Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

pertes massives en sortie d'hiver

Tout ce qui concerne les maladies et les différents traitements
Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4309
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Message#16 » ven. mai 05, 2017 2:09 pm

Salut,

Un conseil qui est d'une grande bêtise, mais bon chacun fait...

@+;)

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9728
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Message#17 » dim. mai 07, 2017 9:31 pm

Que te dicte ton intelligence dans ces circonstances ? A part laisser la sélection naturelle éliminer les souches qui ne sont pas adaptées au réchauffement climatique, je ne vois que le nourrissement pour sauver les colonies menacées par la disette.

Ceci dit, faute de temps, de mon côté, je laisse la sélection faire son oeuvre et manifestement, les petites ont faim. En effet, j'ai ouvert un piège à essaim dans lequel j'avais laissé un cadre avec du miel et j'ai eu droit à une scène de pillage en règle, signe que ça manque de nectar.

Mais chacun...
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Biene
Messages : 86
Localisation : Calvados

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Message#18 » dim. mai 07, 2017 11:05 pm

Comment faire survivre les essaims nouvellement créés sans les nourrir ? Dans mon coin, après la récolte de printemps, c'est le trou de la miellée jusqu'en juillet. Elles ne trouvent plus rien à se mettre sous la langue. Je pense même que c'est à cause de cela que la plupart des essaimages ont lieu en juin ici.
A +
Biene

Avatar de l’utilisateur
BEEBEC
Messages : 70
Localisation : Vercors (38) alt: 1100m

Re: pertes massives en sortie d'hiver

Message#19 » mer. mai 10, 2017 5:21 pm

Peut-être qu'il faut revenir aux pratiques des anciens qui ne prélevaient leur miel que fin Septembre une fois que la disette d'Août était passée, si bien sûr la ruche était assez lourde ?
Certains attendaient même le printemps pour être sûr de ne prélever que le surplus qui n'avait pas servi pendant l'hiver, car pour eux pas question de fabriquer du candy, trop cher.
C'est justement parce que le sucre était hors de prix qu'ils avaient des ruches :wink: et non l'inverse :)

Retourner vers « Maladies et traitements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.