Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Magnéto-thérapie

Tout ce qui concerne les maladies et les différents traitements
rahane
Anciens
Messages : 1176
Localisation : sud isère montagneux 1000m

Re: Magnéto-Thérapie

Message#196 » lun. févr. 06, 2012 1:20 pm

ce chercheur est chimiste et si j'ai bien saisi, chaque chercheur défend sa paroisse vu la difficulté à obtenir des lignes budgétaires pour garantir ses revenus pendant deux et trois ans si possible. Donc très difficile de les faire parler sur un autre niveau de recherche. Lui travaille actuellement à l'élaboration d'un médicament anti-varroas à base d'HE, donc le faire causer sur les recherches de Bounias pour le cuivre et autre question ne fut pas simple.
autant lui demander de se tirer une balle dans le pied...
néanmoins j'ai réussi à extirper quelques informations lorsque il nous a dit que l'abeille était en "charge" sur le plan électro-magnétique et ce n'est pas un hasard. Cela lui sert à collecter le pollen qui se fixe sur ses poils à la façon dont les bouts de papiers se "collent" sur le bâton de graphite qu'on frotte pour créer de l'électricité statique.
et donc question glissée : et le varroa ?
et donc réponse le varroa meurt s'il touche une prise de terre car il ne peut survivre sans charge, c'est immédiat et pas l'abeille, sur quoi il a ajouté qu'un simple câble planté dans le sol ne constituait pas une prise de terre "efficace".
néanmoins quelqu'un sur ce forum a parlé d'une expérience de type galvanométrique sur le varroa
il me semble qu'on pourrait, au lieu de mettre le fil de cuivre simplement posé à l'entrée, faire un contact avec la partie grillagée du plancher pour créer un transfert d'ion (par contact et oxydation naturelle autant sur un plan biologique que micro-électrique) qui devrait créer un micro-courant, et éventuellement câbler le tout avec une tige enfoncée dans le sol sur 50 cm (une réelle bonne prise de terre doit traverser l'humus), juste pour voir.
tenter l'expérience sur un jour pour s'assurer qu'on ne nuit pas aux abeilles en premier lieu, et vérifier les chutes et la suite du comportement des abeilles avec ou sans la prise de terre sur plus long terme.
j'ai observé dans mes ruches que peu importe où tu mets les languettes apivar, même dans un coin les abeilles viennent s'y frotter (pas folle l'abeille) donc inutile de les mettre proche du couvain, en plein milieu d'un cadre juste dans un couloir de passage suffit. j'imagine que si un système permet à l'abeille de se débarrasser de son parasite sans que cela lui nuise, elle y viendra toute seule
une abeille est capable d'apprentissage : on peut lui apprendre à venir à heure fixe butiner du sirop dans un lieu donné, si elle repère un truc intéressant pour elle, elle apprend et transmet l'info. idem pour les trucs dangereux elle transmet l'info par une danse d'arrêt.

cela ne résoudrait pas le problème total du varroa dans les alvéoles, mais en éliminant les phorétiques et tous ceux qui toucheraient le grillage ça diminuerait la pression puisque la femelle varroa a besoin de transiter 10 jours environ sur le dos d'une abeille avant d'être mature pour pondre. ce ne serait pas efficace en hiver/début du printemps pendant la phase "grappe" non plus, car là le nombre d'abeilles sortantes de la ruche est limité par rapport à celles qui restent à l'intérieur. sauf à mettre une tige de cuivre à la verticale entre le grillage et le haut de la ruche pour passer à travers la grappe.

sur la question du cuivre, il connaissait Bounias et a coupé la conversation en disant que gnagnagnagna et gnagnagna. une sorte de langue de bois, pour noyer le poisson, me disant que l'hémolymphe du varroa serait une cyanolymphe, chimiquement fondée sur le cuivre, et que le but de la recherche aurait été de surcharger la cyanolymphe en cuivre, ce qui ne marcherait pas. il me semblait avoir compris qu'au contraire un seul atome de cuivre suffisait à "figer" l'hémolymphe du varroa. il faudrait pouvoir lire les comptes-rendus de Bounias pour mieux comprendre.

apparemment le vendeur de plaquettes à la gaulthérie ne veut pas investir dans une recherche dument menée pour authentifier scientifiquement l'efficacité de son produit. ce qui fout en rogne les chercheurs en chimie et biologie de l'abeille et du varroa (ben perdre 3 ans de revenus... et rester insoumis au système ça ne plait pas)
d'après un quidam dans la salle, il y aurait un groupe de recherche sur la question de l'électro-magnétisme comme moyen anti-varroa.

bref tant qu'on n'en reviendra pas à avoir des chercheurs payés pour chercher en recherche fondamentale et que la recherche sera aux mains d'intérêts commerciaux de labo tout puissants, rien ne sera mieux garanti que la vérification empirique. au risque de se tromper plutôt que de se soumettre à la politique du profit avant tout.

Oliv
Anciens
Messages : 1094
Localisation : Toulouse (31), Puycelsi (81)

Re: Magnéto-Thérapie

Message#197 » lun. févr. 06, 2012 1:38 pm

rahane a écrit :... sur la question du cuivre, il connaissait Bounias et a coupé la conversation en disant que gnagnagnagna et gnagnagna. une sorte de langue de bois, pour noyer le poisson, me disant que l'hémolymphe du varroa serait une cyanolymphe, chimiquement fondée sur le cuivre

Exact, les chélicérates (limules, scorpions, araignées, acariens) ont une hémoglobine à cuivre et non à fer comme nous autres vertébrés, insectes et vers annélides.

rahane a écrit :bref tant qu'on n'en reviendra pas à avoir des chercheurs payés pour chercher en recherche fondamentale et que la recherche sera aux mains d'intérêts commerciaux de labo tout puissants, rien ne sera mieux garanti que la vérification empirique. au risque de se tromper plutôt que de se soumettre à la politique du profit avant tout.

Entièrement d'accord. La seule garantie pour les chercheurs d'être indépendants des groupes de pression et des lobbies industriels, est le financement récurrent directement versé par l’État et non pas des appels à projet qui suivent les modes. La science ne s’accommode pas de la mode.
Image

rahane
Anciens
Messages : 1176
Localisation : sud isère montagneux 1000m

Re: Magnéto-Thérapie

Message#198 » lun. févr. 06, 2012 2:30 pm

oliv
si tu fais des essais "thérapeutiques", tu nous donnes tes résultats ?

Oliv
Anciens
Messages : 1094
Localisation : Toulouse (31), Puycelsi (81)

Re: Magnéto-Thérapie

Message#199 » lun. févr. 06, 2012 3:52 pm

Comment ça, quels essais thérapeutiques ? Sur la mise à la terre du plancher grillagé de la ruche pour flinguer les varroas ?

J'ai eu contact avec le chercheur en question, qui n'a pas tardé à me répondre. Il m'a indiqué des articles que je lirai et je vous ferai un compte-rendu.
Image

rahane
Anciens
Messages : 1176
Localisation : sud isère montagneux 1000m

Re: Magnéto-Thérapie

Message#200 » sam. févr. 11, 2012 7:16 pm

bon alors Oliv ce compte-rendu ?
nous on attend la suite...

Avatar de l’utilisateur
Asweetybee
Messages : 849
Localisation : Pays de Vilaine
Contact :

Re: Magnéto-Thérapie

Message#201 » dim. févr. 12, 2012 7:59 pm

oui on attend....
Miser sur l'excellence est plus rentable à long terme qu'investir dans la médiocrité...

https://sites.google.com/site/abeillecool/home

rahane
Anciens
Messages : 1176
Localisation : sud isère montagneux 1000m

Re: Magnéto-Thérapie

Message#202 » jeu. févr. 16, 2012 6:40 pm

réponse d'oliv sur un fil réouvert sur le sujet

[voir là : viewtopic.php?f=6&t=3704&p=50363#p50363 ]
Modifié en dernier par belette le ven. févr. 17, 2012 8:15 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
normandin
Messages : 138
Localisation : cissac (medoc)

Re: Magnéto-Thérapie

Message#203 » mar. mars 13, 2012 9:15 pm

bonsoir,

constat 2012

j'ai visité mes ruches, comme les autres années, pas de perte et il y a une hausse de miel par ruche, je ne nourris pas mes ruches, les colonies sont puissantes, couvains en grosse quantité ; toutes les ruches sont équipées d'aimants. seule perte, quatre ruches à cause de grands gibiers (ruches renversées à la merci du gel) a+ pour d'autres constats

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10362
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Magnéto-Thérapie

Message#204 » ven. mars 16, 2012 9:35 pm

Bonsoir Normandin,

C'est pô juste, tes ruches sont traitées à coup de médoc. Évidemment qu'elles ont la santé !
Blague à part, ton grand gibier, il a deux pattes ou quatre ?

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
normandin
Messages : 138
Localisation : cissac (medoc)

Re: Magnéto-Thérapie

Message#205 » sam. mars 24, 2012 10:03 pm

bonsoir,

vu les traces, chevreuils, sangliers

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10362
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Magnéto-Thérapie

Message#206 » sam. mars 24, 2012 10:37 pm

Bonsoir,

Pour éviter ça, il faut marquer "olfactivement" ton territoire si tu vois ce que je veux dire. Si tu ne vois pas, demande à ton chien :lol: , il te montrera sur un réverbère.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

ste-phanie

Re: Magnéto-Thérapie

Message#207 » lun. oct. 15, 2012 1:02 pm

J'ai moi aussi entendu parler de la magnétothérapie mais je suis un peu sceptique. Mais à vous lire, j'avoue que je suis un peu tentée...
Modifié en dernier par ste-phanie le mer. oct. 31, 2012 5:42 pm, modifié 1 fois.

Lucas
Messages : 888
Localisation : Haute -Savoie 74

Re: Magnéto-Thérapie

Message#208 » lun. oct. 15, 2012 6:42 pm

Bonsoir à tous, bonsoir Ste-phanie, pour moi les aimants sont positifs (moins de stress) et les colonies beaucoup plus actives et très calmes, enfin le constat sur une saison, reste à voir l'hivernage. A+L
"Plus on se hâte, moins on avance."

Avatar de l’utilisateur
jeffapi
Messages : 151
Localisation : provence

Re: Magnéto-Thérapie

Message#209 » lun. oct. 15, 2012 7:47 pm

pas vu de différence
Jeff-La répétition fixe la notion-La répétition fixe la notion-La répétition fixe la notion.....

minutepapillon34

Re: Magnéto-Thérapie

Message#210 » lun. oct. 15, 2012 9:30 pm

pour ma part, j'y croirai quand quelqu'un m'aura montré des résultats positifs sur un échantillon suffisant de ruches aimantées, par rapport à un échantillon de ruches témoins sans aimants, dans la même situation. Sans témoin pour comparer les résultats, toute appréciation me semble relever de la foi... Pour ma part, une seule ruche équipée dans un rucher d'une quinzaine de ruches, elle s'est effondrée comme d'autres. Mais expérience insuffisante pour me faire une réelle opinion. Personne n'a de nouvelles de la vaste expérience lancée il y a quelques années par le syndicat des apiculteurs d'Ile de France ? Des milliers d'aimants distribués à grand bruit, et aucun résultat publié plusieurs années après... pour moi c'est assez suspect. S'ils avaient eu de bons résultats, je pense qu'on en aurait entendu parler !

Retourner vers « Maladies et traitements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.