Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Les abeilles sauvées du varroa ?

Tout ce qui concerne les maladies et les différents traitements
djbfred
Messages : 150
Localisation : Pévèle

Re: Les abeilles sauvées du varroa ?

Message#61 » mer. févr. 06, 2019 8:58 am


Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3019
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Les abeilles sauvées du varroa ?

Message#62 » mer. févr. 06, 2019 9:20 am

Merci pour le partage.
À la lecture de l'article, ça n'a pas l'air d'être simple à mettre en œuvre.

malfab
Messages : 101
Localisation : Tarn 81 canton de Salvagnac

Re: Les abeilles sauvées du varroa ?

Message#63 » mer. févr. 06, 2019 6:15 pm

Bonjour,

En novembre dernier, il y avait déjà eu un post concernant la ruche thermosolaire et l'élimination du varroa par la chaleur:

viewtopic.php?f=21&t=9339&p=127055#p127055

A+

malfab
Messages : 101
Localisation : Tarn 81 canton de Salvagnac

Re: Les abeilles sauvées du varroa ?

Message#64 » mer. févr. 06, 2019 6:34 pm

L'apicultrice vétérinaire , Rosa Maria Licon Luna, dit dans l'article cité plus haut:

" Je me suis demandée comment se défendent les abeilles qui ont évolué avec ce parasite en Asie. Elles chauffent leur nid quand il y a les acariens. Et ces derniers ont une sensibilité plus élevée à la chaleur que les abeilles. C'est ainsi qu'elles se débarrassent de beaucoup de parasites."

Est ce que quelqu'un confirme ou a déjà entendu parler que l'abeille asiatique utilise naturellement ce procédé?

merci

Zery
Messages : 403
Localisation : Belgique / Liège

Re: Les abeilles sauvées du varroa ?

Message#65 » sam. févr. 09, 2019 2:25 pm

En observant les tiroirs des ruches ces derniers jours cela va de
0.33 varroas/jour soit 1 tous les 3 jours comme minimum,
à
9varroas/jour en maximum.
Pour ma part çà me suffit comme info pour tirer comme conclusion du lien entre ruche stimulée fortement au printemps et ruche peu voir pas stimulée et quantité de varroa pour hivernage.

Que la phase de dévelloppement maximum du varroa est en décalage par rapport avec celle du couvain de la colonie.
Mouih même sans BAc+12 le paysans du coin l'aurait bien dit bin'diou.

On ne saurait trop remercier les ingénieurs spécialisés et autre spécialiste en sélection en quetes du rendement maximum finir par se faire rattraper
par un vulgaire acarien pour au final voir les insectes trouver eux mêmes des solutions face à une apiculture qui au final ne fait que de se complexifier en spirale infernale.
Reste à trouver une étude scientifique plus offcielle sur la stimulation taboue et la quantité de varroa en hivernage.

Apiculteur sans traitement varroa depuis 2014.
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Messages : 1214
Localisation : Essonne Corbeil

Re: Les abeilles sauvées du varroa ?

Message#66 » sam. févr. 09, 2019 2:41 pm

Zery il n’y a pas que la stimulation qui peut être la cause du surnombre de varroa.
Si ton potentiel mellifère est important et continu tout au long de la saison apicole tu arrives au même résultat.
Ce sont les ruptures de ponte naturelles qui sont importantes et donc la capacité de tes abeilles à en faire pour faire chuter le varroa sans intervenir.
9 par jour c’est beaucoup trop à cette époque on ne doit pas dépasser 1 par jour.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

Zery
Messages : 403
Localisation : Belgique / Liège

Re: Les abeilles sauvées du varroa ?

Message#67 » dim. févr. 10, 2019 10:30 pm

fredapi91 a écrit :Zery il n’y a pas que la stimulation qui peut être la cause du surnombre de varroa.
Si ton potentiel mellifère est important et continu tout au long de la saison apicole tu arrives au même résultat.


Doit-on comprendre qu'un environnement à biodiversité idéale deviendrait trop profitable au varroa,
et de manière indirecte en deviendrait néfaste à l'abeille ?
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Messages : 1214
Localisation : Essonne Corbeil

Re: Les abeilles sauvées du varroa ?

Message#68 » lun. févr. 11, 2019 9:27 am

Tout à fait, de manière indirect c'est bénéfique au varroa aussi malheureusement.
En 2018 dans ma région, quand on avait des abeilles normales (celles qui s'arrêtent de pondre quand il n'y a pas de ressource), il y a eu de belle rupture de ponte à cause (grâce ?) de la météo : résultat, très peu de varroa sans que l'apiculteur n'agisse.
Attention si tu déplaces tes ruches pour que les abeilles aient toujours de la ressource, ça ne fonctionne plus.
On peut ne pas traiter contre le varroa, mais il faut surveiller sa présence de près, et être prêt à traiter si besoin.
Si tu ne fais rien sur tes colonies qui ont plus de 1 v/j de chute en ce moment, et qu'elles n'essaiment pas (naturellement ou artificiellement), elles seront blindées de varroa à l'automne (sauf météo particulière), et si tu ne fais encore rien, alors il y a de grandes chances qu'elles ne passent pas l'hiver prochain.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

Zery
Messages : 403
Localisation : Belgique / Liège

Re: Les abeilles sauvées du varroa ?

Message#69 » lun. févr. 11, 2019 11:32 pm

Si l'on veut une faible population de varroa.
(Br)Exit la Buckfast avec sa propension au couvain; ces qualités à la belle saison en ferait en fait
des défauts d'hiver ?

Des extraits du frere Adam:
En fait, ces directives sont la clef du succès dans l’élevage ainsi que dans le maximum de rendement.
La mondialisation des abeilles Buckfast confirme le fait que ces recommandations, ainsi que notre élevage, ont fait leurs preuves.

Cette mondialisation s’est d’ailleurs accomplie dans le calme et sans aucune publicité de notre part.

Néanmoins il lui fut possible de créer une abeille presque idéale, bien entendu pas dans le sens propre du terme,
mais en ce qui concerne l’élevage et les possibilités qui sont à notre disposition...


mots en rouges = correspond à des extrêmes
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Messages : 1214
Localisation : Essonne Corbeil

Re: Les abeilles sauvées du varroa ?

Message#70 » mar. févr. 12, 2019 7:24 am

Il n'y avait pas de varroa au moment des travaux du frère Adam.
Il ferait probablement des recherches différentes aujourd'hui.
Il y a plusieurs sortes de buck ca dépend des croisements fait par l'éleveur.
Malheureusement le varroa se développe aussi avec l'abeille locale mais surement moins vite.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

Zery
Messages : 403
Localisation : Belgique / Liège

Re: Les abeilles sauvées du varroa ?

Message#71 » mar. févr. 12, 2019 9:47 am

1917 création de la buck
1950
observation des abeilles de tout le vieux continent, leur biotope naturel,
dans leur milieu d'origine permet de noter leurs qualités,
de choisir, sur place, quelques spécimens

Grèce puis Chypre ensuite la Turquie
1958
Introduction de gènes grecs

1962 Toujours des contrées plus proches d'apis cerana Lybie, Turquie, egypte

1967 introduction de gènes d'abeille d'origine anatolienne (asie mineure)
La combinaison créée ci-dessus, plus résistante et plus économe est incorporée définitivement à la souche Buckfast.

On est à 1300Km de l'air de répartition géographique la plus à l'ouest d'apis cerana.

1966 exportation de la buckfast sur le continant européen

1982
Varroa est apparu en Europe et en France depuis 1982
Aujourd’hui, les acariens se sont propagés quasiment sur l'ensemble de la planète la mondialisation du varroa et de la buckfast correspondent parfaitement.
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Messages : 1214
Localisation : Essonne Corbeil

Re: Les abeilles sauvées du varroa ?

Message#72 » mar. févr. 12, 2019 4:16 pm

Euh parfaitement n'est peut-être pas tout à fait juste.
Mais c'est clair que c'est la mondialisation qui est à l'origine de pas mal de maux, dont le frelon asiatique......
Le varroa en Europe, je crois que c'est suite à une erreur de manipulation dans un laboratoire ou il était analysé qu'il s'était répandu.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

Zery
Messages : 403
Localisation : Belgique / Liège

Re: Les abeilles sauvées du varroa ?

Message#73 » mar. févr. 12, 2019 9:51 pm

En fait, en terme de lieu (- de 1300Km) et de temps sur une période de 20ans (1960-80),
les gènes importés des races pour constituer les buck ont été prélevés
dans des régions très proches de l'extreme ouest de l'air de répartition des varroas sur cerena.
La propagation du varroa disons correspond aussi à la mondialisation des buckfast.
Cette race est propice au couvain important donc idéal à varroa
et essaimerai peu, encore idéal pour le parasite.
Deux traits de caractères de la race idéaux à la prolifération de l'acarien qui correspond bien à ce que vous dites ici.
fredapi91 a écrit :En 2018 dans ma région, quand on avait des abeilles normales (celles qui s'arrêtent de pondre quand il n'y a pas de ressource), il y a eu de belle rupture de ponte à cause (grâce ?) de la météo : résultat, très peu de varroa sans que l'apiculteur n'agisse....

et qu'elles n'essaiment pas (naturellement ou artificiellement), elles seront blindées de varroa à l'automne (sauf météo particulière), et si tu ne fais encore rien, alors il y a de grandes chances qu'elles ne passent pas l'hiver prochain.


Vos dires sur le varroas (caractère de non essaimage et race prolifique) concordent avec ceux du frere Adam vis à vis de sa création.
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Retourner vers « Maladies et traitements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.