régulièrement en déplacement pendant la semaine.
Au moment de la récolte, je n'aurai pas beaucoup de temps. Comptant récolter un miel mur, uniquement sur alvéoles operculées (pas de maturation nécessaire, uniquement décantation si j'ai bien compris), toutes fleurs sur des ruchers fixes et loin du colza, il va falloir que ça dégouline à chaque fois, ne pouvant pas me permettre d'étaler la récolte sur la semaine.
Actuellement, j'étudie pour faire un extension d'activité( étant à mon compte comme bûcheron élagueur) comme fabricant de ruches histoire d'occuper utilement les temps morts, en fournissant d'éventuels clients dans la région, ce qui me permettra peut-être, en parallèle avec une activité à picole, de diminuer la charge de travail physique, avec une retraite à 70 ans qui s'annonce ! :twisted: à votre santée!!
à bientôt

Avatar de l’utilisateur
rapiculteur
Anciens
Messages : 1302
Localisation : Bessay/Allier

Re: Egouttage et maturation.

Message#5 » mer. janv. 27, 2010 8:06 pm

Bonsoir,

Avec le chasse abeilles, les gâteaux sont déjà moins à la température de la ruche.

Je vais augmenter mon nombre de chasse abeilles pour cette année.
Ensuite, dans le cadre d'un échange de bons services, mes gentils collègues métallos sont en train de me permettre la motorisation de ma trémie de récolte.

a+

JCK100

Re: Egouttage et maturation.

Message#6 » mer. janv. 27, 2010 8:18 pm

Merci à vous :)

Miguel
Messages : 108
Localisation : Belgique - Condroz

Re: Egouttage et maturation.

Message#7 » mer. janv. 27, 2010 10:44 pm

Bonsoir,

Quel bel enthousiasme JCK100. Loin de vouloir jouer le rabat-joie, j'ai quand même envie de tempérer tes propos.

Tu parles de multiplier ton cheptel et d'avoir trop de miel. Attention, si tu ne récoltes que l'excédent afin de nourrir le moins possible, voire pas du tout, tu n'auras pas un énorme rendement par ruche. De plus, beaucoup d'apiculteurs me l'ont encore confirmé récemment, multiplier ou récolter, il faut choisir. Une ruche destinée à l'élevage ne "donnera" rien en miel : elle amassera à peine assez pour l'hiver, et les colonies créées à partir de cette souche devront être nourries, en sirop de sucre ou en miel.

Ensuite il n'est pas si simple d'agrandir son cheptel : chaque année, des colonies meurent sans raison, des reines arrêtent de pondre : cette année j'ai ainsi "perdu" 8 ruchettes dont les reines étaient nées fin juin (un éleveur renommé ayant confirmé le désastre des élevages entrepris en juin, je ne pense pas avoir foiré quelque chose).
Régulièrement on entend le cas d'apiculteurs qui ont perdu tout (ou presque) leur cheptel, sans raison claire. (il y en a dans ce forum). Combien de temps leur faut-il pour se refaire? Dans ma région, on considère maintenant que pour chaque ruche de production il faut une ruchette de réserve, au cas où...

Enfin il ne faut pas oublier que toutes les méthodes expliquées dans les livres ne sont jamais garanties à 100 %, elles se rapprochent très fort de la théorie. Et quand on se procure un livre sur l'élevage des reines, on oublie souvent l'énorme différence qu'il y a entre "faire" des reines pour la vente ou pour un remérage, et "faire" des colonies : pour qu'une reine juste fécondée arrive à développer une population assez forte pour passer l'hiver, il ne suffit pas de la mettre dans un élément avec une poignée d'abeilles : il faut beaucoup de monde pour stimuler cette nouvelle colonie, et ce petit monde il faut le prendre quelque part.

Je finirai par le miel par égoutage : au risque de me répéter (voir ailleurs sur ce forum), je ne pense pas que cela soit très réaliste à grande échelle. Bien que je n'aie pas de colza (confirmé par une analyse de laboratoire), une partie de mon miel de printemps a pris dans les cadres de hausse, au point de casser certains cadres dans l'extracteur. Inutile de dire que l'égoutage, on oublie.
Si tu veux avoir pas mal de ruches et que tu veux extraire relativement vite, achète un extracteur.

Bien entendu, je ne connais pas ta région et le miel que tu peux espérer récolter, ce que j'écris n'engage que moi mais c'est du vécu.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9725
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Egouttage et maturation.

Message#8 » mer. janv. 27, 2010 11:56 pm

Bonsoir JCK1000,

JCK100 a écrit :...Comptant récolter un miel mûr, uniquement sur alvéoles operculés (pas de maturation nécessaire, uniquement décantation si j'ai bien compris)...


Le maturateur n'est pas utilisé pour faire mûrir le miel mais plutôt pour le faire décanter afin de séparer le miel des déchets qui coulent ou flottent.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

JCK100

Re: Egouttage et maturation.

Message#9 » jeu. janv. 28, 2010 7:02 am

Bonjour,
Quand j'ai dit que je risquais d'avoir trop de miel, c'était en rapport avec des 60kg suffisant à ma consommation annuelle.
Avec une dizaine de ruches destinées à la production, j'espère avoir un petit excédent malgré tout.
Je suis conscient des aléas météorologique, sanitaires, parasitaire, et de la présence des frelons asiatiques qui sont actifs dans la région, c'est dans cette optique, que j'envisage des ruches supplémentaires destinée à la division, de manière à pouvoir compenser des pertes inévitables, et,
je ne peux pas m'empêcher de rêver, de pouvoir donner des essaims à ceux qui se sont proposés de m'offrir mes premiers.
Merci à tous pour ces réponses.

JCK100

Re: Egouttage et maturation.

Message#10 » jeu. janv. 28, 2010 7:16 am

rapiculteur a écrit :Bonsoir,

Avec le chasse abeilles, les gâteaux sont déjà moins à la température de la ruche.



a+

Bonjour,
à propos du chasse abeilles,
ne serait-il pas envisageable d'en faire un partiellement grillagé,(grillage ou moustiquaire) de manière à ce que l'air chaud puisse continuer de monter dans la hausse à récolter, et donc d'avoir un écoulement plus rapide dans la trémie ?

Avatar de l’utilisateur
APIJEAN
Messages : 139
Localisation : Gruyères (Suisse)

Re: Egouttage et maturation.

Message#11 » jeu. janv. 28, 2010 7:30 am

Bonjour JCK100,

De retour à la maison avec les gâteaux de miel, prévoir un local chauffé (mais attention à l'humidité)afin de faciliter l'écoulement du miel.

Salutations, Apijean

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9725
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Egouttage et maturation.

Message#12 » jeu. janv. 28, 2010 8:21 am

Bonjour à tous,

Et pour ceux qui, comme moi, dans le Midi, n'ont pas vraiment besoin de chauffer, il peut s'avérer judicieux de mettre un ventilateur sur la zone d'extraction, cela fait baisser sensiblement le taux d'humidité dans le miel.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

JCK100

Re: Egouttage et maturation.

Message#13 » jeu. janv. 28, 2010 8:38 pm

Après réflexion, si il y a une grille à côté du chasse abeille, il y a moins de chance qu'elles trouvent la sortie.

Avatar de l’utilisateur
rapiculteur
Anciens
Messages : 1302
Localisation : Bessay/Allier

Re: Egouttage et maturation.

Message#14 » ven. janv. 29, 2010 4:44 am

Bonjour,
JCK100 a écrit :Après réflexion, si il y a une grille à côté du chasse abeille, il y a moins de chance qu'elles trouvent la sortie.
La nuit porte conseil. Je me disais la même chose.
En tout cas, mon miel Warré est une vraie douceur, couleur caramel, texture fine et encore assez crémeux à cette époque. dégustation le 6 mars, s'il en reste...

a+

Retourner vers « Maturation et filtrage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.