Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Tout ce qui concerne les maladies et les différents traitements
Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9773
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#331 » mer. juin 14, 2017 10:07 pm

Décidément, ce sujet sur le traitement ou le non-traitement ne laisse pas indifférent et les passions se déchaînent vite quand on l'aborde ! Si ça continue, on fera comme à l'armée, on interdira la politique, la religion, la philosophie ET les traitements parmi les sujets autorisés sur ce forum :lol: .

Bon, plus sérieusement, moi, j'ai voulu me faire mon opinion par moi-même et j'ai testé un peu tout sauf le "rien". Résultat, j'ai choisi d'exclure l'Apivar (amithraze) et j'ai commencé par l'Apilife qui ne m'a pas donné entière satisfaction. J'ai ensuite testé les huiles essentielles et ç a été pire, encore. Finalement, je fais un mix de Maqs (acide formique) et d'acide oxalique et ça a bien marché.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

roland
Messages : 167
Localisation : var

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#332 » jeu. juin 15, 2017 7:44 am

J'ai un copain qui a une très mauvaise expérience avec le maqs. Il se situe en alsace.
Comment l'utilises-tu?
A+++++++++++++++++++++++.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9773
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#333 » ven. juin 16, 2017 7:43 pm

Bonsoir,

Il faut faire extrêmement attention à la température ambiante. En principe, on traite après la récolte d'été et le plus tôt possible afin que toute la ponte de la reine constitue la population d'abeilles d'hiver. Si on le fait trop tard, une importante partie des abeilles pondues ne verra pas le jour ou sera malade.

Mais si on traite au MAQS en août, il faut bien veiller à ne pas traiter par forte chaleur. L'an dernier, il faisait très chaud pendant tout le mois d'août sauf que, coup sur coup, il y a eu deux orages, chez moi. La température est descendue de plus de 25° à 16°. J'ai traité le soir même, sans attendre. Deux jours après, il faisait de nouveau très chaud et j'ai craint le pire mais non, elles ont très bien supporté le produit et s'en sont très bien portées tout au long de l'hiver qui a suivi. Un peu après Noël, j'ai pulvérisé un peu d'acide oxalique. J'en ai mis très peu. En fait, c'est un copain qui m'a fourni le produit dilué en me disant d'en mettre 5cc/ ruche et, avec mon pulvérisateur de jardin, j'ai mis moins de 2cc. Le résultat a dépassé mes espérances vu que je n'ai perdu qu'une ruche déjà faiblarde avant l'hiver.

Une semaine après avoir mis les "langes" de MAQS, je les ai retirés. Le mode d'emploi dit qu'au bout d'une semaine, les abeilles ont tout nettoyé mais les miennes n'y ont pas touché.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

François
Messages : 811
Localisation : Département de la Manche - France

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#334 » sam. juin 17, 2017 8:24 am

Bonjour,
Concernant le varroas, je le demande s'ils sont si nuisibles.
En effet, compte tenu de l'état des populations et le nombre d'essaims il me semble qu'ils ont peu d'influence .
Alors, le remède n'est-il pas dans le maintien de très fortes colonies. Il en est de meme pour les maladies.
Ouvrez une dadant 10 ou 12 cadres couverts d'abeilles et vous verrez que ces acariens ont peu d'influence sinon comment les abeilles en nombre si important seraient nées et aussi actives.
A cette période de l'année, il est quasi impossible de trouver la reine sur les cadres totalement recouverts.
C'est une réflexion qui n'engage que moi.

Pour le dépérissement je crois qu'il faut plutôt voir du côté des monocultures inondées de produits phytosanitaires.

François
Si tu te trompes l'abeille te le fera savoir.

Avatar de l’utilisateur
panpone
Messages : 1851
Localisation : Lanester 56

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#335 » sam. juin 17, 2017 9:45 am

Bonjour

Michel a écrit :Un peu après Noël, j'ai pulvérisé un peu d'acide oxalique. J'en ai mis très peu. En fait, c'est un copain qui m'a fourni le produit dilué en me disant d'en mettre 5cc/ ruche et, avec mon pulvérisateur de jardin, j'ai mis moins de 2cc. Le résultat a dépassé mes espérances vu que je n'ai perdu qu'une ruche déjà faiblarde avant l'hiver.


Ça c'est nouveau comme mode opératoire ! Jusqu'ici, je n'avais entendu parler que du dégoutement ou de la sublimation, les deux me faisant un peu peur...

Je suppose qu'il faut faire très attention aux vapeurs ou brouillards avec un pulvérisateur ! y'a pas intérêt à être sous le vent !
as-tu des précisions sur la concentration, le solvant etc...
L'acide oxalique disponible en droguerie ou jardinerie pour blanchir le bois est-il utilisable ?

@+
Jean-Paul


conseil au nouveaux arrivants : pensez à préciser votre localisation sur votre profil, au moins département et ville, plus si vous voulez, afin d'être visible sur la carte de localisation des apiculteurs warré
Merci

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9773
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#336 » sam. juin 17, 2017 9:58 am

Je n'ai plus les dosages en tête, je demanderai. Ce que j'ai oublié de dire, c'est que l'AO est dilué dans du sirop. Du coup, je n'ai pas du tout été gêné par les émanations.

Ce n'est pas très précis comme méthode mais c'est pratique et vite fait. Je vais affiner, cet hiver.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

MaxKG
Messages : 50

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#337 » mer. août 16, 2017 5:57 am

Bonjour à tous.

Bien qu'étant débutant (ce n'est que ma deuxième saison) et visiblement mauvais (sur ma ruche de 2016 et les deux de 2017 je n'ai pas pu récolter), je ne comprends pas ceux qui disent qu'il faut absolument traiter.

Ailleurs sur le forum, il y a plein de photo de colonies énormes derrières des volets ou autres. D'après certains posts elles sont installées depuis des années. C'est qu'elles survivent au varroa et à l'hiver.
Les seules différences que je vois sont qu'elles choisissent leur lieu d'installation et qu'il n'y a pas de récolte.

Si une colonie en bonne santé produit plus de miel que nécessaire et si une ruche traitée survit mieux.
Je me demande si en plus de tous les autres problèmes on ne peut pas ajouter la qualité des lignées et l'adaptation des ruches aux besoins des abeilles.
Ou est-ce que je réfléchis mal?

papymiel
Messages : 423
Localisation : 30740 le cailar GARD

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#338 » jeu. août 17, 2017 7:13 pm

bonjour à tous moi je ne traite pas mais rien de rien . pourquoi ? simplement ruche no1 dans une cheminée ; ruche no2 entre un volet et une fenêtre ; ruche no3 dans un cyprés (et qui serait parti on ne sait ou ) . question : si elles étaient restées à leur place il n'y aurait pas de traitement car personne pour le faire et elles vivraient leur vie de ruche sauvage . je n ai fait que changer l'habitat c'est tout et restent dans la vie qu elles ont choisie au départ.si j'ai du miel au printemps tant mieux sinon c'est d'abord pour elles ;moi peu importe .mais cela est ma philo avec mes ruches ; ma conduite sort des santiers battus et je suis rarement piqué .maintenant j ai peut être des " douces " . en tout cas pas de produits et on verra la suite .après chacun . . . merci papymiel
quand on est pas fort ; il faut être malin. avant de me dire apiculteur : je me dis " berger d'abeilles"

francis
Messages : 230

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#339 » ven. août 18, 2017 7:16 am

papymiel a écrit :elles vivraient leur vie de ruche sauvage . je n ai fait que changer l'habitat c'est tout l

C'est tout !!!!! je trouve que c'est déjà beaucoup. Dans ce genre d'exemple on oublie beaucoup d'éléments qui soit seuls soit combinés avec d'autres changent complètement la donne. J'ai des pieds de tomates superbes dans ma serre (sans aucun traitement) il suffit que je les déplacent de 3 mètres et qu'ils soient dehors pour qu'ils meurent rapidement du mildiou (même éventuellement avec des traitements). Pourtant je n'aurais changé que l'habitat.
Je ne suis pas contre l'absence de traitement ou sa recherche. Mais la réflexion et la pratique pour y parvenir ou la maintenir doivent être rigoureuses.

papymiel
Messages : 423
Localisation : 30740 le cailar GARD

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#340 » ven. août 18, 2017 9:30 am

bonjour à tous ; francis tu oublies une chose ; les tomates et autres ne vivent pas en serre à l'origine ; c est nous qui l'avons inventé pour + de rendement c est tout .quand j avais un potager ;rien en serre (j'en ai pas )tout poussai dehors ; juste de l arrosage et arracher les mauvaises herbes .pousse tant mieux ; pousse pas tant pis ; cherche le pourquoi ou plante autre chose .j en fait plus par flemmardise ,j ai laissé la place à mes chêvres et j arrose la mauvaise herbe du jardin qui fleurit pour "nourrir" mes abeilles. tous les jours salade de fruits murs (hier poires ) et le dimanche et jours fériés rien (magasin fermés) alors si je suis dehors il y à toujours 2 ou 3 abeilles qui viennent"" me chercher "" alors que là ou je suis il n y a rien pour elles comme dans le poulailler ou les poules ont pas un brin d'herbe ; des fois dans mon garage quand la porte est ouverte .c est marrant de les voir faire . il faut arreter de vouloir tout controler ; on fait partie de la nature on en est pas le maitre mais cela n est que mon avis et n engage que moi . merci papymiel
quand on est pas fort ; il faut être malin. avant de me dire apiculteur : je me dis " berger d'abeilles"

francis
Messages : 230

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#341 » ven. août 18, 2017 9:58 am

Tu dis exactement la même chose que moi. Les abeilles ne vivent pas dans des ruches fabriquées par l'homme à l'origine. J'aurais pu prendre 1000 exemples différents. Un tout petit changement imperceptible d'une ruche sauvage à une ruche construite suffit peut être à complètement bouleverser l'équilibre d'un essaim. Je crois que tu es pâtissier dans une recette il suffit parfois d'une faible variation d'un des ingrédients mineurs pour changer du tout au tout. Un fildefériste sur son lit d'hôpital avec le bassin fracturé me disais "je ne comprends pas, j'ai à peine penché sur la gauche".
Maintenant je crois que tu as des abeilles depuis quelques mois. Attends l'an prochain….
Pour mon jardin je sais pourquoi, c'est pourquoi j'ai construit une serre.

canongeball
Messages : 210
Localisation : Angers (Maine et loire)

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#342 » ven. août 18, 2017 2:26 pm

pourrait on déjà différencier les pros des amateurs qui eux du fait qu'il n'y a pas d'enjeu économique et de survie d'une entreprise sont quand même moins dans le besoin et l'obligation de traiter?
Nietzsche: "Chaque pas en avant dans le domaine de la connaissance a son origine dans le courage et la propreté à l'égard de soi même"

ed.chimar
Anciens
Messages : 1890
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#343 » ven. août 18, 2017 3:02 pm

canongeball a écrit :pourrait on déjà différencier les pros des amateurs qui eux du fait qu'il n'y a pas d'enjeu économique et de survie d'une entreprise sont quand même moins dans le besoin et l'obligation de traiter?

On pourrais aussi differencier ceux qui font tout pour sauver leurs abeilles et ceux qui les regardent crever avec le sourire en leur disant "si tu n'arrives pas à te debarrasser de tes parasites, tu ne merites pas de vivre".
Nos abeilles domestiques europeennes n'ont pas choisi d'avoir des varroas.
Archimed

ed.chimar
Anciens
Messages : 1890
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#344 » ven. août 18, 2017 3:11 pm

MaxKG a écrit :B
Ou est-ce que je réfléchis mal?

Simplement en pensant que la colonie survit au varroa. Une colonie qui essaime subit une rupture de ponte préjudiciable au varroa assimilable à un traitement naturel. Bilan la nouvelle colonie* survit mais ne donne pas de miel en surplus. Celle qui est partie avec la vieille reine subit aussi une rupture de couvain qui lui profite, elle se réinstalle ailleurs donnant rarement du miel en surplus.

* ce n'est plus la même colonie puisqu'il y a eu changement de reine
Archimed

francis
Messages : 230

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#345 » ven. août 18, 2017 5:39 pm

Cela faisait longtemps que je désirais avoir des abeilles. Un ami "semi-pro" bien que très généreux ne voulait pas trop m'aider car il connaissait mon côté bio-sans traitement…. quand j'ai appris qu'il y avait des traitements respectueux il m' a aidé à fond. La question n'est pas tant de la survie de nos propres colonies que de l'entretien de foyers potentiellement contaminants. C'est comme la vaccination. On ne se vaccine pas que pour nous mêmes mais aussi pour les autres. En se vaccinant on se protège soi et les autres en n'étant pas contaminant. Je crois qu'en la matière il faut accepter certaines concessions. Je serais plutôt du genre zéro traitement, mais si nous sommes obligés d'intervenir c'est bien parce que nous devons assumer, corriger …. certaines pratiques anciennes ou nouvelles : croisement de races, importations ….. Le zéro traitement est possible mais dans un monde où rien n'aurait été changé et où notre comportement ne pouvait concerner les autres. Si j'ai une maladie grave et contagieuse je peux me soigner pour guérir si je ne veux pas ma responsabilité est au moins de m'isoler pour ne pas contaminer les autres.
Je ne dis pas ici qu'il faut traiter ou qu'il ne faut pas traiter mais simplement que l'on ne peut raisonner que pour soi. C'est ainsi que beaucoup de maladies ont disparues (ou presque). Toute vaccination ou traitement a une dimension individuelle et une autre collective. Il ne faudrait pas oublier l'une ou l'autre. Je conçois très bien qu'un apiculteur pro ne soit pas content si un amateur entretient des foyers de contamination. Mais dans le même temps je ne suis pas d'accord avec beaucoup d'agriculteurs qui nous font respirer et avaler toute leur chimie et avec un apiculteur qui traiterait sans raisonnement.

Retourner vers « Maladies et traitements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.