Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Je ne veux plus traiter contre le varroa - Apiculture darwinienne

Tout ce qui concerne les maladies et les différents traitements
Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 12622
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Je ne veux plus traiter contre le varroa - Apiculture darwinienne

Message#46 » sam. janv. 16, 2021 10:53 pm

Bonjour,

Jarode a écrit :b]Il est bien connu qu’un essaim laisse derrière lui la majorité des germes pathogènes dans le couvain, dans les réserves de nourriture et dans les anciens rayons; il obtient ainsi un nouveau départ en matière d’hygiène.[/b] Le cycle infectieux est donc stoppé...


Cette phrase, formulée par Jarode, m'amène à faire un parallèle avec les nomades du désert, avant l'avènement de la médecine moderne. Ils avaient un taux de survie des enfants bien supérieur à celui des citadins sédentaires, justement parce qu'ils quittaient leur emplacement dès qu'il devenait insalubre, ce que les citadins ne pouvaient faire, avant les égouts, les déchetteries, etc.

Mais retenons tout de même que rien n'est moins sûr que la survie d'une proportion raisonnable des colonies, même après un temps d'adaptation de quelques années.


A suivre ou à tenter... C'est tentant :lol:
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Jarode
Messages : 208

Re: Je ne veux plus traiter contre le varroa - Apiculture darwinienne

Message#47 » dim. janv. 17, 2021 12:56 am

Cette citation n'est pas de moi, mais du document que j'ai cité, et que jln a mal recité, laissant penser que je suis l'auteur de cette phrase.
J'ose espérer que je ne me serais jamais permis d'émettre une telle affirmation de façon aussi péremptoire et avec autant de confiance.

Jarode
Messages : 208

Re: Je ne veux plus traiter contre le varroa - Apiculture darwinienne

Message#48 » dim. janv. 17, 2021 1:06 am

Survival of mite infested (Varroa destructor) honey bee (Apis mellifera) colonies in a Nordic climate
Traduction :
Survie des colonies d'abeilles mellifères (Apis mellifera) infestées d'acariens (Varroa destructor) dans un climat nordique

Une population isolée d'abeilles mellifères (N = 150) a été établie à la pointe sud de Gotland, une île de la mer Baltique. Après une infestation de 36 à 89 acariens Varroa destructor par colonie, ils n'ont pas été gérés et ont été autorisés à essaimer. Pendant plus de six ans, les colonies ont été surveillées en ce qui concerne l'essaimage, les pertes hivernales, le taux d'infestation à l'automne et la taille de la population d'abeilles au printemps. Le taux de mortalité hivernale est passé de 76% et 57% les troisième et quatrième années à 13% et 19% les cinquième et sixième années. Les taux d'essaimage sont passés de zéro la troisième saison sur le terrain à 57,1% et 36,4% au cours des deux dernières années. L'infestation d'acariens sur les abeilles adultes a diminué au cours des deux dernières années, passant de 0,47% la troisième année à 0,19% et 0,22% respectivement. Nos données suggèrent qu'une co-adaptation hôte-parasite s'est produite, assurant la survie à la fois de l'hôte et du parasite. Les mécanismes derrière cette co-adaptation nécessitent une étude plus approfondie.

Retourner vers « Maladies et traitements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.