Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Mortalité massive et rapide

Avatar de l’utilisateur
Newbee25
Messages : 717
Localisation : Besançon

Re: Mortalité massive et rapide

Message#16 » jeu. déc. 05, 2019 5:37 pm

mathd17 a écrit :Ne pourrais-ce pas être le mal de mai, vu l'humidité du rucher en forêt ?

Mercbee à tous !


tes abeilles étaient noires lisses brillantes ?

Avatar de l’utilisateur
jln
Modérateur
Messages : 4560
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Mortalité massive et rapide

Message#17 » jeu. déc. 05, 2019 6:20 pm

La maladie noire, je l'ai eue dans deux ruches et je n'ai pas observé qu'elle provoquait de perte subite et massive.
Au contraire, on le voit venir peu à peu : des abeilles sont expulsées de la ruche, d'autres se traînent à proximité plus ou moins agitées de tremblements et, comme tu le soulignes, sont dépilées et d'un noir lustré.
J'en ai soufré une trop atteinte et l'autre s'en était remise.

ed.chimar
Anciens
Messages : 2355
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Mortalité massive et rapide

Message#18 » ven. déc. 06, 2019 8:30 am

Newbee25 a écrit :
La pomme est le fruit qui reçoit le plus de traitements pesticides par an.

35,1 traitements par an en moyenne (un nombre qui peut atteindre 43 dans le bassin du Centre-Ouest), dont :
22 fongicides (contre la tavelure principalement)
9 insecticides.
2 herbicides.
2 régulateurs de croissance.


Source google.


Il y a en gros deux types de production de pommes : celle pour etre consommée et l'autre pour faire du jus ou du cidre. Dans la région de Honfleur c'est du cidre donc peu importe que les fruits soient moins beaux car il seront broyés et c'est une des raisons qui fait qu'on ne traite pas ces pommiers.

La cause de la mortalité de la ruche est interne et si la colonie n'est pas assez forte (populeuse) les frelons l'attaquent et au premiers frimas elle crève de froid.
La mise en hivernage début septembre n'est pas à négliger et parfois il vaut mieux réunir deux colonies pour qu'elles passent l'hiver pour pouvoir ensuite, au printemps, faire la division qui verra deux colonies se développer comme il le faut.
Archimed

Avatar de l’utilisateur
Alain74
Messages : 315
Localisation : Haute-Savoie (74)

Re: Mortalité massive et rapide

Message#19 » ven. déc. 06, 2019 9:41 am

Bonjour fred,

fredapi91 a écrit :Une colonie peut mourir du varroa sans qu'on en retrouve pour autant beaucoup dans la ruche.


fredapi91 a écrit :…mais cela dépend aussi beaucoup du niveau d'infestation de la souche qui a permis de réaliser tes essaims…


Peux-tu approfondir STP, j'ai un peu de mal à te suivre !

Bonjour Archimède,

Je ne crois pas à « l'intelligence » (dans le sens humain) du varroa, mais à l’instinct de survie (comme pour toute espèce sur terre).

Et je reste persuadé que le varroa ne tue pas l’abeille, mais ce sont plus certainement les virus qu’il véhicule. Ce qui veut dire qu’il serait préférable de traiter contre les virus plutôt que contre le varroa.
Ce n’est pas en tuant les personnes atteintes du sida qu’on se débarrassera du virus. Quelques uns sont porteurs sains et continueront à transmettre la maladie.

J’ai traité et constaté que j’avais toujours autant de pertes ! Et certaines pertes étaient même peut-être dues à mes traitements en rajoutant un stress supplémentaire à une colonie déjà faible.

Un pesticide de butinage à cette époque me parait peut probable.

Par contre, une intoxication lente (ou un virus) jouant sur la résistance de l’abeille me parait possible. Il suffit alors d’un paramètre supplémentaire (comme l’arrivée du froid en ce moment) pour décimer une colonie en quelques jours.

Je vous conseille fortement de lire cet article de Jaques FRENEY. Il date de 2014 mais n’a jamais été autant d’actualité !

http://gestion-ruchers.freney.fr/?Mortalite-hivernales-des-colonies-d-abeilles-de-1973-a-2014

Apicolement votre.
Alain
Modifié en dernier par Alain74 le ven. déc. 06, 2019 10:22 am, modifié 1 fois.

Valerieb
Messages : 4

Re: Mortalité massive et rapide

Message#20 » ven. déc. 06, 2019 10:19 am

Juste pour apporter un éclaircissement sur la culture de pommiers à proximité immédiate de mes ruches.
C'est principalement de la pomme de consommation vu que je vais acheter mes cagettes de pommes chez lui.

Cela n'est sûrement pas la cause de la mort de ma ruche, l'essaim était petit. Le froid a du faire son œuvre...

Avatar de l’utilisateur
Newbee25
Messages : 717
Localisation : Besançon

Re: Mortalité massive et rapide

Message#21 » ven. déc. 06, 2019 11:17 am

Les abeilles meurent très rarement du froid, elles savent le gérer et même de tout petits essaims survivent, par contre elles meurent de faim et/ou d'intoxication, plus rarement des conséquences de varroas
(qui ne les tue pas directement il affaiblie la colonie qui s'éteint par manque de forces vives: de moins en moins de jeunes abeilles en bonne santé et/ou des virus)

Il y a aussi de l'eau de condensation qui coulerait directement sur la grappe qui peut devenir une cause de mortalité de la colonie.

Actuellement elles consomment un peu de leur réserves et si celles-ci sont toxiques car issues de fleurs/arbres traités chimiquement la fin de l'histoire est prévisible;
sauf à vite enlever ces réserves toxiques et nourrir, pas d'autre fin possible pour une colonie encore vivante.

mais encore une fois sans avis d'un véto et analyses impossible de savoir avec certitude...

Avatar de l’utilisateur
mathd17
Messages : 48
Localisation : 81 - Tarn Sud

Re: Mortalité massive et rapide

Message#22 » ven. déc. 06, 2019 11:34 am

Il y a eu des coupes à blanc à 2 km à vol d'oiseau, la piste du pyréthrinoïde n'est peut être pas a exclure.

Ce produit est utilisé pour protéger des Charançons les jeunes pousses de résineux (KARATE FORET DE SYNGENTA entre autres).

Mes abeilles étaient souvent jeunes et bien poilues, pas du tout brillantes et noires.

ed.chimar
Anciens
Messages : 2355
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Mortalité massive et rapide

Message#23 » ven. déc. 06, 2019 12:50 pm

Alain74 a écrit :Je vous conseille fortement de lire cet article de Jaques FRENEY. Il date de 2014 mais n’a jamais été autant d’actualité !

http://gestion-ruchers.freney.fr/?Mortalite-hivernales-des-colonies-d-abeilles-de-1973-a-2014


Depuis 3-4 ans les néonicotinoïdes sont interdits et on ressent une légère amélioration mais malheureusement leur rémanence est forte
Archimed

Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Anciens
Messages : 1805
Localisation : Essonne Corbeil

Re: Mortalité massive et rapide

Message#24 » ven. déc. 06, 2019 1:40 pm

Alain74 a écrit :Peux-tu approfondir STP, j'ai un peu de mal à te suivre !


1 Le varroa est petit, se cache bien et part avec les abeilles mourir au loin. En principe les effets néfastes du varroa sont longs et insidieux, et quand on arrive à la fin de la vie de la colonie, il n'y a plus beaucoup d'abeille donc forcément plus beaucoup de varroa, ce qui peut induire en erreur nombre de débutant. Si la colonie morte a des réserves, et pas de maladie apparente, et que la voisine va bien, pour moi on peut écarter les pesticides comme cause, et en déduire que c'est probablement le varroa qui est en cause, surtout s'il n'y a pas eu de traitement, mais le diagnostic à 100 % de loin comme cela n'est pas garanti. Je parle avec mon expérience de débutant d'il y a 10 ans qui a déjà rencontré ce problème au début avec la tendance du débutant de dire que le problème vient de l'extérieur. L'activité à l'extérieur en octobre ne donne pas un bon diagnostic de la colonie.

2 Quand tu fais un essaim avec une colonie qui a beaucoup de varroas, forcément l'essaim va démarrer avec beaucoup de varroas et aura du mal à se développer, en gros il va rester petit, et potentiellement aura plus de chance de mourir.

Alain74 a écrit :J’ai traité et constaté que j’avais toujours autant de pertes

Personnellement quand j'ai commencé à traiter correctement, et vérifier que mes traitements fonctionnaient, mes pertes sont descendus en dessous de 10 % et s'expliquait par des reines défaillantes, ou un mauvais jugement de la taille de la colonie pour passer l'hiver.
Modifié en dernier par fredapi91 le ven. déc. 06, 2019 3:02 pm, modifié 1 fois.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

ed.chimar
Anciens
Messages : 2355
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Mortalité massive et rapide

Message#25 » ven. déc. 06, 2019 2:16 pm

fredapi91 a écrit :Personnellement quand j'ai commencé à traiter correctement, et vérifier que mes traitements fonctionnaient, mes pertes sont descendus en dessous de 10 % et s'expliquait par des reines défaillantes, ou un mauvais jugement de la taille de la colonie pour passer l'hiver.

Je confirme
Archimed

Avatar de l’utilisateur
jln
Modérateur
Messages : 4560
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Mortalité massive et rapide

Message#26 » ven. déc. 06, 2019 2:17 pm

Concernant les empoisonnements, il m'est arrivé que deux ruches seulement sur les sept alignées côte à côte soient touchées sévèrement.
C'était les deux plus fortes, d'où l'hécatombe des butineuses sorties sur le colza en fleurs traité la veille.

Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Anciens
Messages : 1805
Localisation : Essonne Corbeil

Re: Mortalité massive et rapide

Message#27 » ven. déc. 06, 2019 3:04 pm

jln a écrit :Concernant les empoisonnements, il m'est arrivé que deux ruches seulement sur les sept alignées côte à côte soient touchées sévèrement.C'était les deux plus fortes, d'où l'hécatombe des butineuses sorties sur le colza en fleurs traité la veille.

Oui ça m'est arrivé aussi une fois, mais c'est en pleine saison, et on le voit tout de suite.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

Avatar de l’utilisateur
Alain74
Messages : 315
Localisation : Haute-Savoie (74)

Re: Mortalité massive et rapide

Message#28 » ven. déc. 06, 2019 3:10 pm

ed.chimar a écrit :Depuis 3-4 ans les néonicotinoïdes sont interdits et on ressent une légère amélioration mais malheureusement leur rémanence est forte


Heuuu non, depuis 1 an seulement : le 01/09/2018 https://agriculture.gouv.fr/entree-en-vigueur-de-linterdiction-des-neonicotinoides-le-1er-septembre
Et c'est malheureusement que la vente qui est interdite. Pas sûr qu'il n'y ait pas de stock encore pour quelques temps !! Et qui va vérifier les semis dans les champs ?

Quoi qu'il en soit on ne peut pas encore juger des résultats puisque l'interdiction ne porte que sur une saison. Nous verront au printemps !

Je suis enchanté, fredapi91, que tu es trouvé un équilibre pour tes ruches. Et je ne mets en aucun doute ton expérience.

Je ne suis simplement pas convaincu aujourd'hui que le varroa est le principal responsable de l’hécatombe. Comme tu le dis il y a plein d'autres raisons, qu'il faut avant tout comprendre avant de balancer des produits dans les ruches. J'entends trop souvent "as-tu traité contre le varroa" avant même d'analyser la situation comme si c'était LE point le plus important en apiculture.


Alain

ed.chimar
Anciens
Messages : 2355
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Mortalité massive et rapide

Message#29 » ven. déc. 06, 2019 7:32 pm

les enrobages maïs ont cessé avant
Archimed

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 12533
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Mortalité massive et rapide

Message#30 » mer. déc. 11, 2019 9:43 pm

Bonjour,

fredapi91 a écrit :... Je parle avec mon expérience de débutant d'il y a 10 ans qui a déjà rencontré ce problème au début avec la tendance du débutant de dire que le problème vient de l'extérieur...


Là, ça sent le vécu et je m'identifie totalement dans tes propos ! A mes débuts, j'étais, moi aussi, persuadé que mes problèmes ne pouvaient venir que du paysan du coin, le pauvre. En définitive, c'était mon ignorance du fonctionnement du varroa et des virus qui l’accompagnent qui faisait que mes colonies mouraient.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Retourner vers « Hivernage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.