Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Tout ce qui concerne les maladies et les différents traitements
Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1573
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#16 » lun. août 03, 2015 5:19 pm

Bonjour,

Je vais mettre mon petit grain de sel :mrgreen:

30 varroas par jour, allez je prends un pari gratuit, ta ruche ne passera pas l'hiver.

Il ne faut pas oublier que les abeilles qui sont en couvain en ce moment, ce sont les abeilles qui vont élever les abeilles d'hiver. Alors comment peut-on élever correctement sa progéniture si on est plein de "puces" ?

Je traite mes ruches, et je fais une bonne récolte (moyenne 30 kg par ruche). Mon voisin (de 2 km) se refuse de traiter et il fait 10 kg par ruche. Hors du problème de la rentabilité d'une ruche, ce qui n'est pas mon objectif primaire, si une ruche fait moins de miel qu'une autre c'est quelle est constamment embêtée par quelque chose qui se nomme varroa.

Alors élever des abeilles pour qu'elles soient constamment embêtée par le varroa, perso je dis non......

Mais comme dit Daniel d'en haut chacun fait comme il veut

A+.

Mode Daniel d'en bas..... Supradine en mode Vacance :mrgreen:
Franck

Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

rhinauer
Messages : 660

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#17 » lun. août 03, 2015 5:39 pm

Moi pareil, ne pas traiter c'est des pertes assurées sauf les ruches qui essaiment et alors il n'y a pas de miel.
Et puis il y a les colonies qui désertent la ruche si la pression des varroas est trop forte, c'est ce qui s'est passé l'an dernier avec un essaim venu dans un piège et qui avait déjà beaucoup de varroas dans ses bagages et qui m'a infesté les autres.

lierre
Anciens
Messages : 752
Localisation : 10

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#18 » lun. août 03, 2015 5:40 pm

Salut,
J'aimerais en apprendre plus sur les prédateurs du varroa, notamment le pseudo-scorpion. J'ai trouvé quelques infos, mais vraiment trop peu.
De mes lectures, j'ai tout de même retenu que le pseudo-scorpion serait éradiqué dans les ruchers par les traitements acaricides classiques, tous, y compris l'acide formique le tuent. Seul l'acide oxalique le préserverait. Plutôt que de compter les varroas, j'envisage plutôt de compter ce prédateur dans le rucher. Si quelqu'un sait ici comment je peux faire, je suis preneur.
Je ne traite plus depuis deux ans, mais chacun prend ses responsabilités, je me garderais de donner un conseil là- dessus.
Mon opinion personnelle, c'est qu'on ne peut pas reprocher à l'agriculteur voisin de poser un insecticide si on place un acaricide dans les ruches.
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11489
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#19 » lun. août 03, 2015 6:02 pm

Bonsoir,

lierre a écrit :...on ne peut pas reprocher à l'agriculteur voisin de poser un insecticide si on place un acaricide dans les ruches.

+1

Tout à fait d'accord avec toi.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1573
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#20 » lun. août 03, 2015 6:48 pm

Je suis aussi d'accord avec toi, mais pour l'instant pas d'autre solution probante :cry:
Et le jour où il y aura une autre solution valable je testerai avec plaisir
Franck

Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

Avatar de l’utilisateur
DocBB
Anciens
Messages : 1194
Localisation : Saint-Denis de La Réunion

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#21 » lun. août 03, 2015 8:29 pm

je vous suggère de lire la technique du double transvasement de Daniel 59, qui ne traite pas les ruches transvasées deux fois dans l'année mais seulement les autres et seulement aux acides.

Pour pouvoir penser résister au varroa je pense qu'il faut d'abord pas mal de ruches, des souches robustes bâtardes locales bien adaptées, et sans doute les laisser aller en rayon naturel ou en cires à petit diamètre d'alvéole.
Modifié en dernier par DocBB le mar. août 04, 2015 7:53 pm, modifié 2 fois.

julirosien
Anciens
Messages : 2164
Localisation : cévennes gardoises

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#22 » lun. août 03, 2015 8:44 pm

En phase avec le Doc...mais le double transvasement avec mes furieuses... :mrgreen: Pas Glop !
Pour la saison prochaine, si l'hiver qui arrive épargne quelques colonies, j'ai l'intention d'équiper mes cadres avec des cires non gaufrées de ma fabrication...
Je crois qu'il faut laisser les colonies étirer les cellules qui leur conviennent.
Pour varroa, je vais tester la recette d'un apiculteur du sud-ouest, qui a l'air de faire son effet.
Une composition de 5 huiles essentielles à appliquer trois fois par an.
On verra bien ce que ça donne...
Daniel d'en bas.
Daniel d'en bas

Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Messages : 1363
Localisation : Essonne Corbeil

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#23 » lun. août 03, 2015 9:46 pm

Pour la première année et la première ruche, ce serait dommage de prendre le risque de perdre cette colonie. L'expérience ne va pas être agréable.
Je pense qu'il faut la traiter, pour acquérir de l'expérience, voir ce qui se passe, observer. Après plusieurs années de pratique tu seras à même de prendre des décisions en toute connaissance de cause sur les traitements ou pas à faire en fonction de tous les paramètres cités ci-avant.
Ta réflexion vient au bon moment en tout cas, car c'est maintenant qu'il va falloir traiter.
Saches que pour 30 varroas qui chutent, c'est 1500 à 2000 qui sont dans la ruche.
Bon courage pour ta décision.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

Sébastien 09
Messages : 226
Localisation : couserans

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#24 » lun. août 03, 2015 10:38 pm

Moi non plus je ne traite pas, par choix et depuis 3 ans que j'ai des ruches, chaque hiver, soit : deux hivers j'ai perdu à chaque fois quasiment toutes mes ruches à cause du varroa (sauf exception).
Alors la seule chose que je peux dire, c'est que de ne pas traiter contre varroa favorise certainement assez fortement la mortalité des colonies.

Donc, ne pas traiter pour mon cas personnel c'est m'exposer à une grande tristesse mêlée d'un peu de désarroi mais si je le fais c'est en me disant que si sur mille ruches seules 5 survivent en l'absence de traitement, et bien l'espèce a une chance de repartir...
Alors que si sur mille ruches 0 survivent en l'absence de traitement, de mon point de vue ça ne sert pas à grand chose de s'échiner à maintenir ARTIFICIELLEMENT une espèce qui finira par disparaître :cry:

Disparaître à cause de notre comportement irresponsable.

Et ne vous inquiétez pas pour la pollinisation, toutes les espèces de bourdons et d'abeilles sauvages armées de leur fougueuse diversité pourront occuper l'espace laissé libre.
En fait je suis quand même optimiste et j'aimerais ne pas être le seul dans mon coin à avoir le courage de ne pas traiter. D'ailleurs un voisin m'a dit ne pas traiter, ne pas avoir de mortalité... (tout au plus 1 ruche ou 2), faire 30 kg par ruche... Mon œil !

Je suis plus en phase d'observation et m'aperçois que de toute façon pas grand monde n'est prêt à revoir sa façon de travailler, d'importer des essaims, de les trimballer d'un bout à l'autre de l'Europe...
Donc voilà aujourd'hui ma position face au : traitement / non traitement :
Du-bi-ta-tif.
Comme ”chacun fait comme il veut”

Je savais avant de commencer l'apiculture que ma fibre un poil écolo serait mise à rude épreuve.
Je suis au conseil municipal de mon village et quand je vois qu'il est inimaginable d'évoquer l'idée, l'hypothèse d'une non-utilisation du Roond Burk, de manière à ne pas tuer autant d'herbes innocentes...
Alors je vois mal comment fédérer autour d'un non-traitement de varroa,surtout quand il y a un risque létal avéré pour les colonies.
Ce qui m'anime c'est "l'après "

Tout à fait d'accord pour dire qu'on ne peut pas reprocher aux paysans d'utiliser des produits si nous-mêmes sommes incapables de faire sans produit.
Pour moi traiter aux acides n'est pas « plus en phase avec la nature »
Traiter, c'est traiter, point.
Mécaniquement c'est toujours traiter, bien que plus pénible et certainement moins efficace, à moins de s'imposer une grande rigueur.

Quand on me demande si mes ruches vont bien, je dis oui en haussant les sourcils.
Je coupe court et ne m’étale plus comme avant sur les pesticides ou le varroa.
De toute façon je suis déterminé à ne pas traiter et prêt à supporter qu'on me dise que je suis un tueur d'abeilles, parce-que j'ai mes convictions.
Convictions qui rejoignent ce qui est dit plus haut, à savoir "balayer devant sa porte " en n'accusant pas les autres d'empoisonneur si nous aussi nous le sommes.
Sébastien d'Ariège qui héberge 6 essaims dont un ou deux qui a (ont) 14 mois maintenant.
Je vous tiens au courant en mai 2016. :wink:
Tout est là, y a qu'à ce baisser :wink:

lierre
Anciens
Messages : 752
Localisation : 10

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#25 » mar. août 04, 2015 12:15 am

Salut,
Sébastien, ne soit pas défaitiste, fais comme tu le sens.
Personnellement, je n'ai jamais été un assidu des traitements, seul un acide oxalique en hiver et depuis deux ans, plus rien et ça fait 5 ans que je ne nourris plus du tout. Quand je leur prends du miel, je fais en sorte qu'elles aient ce qu'il faut jusqu'en mai de l'année suivante. Elles vivent de leur propre miel, quoi de plus sain ?
Je n'ai pas perdu mes abeilles en 2 ans (sauf une sur dix). Certes, j'ai perdu la moitié voilà 4 ans. Un pas en arrière pour deux en avant ?
Il est vrai que dans mon rucher, il n'y a maintenant que des filles de débrouillardes. Elles sont sorties d'un arbre, d'un mur d'église à la base, donc déjà sans avoir été traitées, ni nourries. Je leur donne le même régime et c'est tout. La sélection est faite.
Ma plus vieille souche date d'il y a 5 ans et elle peuple par ses filles presque la moitié du rucher. Mon autre souche se trouve dans un tronc en pleine nature de 12 litres que je n'ai jamais ouvert depuis 4 ans et son essaimage peuple un tiers du rucher.
La production ? Je suis content de ma production globale, 5 kg par ruche ; je fais de la warré pour faire de l'extensif et prendre du plaisir, je fais à peu près le double de ce que consomme ma famille, le reste c'est du superflu pour des cadeaux.
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

Sébastien 09
Messages : 226
Localisation : couserans

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#26 » mar. août 04, 2015 7:03 am

Merci Lierre :super mais ça va quand même.

Si je dis tout ça c'est aussi pour prévenir Stella du pire qui puisse arriver : à savoir que ça peut être dur et durer longtemps ...la sélection naturelle.

Mais ça fait quand même toujours plaisir de lire des notes d'espoir, des relats de gens pour qui ça marche. :-bravo
Tout est là, y a qu'à ce baisser :wink:

Avatar de l’utilisateur
DocBB
Anciens
Messages : 1194
Localisation : Saint-Denis de La Réunion

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#27 » mar. août 04, 2015 8:47 am

Sébastien 09 a écrit :...Et ne vous inquiétez pas pour la pollinisation, toutes les espèces de bourdons et d'abeilles sauvages armées de leur fougueuse diversité pourront occuper l'espace laissé libre...

ce qui m'inquiète c'est la propreté de mon pare-brise après 150 km d'autoroute en un jour d'été ensoleillé !
pas besoin de laver une seule fois
Les choses vont très mal à mon sens.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11489
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#28 » mar. août 04, 2015 9:42 am

Bonjour,

DocBB a écrit :...ce qui m'inquiète c'est la propreté de mon pare brise après 150 km d'autoroute en un jourd'été ensoleillé !
pas besoin de laver une seule fois...

Rassure-toi, certes, il y a beaucoup moins d'insectes et, par voie de conséquence, d'hirondelles, de martinets et autres insectivores mais pour ce qui est de ton pare-brise, ça tient bien plus à l'ergonomie des fuselages des voitures actuelles, qui sont étudiés pour éviter que les moustiques ne se collent sur les pare-brises. Pour les scarabées et oiseaux, en revanche, ce n'est pas encore au point mais c'est tout de même bien mieux qu'il y a trente ans. Je revois encore le pare-brise de ma 4L :roll: . Je l'avais surnommée "Tartine".

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
BernardMolenbeek
Messages : 349
Localisation : Bruxelles

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#29 » mar. août 04, 2015 9:44 am

Sébastien 09 a écrit :Moi non plus je ne traite pas, par choix et depuis 3 ans que j'ai des ruches, chaque hiver, soit : deux hivers j'ai perdu à chaque fois quasiment toutes mes ruches à cause du varroa (sauf exception).

Alors la seule chose que je peux dire, c'est que de ne pas traiter contre varroa favorise certainement assez fortement la mortalité des colonies.

Donc tu n'as pas traité et tes abeilles sont mortes... Comme tu n'as pas traité, et que tes abeilles ont du varroa, tu penses qu'elles sont mortes a cause du varroa.

Sébastien 09 a écrit :...Et ne vous inquiétez pas pour la pollinisation, toutes les espèces de bourdons et d'abeilles sauvages armées de leur fougueuse diversité pourront occuper l'espace laissé libre.

Désolé de te décevoir: tous les insectes qui vivent peu ou prou en symbiose avec les cultures, ou qui boivent de l'eau aux abords des cultures subissent la même chute de population. Même les insectes coprophages... car les vaches qui paissent dans les réserves natures sont traitées aux insecticides. (Les ruches dans les pâturages sont touchées via l'urine des troupeaux).

Sébastien 09 a écrit :Tout à fait d'accord pour dire qu'on ne peut pas reprocher aux paysans d'utiliser des produits si nous-mêmes sommes incapables de faire sans produits.
Pour moi traiter aux acides n'est pas « plus en phase avec la nature »
Traiter, c'est traiter, point.

Non, non et non. Un insecticide moderne ne se dégrade pas facilement. Un champ traité restera pollué pendant des années. Même les normes pour passer en Bio sont à revoir: il en restera après 5 ans...

De l'acide est neutralisé facilement et il ne reste RIEN après.
Pour rappel, un acide c'est une molécule pouvant libérer un H- . Quand cet hydrogène est parti, il est parti. Et c'est très rapide.
De plus la vie s'organise assez bien dans un milieu (légèrement) acide.

Sébastien 09 a écrit :Mécaniquement c'est toujours traiter, bien que plus pénible et certainement moins efficace, à moins de s'imposer une grande rigueur.

Quand on me demande si mes ruches vont bien, je dis oui en haussant les sourcils.
Je coupe court et ne m’étale plus comme avant sur les pesticides ou le varroa.
De toute façon je suis déterminé à ne pas traiter et prêt à supporter qu'on me dise que je suis un tueur d'abeilles, parce-que j'ai mes convictions.

Là tu as raison.

Sébastien 09 a écrit : Convictions qui rejoignent ce qui est dit plus haut, à savoir "balayer devant sa porte " en n'accusant pas les autres d'empoisonneur si nous aussi nous le sommes.

100% avec toi. les acaricides ne sont surement pas bons pour les abeilles... Et un animal faible est une proie facile pour des parasites.

Sébastien 09 a écrit :Sébastien d'Ariège qui héberge 6 essaims dont un ou deux qui a (ont) 14 mois maintenant.
Je vous tiens au courant en mai 2016. :wink:

Ce que j'ai appris en ne traitant plus:

Mes abeilles EN VILLE, LOIN DES CULTURES, se portent comme un charme. Je retrouve les abeilles de 1990 (quand je traitais). Comme je ne nourris JAMAIS, mes récoltes sont moindres mais bonnes quand même. j'ai déjà tiré 15 kg, et ma hausse provisoire est encore sur la ruche.

Mes abeilles au MILIEU des cultures vont bien... jusqu’à ce qu'elles aillent boire au bord du champ. Cette année ma TBH de 18 barres de couvain allait très bien jusqu'aux chaleurs. Puis en mai la ruche était entourée d'un tapis d'abeilles mortes. 4 cm d'épaisseur.
Bernard.

"Vivons simplement afin que d'autres puissent simplement vivre "
M. Gandhi

Avatar de l’utilisateur
BernardMolenbeek
Messages : 349
Localisation : Bruxelles

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#30 » mar. août 04, 2015 10:51 am

Sébastien 09 a écrit :Je suis au conseil municipal de mon village et quand je voist qu'il est inimaginable d'évoquer l'idée, l'hypothèse d'une non-utilisation du Roond Burk, de manière à ne pas tuer autant d'herbes innocentes...

En Belgique c'est parti...
Et c'est folklorique.

Les cimetières américains sont plus simples à entretenir : le plus souvent les tombes affleurent le sol... et on peut passer le tout à la tondeuse.

Dans mon quartier, les rues pavées sont vertes, ...
Sur la région Bruxelloise, les employés communaux n'ont plus accès au moindre herbicide (et je crois plus au moindre pesticide non plus)
Bernard.

"Vivons simplement afin que d'autres puissent simplement vivre "
M. Gandhi

Retourner vers « Maladies et traitements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.