Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Extraction par pressage des rayons

Clément

Re: Extraction par pressage des rayons

Message#16 » sam. févr. 06, 2010 1:25 pm

Merci nb pour ta suggestion.
Le crique hydraulique a des avantages, tu en cites.
Ceux que j'ai vu avaient peu de débattement. je ne suis pas non plus convaincu par le rapport prix - pression. mais si j'en trouve un de camion (qui ne coule pas) dans une casse , je serais tenté d'essayer.

Avatar de l’utilisateur
rapiculteur
Anciens
Messages : 1302
Localisation : Bessay/Allier

Re: Extraction par pressage des rayons

Message#17 » dim. févr. 07, 2010 5:39 am

Bonjour,

En laissant égoutter les gâteaux broyés, on récupère rapidement le plus gros du miel.
Certes, il en reste. Si l'on presse, qu'obtient-on (qualitativement) ?

a+

guillaume31
Messages : 770
Localisation : haute garonne

Re: Extraction par pressage des rayons

Message#18 » dim. févr. 07, 2010 7:42 am

Bonjour, il y a toujours la solution de mettre les rayons de miel broyés à égoutter au soleil, mais en bac fermé de façon à ne pas laisser passer les abeilles, l'extraction se fera plus vite et il reste moins de miel dans les déchets de cire.

Guillaume
le meilleur est l'ennemi du bien

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9640
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Extraction par pressage des rayons

Message#19 » dim. févr. 07, 2010 11:11 am

Bonjour,

Ce qui est sûr, c'est que dès qu'on presse le reliquat de la phase d'égouttage, on obtient un miel qui a nettement le goût de cire. Après, on aime ou on n'aime pas.
En concours, le goût de cire est pénalisant. Toutefois, ce miel peut servir à nourrir les petites ou à faire de l'hydromel mais, dans ce cas, pourquoi se donner la peine de l'extraire. Autant l'utiliser avec les brêches broyées et le laver pour réaliser le mélange ?

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Clément

Re: Extraction par pressage des rayons

Message#20 » dim. févr. 07, 2010 3:15 pm

Voila un fil qui démarre bien et en plein hiver, vacances de neige ! :bravo c'est :super !

Rapiculteur a écrit :En laissant égoutter les gâteaux broyés, on récupère rapidement le plus gros du miel. Certes, il en reste. Si l'on presse, qu'obtient-on (qualitativement) ?

Je compte effectivement privilégier l'égouttement mais il y a des contingences de rapidité que je ne peux totalement éviter.
Combien de kg de rayons fais-tu égoutter, sur quel laps de temps ?
Quelle proportion de miel reste-t-il dans les brèches après dégouttement ?

Guillaume31 a écrit :il y a toujours la solution de mettre les rayons de miel broyés à égoutter au soleil

Est-ce que cette manière de procéder n'aurait pas une influence sur le taux d'HMF ?
(Lien concernant l'HMF: http://beekeeping.com/abeille-de-france ... es/hmf.htm)
Encore une fois, si tu pratiques de la sorte pourrais-tu nous donner la quantités traitée dans un temps donné ?

Michel, merci pour les précisions. J'ai entendu parler plusieurs fois de pollen lors d'extraction par pressage.
Est-ce que cet arrière-goût de cire est rédhibitoire ?

En œnologie, je crois que l'art du pressoir joue beaucoup sur quelle pression apporter à quel stade de la pressée. Plus on presse "serré" plus on extrait les tanins, pris dans la structure rigide de la masse pressée. Lors d'une pressée de rayons, il parait assez logique qu'il en soit de même avec la cire.
Peut-être qu'une montée en pression très progressive permettrait d'éviter le goût de cire et la phase d'égouttement au soleil ?

Si j'en crois l'ouvrage "L'apithérapie médecine des abeilles*", vu les propriétés de la cire et du miel, la cire mélangée en traces à du miel pourrait avoir des utilisations thérapeutiques. Donc on pourrait imaginer valoriser la fin de la pressée pour un miel à usage thérapeutique. Mais je spécule et sors un peu de mon sujet.
(*Douce alternative Editions Amyris)

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
rapiculteur
Anciens
Messages : 1302
Localisation : Bessay/Allier

Re: Extraction par pressage des rayons

Message#21 » dim. févr. 07, 2010 4:21 pm

Donc,

A la louche, vu d'ici, et sans garantie du gouvernement, je dirais que les cires contiennent encore dans les 5% du miel initial si l'on se contente de les laisser sur tamis.

Dégouttement ? Terme plutôt utilisé pour qualifier une méthode de traitement, non ?

L'an passé (avec seulement deux chasse-abeilles) j'ai traité deux hausses, soit 16 rayons par soir. J'ai bien aimé ce petit côté amateur qui va faire son tour tous les jours.
Si j'avais eu plus de matière, j'aurais été limité par l'énergie nécessaire à un broyage manuel, la surface des tamis, notamment la toile finale qui se colmate rapidement et qu'il faut surveiller.

En plaçant les opercules dans mon cérificateur solaire, le miel s'écoule à la hâte, et retourne aussitôt - c'est évident - régaler les filles qui en ont besoin.
En 2008, sur ma seule hausse récoltée (miel 100% operculé) : 15,3% d'humidité et 2,3mg/kg en ce qui concerne l'HMF.

Cette année, je motorise le broyage et j'attends de savoir s'il y aura quelque chose à récolter avant d'évoluer.

a+

Clément

Re: Extraction par pressage des rayons

Message#22 » dim. févr. 07, 2010 10:41 pm

5% de miel résiduel après égouttement dans les brèches, en 24 h
C'est intéressant.
Voila qui est jouable pour un petit nombre de ruches.

Rapiculteur a écrit :En 2008, sur ma seule hausse récoltée (miel 100% operculé) : 15,3% d'humidité et 2,3mg/kg en ce qui concerne l'HMF.
De bien belles conditions :wink: !

"dégouttement" d'après le Littré : Action de dégoutter, de tomber goutte à goutte.
Ce qui dégoutte d'un objet. "Ce petit nombre de plantes est bientôt étouffé par l'ombre continuelle, ou supprimé par le dégouttement de l'arbre".
http://littre.reverso.net/dictionnaire- ... ment/20190

Merci pour les précisions et ton dévouement

laruche

Re: Extraction par pressage des rayons

Message#23 » dim. févr. 07, 2010 11:48 pm

Bonsoir,

Pourquoi faire simple quand on veut se compliquer la vie ?

L'extracteur est tellement simple à manipuler, et l'hygiène alimentaire tellement plus facile à assurer !
Mais il faut des cadres ; je pense que si on inventait la ruche à cadres on se simplifierait la tâche non ?

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9640
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Extraction par pressage des rayons

Message#24 » lun. févr. 08, 2010 12:05 am

Et puis, une fois que tout le monde serait équipé de cadres, on redécouvrirait les avantages de la ruche "vulgaire" ou fixiste... et à nouveau on butterait sur ses inconvénients. Un coup dans le zig, un coup dans le zag, vive le mouvement de balancier.

La ruche Warré répond à une logique, me semble-t-il, où le confort de l'abeille prime sur l'aspect pratique pour l'apiculteur encore que la conduite de la Warré à barrettes ne soit pas un calvaire, loin s'en faut. Je dirais même qu'elle me coûte moins d'efforts et d'énergie que la Dadant... et qu'objectivement, en cette saison de reprise d'activité, mes colonies en Warré sont si bien à "cocooner" dans leur ruche étroite qu'elles font la "grasse-mat" par temps frais alors que mes Dadant bravent les intempéries pour se refaire les stocks.

Qu'est-ce qui est le mieux ? Une colonie qui redémarre tôt ou une colonie qui ne bouge que quand ça en vaut la peine ? Je penche pour la seconde et donc pour la Warré si j'en juge par ce qui se passe dans mon rucher.

Quelqu'un a-t-il observé le même phénomène ?

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Miguel
Messages : 108
Localisation : Belgique - Condroz

Re: Extraction par pressage des rayons

Message#25 » lun. févr. 08, 2010 7:27 am

Bravo Laruche! +1

Clément

Re: Extraction par pressage des rayons

Message#26 » lun. févr. 08, 2010 10:55 am

Salut "laruche"
Pourquoi faire simple quand on veut se compliquer la vie ?

Indépendamment de toutes les autres raisons relatives à l'extraction du miel qui remplissent des files intéressants de ce forum, il y en a une qui me contraint plus que les autres : Mon budget est serré, très serré. Un extracteur pour une dizaine de ruches coûte un prix que je ne peux pas mettre. Par contre comme presque tout le reste de mon matériel, je peux construire quelque chose, j'ai le temps mais pas la thune.

Plaisanterie mise à part, comme dit précédemment, il y a une quantité de raisons qui permettent de remettre en question la méthodologie apicole usuelle. Certaines plus pertinentes que d’autres c’est la raison de ce forum et de ses discutions corollaires de nombreux essais.

Cordialement

laruche

Re: Extraction par pressage des rayons

Message#27 » lun. févr. 08, 2010 11:15 am

Bonjour,

On trouve des extracteurs d'occasions.

J'ai longtemps pratiqué avec un vieil extracteur tangentiel 4 cadres manuel, les enfants et neveux étaient tout heureux de tourner la manivelle, je les "payais" même en miel qu'ils vendaient.
Depuis une douzaine d'années j'ai récupéré un extracteur radiaire de fabrication "bricoleur" cuve inox 12 cadres, que j'ai motorisé avec un motoréducteur et un variateur de récupération, et j'ai fabriqué des grilles pour y loger 9 cadres langstroth.

J'ai récolté l'an dernier 140 kg que j'ai extraits en une journée, et en travaillant seul.

caricion
Messages : 553
Localisation : savoie

Re: Extraction par pressage des rayons

Message#28 » lun. févr. 08, 2010 6:19 pm

bonjour,

laruche a écrit :L'extracteur est tellement simple à manipuler, et l'hygiène alimentaire tellement plus facile à assurer !
Mais il faut des cadres ; je pense que si on inventait la ruche à cadres on se simplifierait la tâche non ?

Il me semble l'avoir dit déjà à maintes reprises, l'emploi de barrettes n'interdit pas le recours à l'extracteur.
Ayant hérité de ce matériel, je l'utilise et après avoir acheté des grilles "barbecue" pour tenir les rayons.
A noter que je ne casse pas de rayons ...

faux bourdon

Re: Extraction par pressage des rayons

Message#29 » lun. févr. 08, 2010 7:00 pm

Bonjour à tous,

Il existe également des paniers pour la cire d’opercules qui fonctionnent très bien pour extraire le miel des barrettes Warré en centrifugeuse
voir http://miel.belval.free.fr/Album/Mielle ... lerie.html

Avatar de l’utilisateur
FrancisD
Messages : 71
Localisation : Libramont Belgique

Re: Extraction par pressage des rayons

Message#30 » jeu. août 19, 2010 8:27 pm

Bien le bonjour amis apiwarrés,

Ayant installé mon premier essaim dans sa ruche le 4 juin dernier, je n'ai pas encore récolté de miel.
Mais vu l'avancement des travaux des filles d'Aristée, je pense pouvoir récupérer une "hausse" d'ici quelques semaines.
Pour l'instant, je prépare le matériel.
Je pense utiliser un broyeur à pommes que j'employais autrefois, quand je faisais mon cidre.
La trémie est en bois, mais les rouleaux sont en alu.
Y voyez-vous quelqu'inconvénient :?:
Merci de votre éclairage.
Cordialement,

Francis

Retourner vers « Extraction »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.