Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Retour d'expérience sur l'hivernage en cave et garage

pppswing
Messages : 93
Localisation : Yvelines

Retour d'expérience sur l'hivernage en cave et garage

Message#1 » lun. janv. 10, 2011 12:51 pm

Bonjour,

J'hiverne mes colonies les plus légères en cave et aussi dans mon garage.

Ce weekend, j'ai pu faire un premier bilan très positif.

Avantage de l'hivernage en cave :
colonie plus forte et moins consommatrice de miel

Inconvénient :
beaucoup de travail et de musculation pour les transporter

Pour les abeilles, la claustration n'est pas un problème sauf si il y a une forte lumière (néon allumé),
elle essayent de sortir par les trous du fond de ruche et certaines restent coincées.
Il faut donc éviter toute lumière et ne pas utiliser sa cave pour bricoler ou toute autre activité récurrente.
Les fonds de ruche doivent masquer cette lumière pour éviter des mouvements de masse, mais ils ne sont pas suffisants pour tout occulter.

Voilà, l'hiver prochain, je prévois déjà de débarrasser toute la cave et de mettre le maximum de colonie.
Maintenant c'est beaucoup de boulot, et il faut être physiquement en forme pour porter toutes ces charges.

Pour la cave, j'ai gagné 5 à 7 degrés sur les températures extérieures.

Pour l'hivernage dans mon garage, je dirais la même chose, l'effort vaut le coup, les colonies sont abritées du vent, il ne fait que 1° de plus que dehors,
elles consomment aussi beaucoup moins, je pense à cause de l'absence de vent et de bruit environnant. Si vous n'avez pas de cave, le garage est donc une très bonne solution.

Ma voiture a dormi dehors tout l'hiver au bénéfice de mes colonies.
Là encore, l'hiver prochain je prévois de réorganiser mon garage afin d'accueillir le maximum de colonie dans celui-ci.

Sinon, je vais me mettre à la muscu afin de pouvoir transporter tout ce beau monde !

:D

Eric22
Messages : 144
Localisation : Cotes d'Armor

Re: Retour d'experience sur l'hivernage en cave et garage

Message#2 » lun. janv. 10, 2011 1:17 pm

Elles n'ont donc pas senti la rudesse de Dame Nature cet hiver... Est ce bon ?
Ne doivent-elles pas sentir les 4 saisons ?
Comment gères-tu tes colonies lors de redoux comme celui qui nous avons en ce moment ?(période propice pour vol de propreté et nettoyage des plateaux par les petites).
Je préfère qu'elles consomment un peu plus mais qu'elles soient dehors parcourant le cycle de la nature.
quelles sont tes raisons pour pratiquer ainsi ?

pppswing
Messages : 93
Localisation : Yvelines

Re: Retour d'experience sur l'hivernage en cave et garage

Message#3 » lun. janv. 10, 2011 3:11 pm

En fait, elles sentent bien les variations de température car la température de la cave varie aussi, par contre il ne gèle jamais et il y a moins d'humidité.
Elles sentent donc bien les saisons, je les ai remontées ce weekend pour le vol de propreté, ce qui m'a permis de faire ce bilan.

Ce weekend j'ai changé tous les fonds de ruche et les nourrisseurs, des abeilles mortes mais pas trace de chiasse.

Tu es dans les côtes d'Armor, tu as donc beaucoup moins de problème de froid.

J'ai une station météo, et à -12°C je préfère les savoir à l'abri.
Cela faisait 3 mois qu'elles n'étaient pas sorties, et pourtant elles n'ont pas déféqué dans leur ruche.

3 mois que la température n'avait pas dépassé 10.
Il faut 10° minimum pour un vol de propreté.

Manulab
Modérateur
Messages : 1565
Localisation : Orne - France

Re: Retour d'experience sur l'hivernage en cave et garage

Message#4 » lun. janv. 10, 2011 8:25 pm

Bonjour pppswing.
Je me faisais la même remarque que Eric22, n'en prends pas ombrage. J'ai cherché à comprendre ton choix en allant voir où tu es et où sont tes abeilles, mais en vain. Peut-être pourrais-tu nous faire ta présentation dans la partie adéquate du forum :
viewforum.php?f=15

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9735
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Retour d'experience sur l'hivernage en cave et garage

Message#5 » lun. janv. 10, 2011 8:43 pm

Bonsoir Pppswing,

Ton expérience m'intéresse beaucoup. Dans ma région, il fait frisquet de novembre à février et il se trouve qu'il y a un souterrain à deux pas de mon rucher. Certes, il est un peu humide comme toute grotte mais la température y est toujours égale aux environs de 10°.

Je ne pense pas y mettre les belles colonies mais celles qui seront en limite au point de vue stock de miel.

Mon idée, aussi, c'est de placer les ruches pas trop loin de la sortie afin que l'humidité y soit supportable.

Concernant ta localisation, essaie de l'insérer dans ton profil.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

lierre
Anciens
Messages : 755
Localisation : 10

Re: Retour d'experience sur l'hivernage en cave et garage

Message#6 » lun. janv. 10, 2011 9:17 pm

salut,
je fais passer l'hiver à une de mes colonies dans une pièce d'un bâtiment désaffecté, coté sud, fenêtre ouverte. C'était un essaim que j'avais capturé à cet endroit-même avec une ruche piège fin juin... l'emplacement devait leur convenir. Elles ont passé toute la saison là. La température y est plus stable, il n'y a pas les pics extrêmes. Les nuits en automne y sont plus douces et quand il fait doux dehors, il y fait plus frais. Idem en hiver, et le fait d’être au sud leur permet quand même de faire leur vol de propreté. Bref, elles restent au calme sans variation de température brutale et à l'abri du vent.
Je compte mettre la ruche dehors à la floraison des cerisiers, et y mettre un nouveau piège ... si j'avais le temps, je me construirais bien un rucher cabane comme ça se faisait dans le jura.
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

pppswing
Messages : 93
Localisation : Yvelines

Re: Retour d'expérience sur l'hivernage en cave et garage

Message#7 » lun. janv. 10, 2011 9:25 pm

Cette année, j'ai eu beaucoup de pillage, je craignais que mes colonies n'aient pas assez de provision.

Une visite mi-septembre, m'a confirmé que certaines colonies étaient très faibles et cela malgré un nourrissement,
les ruches se faisaient piller à tour de rôle et seules les très grosses colonies ont pu éviter ce déferlement.

En septembre, malgré la présence de lierre très importante, la miellée a été inexistante à cause de la pluie et des basses températures.

Ensuite, il a fait très froid dès le début octobre et les températures n'ont pas dépassé 10° sauf la 3e semaine, j'ai donc profité de ce redoux inespéré pour mettre les colonies les plus faibles à la cave et au garage. Ma cave est peu humide, j'ai du sable comme sol en profondeur et pas de puisard. Beaucoup de mes colonies occupent moins de la moitié de la ruche.

Phil
Messages : 175
Localisation : Lustin, Belgique

Re: Retour d'experience sur l'hivernage en cave et garage

Message#8 » mar. janv. 11, 2011 9:27 am

Intéressant comme expérience.
Mais es-tu certain qu'elles consomment moins ?
On entend/lit généralement qu'une colonie consomme nettement moins lors d'un hiver froid que lors d'une période de redoux.
La raison en est que dans ce second cas de figure, la grappe reste plus active et les abeilles consomment dès lors davantage.

peysteph

Re: Retour d'expérience sur l'hivernage en cave et garage

Message#9 » mar. janv. 11, 2011 10:37 am

Bonjour,

Pour ma part je voulais également rentrer ma warré au chaud dans mon garage. Finalement cela s'est terminé par une bonne isolation de la ruche en périphérie, une hausse retournée sur le corps avec un fond en plexi pour observer ces dames et un pain de 2,5 kg de candi avec une large découpe du sachet posé directement sur les têtes de cadres. Pour l'instant elles se comportent très bien et je ne regrette pas l’opération !
Elles étaient également à l'abri contre ma maison dans un recoin sous une terrasse, cela a surement du aider l'hivernage.

pppswing
Messages : 93
Localisation : Yvelines

Re: Retour d'experience sur l'hivernage en cave et garage

Message#10 » mar. janv. 11, 2011 11:55 am

en fait, je pense que la consommation est comparable à une parabole de type :

Pour simplifier :
y = n (x - 10)²

y la consommation,
x la température,
n variable

Si la température s'éloigne de 10 en positif ou négatif, la consommation augmente

Avatar de l’utilisateur
CyrC
Modérateur
Messages : 754
Localisation : Maine et Loire

Re: Retour d'experience sur l'hivernage en cave et garage

Message#11 » mar. janv. 11, 2011 12:37 pm

c'est tout de suite plus clair :mdr

Avatar de l’utilisateur
alexandre23
Messages : 675
Localisation : creuse

Re: Retour d'expérience sur l'hivernage en cave et garage

Message#12 » mar. janv. 11, 2011 12:42 pm

pppswing a écrit :en fait, je pense que la consommation est comparable à une parabole de type :

Pour simplifier :
y = n (x - 10)²

y la consommation,
x la température,
n variable

Si la température s'éloigne de 10 en positif ou négatif, la consommation augmente


Cela dépend aussi et surtout de la présence ou non de couvain, non ? A 10°c il peut encore y avoir élevage de couvain et donc consommation de miel importante pour chaleur et nourriture, alors qu'à des températures inférieures, l'absence de couvain nécessitera bien moins de carburant, la grappe entrant en phase de repos (léthargie ?). Ainsi donc, si la T°C s'éloigne de 10 en négatif, la consommation diminuerait en fait si cela a pour conséquence de stopper l'élevage.
Ma remarque est une supposition et non une affirmation, qu'en pensez-vous ?

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9735
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Retour d'experience sur l'hivernage en cave et garage

Message#13 » mar. janv. 11, 2011 2:07 pm

Bonjour Pppswing,

pppswing a écrit :...Pour simplifier :
y = n (x - 10)²...


En fait, ta formule veut tout simplement dire qu'à une température de 10°, la consommation est pratiquement nulle et qu'elle augmente de façon exponentielle plus on s'éloigne des 10° tant en hausse qu'en baisse.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
CyrC
Modérateur
Messages : 754
Localisation : Maine et Loire

Re: Retour d'experience sur l'hivernage en cave et garage

Message#14 » mar. janv. 11, 2011 2:09 pm

Or on sait que plus il fait froid et moins elles consomment (jusqu'à une certaine limite...) :mrgreen:

lierre
Anciens
Messages : 755
Localisation : 10

Re: Retour d'experience sur l'hivernage en cave et garage

Message#15 » ven. janv. 14, 2011 9:13 am

salut,
êtes-vous sur que 10°C, c'est la température où elles consomment le moins de provisions ? Étant donné qu'à cette température, les abeilles s'activent hors de la ruche, je pensais plutôt que la température d'économie de provision était celle une température stable autour de 0°C comme celle qu'on a eu au mois de décembre ?
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

Retourner vers « Hivernage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.