Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Tout ce qui concerne les maladies et les différents traitements
Avatar de l’utilisateur
Asweetybee
Messages : 901
Localisation : Pays de Vilaine
Contact :

Re: L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Message#16 » lun. janv. 22, 2018 5:25 am

Dans tous forum il y en a par période... tant qu'ils ne monopolisent pas tous les posts...
Et oui c'est surement par passion exacerbée que les personnes tombent sans se rendre compte dans la dialectique...
Rappelons-nous que personne n'est parfait...
(... enfin je veux dire, sauf moi. En fait je ne suis pas parfaite, j'ai quand même un gros défaut : je suis bien trop modeste. :mdr )
Miser sur l'excellence est plus rentable à long terme qu'investir dans la médiocrité...

https://sites.google.com/site/abeillecool/home

dkdan
Messages : 150
Localisation : Vendée. Challans ville

Re: L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Message#17 » lun. janv. 22, 2018 6:19 pm

Pour Patricia, les colonies qui combattent le varroa par toilettage sont délibérément éliminées ; il ne faudrait pas sélectionner sur la douceur, encore moins sur la production de miel. Surtout ne pas nourrir, et je ne parle pas de traiter...
Il faut "re-naturaliser" les abeilles...
Pourtant les colonies sauvages ne se portent pas très bien ces temps ci... et je ne pense pas qu'elles se multiplient ou simplement que leur population globale se maintienne...
Dadant. Warré. Voirnot.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10683
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Message#18 » lun. janv. 22, 2018 6:40 pm

Bonsoir,

dkdan a écrit :...Pourtant les colonies sauvages ne se portent pas très bien ces temps ci... et je ne pense pas qu'elles se multiplient ou simplement que leur population globale se maintienne...


C'est un fait que la majorité des abeilles sauvages va assez mal. Sur tous les essaims inaccessibles que j'ai repérés, il y en a un qui survit depuis près de dix ans. Il essaime régulièrement et survit, d'année en année. Les bonnes années, il fait plusieurs essaims dont un qui s'installe à 2 mètres plus bas dans le mur d'un ancien hôpital de Millau. Le second meurt régulièrement mais pas le principal. Pourquoi ? Aucune idée.

L'idée que Patricia présente nous surprend voire nous dérange, parce qu'elle prend le contre-pied des principes que nous appliquons pour réussir à faire survivre nos colonies, mais elle est vraie, aussi. Si nous avions le courage et les moyens de sacrifier l'immense majorité de nos abeilles, il est certain qu'une ou des souches d'abeilles résistantes au varroa apparaîtraient, après le massacre mais qui, aujourd'hui, oserait prôner une telle politique sanitaire apicole ?

Donc, si l'on réussit à isoler quelques souches de ces abeilles adaptées au parasitisme du varroa, il est envisageable de les multiplier au maximum afin que, peu à peu ou très vite, selon le succès de cette méthode, nous arrivions à remplacer nos abeilles dépendantes des traitements par des souches plus "dégourdies".

Et, à ma connaissance, il y a déjà des avancées dans cette voie. Pourvu qu'on en voie les retombées le plus vite possible dans les ruchers de monsieur Toutlemonde !

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 2714
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Message#19 » lun. janv. 22, 2018 6:55 pm

Bonjour,
la tempête semblant se calmer doucement, on peut sortir un peu.
Je parle météo bien sûr.
Cinq ans maintenant que je rends visite aux deux colonies installées derrière les volets à moitié pourris d'une maison quasi abandonnée.
Elles sont toujours présentes, même si elles ont forcément changé de reine.
Elles sont emmerdées aussi par les Vv et les varroas mais elles sont toujours là, des abeilles petites et bien noires.
Cinq ans que j'essaie assidûment de piéger un essaim pour récupérer cette souche, sans succès.

auxanges
Messages : 158
Localisation : Lac du Bourget

Re: L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Message#20 » lun. janv. 22, 2018 7:10 pm

La vraie avancée serait d'arriver à marquer les reines pour savoir si c'est bien les mêmes sur plusieurs années. J'ai tous les étés un essaim dans le mur de la maison et un autre dans une souche, mais impossible de voir les reines et à plus forte raison de les marquer. Je ne sais donc pas si ce sont des lignées résistantes ou seulement si les logements sont accueillants.

gaston68
Messages : 80
Localisation : puy de dôme

Re: L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Message#21 » lun. janv. 22, 2018 7:49 pm

jln a écrit :... Cinq ans maintenant que je rends visite aux deux colonies installées derrière les volets à moitié pourris d'une maison quasi abandonnée.
Elles sont toujours présentes, même s'il elles ont forcément changé de reine.
Elles sont emmerdées aussi par les Vv et les varroas mais elles sont toujours là, des abeilles petites et bien noires.
Cinq ans que j'essaie assidûment de piéger un essaim pour récupérer cette souche, sans succès.


tiens tiens tiens...! c'est bizarre ce que tu nous dis là... 5 ans (au moins) que cette colonie n'est pas traitée et elle est encore là ? alors qu'on nous rabâche qu'il faut absolument traiter sinon la colonie meurt dans les 3 ans...!
eh ben chui' bien content de pas traiter les miennes... même si je passe pour un soi-disant irresponsable... :mrgreen:

patricia. :super ...suis avec toi...

dkdan
Messages : 150
Localisation : Vendée. Challans ville

Re: L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Message#22 » lun. janv. 22, 2018 7:54 pm

Cinq ans que j'essaie assidûment de piéger un essaim pour récupérer cette souche, sans succès.


Est-ce que ce ne serait pas possible de piquer des œufs (mouais je me réponds moi-même, faut déjà pratiquer l'élevage de reines)
Dadant. Warré. Voirnot.

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 2714
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Message#23 » lun. janv. 22, 2018 9:19 pm

Rien ne dit que c'est la même colonie, qu'elle n'a pas claboté et été remplacée par un essaim arrivant du rucher qui se trouve à un petit kilomètre, ou du mien d'ailleurs, pas plus loin à vol d'abeille.
Rien ne dit non plus qu'elles sont capables de produire plus de miel que ce qu'il leurs faut pour seulement survivre.
Quant à leur emprunter un rayon, impossible, je n'ai pas l'autorisation.
Et même si je l'avais, je n'ai plus envie de les déranger maintenant, admiratif du mérite qu'elles ont à durer comme ça.
Au printemps, je vais quand même peindre une caisse en bleu...

Juste un mot sur les récents échanges :
Ils ont à mes yeux le mérite de pousser chacune et chacun à réfléchir et argumenter, nous permettant ainsi de (re)faire le tour de quelques questions récurrentes.
Le débat gagnerait sûrement à se faire en un peu plus soft mais on peut comprendre la passion : les enjeux sont tellement importants.

lierre
Anciens
Messages : 759
Localisation : 10

Re: L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Message#24 » lun. janv. 22, 2018 11:58 pm

Salut à tous,
Merci pour la tolérance et l’accueil.
Perso, mes abeilles accueillent les clandestins de toutes sorte, les gars, soyez curieux et faites ce qu'un autre pense être impossible si c'est votre Idée.
Voilà, je ne sais pas ce qui m'a pris, je suis repassé plus tôt que prévu :)))
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

dkdan
Messages : 150
Localisation : Vendée. Challans ville

Re: L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Message#25 » mar. janv. 23, 2018 12:19 am

Je voulais aussi souhaiter "bonne chance" à Gaston68, mais est-ce une question de chance ? La chance de trouver une souche miracle ? La chance de faire mieux qu'à Gotland...? J'espère connaître les résultats honnêtes du non traitement.
Une question pas si récurrente que ça (6 posts en recherche "infestation voisins"), poliment et sans agressivité : est-ce que ne pas traiter entraîne une augmentation locale de la pression des varroas au point de gêner les voisins apiculteurs ?
Dadant. Warré. Voirnot.

ruche-terrecuite
Messages : 131

Re: L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Message#26 » jeu. janv. 25, 2018 9:53 am

gaston68 a écrit :
jln a écrit :... Cinq ans maintenant que je rends visite aux deux colonies installées derrière les volets à moitié pourris d'une maison quasi abandonnée.
Elles sont toujours présentes, même s'il elles ont forcément changé de reine.
Elles sont emmerdées aussi par les Vv et les varroas mais elles sont toujours là, des abeilles petites et bien noires.
Cinq ans que j'essaie assidûment de piéger un essaim pour récupérer cette souche, sans succès.


tiens tiens tiens...! c'est bizarre ce que tu nous dis là... 5 ans (au moins) que cette colonie n'est pas traitée et elle est encore là ? alors qu'on nous rabâche qu'il faut absolument traiter sinon la colonie meurt dans les 3 ans...!
eh ben chui' bien content de pas traiter les miennes... même si je passe pour un soi-disant irresponsable... :mrgreen:

patricia. :super ...suis avec toi...


Bonjour Gaston... tu n´es pas avec... "moi"... nous sommes avec les abeilles et nous les observons...
si elles sont là on dirait "à un mauvais endroit"... pour nous... c´est que pour elles c´est le bon endroit... le plus serait de pouvoir capturer un essaim de leur essaimage... presque garantie d´une souche résistante... résistante à quoi peut-on demander... plus résistante aux maladies et aux parasites... modification ADN par adaptation naturelle du comportement...
je n´ai rien inventé
une cloche en paille pendue dans un arbre dans la proximité... et peut-être au printemps une belle surprise...
ce sera un plaisir d´avoir des nouvelles...

Bonne journée !
Patricia

ruche-terrecuite
Messages : 131

Re: L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Message#27 » jeu. janv. 25, 2018 10:16 am

jln a écrit :Rien ne dit que c'est la même colonie, qu'elle n'a pas claboté et été remplacée par un essaim arrivant du rucher qui se trouve à un petit kilomètre, ou du mien d'ailleurs, pas plus loin à vol d'abeille.
Rien ne dit non plus qu'elles sont capables de produire plus de miel que ce qu'il leurs faut pour seulement survivre.
Quant à leur emprunter un rayon, impossible, je n'ai pas l'autorisation.
Et même si je l'avais, je n'ai plus envie de les déranger maintenant, admiratif du mérite qu'elles ont à durer comme ça.
Au printemps, je vais quand même peindre une caisse en bleu...

Juste un mot sur les récents échanges :
Ils ont à mes yeux le mérite de pousser chacune et chacun à réfléchir et argumenter, nous permettant ainsi de (re)faire le tour de quelques questions récurrentes.
Le débat gagnerait sûrement à se faire en un peu plus soft mais on peut comprendre la passion : les enjeux sont tellement importants.


Bonjour JLN... j´avais mal écrit dans le message précédent...
L´enjeu n´est pas vraiment le miel, mais la survie des abeilles, et beaucoup d´apiculteurs seraient très heureux du résultat...

le plus serait de capturer un essaim de cette colonie... une cloche en paille accrochée dans un arbre dans la proximité et peut être la bonne surprise au printemps... bon il faudra monter la garde pour être sûr qu´il vient bien de là. Mais au moins on pourra penser que le facteur résistance est meilleur... Modification ADN par comportement adaptatif... Résistance à quoi ? et cette résistance perdurerait-elle en modifiant les conditions ? mais c´est souvent que des colonies survivent dans les endroits les plus curieux. par expérience je sais aussi que quelques fois un essaim peut péricliter et immédiatement un autre prend la relève... mais cela veut dire que l´emplacement a un certain attrait...

ce serait très intéressant de suivre de loin, ce fait...

Bonne journée,
Patricia

francis
Messages : 350

Re: L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Message#28 » jeu. janv. 25, 2018 10:23 am

J'avais un ami qui était toujours en tee shirt été comme hiver. Sûrement une constitution robuste car il n'était jamais malade. Il a trouvé un travail en Norvège. Je ne l'ai plus jamais revu. Il est mort de froid le premier hiver.
Un autre de mes amis (j'en ai beaucoup, mais en fait ils n'existent pas ….) fabrique et pose des volets. Il prétend que ses volets sont les meilleurs car quand des abeilles s'y installent elles y restent longtemps, donc les volets isolent vraiment bien.
Je trouve que beaucoup de réflexions sont faites avec des raccourcis extraordinaires, et que dans tel ou tel exemple chacun trouve la preuve de sa théorie ou de son point de vue. Quand un essaim "sauvage" survit et se développe, on peut supposer une souche résistante, mais quels sont les autres facteurs ou paramètres. L'exposition, la flore locale, le climat…. Pour en déduire que tel facteur est limitant ou pas il faudrait faire varier tous les autres et encore…. tel facteur peut être limitant avec tel ou tel autre. Par exemple une souche résistante avec telle ou telle flore mais indépendamment du climat. Bref ne soyons pas trop rapides dans nos conclusions.
Sur la question du traitement ou pas. Bio, écolo, voire sauvage par nature, je suis naturellement pour aucune intervention. Mais notre point de vue est souvent dicté par un avis personnel où la place de l'autre et de la collectivité est complètement ignorée.
Mon médecin m'a raconté l'histoire (de cette année) (celle-là elle est vraie !) d'une famille qu'il visite qui est fortement contre les vaccins. De passage en Angleterre, la famille était hébergée dans une famille où une des nièces de 12 ans venait de mourir de la rougeole. Ils sont vite rentrés pour se faire vacciner. La question urgente, on peut le comprendre, c'était de ne pas être malade. Mais en rentrant d'Angleterre, et avant, se sont-ils souciés du vecteur qu'ils pouvaient être ?
Quelque soit notre point de vue et notre conviction, je pense qu'il faudrait aussi penser un peu plus aux autres quand on choisit une pratique. Cela ne nous empêche pas de leur demander de penser à nous dans la leur.

Avatar de l’utilisateur
bebert69
Messages : 807
Localisation : Monts du lyonnais

Re: L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Message#29 » jeu. janv. 25, 2018 10:43 am

Salut,

Pour moi il y a une différence entre apiculture et contemplation.

Un essaim derrière des volets d'une maison inhabitée, ça c'est de la contemplation.

Le moindre essaim mis en boîte, et dérangé ne serait-ce qu'une seul fois, là on passe en mode apiculture et on doit s'en occuper. L'homme devient apiculteur et responsable. Il se doit de prendre soin de ses abeilles.

Un agriculteur qui maltraite ses vaches est vite dénoncé et a par la suite de sérieux problèmes. Seulement voilà, une abeille c'est bien plus petit qu'une vache :mrgreen:

L'année dernière j'ai fait crever un essaim par ma faute, et je n'en suis pas fier... plus jamais

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 2714
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: L'action du Varroa... résultat d'un déséquilibre ?

Message#30 » jeu. janv. 25, 2018 10:47 am

Pour ma part, je me garde bien de tirer telle ou telle conclusion du fait que ces deux fenêtres distantes de quelques mètres soient habitées tous les ans par des abeilles dont je ne vois guère changer la taille et la couleur et qui font parfois des soleils magnifiques.
https://youtu.be/ZpZ-tgjs0NM


Retourner vers « Maladies et traitements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.