Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Environnement des ruchers

Tout ce qui concerne les maladies et les différents traitements
Avatar de l’utilisateur
Alain74
Messages : 292
Localisation : Haute-Savoie (74)

Environnement des ruchers

Message#1 » jeu. mars 23, 2017 3:57 pm

Bonjour à tous,

Certains ont perdu beaucoup de colonies, d'autres n'ont rien subi.
Je fais parti de la première catégorie avec 6 pertes sur 10 ruches.

Au delà des spéculations sur les causes de ces pertes, il me semblerait intéressant de définir l'environnement de chacun. L'objectif étant de créer une base de données suffisamment fournie pour essayer ensuite d'interpréter les résultats si cela est possible.

Si cela vous semble intéressant, nous pourrions d'abord essayer de lister les informations nécessaires puis d'apporter chacun notre contribution en donnant nos propres conditions.

Cette réflexion vient d'un constat cette année avec mes amis api les plus proches (dans un rayons de 20 km), où les pertes varient de 0 à 90 % sans pouvoir accuser telle ou telle méthode d'élevage ni de type de ruche et encore moins de race car nous avons des Dadant, des de Layens, des Warré et autres modèles exotiques, certains ne traitent pas, d'autres aux languettes ou AF / AO. Quant aux colonies c'est le festival des races et des origines.

Voici en vrac les idées :

Environnement "immédiat" du rucher : En observant sur Google Map dans un cercle de 1,5 km de rayon autour du rucher on recense les différentes cultures : Champs, pâturage, culture, jardin, bois, friche, ruisseau, ... en précisant éventuellement la nature de chaque culture et bien évidemment la place (en %) de chacune.
Exemple pour moi :

- Champs (fourrage et pâturage en automne petit cheptel de 50 vaches) : 60 %
- Bois (feuillus chêne, charme ...) : 20 %
- Culture (maïs à 90%, blé, orge ...) : 15 %
- Friches (ronces ...) : 2 %
- Habitation (pelouse et fleures) : 2 %
- Routes, cours d'eau ... : 1 %

- Perte (hivernale bien entendu) : 6 ruches sur 10.

A vos avis.

Si bien entendu vous trouvez cette proposition trop intrusive ou absurde, on oublie.
Amitiés
Alain

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4365
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Environnement des ruchers

Message#2 » jeu. mars 23, 2017 4:10 pm

Salut,

Je serais bien incapable d'évaluer la surface de chaque catégorie précisément.

Une méthode simple ?

@+ ;)

Avatar de l’utilisateur
Alain74
Messages : 292
Localisation : Haute-Savoie (74)

Re: Environnement des ruchers

Message#3 » jeu. mars 23, 2017 4:41 pm

Bonjour Barbichou,

Nous sommes bien d'accord qu'il ne peut s'agir que d'une estimation.

Perso j'ai tracé un cercle de 1.5 Km de rayon sur Google Map et estimé l'occupation dominante (paturage dans mon cas) à plus de la moitié, puis par élimination le reste.
Ce n'est pas d'une précision absolue.
Il y a aussi le paramètre de proximité car les zazas ne vont pas aller chercher à 1 km ce qu'elles trouvent devant leur ruche. Alors la louche est une bonne unité. :wink:

Image

unclemike
Messages : 37
Localisation : Lyon et Aude

Re: Environnement des ruchers

Message#4 » jeu. mars 23, 2017 7:54 pm

Bonjour Alain,

je trouve ton idée intéressante et on peut faire des calculs de surface en utilisant GEOPORTAIL (www.geoportail.gouv.fr) mis en place par l'administration fiscale. C'est gratuit alors ...
Je suis parti de ton idée et je voudrais faire une cartographie des parcelles en jachères pour inciter à planter des plantes mellifères.
Il y a des outils dans GEOPORTAIL qui permettent de superposer les parcelles cadastrales et Google Map. On peut mesurer des distances et les surfaces. On a surtout les numéros des parcelles.
On peut facilement retravailler la carte avec un logiciel de dessin de base.

Pour analyser un cercle de 1.5 Km de rayon c'est un vrai boulot mais avec le numéro des parcelles et avec une feuille EXCEL c'est sûrement possible en allant en mairie pour connaitre les surfaces des parcelles en question.
Pour répondre à barbichou ce n'est donc pas simple mais faisable.

Jean-Yves24
Messages : 251

Re: Environnement des ruchers

Message#5 » jeu. mars 23, 2017 8:05 pm

Pas difficile avec du papier millimétré.

Il suffit d'imprimer la carte avec le cercle de façon à se qu'elle occupe une feuille A4 au maximum. Il faut penser à mettre l'échelle sur la carte (elle est en bas à droite sur Google map). Puis par transparence, on reporte sur le papier millimétré les limites des différentes zones (champs, bois, maisons ...). Et après on compte le nombre de petits carreaux qui nous donne une surface une fois rapportés à l'échelle.

Temps estimé: 1 heure. Je ferai ça la semaine prochaine dès que je trouve une heure dans mon planning hélas surchargé ...


JY

Avatar de l’utilisateur
Alain74
Messages : 292
Localisation : Haute-Savoie (74)

Re: Environnement des ruchers

Message#6 » jeu. mars 23, 2017 8:21 pm

@ unclemike, tu as aussi http://www.cadastre.gouv.fr Avec l'outil mesurer tu peux calculer la superficie de chaque parcelle.

Mais je ne sais si c'est vraiment utile d'être aussi précis car une parcelle de 100 m2 de phacélie à 10 m d'une ruche a beaucoup plus d'importance que 3 ha de la même phacélie à 1 km.

L'intérêt me semble plus de recenser le "potentiel" utile, inutile et dangereux d'une zone de butinage.
C'est peut-être idiot mais il est possible que l'environnement ait une incidence sur la mortalité de nos abeilles. Il en a bien une sur la récolte.

Avec une bonne base de données (même approximative) on peut essayer de trouver des points communs.

Alain

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4365
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Environnement des ruchers

Message#7 » jeu. mars 23, 2017 8:30 pm

Salut,

Je veux bien laisser les coordonnées d'un de mes ruchers à qui veut faire les calculs.

@+ ;)

julirosien
Anciens
Messages : 2269
Localisation : cévennes gardoises

Re: Environnement des ruchers

Message#8 » jeu. mars 23, 2017 9:40 pm

Salut du Sud !
L'environnement du rucher est un facteur primordial. L'empoisonnement d'un de mes ruchers la saison dernière par un désherbant en est un exemple... Comme quoi, il faut se méfier !
Mais la conduite est aussi primordiale. La ruche n'est guère importante.
Et puis, il faut tenir compte des gouts des consommateurs. Certains trouvent le miel du Gatinais le meilleur du monde... Moi non ! À chacun ses gouts....
Mais l'idée d'un recensement des capacités mellifères est une excellente idée.
Perso, j'ai déménagé toutes les ruches de production en pleine Cévennes, loin de toute culture...
Par contre, je n'ai pour l'instant pas pu éviter les frelons. :desole
Daniel d'en bas

Dunga
Messages : 17
Localisation : Gard (30)

Re: Environnement des ruchers

Message#9 » jeu. mars 23, 2017 10:45 pm

Bonsoir, je trouve l'idée intéressante même si je pense que l'exploitation des résultats sera difficile. Je m'y suis mis sur geoportail et ça a été un peu fastidieux...
Voici mes résultats (approximatifs !) :
Garrigue : 35%
Bois (chêne vert principalement) : 29 %
Cultures (céréales + prairies) : 23 %
Vignes : 11%
Habitations : 1%
Routes + rivière : 1%

pertes : 0 sur 4 ruches
Voilà ma modeste contribution à cette étude
Dunga

julirosien
Anciens
Messages : 2269
Localisation : cévennes gardoises

Re: Environnement des ruchers

Message#10 » jeu. mars 23, 2017 10:56 pm

coordonnées du rucher limite Gard-Lozére. 44°10'21.29"N 3°55'35.90"E

Lieu dit Sauveplane, commune de Saint Paul la Coste. Hameau de Mandajors.
Ne venez pas, j'ai déjà ramassé les champignons..... :mrgreen:
Daniel d'en bas

Avatar de l’utilisateur
bebert69
Messages : 570
Localisation : Monts du lyonnais

Re: Environnement des ruchers

Message#11 » jeu. mars 23, 2017 11:58 pm

Salut,

Je pense qu'il faudrait détailler un peu plus les pertes, par exemple :

Ruche de production : 1 sur 4
Ruche d'élevage ...
Essaim de l'année ....


Ça permettrai d'avoir une analyse plus fine, non?

ed.chimar
Anciens
Messages : 1871
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Environnement des ruchers

Message#12 » ven. mars 24, 2017 7:42 am

julirosien a écrit :Salut du Sud !
L'environnement du rucher est un facteur primordial.
Mais la conduite est aussi primordiale. La ruche n'est guère d'importance.

Je pense même que le suivi de la ruche est à classer avant l'environnement.
L'an passé, j'ai animé une série de cours au rucher école, consacrés à la gestion du rucher où le but était de montrer qu'on pouvait sélectionner sans élevage de reines et améliorer considérablement son rucher avec des techniques simples. Lors du premier cours, un tour de table a permis de faire l’état des lieux : chacun a exposé sa situation. Bilan un tiers de perte en moyenne chez chacun des participants. l'explication est le mauvais suivi, personne ne connaissait l'age de ses reines, peu savaient quelle était leur meilleure ruche. Aucun n'avait fait de division pour anticiper l'essaimage etc... Par contre tous avaient correctement traité en temps leurs colonies avec de l'apivar. Tous, aussi étaient dans le même environnement (bocage normand).
Correctement suivies, les pertes auraient du être sensiblement moindre et surtout les ruches auraient donné beaucoup plus de miel que ce qui a été récolté en moyenne chez ces participants.
Archimed

Avatar de l’utilisateur
Alain74
Messages : 292
Localisation : Haute-Savoie (74)

Re: Environnement des ruchers

Message#13 » ven. mars 24, 2017 11:30 am

Bonjour,

Le sujet a l'air d'intéresser. C'est motivant.

Merci pour les premières réponses. Je vais étudier un modèle de présentation (probablement tableau) on va voir ça.

Par contre, Il va m'être difficile de faire l'étude à votre place. D'abord parce que je trouve risqué de fournir le lieu de vos ruchers et aussi parce qu'il m'est impossible de différencier un champ d'une culture de blé sur une simple image Google Map (sans parler de l'âge de la photo)

@ Bebert69 : Tu as raison. Il ne faut parler que des colonies "viables". Chacun fait son possible pour avoir une colonie en mesure de passer l'hiver. Les nucléi et les colonies faibles ne sont pas à compter.

@ed.chimar : Je suis à 100% d'accord avec toi. La conduite est primordiale. Et je mets la mienne en doute systématiquement. Cette réflexion sur l'environnement m'est parue importante après avoir appris qu'un ami api depuis plus de 30 ans ait perdu 12 ruches sur 16 cette hiver. Je ne peux remettre en question sa conduite. Son proche voisin (8 km) et ami de très longue date conduit son rucher de la même façon (ils font souvent les interventions ensemble) n'a perdu aucune de ses 3 ruches (dont 2 essaims de l'année ou l'un faible en octobre n'avait que très peu de chance de passer l'hiver)

Alain

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9739
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Environnement des ruchers

Message#14 » mer. mars 29, 2017 10:29 pm

Bonsoir,

A la louche et les yeux fermés, voici ma modeste contribution :

- Champs (fourrage) : 15 %
- Bois (feuillus chêne, buis, maquis ...) : 80 %
- Friches (ronces ...) : 3 %
- Habitations : 1 %
- Routes, cours d'eau ... : 1 %

- Pertes (hivernales bien entendu) : 1 ruche sur 22.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
jln
Messages : 2140
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Environnement des ruchers

Message#15 » jeu. mars 30, 2017 6:55 am

Pour moi c'est à peu près ça pour mon principal rucher :
- Champs (céréales) : 90 %
- Bois (feuillus chêne, charme, hêtre, conifères...) : 6 %
- Haies et friches (ronces ...) : 2 %
- Habitations : 1 %
- Routes, cours d'eau ... : 1 %

- Pertes (hivernales bien entendu) : 2 ruches sur 12.

Retourner vers « Maladies et traitements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité

cron

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.