Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Avatar de l’utilisateur
DDB
Messages : 336
Localisation : Wiesme (Beauraing) - Famenne belge

Re: Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Message#16 » sam. sept. 13, 2014 12:06 am

Bonjour à tous,

Super intéressant, ces messages !

Mes ruches Warré ont des barrettes. Je ne parviens quasi jamais à voir s'il y a du couvain et où, même en soulevant et en regardant par en dessous. Je me demande s'il ne vaut pas mieux que je passe - en tout cas provisoirement - au système de cadres (sans fil ni cire gaufrée) pour mieux suivre ce qui se passe.

D'autant que j'aimerais faire des divisions l'année prochaine...

Qu'en pensez-vous ?

Cordialement.
Daniel
(... de Belgique)

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9420
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Message#17 » sam. sept. 13, 2014 2:42 pm

Bonjour,

Après avoir débuté en Warré à barrettes seules puis après être passé à deux ou trois cadres par élément, je m'interroge aussi sur un passage aux demi-cadres biseautés. Ainsi, pas de cire gaufrée et des bâtis rectilignes aisément démontables pour les visites.

A suivre.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Messages : 842
Localisation : Essonne Corbeil

Re: Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Message#18 » dim. sept. 14, 2014 8:19 pm

Si on ne met pas de cire, elles peuvent (rarement) construire en diagonale ou en tout cas pas droit. Pour le contrôle il ne reste que par le dessous ou le dessus. C'est très difficile de voir des oeufs, mais dans les 2 cas je vois assez bien du couvain operculé.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

Avatar de l’utilisateur
DocBB
Anciens
Messages : 1013
Localisation : Saint-Denis de La Réunion

Re: Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Message#19 » lun. sept. 15, 2014 6:37 am

Michel a écrit :Bonjour,

Après avoir débuté en Warré à barrettes seules puis après être passé à deux ou trois cadres par élément, je m'interroge aussi sur un passage aux demi-cadres biseautés. Ainsi, pas de cire gaufrée et des bâtis rectilignes aisément démontables pour les visites.

A suivre.



une vieille histoire ! déjà en 1873 !

Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
DDB
Messages : 336
Localisation : Wiesme (Beauraing) - Famenne belge

Re: Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Message#20 » lun. sept. 15, 2014 10:20 am

Bonjour,

Vous évoquez des demi cadres "biseautés". Cela signifie-t-il que l'épaisseur des montants verticaux va s'amenuisant ?
Bien cordialement.
Daniel
(... de Belgique)

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9420
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Message#21 » lun. sept. 15, 2014 1:31 pm

Non, c'est la barrette supérieure qui est très épaisse et biseautée.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

François
Messages : 803
Localisation : Département de la Manche - France

Re: Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Message#22 » lun. sept. 15, 2014 4:56 pm

Bonjour à tous,

D'après ce que je vois sur le document la barrette supérieure est biseautée mais les montants verticaux le sont aussi.
Quel est l'intérêt ?

Il faudrait traduire pour plus de précisions.

Le cadre "Gilles Denis" daterait de 1873.

François
Si tu te trompes l'abeille te le fera savoir.

Avatar de l’utilisateur
DocBB
Anciens
Messages : 1013
Localisation : Saint-Denis de La Réunion

Re: Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Message#23 » lun. sept. 15, 2014 5:22 pm

François a écrit :Le cadre "Gilles Denis" daterait de 1873.


Ben !

Oliv
Anciens
Messages : 1061
Localisation : Toulouse (31), Puycelsi (81)

Re: Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Message#24 » mar. sept. 16, 2014 8:24 am

Gilles Denis a déposé un modèle, pas un brevet.
Le demi-cadre "Gilles Denis" date donc bien du XXIe siècle, de même que le demi-cadre "Olivier CATRICE" que j'ai conçu en m'inspirant de celui de Gilles Denis date de 2011. Mais je n'ai pas déposé le modèle. Et je m'en fous.
Image

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1268
Localisation : 976 Mayotte

Re: Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Message#25 » mar. févr. 24, 2015 9:24 pm

Bonjour, j'aurais quelques questions :

À quand l'époque approximative des premières divisions des colonies Warré sur barrette dans le midi ?

Comment faire à midi pour faire sortir toute la colonie avec la reine dans une ruche vide à déplacer avec grille à reine à l'entrée ?

Quelles températures extérieures ?

Le couvain sans abeilles à midi ne risque-t-il pas de trop refroidir dans l'attente des butineuses ?

Peut-on compter sur les butineuses pour prendre la suite dans le travail d'élevage d'une nouvelle reine ?

Quelle distance mise entre les deux ruches ?
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Avatar de l’utilisateur
Cédric47
Anciens
Messages : 373
Localisation : Sud Ouest 47 et 31

Re: Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Message#26 » mar. févr. 24, 2015 11:19 pm

Bonsoir,
je ne connais pas le climat ni la flore à Montpellier, mais voici quelques éléments de réponse.
La meilleure époque en tout cas pour un essaimage artificiel est celle des essaimages... naturels. Donc au moment de la grosse miellée de printemps.
Je pratiquerais la méthode de l'essaim nu par tapotement par en haut, le plus difficile est de juger de la taille de l'essaim.
- Déplacer la ruche à 1 ou 2 mètres.
- Placer le corps de ruche vide sur la ruche ouverte (avec une toile aérée comme couvre-cadres).
- Enfumer et taper sur les côtés en montant progressivement pendant 5 à10 minutes.
- Puis installer le corps sur son plancher.
- Attendre 15 minutes pour voir le comportement des abeilles, si la ruche est calme, tu dois avoir la reine.
(tu peux aussi chercher la présence d’œufs en déposant le corps sans son plancher sur un tissu ou une plaque noire, après 5 minutes il devrait y avoir des œufs)

Il vaut mieux qu'il reste suffisamment de nourrices avec le couvain, et pas seulement des butineuses, pour la qualité de la gelée et empêcher un refroidissement du couvain. C'est pour ça que le moment où la ruche est pleine à craquer est le meilleur.
Le mieux serait tout de même de mettre l'essaim nu en cave et de laisser la souche à sa place, pour répartir les butineuses.

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1268
Localisation : 976 Mayotte

Re: Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Message#27 » sam. févr. 28, 2015 6:01 pm

Bonjour, Merci pour les conseils,

FG dans les méthodes de transvasement et de division affirme que le couvain est dans la dernière hausse du haut, si on parle d'une colonie qui a hiverné avec trois éléments dont celui du bas à moitié construit. Je m'y perd entre toutes ces méthodes.

Je vais examiner l'état des lieux et voir s'il y a déjà des mâles.
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9420
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Message#28 » sam. févr. 28, 2015 9:00 pm

Tu auras noté que Cédric fait monter la reine tandis que je la fais descendre.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1268
Localisation : 976 Mayotte

Re: Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Message#29 » sam. févr. 28, 2015 10:08 pm

Bonsoir Merci pour vos réponses. Oui c'est ces histoires de monter ou de descendre qui perturbent dans les méthodes. FG, fait monter, d'autres ici aussi, alors que leurs voisins descendent... il faut "choper" une logique dans tout ça. Je vais relire l'Abbé.

Ainsi que la distance de déplacement de l’élément avec la Reine sur élément vide pour faire une nouvelle colonie. Dans FG,ils disent deux mètres minimum avec une barrière coupe trajectoire entre les deux. Une grille à reine à l'entrée. Au pire 3 jours au garage au frais dans le noir avec nourriture.

Quant à la date, lundi il fait 20° si les prévisions sont justes et partout il y a pas mal de fleurs comme le mimosa etc... en fait je n'ai pas vu cet hivers d'arrêt de floraison...toujours quelque chose en fleur et presque toujours des abeilles dehors.

Repérer l'arrivée des mâles?

Quel est le risque de faire une division trop tôt s'il fait 20° (cette semaine à venir) dehors sur une colonie très populeuse? (3 éléments, deux et demi remplis) issue d'un essaim attrapé l'année dernière qui a été la meilleure acquisition dirais-je? (l'absence de mâles pour féconder la jeune reine dans 20 jours?)


Merci pour vos réponse à vous tous même si mes questions peuvent paraitre stupides à des anciens. Je ne suis qu'autoditacte.
Modifié en dernier par rytounet le dim. mars 01, 2015 1:03 am, modifié 1 fois.
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4075
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Essaimage artificiel - Emploi des méthodes de division

Message#30 » sam. févr. 28, 2015 10:20 pm

Salut,

si tu fais trop tôt, le risque c'est pas de fécondation ou mauvaise fécondation de la reine. Il vaut mieux jouer la sécurité et attendre que les mâles sortent et que tes ruches soient vraiment très populeuses. Tu augmentes tes chances de succès et tu ne mets pas en danger la ruche souche (tu perdras juste en quantité de miel mais pas tant que ça).

@+ ;)

Retourner vers « Divisions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.