Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Tout ce qui concerne les maladies et les différents traitements
Guillaume007
Messages : 52
Localisation : Puy de Dôme

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#316 » ven. août 18, 2017 9:36 pm

C'est dur de ne pas traiter. En trois ans, les colonies en crèvent.
Mais pas toutes...

Si on traite chimiquement, ça marche bien, on a du miel, mais on introduit des produits hautement toxiques dans les ruches, ils imprègnent les cires puis des résidus se retrouvent dans le miel. Pas top, on adopte des comportements que l'on reproche aux agriculteurs conventionnels qui ont donné les résultats que l'on sait et dont les insectes sont les premières victimes.

Si on traite avec les acides organiques ou le thymol, ça marche aussi, les protocoles sont compliqués, parfois à risque, mais aucun résidus dans les ruches. En revanche, ça demande une compétence solide et nous sommes pour la plupart, de simples amateurs passionnés.

Les traitements sont à refaire chaque année, jusqu'à la fin de l'éternité, ou bien la disparition complète du parasite, ce qui est illusoire.

Le traitement est dans ce cas précis (varroa et parasitose en général) une solution efficace mais de court terme.

5 pour 100 des colonies développent des résistances (hygiène, détection et nettoyage des cellules infectées,...).
C'est vers cette direction que nous devons aller.
https://aristabeeresearch.org/fr/

canongeball
Messages : 225
Localisation : Angers (Maine et loire)

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#317 » sam. août 19, 2017 8:49 am

François a écrit :Concernant les varroas, je le demande s'ils sont si nuisibles.
En effet, compte-tenu de l'état des populations et le nombre d'essaims il me semble qu'ils ont peu d'influence.
Alors, le remède n'est-il pas dans le maintien de très fortes colonies ? Il en est de même pour les maladies.
Ouvrez une dadant 10 ou 12 cadres couverts d'abeilles et vous verrez que ces acariens ont peu d'influence, sinon comment les abeilles en nombre si important seraient nées et aussi actives ?
À cette période de l'année, il est quasi impossible de trouver la reine sur les cadres totalement recouverts.
C'est une réflexion qui n'engage que moi.

Pour le dépérissement, je crois qu'il faut plutôt voir du côté des monocultures inondées de produits phytosanitaires.

Moi je suis plutôt de cet avis-là,celui de François qui je pense remet à l'endroit le souci du varroa.
Quand une colonie est forte et vit bien dans un environnement propice à sa survie (pollen en nombres, eau, nectar...) le varroa est bien géré et les choses se passent bien, d'autant que généralement ce sont des colonies qui essaiment ce qui reste un bon moyen mécanique de traiter le varroa.
Plus quelques petits détails mis bout à bout comme un peu de nourrissement, des planchers grillagés, des compléments alimentaires, un peu de sélection... etc.
J'ai participé à des visites de ruches avec vétérinaire et je pense que le constat sur les ruches infestées étaient le même, tout démarre par un manque de vigueur, une famine ou une reine mal fécondée et là le varroa en effet vient se rajouter de manière destructrice, condamnant ainsi la ruche.

Pour moi, au lieu de s'occuper à temps plein du varroa, on devrait surtout s'occuper du manque de ressources en pollen et nectar dans nos régions respectives.
Nietzsche: "Chaque pas en avant dans le domaine de la connaissance a son origine dans le courage et la propreté à l'égard de soi même"

ed.chimar
Anciens
Messages : 2062
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#318 » sam. août 19, 2017 10:08 am

canongeball a écrit :... tout démarre par un manque de vigueur, une famine ou une reine mal fécondée et là le varroa en effet vient se rajouter de manière destructrice, condamnant ainsi la ruche.

Le manque de vigueur peut être causé par le varroa... (qui était en premier, l’œuf ou la poule ?). Ne pas oublier que le varroa se développe dans le couvain : + de couvain = + de varroas et quand le couvain diminue les varroas restent et se repartissent sur un nombre moindre d'abeilles
Archimed

julirosien
Anciens
Messages : 2235
Localisation : cévennes gardoises

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#319 » sam. août 19, 2017 1:07 pm

Encore une fois, bien vu l'ancien. Après test, les ruches les plus infestées par le varroa sont celles qui m'ont donné deux hausses de miel.
Plus de ponte = plus de varroas.
il faut bien cibler le problème, sous peine de pertes hivernales importantes.
Mais chacun fait..... :roll:
Daniel d'en bas

canongeball
Messages : 225
Localisation : Angers (Maine et loire)

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#320 » sam. août 19, 2017 2:09 pm

vérité de La Palisse un peu, non ?
en effet plus il y a de couvain, plus il y a de places pour les varroas. comme d'ailleurs les cellules de mâles qui sont plus visitées par les varroas en moyenne.

après si on veut du miel, il faut des abeilles aussi hein :wink: :D

c'est pourquoi je préfère d'abord me concentrer sur la forme et la vigueur de la colonie plutôt que sur ce parasite qui cristallise les passions. Or notre environnement est très faible en ressources pour les abeilles, et en effet l'accumulation des problèmes peut conduire à des mortalités.

pour ma part, je traite à l'acide formique en fin de saison, c'est-à-dire en ce moment, ça marche pas mal ; mais si je pouvais arrêter je le ferais, mais j'ai pas trouvé de solution miracle... :P :D
Nietzsche: "Chaque pas en avant dans le domaine de la connaissance a son origine dans le courage et la propreté à l'égard de soi même"

Avatar de l’utilisateur
xebeche
Messages : 890
Localisation : morbihan

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#321 » mar. août 22, 2017 9:36 am

est-ce que quelqu'un a des statistiques sur l'efficacité de l'utilisation de 9 barrettes au lieu de 8 dans la lutte contre varroa ? Il me semble que certains en avaient parlé il y a quelques temps ...
"la seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute"

Avatar de l’utilisateur
FG68
Messages : 686
Localisation : Alsace (proche Colmar)

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#322 » mar. août 22, 2017 12:26 pm

Mouais, si tout le monde se met à faire en sorte d'éviter la production de mâle ou à les supprimer avant qu'ils ne naissent, on va avoir encore plus de problème de fécondation des reines :roll:
Ma présentation : viewtopic.php?f=141&t=7115 :D
Modifications de la Kenyane viewtopic.php?f=181&t=8442

Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1442
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#323 » mar. août 22, 2017 12:34 pm

FG68 a écrit :Mouais, si tout le monde se met à faire en sorte d'éviter la production de mâle ou à les supprimer avant qu'ils ne naissent, on va avoir encore plus de problème de fécondation des reines :roll:

c'est déjà le cas malheureusement, car beaucoup d'api font des cadres à mâles et une fois pondus, ils les suppriment
Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

Avatar de l’utilisateur
Asweetybee
Messages : 888
Localisation : Pays de Vilaine
Contact :

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#324 » ven. sept. 29, 2017 12:36 pm

Allez, je mets mon grain de sel :D
Pour le varroa, si on veut des souches qui s’épouillent ou le détectent, il faut bien qu'elles le côtoient...
En les laissant vivre leur vie, et en laissant l'essaimage, ça casse un peu le rythme du varroa vu que pendant quelques jours il n'y a plus de couvain.
Ça n’empêche pas, si on voit trop d'ailes vrillées ou vraiment trop de varroa dans le tiroir, de faire un bon traitement flash, mais vraiment quand nécessaire...

Ainsi on préserve l'instinct de nettoyage, on les aide à lutter et on ne perd rien...
Miser sur l'excellence est plus rentable à long terme qu'investir dans la médiocrité...

https://sites.google.com/site/abeillecool/home

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10563
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#325 » sam. sept. 30, 2017 2:36 pm

Bonjour,

Comme je l'ai déjà dit, j'ai eu l'occasion, ces jours-ci, de participer à plusieurs visites de ruchers du fait de la découverte de ruches atteintes par la loque américaine.

J'ai été très surpris de voir, dans des ruches traitées à l'Apivar depuis plus de trois semaines, de nombreuses abeilles aux ailes déformées. J'ai même vu un varroa phorétique galoper sur les rayons et s'accrocher sous le thorax d'une pauvre abeille. A croire que l'Apivar ne leur fait rien, cette année.

A suivre.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

unclemike
Messages : 39
Localisation : Lyon et Aude

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#326 » sam. sept. 30, 2017 8:24 pm

Bonjour,

Je lis actuellement "Les maladies des abeilles" de Samuel Boucher.
Quand on réfléchit à tout ce qu'il apporte comme informations, on a vraiment du mal à se dire qu'on peut se dispenser de traiter les ruches contre Varroa destructor.
Mais nous sommes en France, pays anti vaccin, alors tout est possible. Hélas.

Unclemike médecin retraité désabusé.

Avatar de l’utilisateur
Nikola05
Messages : 76
Localisation : Sud Yvelines

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#327 » jeu. oct. 12, 2017 3:55 pm

unclemike a écrit :... Mais nous sommes en France pays anti vaccin, alors tout est possible. Hélas.
Unclemike médecin retraité désabusé.

Faut dire aussi que 11 nouveaux vaccins... Bref, ce n'est pas la discussion mais je laisse Roselyne et sa propagande les essayer avant moi. :lol:

canongeball
Messages : 225
Localisation : Angers (Maine et loire)

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#328 » jeu. oct. 12, 2017 4:02 pm

C'est toujours pareil avec ces débats-là, on vire vite dans les extrêmes...
L'histoire des vaccins n'a pas grand chose à voir avec le pour ou contre, c'est plutôt que certains, à juste titre, préfèrent prendre des précautions notamment vis-à-vis des adjuvants qui sont intégrés à ces vaccins. D'autant que quand on voit la dernière affaire médicale (le Lévothyrox), il faudra quand même réfléchir à la marchandisation de la santé.

Pour ce qui est du varroa, dire qu'on est contre les traitements est aussi bête que dire qu'on est pour.
Le but pour chacun est d'essayer de conserver ses colonies tout en essayant de ne pas ou peu traiter.
Mais les dogmes sont souvent plus "bankable" que les idées claires et modérées.
Nietzsche: "Chaque pas en avant dans le domaine de la connaissance a son origine dans le courage et la propreté à l'égard de soi même"

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10563
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#329 » jeu. oct. 12, 2017 9:02 pm

Bonsoir,

Je pense qu'on peut tous s'accorder sur le fait que personne ne souhaite traiter mais que, sans aucun traitement, en France métropolitaine, la probabilité de perdre des essaims à cause du varroa est supérieure à 50% si ce n'est plus.

Si l'on se limite à des traitement dits bio-mécaniques, c'est-à-dire sans chimique (cadres à mâles, reine encagées,...), la probabilité est à peine meilleure.

En revanche, si on traite correctement, la probabilité oscille entre 15% et 5% voire moins.

Ensuite vient la question "avec quoi traiter ?".

Certains, parce qu'ils sont curieux, parce qu'ils ont de bonnes connaissances en chimie ou pour toutes autres raisons, créent leurs propres traitements à base d'acides, d'huiles essentielles, voire de toxiques prévus pour le traitement du gros bétail, etc. Chacun voit midi à sa porte mais outre le fait que c'est interdit, ça me semble un mauvais calcul, sauf pour ceux qui maîtrisent la chimie, et encore. En effet, un traitement, actuellement, coûte entre 5 et 7 € par ruche, pour les produits disposant d'une autorisation de mise sur le marché (AMM). Un essaim coûte entre 100 et 150 € si ce n'est plus. A ce prix-là, c'est-à-dire, en gros, le prix d'1/2 kg de miel, ça ne vaut pas le coup de parier sur la survie d'un essaim à 150 €.

Mais chacun fait ce qu'il veut...

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

lierre
Anciens
Messages : 759
Localisation : 10

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#330 » lun. déc. 11, 2017 8:40 pm

Salut,
Comment ça va ici ? Je reviens une fois par an, c'est mon sujet fétiche et je vois que rien ne change et c'est dommage. Je ne traite toujours pas mes ruches et je n'ai plus envie de partager mon expérience ici car c'est un dialogue de sourd.
Bonne continuation, a l'année prochaine.
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

Retourner vers « Maladies et traitements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.