Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Tout ce qui concerne les maladies et les différents traitements
Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3089
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#421 » lun. mars 18, 2019 11:02 am

Moi c'est de traiter qui me fait adopter un profil bas et je me garde bien de la certitude que je fais bien pour l'avenir des abeilles.
Quant à jeter l'anathème sur ceux qui ne traitent pas, c'est balayer un peu vite l'idée qu'aider les souches qui ne savent pas s'adapter pourrait être contreproductif sur le long terme.
Mais comme tu le dis doryphore, le sujet est sensible, en attendant peut-être que la consigne officielle vire à 180°, ce qui ne serait pas une première.
Juste un détail : les habitants de la Mongolie sont des Mongols.

kiloas972
Messages : 132
Localisation : Martinique (3 îlets)

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#422 » lun. mars 18, 2019 6:21 pm

Le parasite a été introduit par l'homme. (Avec la mondialisation les exemples sont nombreux... pas seulement dans le domaine de l'apiculture).
L'homme utilise a présent tout les moyens pour limiter sa prolifération et l'impact sur les ruchers...l'absence de lutte condamnerait a coup sur la filière apicole.
De nombreuses colonies disparaîtraient et les rendements s'effondreraient.

Alors traitement chimique, biologique, génétique ou aucun traitement? Quelle est la bonne option?

Extrait du site : https://aristabeeresearch.org/fr/catego ... ch-blog-3/

Le projet sur l’île de la Barbade
Il y a quelques endroits de notre planète où l’on suppose que les abeilles sont devenues résistantes au Varroa sans l’intervention de l’homme. La Barbade serait un de ces endroits. Quand le Varroa est apparue sur l’île en 2002/2003, le nombre de colonies a drastiquement chuté, la population des colonies s’est écroulée. La plupart des colonies sur la Barbade sont ‘sauvages’, c’est-à-dire non domestiquées, et vivent dans la forêt tropicale. Quelques apiculteurs locaux attrapent des essaims de ces populations pour remplir leurs ruches. La plupart des colonies des ruchers exploités se sont aussi écroulées, car aucun traitement contre le Varroa n’avait été mis en place.

De façon intéressante, quelques années plus tard, les apiculteurs reçurent à nouveau des appels pour l’enlèvement d’essaims d’abeilles. Aujourd’hui, environ 15 ans après l’arrivée du Varroa sur l’île, la population apicole est considérée comme étant hors de danger et les apiculteurs attrapent à nouveau des essaims et récoltent du miel de leurs colonies, comme avant l’arrivée du Varroa.

Avec le soutien financier de Bayer, Arista a mis en place un petit projet sur l’île, avec comme but de créer et de suivre régulièrement un rucher pendant une saison afin de déterminer les taux de varroas sur les abeilles et dans le couvain et ainsi évaluer le niveau de résistance. De plus, nous tenterons d’obtenir des indications quant au mécanisme que les abeilles utilisent pour survivre au Varroa (hypothétiquement VSH). Enfin, nous vérifierons l’haplotype des abeilles pour vérifier que les abeilles présentes sur l’île ne sont pas de abeilles africanisées importées.

Lors de la dernière visite, les dix colonies (non traitées) ont été analysées pour leur taux de Varroas. La majorité des colonies avaient un taux de varroas très bas, aussi bien dans le couvain que sur les abeilles. Donc les premiers résultats indiquent une résistance au Varroa. Affaire à suivre… !

Pour ma part, (mon avis ne sera certainement pas celui d'un apiculteur prof qui a des objectifs en terme de rendement), les traitements chimiques ne sont clairement pas la bonne solution... c'est une solution rapide et facile à mettre en oeuvre mais qu'en est il des résistances qui se développe chez le parasite et des "colonies sensibles" qui sont ainsi maintenues artificiellement du fait de tout ces traitements...


Je vous laisse réfléchir à tout ça...

Zery
Messages : 415
Localisation : Belgique / Liège

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#423 » lun. mars 18, 2019 9:43 pm

L'année passée j'ai fort stimulé volontairement pour voir l'impact en varroa que cela aurait en hiver, c'est sans appel,
c'est la plus peuplée en acariens avec un max de 9varroa/jours.
Si la stimulation serait relancée sur cette colonie,
je veux bien le croire qu'une colonie puisse être perdue en 2ans.

Apiculture en équilibre, si on appuie sur le centre gare aux répercussions
En fait, le varroa empêche les pratiques avant celui-ci avec les stimulation printanière car au moment de la diminution des populations d'abeilles,
les varroa se rabattent sur la grappe d'hiver.
Cela crée une disproporttion avec comme résultat, pour rééquilibrer le ratio varroa/abeille interviennent les traitements.

Par prélèvement de miel et remplacement des réserves uniquement, il y a longtemp que les abeilles ont trouvé la parade.
Au même titre qu'elles ont évoluées pour sortir les cadavres d'abeilles et de couvain hors de la ruche car
avant elles laissaient tomber dans le fond.
C'est une adaptation récente au vu de la difficulté que les abeilles ont à s'en déffèrent les pattes.
( croque-mort tien! un métier d'ouvrière non répertorié en littérature apicole vu qu'on ne sait pas à quelle jour de leur vie font t'elle çà et
en même temp on s'en fou un peu sauf celui qui voudrait un prix nobel )

On ne trouve jamais d'abeilles mortes au pied des colonies sauvages en pilone car ils sont à l'intérieur.
De plus elles ne sont pas traitées.

De manière incontestable le varroa c'est propager par le biais de la buckfast.
C'est le frere adam qui est allé chercher des genes proches des régions et à ramener le varroa en angleterre puis à mondialiser son abeille à travers le monde.
Alors que sur des iles très proches, il est abscent de petites iles anglaises.
Comment l'expliquer autrement ? et sinon qui ?
Le frelon suit le même chemin la encore c'est du à une mondialisation.
C'est peut-etre des aristasbee and Co qui penseront solutionner un problème pour en créer d'autres?
Qui viendront à bout de l'abeille en important le dernier parasite qu'elles puissent supporter venant s'ajouter à la liste déjà trop longue; qui sait ?

Avec une modicication si importante de l'envirronement pour une espèce, une des manières pour arriver à
une extenction d'espèce animale est l'ajout exessif de prédateurs voyez-vous ?
Il suffit de se renseigner sur les poissons vous verrez l'exemple du saumon qui a complètement disparu de certains pays.

Plus on descend en se rapprochant de ce "centre" exemple:
- la race puis
- la reine puis
- les genes
à un moment on arrive au néant ou à Dieu c'est vous qui voyez !
Les gens se mettent à causer en "point de pivot" ou à noyer le poisson, c'est la raison pour laquelle
on voit des vidéo de gens (même pro) dire tout et le contraire 3 minutes à peine (puis
quand ils se rendent compte (lors c'est le cas, pas toujours) coupe la caméra.

A se demander comment font les colonies sauvages sans traitements hein!

Le mieux à faire c'est de revenir à la raison en écoutant l'abeille et non lui imposer sa vision avec toute de même
une optimisation non pas sur l'abeille elle même non, mais sur l'environement respecter les barrières naturelles chaine de montagne, continent, etc...
et l'abeille suivra et récompensera. Seul Dieu
(mouis Dieu au même titre que le couteau suisse est multifonction pour vouloir dire tout, rien, ou on ne sait pas) et dame nature
(mais çà l'homme s'en charge de Dame nature et pas qu'un peu) peuvent faire "évoluer" l'abeille.

Parceque la meilleur des buckfast ici et panorama à 360°:
https://www.google.com/maps/@50.6365991 ... 312!8i6656

Ou ceci
https://www.google.com/maps/place/50%C2 ... d4.4259633
https://www.google.com/maps/@50.1174825 ... a=!3m1!1e3
-lisière de foret et entretient de prairie par herbivore (aurevoir le débroussaillage autour des ruches)
-exposition plein sud
-hectare de foret à perte de battement d'ailes dans un rayon de 4 kilomètres
-petit cours d'eau à portée.
Par contre avec des hybrides ha désolé! on ne peut pas tout avoir.

Je serais curieux de voir ce qu'une prétendue abeille de compèt ferait comme résultat comparée aux gouttières.

Autre solution, concept de foret mellifère peut-être ?
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Zery
Messages : 415
Localisation : Belgique / Liège

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#424 » lun. mars 18, 2019 9:52 pm

La nature ne fait elle pas bien les choses?

2018 a été une belle année en termes de miel et peu de varroas.

Cà tient de l'ordre du Divin ou du coup de bol. :lol:
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Avatar de l’utilisateur
Michel52
Messages : 52
Localisation : Haute-Marne (52)
Contact :

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#425 » lun. mars 18, 2019 10:09 pm

Zery a écrit :De manière incontestable le varroa c'est propager par le biais de la buckfast.
C'est le frere adam qui est allé chercher des genes proches des régions et à ramener le varroa..

Bonjour,
C'est bien la première fois que je lis ceci!!!
Il me semble moi que c'est bien l'importation d'apis mellifera en Asie qui est à l'origine du passage de varroa sur notre abeille.

Zery
Messages : 415
Localisation : Belgique / Liège

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#426 » lun. mars 18, 2019 10:52 pm

Michel52 a écrit :
Zery a écrit :Il me semble moi que c'est bien l'importation d'apis mellifera en Asie qui est à l'origine du passage de varroa sur notre abeille.


C'est de l'EXportation sauf si vous nous écrivez d'asie.
Il est allé cherché des genes d'asie mineure (anatolienne) dans des régions à 1300 km d'apis cerana en 1967.

Les a ramené à buckfast puisque varroa est présent à l'abbaye puis l'exportation de la buck à travers le monde a répandu l’hôte.
Alors que sur l'ile de man à 380km de là, il est absent de l'abeille locale.

En terme, de temp, de lieu, de vitesse de propagation tout correspond.

C'est l'histoire de l'apiculture pro qui se tire une balle dans le pied,vous ne la connaissez pas ?
Attendez jee vais vous la raconter. Donc il était une fois, un parasite appellé varroa qui un jour...
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Avatar de l’utilisateur
mlamer
Messages : 362
Localisation : Passage de Saint Jaune 66380 PIA

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#427 » mar. mars 19, 2019 12:31 am

Bonsoir,

Le terme « importations » désigne en économie l'ensemble des achats de marchandises à l'extérieur d'un pays.
Donc exportation d'Asie vers d'autres pays qui l'ont importer, me semble t-il;

Sinon, il est admis:

L’acarien Varroa jacobsoni vit en équilibre avec son hôte d'origine, l’abeille Apis cerana qui se trouve surtout dans le Sud-est de l'Asie.

Pour produire plus de miel, des apiculteurs importèrent des colonies d’Apis mellifera dans la région d’origine d’Apis cerana.

La cohabitation des deux genres d’abeilles aurait permis au Varroa jacobsoni de parasiter l’Apis mellifera...


La rencontre entre le varroa et l’abeille domestique aurait eu lieu vers 1877 au Japon.


le frère Adam (Karl Kehrle, 1898-1996) a fait son travail bien après l'arrivée du Varroa.

Après je ne fais que lire ceux qui en parlent, je n'étais pas là.


Bonne nuit.

Avatar de l’utilisateur
Michel52
Messages : 52
Localisation : Haute-Marne (52)
Contact :

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#428 » mar. mars 19, 2019 7:12 pm

Bonjour,

On sort un peu du sujet, je voulais juste conforter mon propos : je parle bien d'importation en ASIE (ils ont fait venir des abeilles chez eux).
Pour ce qui est de la Buck et varroa, jamais lu et entendu cette info.
Et pourtant je me suis bien intéressé aux travaux du Frére ADAM, mais pas assez apparemment.

Avatar de l’utilisateur
mlamer
Messages : 362
Localisation : Passage de Saint Jaune 66380 PIA

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#429 » mar. mars 19, 2019 8:54 pm

Michel52 a écrit :Bonjour,

On sort un peu du sujet, je voulais juste conforter mon propos : je parle bien d'importation en ASIE (ils ont fait venir des abeilles chez eux).
Pour ce qui est de la Buck et varroa, jamais lu et entendu cette info.
Et pourtant je me suis bien intéressé aux travaux du Frére ADAM, mais pas assez apparemment.




Forcément, comme je le dis plus haut: "La rencontre entre le varroa et l’abeille domestique aurait eu lieu vers 1877 au Japon.


le frère Adam (Karl Kehrle, 1898-1996) a fait son travail bien après l'arrivée du Varroa."

Bonne journée.

Avatar de l’utilisateur
panpone
Messages : 2129
Localisation : Lanester 56

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#430 » mar. mars 19, 2019 8:58 pm

bonsoir

pour revenir au sujet de ce post, Il se trouve qu'a force de me poser des questions, je ne me suis pas décidé à traiter l'année dernière. Pas de traitement flash, ni au printemps ni en fin d'été.
Tout au plus quelques pulvérisations de cendres de varroas en D8, mais sans grand suivi. pas de nourrissage au sirop non plus. Je préfère surveiller et mettre un pain de candi à celles qui me semblent un peu juste.
Certes j'ai eu quelques soucis de remérage sur toutes mes ruches qui ont essaimé, ainsi que sur les essaims récupérés, mais pour l'instant, toutes mes colonies (8) sont en expansion, même celles qui ont hiverné sur 3 à 5 rayons. Mais certainement que les varroas le sont aussi ! On verra plus tard, mais je me demande si les traitements aux acides, AF, AO, qui, s'ils présentent l'avantage de ne pas polluer les cires, ne participent pas aussi à la longévité moindre des reines...voir à la difficulté de les remplacer...

@+
Jean-Paul


conseil au nouveaux arrivants : pensez à préciser votre localisation sur votre profil, au moins département et ville, plus si vous voulez, afin d'être visible sur la carte de localisation des apiculteurs warré
Merci

Zery
Messages : 415
Localisation : Belgique / Liège

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#431 » mar. mars 19, 2019 11:28 pm

C'est bien le frere ADAM qui a importé (qui a fait venir) en angleterre des genes proches de l'air géographique d'apis cerana entre 1962 et 67.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Anatolie# ... Limits.jpg

https://static1.squarespace.com/static/ ... eilles.jpg

https://static1.squarespace.com/static/ ... lifera.jpg

A 150Km du dartmoor, sur l'ile de wight, il y a +/- 800 ruches exemptes de varroa:
https://www.gov.im/news/2015/feb/23/for ... or-island/

Lundi 23 février 2015
L'Union européenne a déclaré l'île de Man officiellement indemne de varroa, une annonce qui donnera un élan économique et environnemental important.
Le ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et de l'Agriculture (DEFA) a travaillé avec les apiculteurs locaux pour obtenir le statut exempt de maladie.
Une campagne d'affichage sera maintenant lancée pour sensibiliser le public au statut et le protéger.
L'île compte plus de 800 ruches et ruches. Bien que l'importation d'abeilles soit depuis longtemps interdite, il est important de reconnaître
formellement que les abeilles manx sont exemptes de maladie pour les exportations au Royaume-Uni et en Europe.
La varroa est un acarien qui attaque les abeilles, les affaiblit et transmet les virus. Des infestations importantes peuvent tuer des colonies entières,
avec des répercussions économiques énormes.
Les travaux visant à obtenir le statut de pays exempt de varroa ont commencé en 2008 avec l'adoption d'une loi obligeant les apiculteurs
à s'enregistrer et autorisant l'inspecteur des abeilles de l'île, Harry Owens, à prélever des échantillons.


Le japon c'est une ile mais, c'est à l'autre bout de la terre par rapport à la France.
L'angleterre juste à coté et à vendu des buck à la france et peu après boum! apparition du varroa !

Qu'elle est votre logique à l'expansion du varroa ?
Exporter des abeilles de france vers le japon pour les contaminer au varroa en 1800 et une chique pour rapatrier en france
et les exporter en angleterre pour revendre ensuite des buck ?
Cà impliquerai que les apiculteurs français n'auraient rien vu pendant un siècle ?
Cà semble compliqué comme cheminement.
Et on n'a jamais vu d'abeilles jaunes sans varroa.
CQFD ? Ou qu'elle est votre théorie SVP ?

Sans stimulation surtout avant l'hiver l'abeille mellifera s'y adapte sans trop problème c'est plus impressionnant au début quand j'ai vu les chutes maintenant c'est plus stable et raisonnable en moyenne 3 ou 4 par jour pour le moment.
Si il prend le dessus au même titre que la fausse teigne, c'est que la colonie a un trop gros problème ailleurs.
C'est le cumul de prédateur qui devient dangereux, avec le frelon asiatique (encore venu d'asie).
A un moment le cycle de reproduction est cassé et la c'est fini.
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Avatar de l’utilisateur
mlamer
Messages : 362
Localisation : Passage de Saint Jaune 66380 PIA

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#432 » mer. mars 20, 2019 12:20 am

Bonsoir,

A part, par toi ici, je n'ai jamais entendu cette version.
( Je ne dis pas que tu as tors) ?

Sur les liens que tu donnes on a des photos, mais aucune précision ni aucune date.

Ici:

https://www.apiculture.net/blog/labeille-buckfast-n74

Il est dit que les Buck ont été croisées entre des noires et italiennes ( les seules à avoir survécues à une épidémie d’acariose).
Est-ce le Varroa dont on parle? Surement... Donc ça ne venait pas du Japon?

malfab
Messages : 101
Localisation : Tarn 81 canton de Salvagnac

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#433 » mer. mars 20, 2019 7:01 pm

panpone a écrit :bonsoir


Certes j'ai eu quelques soucis de remérage sur toutes mes ruches qui ont essaimé, ainsi que sur les essaims récupérés, mais pour l'instant, toutes mes colonies (8) sont en expansion, même celles qui ont hiverné sur 3 à 5 rayons. Mais certainement que les varroas le sont aussi ! On verra plus tard, mais je me demande si les traitements aux acides, AF, AO, qui, s'ils présentent l'avantage de ne pas polluer les cires, ne participent pas aussi à la longévité moindre des reines...voir à la difficulté de les remplacer...

@+

Bonsoir,

J'ai eu le même constant l'année dernière concernant les difficultés de remérage d'une qui a essaimé et des 2 essaims récupérés.
J'avais fait un traitement l'hiver d'avant à l'acide oxalique sublimé en respectant les dosages préconisés en fonction de la force des colonies (nombre d'éléments peuplés). Le résultat était concluant au printemps au niveau varroa et redémarrage sur toutes les ruches mais ça a été l’hécatombe pendant la saison (pertes des reines puis ruches devenues bourdonneuses).

Je me suis donc posé les même questions que Panpone sans avoir beaucoup de recul sur les acides et sans vraiment trouver les réponses.
L'automne dernier, pour sauver les meubles de mes 3 colonies restantes, j'ai utilisé les bandelettes d'apivar :cry: ce qui ne m'enchante évidement pas du tout!!
Cette année, peut être que je n'utiliserai rien du tout en fonction du comptage varroa.

A+

Zery
Messages : 415
Localisation : Belgique / Liège

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#434 » mer. mars 20, 2019 10:53 pm

C'est indiqué sur un site dédié à sa biographie:
http://perso.fundp.ac.be/~jvandyck/homage/biogrf.html
1960
La Buckfast s'enrichit d'un apport d'anatolienne x buckfast, nouveau croisement qui sera mis à l'épreuve pendant de longues années.
1967
Il incorpore à la souche Buckfast principale, une nouvelle combinaison d'origine anatolienne.
La combinaison créée ci-dessus, plus résistante et plus économe est incorporée définitivement à la souche Buckfast.

panpone a écrit :bonsoir
soucis de remérage sur toutes mes ruches qui ont essaimé...
ne participent pas aussi à la longévité moindre des reines...
@+

malfab a écrit :Bonsoir,
difficultés de remérage d'une qui a essaimé et des 2 essaims récupérés...
...mais ça a été l’hécatombe pendant la saison (pertes des reines puis ruches devenues bourdonneuses)...

A+


Pour les essaims récupéré c'est peut être simplement l'age des reines ?
sans savoir leur age, inutile de se triturer les méninges.


Zery a écrit :Conduite et type de ruche sont des choses liées mais distinctes, on lis sur ce forum des pratiques de plus en plus intrusives
en warré dépassant parfois en termes d'intrusions certaines conduites dadant alors que ce n'est pas sa vocation première.
Est-ce lié au fait de sa popularisation avec cadres warrés dans les magasins apicoles ? bonne question.


Dans cette vidéo seule la ruche warré en barette n'est pas visité, toutes celle sur cadres l'ont été y compris la warré-cadre.

https://www.youtube.com/watch?v=hYg4QEbfbkU
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Avatar de l’utilisateur
panpone
Messages : 2129
Localisation : Lanester 56

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#435 » jeu. mars 21, 2019 12:38 am

Zery a écrit :Pour les essaims récupéré c'est peut être simplement l'age des reines ?
sans savoir leur age, inutile de se triturer les méninges.


Pour les vielles reines, tu as sûrement raison, mais ce qui pose question, c'est l'absence de remplaçantes ! y compris dans les ruches souches !

@+
Jean-Paul


conseil au nouveaux arrivants : pensez à préciser votre localisation sur votre profil, au moins département et ville, plus si vous voulez, afin d'être visible sur la carte de localisation des apiculteurs warré
Merci

Retourner vers « Maladies et traitements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.