Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Tout ce qui concerne les maladies et les différents traitements
ed.chimar
Anciens
Messages : 1945
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#331 » ven. août 18, 2017 3:02 pm

canongeball a écrit :pourrait on déjà différencier les pros des amateurs qui eux du fait qu'il n'y a pas d'enjeu économique et de survie d'une entreprise sont quand même moins dans le besoin et l'obligation de traiter?

On pourrais aussi differencier ceux qui font tout pour sauver leurs abeilles et ceux qui les regardent crever avec le sourire en leur disant "si tu n'arrives pas à te debarrasser de tes parasites, tu ne merites pas de vivre".
Nos abeilles domestiques europeennes n'ont pas choisi d'avoir des varroas.
Archimed

ed.chimar
Anciens
Messages : 1945
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#332 » ven. août 18, 2017 3:11 pm

MaxKG a écrit :B
Ou est-ce que je réfléchis mal?

Simplement en pensant que la colonie survit au varroa. Une colonie qui essaime subit une rupture de ponte préjudiciable au varroa assimilable à un traitement naturel. Bilan la nouvelle colonie* survit mais ne donne pas de miel en surplus. Celle qui est partie avec la vieille reine subit aussi une rupture de couvain qui lui profite, elle se réinstalle ailleurs donnant rarement du miel en surplus.

* ce n'est plus la même colonie puisqu'il y a eu changement de reine
Archimed

francis
Messages : 262

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#333 » ven. août 18, 2017 5:39 pm

Cela faisait longtemps que je désirais avoir des abeilles. Un ami "semi-pro" bien que très généreux ne voulait pas trop m'aider car il connaissait mon côté bio-sans traitement…. quand j'ai appris qu'il y avait des traitements respectueux il m' a aidé à fond. La question n'est pas tant de la survie de nos propres colonies que de l'entretien de foyers potentiellement contaminants. C'est comme la vaccination. On ne se vaccine pas que pour nous mêmes mais aussi pour les autres. En se vaccinant on se protège soi et les autres en n'étant pas contaminant. Je crois qu'en la matière il faut accepter certaines concessions. Je serais plutôt du genre zéro traitement, mais si nous sommes obligés d'intervenir c'est bien parce que nous devons assumer, corriger …. certaines pratiques anciennes ou nouvelles : croisement de races, importations ….. Le zéro traitement est possible mais dans un monde où rien n'aurait été changé et où notre comportement ne pouvait concerner les autres. Si j'ai une maladie grave et contagieuse je peux me soigner pour guérir si je ne veux pas ma responsabilité est au moins de m'isoler pour ne pas contaminer les autres.
Je ne dis pas ici qu'il faut traiter ou qu'il ne faut pas traiter mais simplement que l'on ne peut raisonner que pour soi. C'est ainsi que beaucoup de maladies ont disparues (ou presque). Toute vaccination ou traitement a une dimension individuelle et une autre collective. Il ne faudrait pas oublier l'une ou l'autre. Je conçois très bien qu'un apiculteur pro ne soit pas content si un amateur entretient des foyers de contamination. Mais dans le même temps je ne suis pas d'accord avec beaucoup d'agriculteurs qui nous font respirer et avaler toute leur chimie et avec un apiculteur qui traiterait sans raisonnement.

Avatar de l’utilisateur
doryphore
Messages : 73
Localisation : nexon, haute vienne

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#334 » ven. août 18, 2017 6:28 pm

ed.chimar a écrit :On pourrais aussi differencier ceux qui font tout pour sauver leurs abeilles et ceux qui les regardent crever avec le sourire en leur disant "si tu n'arrives pas à te debarrasser de tes parasites, tu ne merites pas de vivre".
Nos abeilles domestiques europeennes n'ont pas choisi d'avoir des varroas.


Pffff tu n'exagère pas un peu ???? Donc d'après toi ceux qui ne traitent pas laissent crever leur abeilles en souriant... j'adore
+ou- 15 ruches warre


Le questionnement de l' élève est plus important que la réponse du maître

ed.chimar
Anciens
Messages : 1945
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#335 » ven. août 18, 2017 7:04 pm

doryphore a écrit :
Pffff tu n'exagère pas un peu ????

Oui :mdr
Archimed

julirosien
Anciens
Messages : 2245
Localisation : cévennes gardoises

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#336 » ven. août 18, 2017 7:31 pm

Il exagere un peu...non! A peine.
J'ai vu arriver Varroa dans mes ruches. Et quand on sait qu'il a mis quasiment 40 ans à envahir l'Europe septentrionales depuis l'ile de Ceylan...En passant par tous les pays de l'Est. qu'on fait les apiculteurs pour essayer de l’arrêter? rien. A l'époque, tous ces pays quasiment sous le joug de l'union soviétique avaient un niveau de vie tellement bas et peu de connaissances... apicoles.
Donc, il a bien fallu réagir... avec ce que nous avions.....et ca continue.
Quand à poursuivre ce débat, c'est inutile. Varroa s'occupe de vos abeilles. Vous en faites ce que vous voulez.
Daniel d'en bas

Avatar de l’utilisateur
Jodaille
Messages : 171
Localisation : Caen, Normandie
Contact :

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#337 » ven. août 18, 2017 7:42 pm

Bonjour,

le varroas est arrivé juste après le zyklon B des prés et l'arrachage des haies.
Une colonie en Normandie en Warré (proche Danvou la ferrière). Quelques boîtes vides posées ici et là façon hôtel pour abeilles.
http://jodaille.org/snapshots timelapse mn par mn de l'entrée de la ruche.

Guillaume007
Messages : 37
Localisation : Puy de Dôme

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#338 » ven. août 18, 2017 9:36 pm

C'est dur de ne pas traiter. En trois ans, les colonies en crèvent.
Mais pas toutes...

Si on traite chimiquement, ça marche bien, on a du miel, mais on introduit des produits hautement toxiques dans les ruches, ils imprègnent les cires puis des résidus se retrouvent dans le miel. Pas top, on adoptent des comportements que l'on reproche aux agriculteurs conventionnels qui ont donnés les résultats que l'on sait et dont les insectes sont les premières victimes.

Si on traite avec les acides organiques ou le thymol, ça marche aussi, les protocoles sont compliqués, parfois à risque, mais aucun résidus dans les ruches. En revanche, ça demande une compétence solide et nous sommes pour la plupart, de simples amateurs passionnés.

Les traitements sont à refaire chaque année, jusqu'à la fin de l'éternité, ou bien la disparition complète du parasite, ce qui est illusoire.

Le traitement est dans ce cas précis (varroa et parasitose en général) une solution efficace mais de court terme.

5 pour 100 des colonies développent des résistances (hygiène, détection et nettoyage des cellules infectées,...).
C'est vers cette direction que nous devons aller.

https://aristabeeresearch.org/fr/

canongeball
Messages : 208
Localisation : Angers (Maine et loire)

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#339 » sam. août 19, 2017 8:49 am

François a écrit :Bonjour,
Concernant le varroas, je le demande s'ils sont si nuisibles.
En effet, compte tenu de l'état des populations et le nombre d'essaims il me semble qu'ils ont peu d'influence .
Alors, le remède n'est-il pas dans le maintien de très fortes colonies. Il en est de meme pour les maladies.
Ouvrez une dadant 10 ou 12 cadres couverts d'abeilles et vous verrez que ces acariens ont peu d'influence sinon comment les abeilles en nombre si important seraient nées et aussi actives.
A cette période de l'année, il est quasi impossible de trouver la reine sur les cadres totalement recouverts.
C'est une réflexion qui n'engage que moi.

Pour le dépérissement je crois qu'il faut plutôt voir du côté des monocultures inondées de produits phytosanitaires.

François


Moi je suis plutôt de cet avis la,celui de François qui je pense remet a l'endroit le souci du varroa.
Quand une colonie est forte et vie bien dans un environnement propice a leur survie (pollen en nombres, eau, nectar...) le varroa est bien gèré et les choses se passent bien, d'autant que généralement se sont des colonies qui essaiment ce qui reste un bon moyen mécanique de traiter le varroa.
Plus quelques petits détails mis bout a bout comme un peu de nourrissement, des planchers grillages, des compléments alimentaires, un peu de sélection...etc
J'ai participé a des visites de ruches avec vétérinaire et je pense que le constat sur les ruches infestées étaient le même, tout démarre par un manque de vigueur, une famine ou une reine mal féconde et la le varroa en effet vient se rajouter de manière destructrice condamnant ainsi la ruche.

Pour moi au lieu de s'occuper a temps plein du varroa on devrait surtout s'occuper du manque de ressources en pollen et nectaire dans nos régions respectives.
Nietzsche: "Chaque pas en avant dans le domaine de la connaissance a son origine dans le courage et la propreté à l'égard de soi même"

ed.chimar
Anciens
Messages : 1945
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#340 » sam. août 19, 2017 10:08 am

canongeball a écrit :
François a écrit :tout démarre par un manque de vigueur, une famine ou une reine mal féconde et la le varroa en effet vient se rajouter de manière destructrice condamnant ainsi la ruche.

Le manque de vigueur peut etre causé par le varroa.. (qui était en premier l'oeuf ou la poule). Ne pas oublier que le varroa se développe dans le couvain :+ de couvain = + de varroas et quand le couvain diminue les varroas restent et se repartissent sur un nombre moindre d'abeilles
Archimed

julirosien
Anciens
Messages : 2245
Localisation : cévennes gardoises

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#341 » sam. août 19, 2017 1:07 pm

ed.chimar a écrit :
canongeball a écrit :
François a écrit :tout démarre par un manque de vigueur, une famine ou une reine mal féconde et la le varroa en effet vient se rajouter de manière destructrice condamnant ainsi la ruche.

Le manque de vigueur peut etre causé par le varroa.. (qui était en premier l'oeuf ou la poule). Ne pas oublier que le varroa se développe dans le couvain :+ de couvain = + de varroas et quand le couvain diminue les varroas restent et se repartissent sur un nombre moindre d'abeilles


Encore une fois, bien vu l'ancien. Après test, les ruches les plus infestées par le varroa sont celles qui m'ont donné deux hausses de miel.
Plus de ponte= plus de varroas....
il faut bien cibler le problème sous peine de pertes hivernales importantes...
Mais chacun fait..... :roll:
Daniel d'en bas

canongeball
Messages : 208
Localisation : Angers (Maine et loire)

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#342 » sam. août 19, 2017 2:09 pm

vérité de la palisse un peu non?
en effet plus il y a de couvains plus il y a de places pour les varroas. comme d'ailleurs les cellules de mâles qui sont plus visités par les varroas en moyenne.

après si on veut du miel il faut des abeilles aussi hein :wink: :D

c'est pourquoi je préfère d'abord me concentrer sur la forme et la vigueur de la colonie plutôt que sur ce parasite qui cristallise les passions. Hors notre environnement est très faible en ressources pour les abeilles et en effet l'accumulation des problèmes peut conduire a des mortalités.

pour ma part je traite a l'acide formique en fin de saison c'est à dire en ce moment, ça marche pas mal mais si je pouvais arrêter je le ferais mais j'ai pas trouvé de solution miracle... :P :D
Nietzsche: "Chaque pas en avant dans le domaine de la connaissance a son origine dans le courage et la propreté à l'égard de soi même"

Avatar de l’utilisateur
xebeche
Messages : 839
Localisation : morbihan

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#343 » mar. août 22, 2017 9:36 am

est-ce que quelqu'un a des statistiques sur l'efficacité de l'utilisation de 9 barettes au lieu de 8 dans la lutte contre varroa ? Il me semble que certains en avaient parlé il y a quelques temps ...
"la seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute"

Avatar de l’utilisateur
FG68
Messages : 686
Localisation : Alsace (proche Colmar)

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#344 » mar. août 22, 2017 12:26 pm

Mouais, si tout le monde se met à faire en sorte d'éviter la production de mâle ou à les supprimer avant qu'ils ne naissent, on va avoir encore plus de problème de fécondation des reines :roll:
Ma présentation : viewtopic.php?f=141&t=7115 :D
Modifications de la Kenyane viewtopic.php?f=181&t=8442

Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1342
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Qui ne traite pas du tout contre varroa ?

Message#345 » mar. août 22, 2017 12:34 pm

FG68 a écrit :Mouais, si tout le monde se met à faire en sorte d'éviter la production de mâle ou à les supprimer avant qu'ils ne naissent, on va avoir encore plus de problème de fécondation des reines :roll:


c'est déjà le cas malheureusement, car beaucoup d'api font des cadres a mal et un fois pondu, ils les suppriment
Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

Retourner vers « Maladies et traitements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.