Page 1 sur 2

pertes massives en sortie d'hiver

Posté : ven. avr. 21, 2017 7:59 am
par BEEBEC
Bonjour à tous,
le week end dernier je me suis décidé à ouvrir des ruches qui avaient une très faible activité depuis la reprise. Étant à 1100m la reprise a été tardive mais quand même.
4 des 5 ruches étaient totalement vides, pas de couvain mort, encore du pollen et pour 2 d'entre elles plus de 8kg de réserves. Ces ruches étaient rentrées ds l'hiver à 31-32 kg pour 2 et 21 kg pour les 2 essaims de l'année.Les reines avaient 1 et 2 ans.
C'est comme si la reine n'avait jamais repris sa ponte ou si l'essaim avait fuit la ruche pendant l'hiver. Lors du changement de plancher mi mars il y avait un peu plus d'abeilles mortes que d'habitude mais sans être un essaim complet. que des grosses abeilles d'hiver adultes, pas d'abeilles atrofiées. Pas de moisissures, odeur suspect etc. En discutant avec le GDS ils penchent pour un excès de varroa. Il y en avait effectivement plus cette année car les 2 traitements à l'AF ont moins bien marché du fait d'un été très frais. Mais quand même.

la seule ruche survivante est un petit essaim issu de la réunion de 2 ruches faibles avec changement de reine en juillet. Je n'aurai jamais parié sur lui.

Avez vous une idée ? la norme la-haut est de 20 à 30% de pertes hivernales mais pas 80% !
première fois que ça n'arrive. Je précise que toutes les ruches sont identiques, nourries et traitées de la même façon au même moment.
Que de l'abeille noire locale avec jeunes reines...

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Posté : ven. avr. 21, 2017 8:38 am
par Daniel 59
Bonjour à tous,

La présence de varroas peut être effectivement l'une des causes de cette mortalité, Fuite des abeilles sous la pression du parasite!

La seconde cause peut être aussi la saison dernière relativement douce du moins en plaine qui a vu les abeilles se fatiguer inutilement à la recherche de nectar, au lieu d'hiverner tranquillement sur leurs réserves.

Une troisième cause peut être que les reines sont mortes avec des traitements successifs contre le varroa. Car elles n'aiment pas beaucoup les acides.

Il est toujours dommage de perdre ses colonies sans savoir ou le chien est attaché!

Bon courage pour la suite,

Cordialement,

Daniel d'en haut!

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Posté : ven. avr. 21, 2017 9:44 am
par BEEBEC
Merci Daniel pour cette réponse rapide :)

La deuxième hypothèse, je l'écarte car chez nous l'hiver est arrivé normalement et a été beaucoup plus froid que l'an dernier jusqu'à mi Février.
De plus la colonie survivante qui avait moins de réserve et une population beaucoup plus faible est sortie et a rentré beaucoup de pollen dès que le noisetier puis le Saul Marsault ont fait leur apparition. Par contre pas les autres ruches, ce qui avait commencé à me mettre la puce à l'oreille.

La mort des reines causée par l'AF me semble également peu probable car on admet en général 20% de mortalité avec des diffuseurs FAM, et de plus cette année le traitement n'a pas été très efficace cause de la fraicheur. De plus le dernier traitement s'étant terminé fin Septembre, mes ruches auraient dû être vides début Décembre au + tard et pas d'abeilles mortes sur les planchers pendant l'hiver.
Et puis ma très grosses ruche a bouloté ses 25 kg de provisions intégralement + 1/4 du candi... Il y avait donc beaucoup de monde dedans pendant une parti de l'hiver

La présence de varroa semble y avoir contribué mais d'après le GDS, il faut que ce soit associé à un autre facteur pour provoquer une fuite en plein hiver.

La deuxième piste que je suit, c'est une intox par des cires gaufrées. D'habitude je n'en mets jamais mais l'an dernier, vu la saison pourrie, j'en ai mis qqus unes pour les aider à construire. J'ai remarqué qu'elles n'avaient construit les cires qu'en dernier et en avaient même délaissé une.
La ruche survivante est justement celle qui n'a eu aucune cire gaufrée. C'était pourtant de la cire Française de 1er choix. J'ai prévenu le distri au cas où, afin qu'il mette sous surveillance le numéro de lot correspondant.

A côté de ça, il y a pas loin une ruche Dadant "sauvage" qui a été abandonnée en lisière de forêt par son proprio depuis 3 ans et qui survie parfaitement sans traitement. La ruche est pourrie à souhait avec des fissures de partout et un essaim y avait élu domicile il y a 3 ans par une ouverture ds une planche située sur l'arrière, plein Nord. Elle est entourée d'une dizaine de ruches abandonnées où tout avait crevé et qui sont entrain de s'effondrer sur elles mêmes (faudrait tout bruler mais le proprio veut rien savoir)

Comme quoi si on fout la paix aux abeilles et qu'on leur laisse leur miel, elles peuvent très bien s'en sortir. J'aimerai bien récupérer la génétique de cet essaim :)

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Posté : ven. avr. 21, 2017 10:41 am
par bebert69
BEEBEC a écrit :Comme quoi si on fout la paix aux abeilles et qu'on leur laisse leur miel, elles peuvent très bien s'en sortir. J'aimerai bien récupérer la génétique de cet essaim :)


Je crois que ce point a été validé depuis quelques millions d'années...


Avais-tu réalisé des comptages de varroas après traitement?

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Posté : ven. avr. 21, 2017 10:54 am
par Daniel 59
Pour que les abeilles quittent la ruche, il y a non seulement les parasites, mais aussi une situation de stress.

Pour la cire...Possible!
Dernièrement un fabricant de cires gaufrées de renom a été confronté à une analyse de ses cires où il y avait des traces de larvicides, pesticides et autres bonnes choses dont nos abeilles en meurent.
La chose est donc à suivre attentivement.

Cordialement,
Daniel.

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Posté : ven. avr. 21, 2017 11:22 am
par FG68
Bien désolé pour toi...
Si c'est une des raisons, cela milite vraiment pour être patient et à part de petite amorce, laissez faire en construction naturelle de A à Z :roll:

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Posté : ven. avr. 21, 2017 12:14 pm
par BEEBEC
FG68 a écrit :Bien désolé pour toi...
Si c'est une des raisons, cela milite vraiment pour être patient et à part de petite amorce, laissez faire en construction naturelle de A à Z :roll:


Tu as raison, je laisse toujours construire mis à part cette fois-ci.
De plus d'après les essais que j'ai fait (et je ne suis pas le seul), elles rentrent plus vite le nectar sur les rayons qu'elles construisent elles, car avec la gaufrée elles attendent que la feuille soit construite à presque 100% avant d'y stocker quoi que ce soit

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Posté : ven. avr. 21, 2017 12:17 pm
par BEEBEC
bebert69 a écrit :
BEEBEC a écrit :Comme quoi si on fout la paix aux abeilles et qu'on leur laisse leur miel, elles peuvent très bien s'en sortir. J'aimerai bien récupérer la génétique de cet essaim :)


Je crois que ce point a été validé depuis quelques millions d'années...


Avais-tu réalisé des comptages de varroas après traitement?


Oui et rien d' alarmant même si supérieur à l'an dernier.

Fin décembre j'avais filmé l'intérieur d'une ruche via un trou de quelques mm et un petit endoscope et il y avait vraiment beaucoup de monde.

Au changement de plancher le 19 mars, il y avait une activité plus faible mais encore très notable

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Posté : ven. avr. 21, 2017 12:20 pm
par BEEBEC
bebert69 a écrit :
BEEBEC a écrit :Comme quoi si on fout la paix aux abeilles et qu'on leur laisse leur miel, elles peuvent très bien s'en sortir. J'aimerai bien récupérer la génétique de cet essaim :)


Je crois que ce point a été validé depuis quelques millions d'années...



J'ai oublié de préciser que cette année j'avais laissé 100% de leur miel à 3 des 4 ruches mortes et 50% de ce que je prélève d'habitude à la quatrième.
2 ruches étaient sur 3 corps pleins et 3 sur 2 corps

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Posté : mer. avr. 26, 2017 5:45 pm
par Michel
Bonjour,

La piste de ton GDS me semble bonne. En effet, plus une reine pond et plus une ruche est peuplée, plus il y a de varroa. Si le traitement n'est pas efficace (trop tôt, trop tard, trop faible, etc.) le varroa envahit la colonie et lorsqu'une abeille sur dix, en gros, en porte un, la colonie s'effondre. Les abeilles vont mourir dehors sans être remplacées par la génération suivante.

C'est ce qui explique que ton petit essaim s'en est sorti mais je te conseille d'essayer un autre type de traitement.

A+

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Posté : sam. avr. 29, 2017 9:54 pm
par BEEBEC
Le GDS est finalement passé et a confirmé qu'il n'y avait aucune trace de maladies ds mes ruches, mais pas d'excès de varroa non plus comme on l'avais envisagé initialement.

Le pb est plus simple et c'est donc encore plus rageant : elles ont trop stocké et la reine n'a plus eu assez de place pour faire suffisamment d'abeilles d'hiver. On a eu un réchauffement inattendu en Octobre avant que l'hiver n'arrive et très sec.
Pendant ce temps elles ont rentré du lierre plus longtemps que d'habitude et comme en plus je n'avais pas pu enlever les nourrisseurs à temps elles ont stocké aussi les restes de sirop.
J'ai cru bien faire les derniers jours chaud en Novembre en mettant de suite le candi pour ne pas avoir à ouvrir la ruche quand il ferait froid. Alors elles ont aussi stocké le candi dès Novembre. J'aurais dû les faire jeuner un peu jusqu'à ce que la reine cesse de pondre fin Décembre ...

2 bêtises à la suite et voilà le résultat :( Une bonne leçon de plus, je ne peux m'en prendre qu'à moi pour 3 des ruches.

Apparemment je ne suis pas le seul à m'être fait piégé comme ça, il y a eu vraiment beaucoup de casse ds le coin (50% fréquent) cet hiver

Par contre la 4eme ruche est morte d'une cause différente: en Janvier des vacanciers qui devaient faire de la rando raquette ds le coin on ouvert la trappe masquant la vitre pour voire les abeilles. Et la grappe était justement à cet endroit :cry: Ils sont revenus plusieurs fois de suite et le dernier jour ils n'ont pas refixé correctement la trappe que j'ai retrouvé à terre lors de ma visite suivante :x Depuis cette trappe est définitivement condamnée par une barre en bois fixée avec 2 vis ... :(

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Posté : mar. mai 02, 2017 1:21 pm
par manuel
Une de mes ruches, une magnifique Dadant, ave cune reine de l'été dernier, très populeuse a subi le même sort que les tiennes.
Elle est morte en janvier. Quand j'ai vérifié les cadres, ils étaient tous pleins de miel. Il n'y avait qu'une petite place pour du couvain.

Trop du sirop en septembre/octobre, du lierre bien butiné à cause du bel automne, (chose rare chez moi) et plus de place pour assez de couvain.


Les Warrés et Voirnot qui étaient moins fortes ont bien hivernées.


Manuel

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Posté : mer. mai 03, 2017 7:41 pm
par BEEBEC
manuel a écrit :
Les Warrés et Voirnot qui étaient moins fortes ont bien hivernées.


Manuel

Salut Manu et désolé pour ta Dadant, 2 de celles que j'ai perdu étaient également les + fortes de mon rucher.
Et c'est finalement la moins forte sur laquelle je ne misais pas un kopeck qui s'en est sortie, comme pour tes voirnot et warré moins peuplées.
Etant moins populeuses, elles n'ont sans doute pas eu moyen de rentrer le surplus de nourriture fatal, d'autant plus qu'elles devaient être trop occupées à se défendre contre les pillardes.

En tout cas merci de m'avoir fait part de ta mésaventure, je me sens moins c.. :D
Beaucoup d'api ont souvent honte de reconnaître leurs perte hivernales.

Bonne soirée en directe du Vercors, avec encore des bonnes chutes de neige ces derniers jours :(

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Posté : jeu. mai 04, 2017 7:32 am
par FG68
C'est intéressant, comme quoi le nourrissage à bon escient est vraiment d'une importance capital et que dans le doute il faut certainement s'abstenir :wink:

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Posté : ven. mai 05, 2017 11:24 am
par BEEBEC
FG68 a écrit :C'est intéressant, comme quoi le nourrissage à bon escient est vraiment d'une importance capital et que dans le doute il faut certainement s'abstenir :wink:



Oui et non, en fait il faut peser ses ruches très régulièrement et tenir compte du poids et de la météo, ce qui est de moins en moins évident avec le climat tout chamboulé que nous avons maintenant. La nature souffre vraiment.

Ci-dessous l'alerte lancée par le GDS de Savoie qui mentionne les pertes importantes de cet hiver mais également les pertes en cours à cause de ce mois d'Avril pourri. Et là il vaux mieux nourrir.
Ne jamais oublier qu'en montagne beaucoup de choses sont très différentes de la plaine: la belle saison est très courte et par concéquent la saison dangereuse pour nos abeilles très longue. Les variations de températures peuvent être soudaines et de fortes amplitudes dès qu'il y a du vent.
En fait, toutes les recettes classiques de l'apiculture doivent être adaptées, rien de ce qui est "classique" et que l'on trouve ds les bouquins ne fonctionne correctement

"----- Message transféré --------
Sujet : Mortalités brutales
Date : Wed, 3 May 2017 19:36:55 +0200
De : GDSA73 <mlopez@gdsa73.fr>

Pour : tsa@gdsa73.fr, administrateurs@gdsa73.fr, presidents-sections@gdsa73.fr

Copie à :

Bonsoir,

Des apiculteurs nous signalent actuellement des mortalités brutales et
en masse de colonies et d'essaims.

Après vérification (visite des ruches), il ne s'agit pas d'intoxications
mais des conséquences des conditions climatiques particulièrement
défavorables de ces dernièrs jours sur des colonies qui étaient en plein
développement, et certaines avec des hausses. Les abeilles sont mortes
de faim. Vérifiez vos colonies et nourrissez celles qui en ont besoin.

Espérons que ces conditions ne vont pas se prolonger sinon on risque une
grosse casse, après celle de cet hiver !

Michel LOPEZ