Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Date de la récolte

guillaume31
Messages : 769
Localisation : haute garonne

Message#31 » lun. août 11, 2008 12:21 pm

Michel l'avantage de mettre les éléments par le bas, c'est qu'ils ne sont pas chauffés s'il n'y a pas d'abeilles dedans, la chaleur monte. Donc je pense qu'un élément en bas ne peut pas être néfaste, en plus ça les surélèvent ce qui ne peut pas nuire contre l'humidité du sol.

D'autre part as tu lu le document mis en ligne par cyrc dans ce topic:http://www.ruchewarre.net/viewtopic.php?t=504

Je pense qu'il donne de bonne information pour l'hivernage.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11340
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Message#32 » mar. août 12, 2008 6:57 pm

Bonjour Guillaume et merci,

Effectivement, tes arguments me semblent tout à fait recevables et, de plus, en parfaite cohérence avec l'avis d'un éminent membre du forum qui a eu l'amabilité de me rendre visite cette semaine et qui se reconnaîtra.

A bientôt,
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
rapiculteur
Anciens
Messages : 1300
Localisation : Bessay/Allier

Message#33 » jeu. août 14, 2008 7:24 pm

Bonsoir à tous,

Espérons que son éminence ne soit pas grisée par tant de compliments.

Mes petites Warré sont toutes sur un élément vide.
J'ai lu (une nouvelle fois sans me souvenir où) que cela éloigne les abeilles de leurs déchets et créé une difficulté supplémentaire pour la remontée du varroa. En pleine saison, cela m'a également permis d'avoir "une hausse d'avance". Mes petites n'ont jamais manqué de place.
Cette façon de faire a-t-elle contribué à éviter l'essaimage ?
Je n'en sais rien !
En tout cas, il n'y en a pas eu.

a+

camille

Message#34 » ven. août 15, 2008 9:30 am

bonjour,

Pour rapiculteur:

En laissant en hiver un élément vide en dessous (c'est ce que je voulais faire au départ), il y a un risque de créer une zone froide en bas de la ruche. Pour sortir de la ruche en hiver, les abeilles devront traverser ce tampon d'air froid. Et s'il y a intrusion, les abeilles auront plus de mal à défendre la ruche car elles sont loin de l'entrée.

Voila mon point de vue.

@+
Camille

Avatar de l’utilisateur
rapiculteur
Anciens
Messages : 1300
Localisation : Bessay/Allier

Message#35 » sam. août 16, 2008 6:14 am

Bon matin,
camille a écrit :Voila mon point de vue
Et il est plus que respectable !
Rajoutons à cela que le centre de gravité (sujet déjà débattu) est plus haut.

Mais encore :
- hier, j'ai découvert un élément du bas(#3) investi par les constructions... Avec cet élément d'avance, j'ai l'illusion de leur laisser un degré de liberté supplémentaire.
- pour les intrusions, je serais a priori plus inquiet en ce moment (guêpe et frelons très insistants aux entrées, fausse-teigne) qu'en hiver quand la grappe est formée (l'entrée étant alors abandonnée ???). Les portières d'hiver sont déjà en place.

a+

guillaume31
Messages : 769
Localisation : haute garonne

Message#36 » sam. août 16, 2008 12:04 pm

C'est justement pour lutter contre les intrusions que l'on réduit le trou d'envol en hiver. Un essaim en grappe serrée quand il fait froid ne lutte pas contre les intrusions au niveau de la porte.

Labbey

Message#37 » dim. août 31, 2008 10:34 am

Bonjour

Me voici rentré de vacances :(
Pour répondre, je pense que si il fait froid et que les abeilles ne peuvent pas protger l'entrée, cela n'est guère genant puisque les agresseurs potentiels sont eux aussi paralysés par le froid et ne sont donc pas devant la porte...

Manulab
Modérateur
Messages : 1851
Localisation : Orne - France

Message#38 » lun. sept. 01, 2008 5:06 am

Labbey a écrit :...Pour répondre, je pense que si il fait froid et que les abeilles ne peuvent pas protger l'entrée, cela n'est guère genant puisque les agresseurs potentiels sont eux aussi paralysés par le froid et ne sont donc pas devant la porte...

Bonjour
Tous les agresseurs n'ont pas la même notion du froid "paralysant", beaucoup d'insectes bougent encore quand les abeilles restent "au chaud", sans oublier les gastéropodes (limaces, escargots) et les petits mammifères (souris, musaraignes).

Avatar de l’utilisateur
rapiculteur
Anciens
Messages : 1300
Localisation : Bessay/Allier

Message#39 » lun. sept. 01, 2008 6:37 am

Bonjour,

Et le petites limaces foncées tigrées, on en trouve sur les rives !

a+

chouille

Message#40 » mar. sept. 02, 2008 8:46 pm

perso, je n'ai jamais vu une seule de mes ruches se faire attaquer par un escargot! ni par une limace... Quant aux insectes, je n'ai jamais vu de dégat non plus. Il resterai les lézards, il vient des fois dans les ruches vide mais jamais vu dans une ruche habitée... Les souris ou les rats? Je les voit mal passer par le trou d'entrée, surtout en hiver...
La varroa, ah oui effectivement là je n'ai pas encore trouvé de parade imparable...

Avatar de l’utilisateur
sébastien
Messages : 278
Localisation : Alsace Haut-Rhin 68

Message#41 » mar. sept. 02, 2008 9:23 pm

Bonsoir,
Au sujet des limaces dont fait référence rapiculteur, j'ai perdu l'année passée une ruchette d'élevage après l'intrusion de l'une d'entre elles.
Je l'ai retrouvé installée confortablement sur un cadre, du mucus sur l'ensemble des cadres, les abeilles ont déserté la ruchette.
Elle avait environ 10 cm de long.
Sur des ruches de production, il m'arrive d'en trouver sur le plancher grillagé complètement déshydratées.
"Le sage montre la lune et l’idiot regarde le doigt"

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11340
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Message#42 » mar. sept. 02, 2008 10:46 pm

Une ruche en pleine forme se défendra "peut-être" contre n'importe quel intrus mais une ruche normale peut subir des pertes fatales du fait de l'attaque d'une souris, d'un rat voire d'un blaireau comme je l'ai vu sur une ruche si vieille que ses planches n'ont pas résisté aux crocs du prédateur. Il a mangé les pains qui dépassaient de la grappe en plein hiver puis a pris la poudre d'escampette quand les abeilles se sont réveillées mais il était trop tard, la brèche dans la paroi a été fatale à la colonie. En hiver, on ne monte pas tous les jours au rucher.
Pour les souris, une entrée limitée à 7 mm de haut est suffisamment dissuasive.

Bonne garde !
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

nialac
Messages : 349
Localisation : Ardenne (Belgique)

Message#43 » mer. sept. 03, 2008 8:52 am

Entrée de 7mm: pour les souris, certainement, mais les musaraignes passent sans trop de difficulté... (une musaraigne s'est fait prendre dans un piège à trappe placé dans mon garage, et elle 's'amusait ' à passer d'un coté à l'autre malgré un grillage de séparation ayant une ouverture de 7mm en bas )
Celui qui n'avance pas, recule...

Retourner vers « Prélèvement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.