Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Mortalité massive et rapide

ed.chimar
Anciens
Messages : 2355
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Mortalité massive et rapide

Message#31 » jeu. déc. 12, 2019 12:39 pm

Michel a écrit :j'étais, moi aussi, persuadé que mes problèmes ne pouvaient venir que du paysan du coin, le pauvre.

Excat, avant d'accuser son voisin, il faut quand même verifier la pertinence du risque : il y a des moments où les pulvé sont utilisés et d'autres où ils restent dans le hangar. Ensuite quand ils sont utilisés les produits ne sont tous nocifs pour les abeilles.
Archimed

Pille Muguet
Messages : 948
Localisation : Vallée du Lison - 700m (Doubs)

Re: Mortalité massive et rapide

Message#32 » jeu. déc. 12, 2019 1:41 pm

Oui enfin il ne faut pas sous-évaluer le risque non plus (notamment la rémanence des produits). Les effectifs d'insectes sont en chute libre et là difficile d'accuser le varroa.
Ruches Voirnot divisibles

Avatar de l’utilisateur
Alain74
Messages : 315
Localisation : Haute-Savoie (74)

Re: Mortalité massive et rapide

Message#33 » jeu. déc. 12, 2019 1:45 pm

Bonjour,

Et ben perso je ne pratique que depuis 2011 et je n’ai eu de cesse depuis le début que de me remettre en question et encore plus à chaque échec.

Et le varroa a fait parti de mes toutes premières préoccupations. Ecoutant et suivant nombre d’avis sur ce forum comme sur bien d’autres, dans des livres et sur les avis des apis du coin. Avec planché 100% grillagé (parce que même 50% « c’est pas bon »), langes à l’huile (d’olive), à la graisse à traire (et même au beurre demi sel « c’est important » … ) ; sucre impalpable (un petit coucou à un ami Belge), Tanaisie et autre feuilles de rhubarbe ; Bien évidemment formique et oxalique (avec grande rigueur sur les températures, temps et fréquence de traitement, sans oublier les comptages). Au point d’en arriver à traiter systématiquement (encore un conseil avisé d’un api pro du coin qui se targuait d’avoir 0 perte jusqu’au jour ou il a tout perdu … )
Mais force est de constater que les traitements n’y ont rien changé et que même avec des chutes d’un seul varroa en 48 heures mes colonies mourraient quand même !

Depuis 3 ans je ne me préoccupe plus de ce varroa et n’ai pas constaté de dégradation de la situation.

Maintenant, je ne suis pas obtus et preneur de tous vrais conseils.

fredapi91 a écrit : … et quand on arrive à la fin de la vie de la colonie, il n'y a plus beaucoup d'abeille donc forcément plus beaucoup de varroa …


Et quand on arrive à la fin de la vie de la colonie aux premiers frimas (en novembre) et qu’il y a 2 Kg d’abeilles mortes sur le plateau. Qu’on ne retrouve que très peu de varroas (après 4 heures de tri à la loupe) et qu’il n’y en a pas dans le couvain ?

fredapi91 a écrit : … Personnellement quand j'ai commencé à traiter correctement, et vérifier que mes traitements fonctionnaient, mes pertes sont descendus en dessous de 10 % et s'expliquait par des reines défaillantes, ou un mauvais jugement de la taille de la colonie pour passer l'hiver …


Je ne comprends pas ? Si la baisse des pertes s’explique par des reines défaillantes ou un mauvais jugement de la taille de la colonie, que vient faire le varroa dans tout ça ?

ed.chimar a écrit : les enrobages maïs ont cessé avant


Je veux bien tes sources. Et le respect / contrôle de son application.

Michel a écrit : mon ignorance du fonctionnement du varroa et des virus qui l’accompagnent qui faisait que mes colonies mouraient


Encore un fois je veux bien qu’on m’explique comment, en tuant le varroa, on se débarrasse des virus ?

Je n’ai aucune animosité contre personne. Et désolé si mes écrits le font croire, ce n’est pas du tout mon intention.
Je veux juste comprendre. Et les explications qui sont données ne me contentent pas !
Si le varroa est le principal responsable de la perte des colonies alors les essaims survivant (car toutes les ruches sont infectées de varroa) seraient plus « résistants » La logique voudrait donc que l’on reproduise ces « gènes » résistants non ?
C’est mon choix et ne l’impose à personne.

J’entends régulièrement écrire « d’un essaim vagabond il faut systématiquement remplacer la mère ». D’où on peut se permettre de dire ça ? Et il est triste de constater que personne ne réagit à de tels propos !
Tout essaim arrivant de je ne sais ou est ici le bienvenu chez moi. C’est aussi mon choix.

Supprimer systématiquement les cellules royales sous prétexte qu’un essaimage empêche une récolte. Ou pire encore, « je ne suis pas devant mes ruches et ne peux pas récupérer l’essaim » Et alors ? Il fera peut-être le bonheur d’un autre ! Juste mes meilleures récoltes ont été sur des colonies ayant essaimées dans l’année. J’ai passé 10 ans sans voir un seul essaim dans mon secteur. Depuis quelques années j’en récupère tous les ans. Je ne sais si ma façon de voir l’apiculture en est la raison mais il est bon d’y croire un peu.

Alain

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 12533
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Mortalité massive et rapide

Message#34 » jeu. déc. 12, 2019 2:44 pm

Bonjour Alain.

Je trouve tes propos très pondérés et sensés. Il n’y a pas de certitudes face aux mortalités d’abeilles.

Cependant, nous avons le choix entre ne pas traiter et accepter un taux de pertes généralement important et des récoltes maigres et traiter et sauver, généralement, beaucoup plus de colonies et récolter bien plus de miel.

Ce qui me préoccupe le plus, c’est d’accueillir un essaim et de lui offrir une hospitalité le menant à sa mort quasi certaine alors qu’un simple traitement appliqué au bon moment m’assure de faire son bien.

Mais je ne cesse de m’intéresser à tout ce qui pourrait m’éviter de mettre des produits dans mes ruches, traitement par la chaleur, méthode héroïque de Daniel59, cadres à mâles, etc.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
bebert69
Anciens
Messages : 1413
Localisation : Monts du lyonnais

Re: Mortalité massive et rapide

Message#35 » jeu. déc. 12, 2019 5:34 pm

Salut,

Il est vrai que ces derniers temps, il est d'usage d'incriminer le varroa en premier lieu, moi le premier.

Il faut toujours nuancer son discours car là, d'après tes propos Alain, le varroa n'est pas l'ennemi public n°1.

Je vois 2 cas facile à distinguer :

- si on se trouve dans un environnement favorable à l'abeille, alors le varroa se portera bien lui aussi et sera donc le premier des soucis.

- si on se trouve dans un environnement non favorable à l'abeille, on peut imaginer que le varroa n'est pas le plus gros problème. Par contre je suis convaincu qu'il n' arrangera pas les choses, voir même qu'il activera leur perte.

apibeaujo
Messages : 426
Localisation : Vallée d'Azergues(Rhône)

Re: Mortalité massive et rapide

Message#36 » jeu. déc. 12, 2019 7:56 pm

Pille Muguet a écrit :Oui enfin il ne faut pas sous-évaluer le risque non plus (notamment la rémanence des produits). Les effectifs d'insectes sont en chute libre et là difficile d'accuser le varroa.


Le bonsoir vous va!

pour compléter ton propos, en moins de 40 ans, nous avons perdu plus de 60 pour cent de bio-diversité.

Là non plus, ce n'est pas que le varroa!

MAIS, a contre-coeur, varromed est passé 7 fois, comme "sergueil",(5 fois préconisé par le fabriquant) dans

nos 5 warré. Une ruche est encore parasitée. Le problème, avec ce produit, est que, une fois le flacon

ouvert, il ne se garde qu'un mois!

Je verrai!

Chacun voit midi à sa porte! l'autre formule, c'est celle de "Daniel du nord" :) Salut a toi!

A+ :wink:
Un jour sans rire est un jour perdu ! :lol:

5 ruches warré

Avatar de l’utilisateur
Api-Paco
Messages : 562
Localisation : 44 Nord/ BZH

Re: Mortalité massive et rapide

Message#37 » jeu. déc. 12, 2019 8:39 pm

apibeaujo a écrit :... varromed est passé 7 fois, comme "sergueil",(5 fois préconisé par le fabriquant) dans

nos 5 warré. Une ruche est encore parasitée. Le problème, avec ce produit, est que, une fois le flacon

ouvert, il ne se garde qu'un mois!

Tu veux dire que mon acide formique de cet été et l'acide oxalique de JLN sont perdu ???? :mdr :mdr :mdr

oh les voleurs !!!!

2 1.DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE

VarroMed 5 mg/ml + 44 mg/ml dispersion pour ruche d’abeilles

2.COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE

Substances actives: Chaque ml contient:
Acide formique 5 mg
Acide oxalique dihydraté44 mg (équivalant à 31,42 mg d’acide oxalique anhydre)
Excipients:Colorant caramel (E150d)
6.1.Liste des excipients
Colorant caramel (E150d)
Sirop de saccharose
Teinture de propolis 20 %
Essence d’anis étoilé
Essence de citron
Acide citrique monohydraté
Eau purifiée

https://ec.europa.eu/health/documents/c ... 456_fr.pdf

C'est le Caramel qui rancit ??? :mrgreen: :mrgreen:
Pascal

apibeaujo
Messages : 426
Localisation : Vallée d'Azergues(Rhône)

Re: Mortalité massive et rapide

Message#38 » jeu. déc. 12, 2019 9:18 pm

Le bonsoir te va,"cool-tech"!

Je n'ai pas parlé de ton acide formique ni de l'acide oxalique de "jln" mais de VarroMed. D'ailleurs,

non seulement dans la notice que tu as mis en ligne,a 6.3, mais aussi sur nos deux boîtes que nous

avons, il est précisé: ..."Durée de conservation après première ouverture du récipient: 30 jours"...

Mais chacun voit midi a sa porte! :wink:

A+ :wink:
Un jour sans rire est un jour perdu ! :lol:

5 ruches warré

Avatar de l’utilisateur
Api-Paco
Messages : 562
Localisation : 44 Nord/ BZH

Re: Mortalité massive et rapide

Message#39 » ven. déc. 13, 2019 10:31 am

Qui peut me dire ce qui ne se conserve pas dans le varomed ???
Pascal

apibeaujo
Messages : 426
Localisation : Vallée d'Azergues(Rhône)

Re: Mortalité massive et rapide

Message#40 » ven. déc. 13, 2019 1:16 pm

cool-tech a écrit :Qui peut me dire ce qui ne se conserve pas dans le varomed ???


Pose la question au fabricant!
Un jour sans rire est un jour perdu ! :lol:

5 ruches warré

Avatar de l’utilisateur
Api-Paco
Messages : 562
Localisation : 44 Nord/ BZH

Re: Mortalité massive et rapide

Message#41 » ven. déc. 13, 2019 4:46 pm

c'est pas l'agence de vérification du médicament qui va aller à l'encontre !
Par contre tu vois ca fait vendre en plus ! :wink:

par vainvain Aujourd'hui à 12:35
J'avais posé la question à Varromed par l intermédiaire de leur site.

Voici la réponse :

Vous nous avez posé une question concernant la durée de conservation de VarroMed après l’ouverture. En effet dans la notice du médicament est marqué: "à utiliser dans les 30 jours après ouverture ». Cependant si vous refermez bien le flacon après l’utilisation et que vous stockez la bouteille dans un endroit entre 15° et 25 ° à l’abris de la lumière vous pouvez conserver le produit beaucoup plus longtemps. Je vous parle de ma propre expérience. Les flacons ouverts qui me restent p.ex. du traitement de printemps je les utilisent pour le traitement d’automne sans problème. Je n’ai constaté aucune dégradation concernant l’efficacité (en respectant bien sûr les consignes mentionées plus haut).
https://www.apiculture-france.com/t2099 ... tilisation
Pascal

ed.chimar
Anciens
Messages : 2355
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Mortalité massive et rapide

Message#42 » ven. déc. 13, 2019 7:29 pm

cool-tech a écrit :Qui peut me dire ce qui ne se conserve pas dans le varomed ???

C'est une mention légale qui mets le producteur à l'abri des reproches
Archimed

Retourner vers « Hivernage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.