Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Les anglais voudraient réintroduire l'abeille noire au Dartmoor, la région de la Buckfast.

Tout ce qui concerne les maladies et les différents traitements
Zery
Messages : 403
Localisation : Belgique / Liège

Les anglais voudraient réintroduire l'abeille noire au Dartmoor, la région de la Buckfast.

Message#1 » dim. févr. 17, 2019 12:11 am

En tapant les mots "dartmoor varroa" dans google on trouve ceci :

Projet de restauration de l'abeille noire en région du Dartmoor.

...Cependant, elle avait un talon d'Achille, ce qui lui causait presque son extinction: une susceptibilité fatale à un parasite interne importé avec les abeilles italiennes au 19ème siècle. L'abeille noire a été presque complètement anéantie par Acarapis woodi, ou "maladie de l'île de Wight", comme on l'appelle, au début du XXe siècle.
Malgré ce coup dur, elle a survécu "à l'abri" et l'abeille noire est toujours avec nous à ce jour dans tout le pays, cachée dans les gènes de nombreuses de nos abeilles domestiques, mais surtout dans certaines régions de Cornouailles, du Devon, du Pays de Galles, du Yorkshire, des Ile de Man et les îles au large de l'Ecosse. Là où des programmes d’élevage ont été mis en place, leur nombre augmente et nous pensons maintenant qu’il est temps de réintroduire plus largement les Black Bees dans la campagne britannique, qu’ils ont contribué à créer.
À cette fin, nous prévoyons d’établir un certain nombre de centres d’élevage locaux et de fournir une formation et un soutien spécifiques aux apiculteurs souhaitant garder nos abeilles noires, dont ils sont originaires.
Résistance
Les recherches démontrent que les abeilles noires se développent mieux que les non-indigènes dans les régions plus fraîches et plus montagneuses, constat qui est corroboré par l'observation des stocks survivants, généralement présents dans les collines et les côtes, principalement dans les régions plus sauvages et plus à l'ouest. Par exemple, les abeilles noires ont prospéré sur l'île de Man, principalement en raison de l'interdiction totale d'importer d'autres abeilles. Cela a également empêché les acariens Varroa destructor d'être introduits sur l'île, et ils n'ont pas non plus de maladie du couvain, bien qu'il s'agisse d'un problème important sur le continent.
...


https://translate.google.be/translate?s ... w%2F15-493

Peter a travaillé en étroite collaboration avec l'apôtre et moine
de renommée mondiale Frère Adam de l'abbaye de Buckfast
.
Peter m'a traversé une année d'apiculteur typique.
À la fin du mois de janvier, la reine commence à pondre des œufs.
L'apiculteur doit seulement s'assurer que les abeilles sont bien nourries
à ce stade. Une ruche d’abeilles mange environ 30 lb de fondant
(substitut du miel pris dans la ruche) pendant l’hiver.
Il est également essentiel de traiter le varroa à cette époque de l’année.

http://www.northbovey.org/our-very-own- ... -magazine/

Statut actuel de Varroa
Varroa est présent sur tous les continents à l'exception de l'Australie.
Il a été découvert pour la première fois au Royaume-Uni le 4 avril 1992 à Devon.
Toutefois, sa présence n'est plus à signaler au Royaume-Uni. L’ordonnance de 2006
sur la lutte contre les maladies et les parasites des abeilles (Angleterre) est
entrée en vigueur le 17 mars 2006, date à laquelle Defra a officiellement révoqué,
en vertu des pouvoirs conférés par l’ordonnance de 1982 sur la lutte contre les maladies
des abeilles, la zone infectée par la loi pour Varroa en Angleterre.

https://translate.google.be/translate?s ... a-mites%2F

Hors, des témoignages d'anglais pullulent de la présence de varroa sur le net.

En avril 1992, le varroa a été découvert pour la première fois au Royaume-Uni. En mai 1992,
on parlait du varroa sur les lèvres de tous les apiculteurs.

Max Watkins, maintenant directeur technique de Vita (Europe) Ltd, mais qui travaillait alors en tant
que responsable technique et commercial chez Sandoz, rappelle:

«La nouvelle a rapidement circulé que le varroa avait été vu à Devon.
Il s'était répandu dans toute l'Europe, où Sandoz fournissait l'acaracide, Apistan, mais je ne
m'attendais pas si tôt au varroa au Royaume-Uni. Cependant, je savais que la première identification
de l'acarien devait être retardée de son arrivée effective de quelque temps.

Les soupçons du Dr Watkin ont été rapidement confirmés quand, un peu plus tard, ce printemps fatal,
un apiculteur semi-professionnel des comtés locaux l'a contacté à propos d'acariens suspects dans ses colonies.

https://www.vita-europe.com/beehealth/b ... -25-years/

Conclusion le varroa est bien présent au Dartmoor dans la région du devon sur l'abeille buckfast.
Raison pour laquelle on entend aucune buckfast exempt de varroa alors que sur des iles très proches il est absent de l'abeille noire locale.
En tant qu' homme d'église frere Adam savait pourtant que toutes créatures qui l'entouraient devait être la création de son Dieu, ne se serait il pas pris au jeu de prendre la place de celui-ci ?
A trop se rapprocher et modifier le point d'équilibre d'une colonie qu'est une reine abeille,
en allant rechercher des gènes aptes au climat du dartmoor et d'un autre coté penser que son abeille puisse être aptes aux climats et la vision mondialiste qu'il se faisait de sa race d'abeille.
Frere Adam ne pouvait obtenir autant de bon résultat sans le revers de médaille que l'on connait aujourd'hui.
Puisque l'apiculture n'est question que de cycle et d'équilibre reperpétuel.
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Retourner vers « Maladies et traitements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.