Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

un rucher en altitude

Tout ce qui concerne l'amenagement du rucher, les plantations, les abreuvoirs, les supports de ruches ...
philgds
Messages : 5

un rucher en altitude

Message#1 » mer. nov. 28, 2018 12:09 am

Bonjour
Voilà tout est dans le titre... ou presque
J'envisage d'installer un "rucher" sédentaire (2 ou 3 ruches... à voir ensuite) à 2000 mètres dans le Queyras
A cette altitude il y a encore beaucoup de fleurs dans ce coin des Alpes un peu particulier
Mais bien sur ce qui me pose question, c'est mon manque de recul pour ce type d'apiculture ; j'ai eu jusqu'à 40 dadant en plaine...
1ère question : j'avais envisagé la ruche Warré qui me semble adaptée à ce type de contrainte "hivers longs et rigoureux... : est-ce adapté comme ruche ou vaut-il mieux envisager la Voirnot ?
2ème question : comment envisager l'hivernage : mettre en place du candi en quantité suffisante serait-il pertinent et surtout efficace ?
3ème question : le varroa est-il encore présent à cette altitude ?

j'attends bien sur remarques, suggestions, et demande de précisions
Merci

jlm36
Messages : 153
Localisation : 36200 LE PÊCHEREAU

Re: un rucher en altitude

Message#2 » mer. nov. 28, 2018 10:57 pm

si j'avais des ruches à 2000 m je pense que je mettrais du bois plus épais que 25 mm, sûrement du 30 mm pour conserver plus de chaleur.
des noires ou hybrides plus rustiques. le format de la warré me semble judicieux pour garder la chaleur.

Avatar de l’utilisateur
bebert69
Messages : 1019
Localisation : Monts du lyonnais

Re: un rucher en altitude

Message#3 » jeu. nov. 29, 2018 8:57 am

Salut,

À ta place je construirais un petit rucher couvert comme on en voit souvent en montagne.

Déjà que chez moi, à 700 m d'altitude j'y cogite, alors là à 2000 m je n'hésiterais pas !

Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Messages : 1321
Localisation : Essonne Corbeil

Re: un rucher en altitude

Message#4 » ven. nov. 30, 2018 8:43 am

Bonjour,

Faut que tu te renseignes auprès des anciens du coin pour vérifier que c'est possible.
Moi à ta place je chercherais un emplacement à maxi 700 m d'altitude pas loin pour hiverner les colonies, et dès que la flore se développent chez toi, je remonterais les ruches.

Ce qui est intéressant d'avoir les ruches à son domicile c'est de les voir en activité. Donc autant les avoir à coté quand elles sortent et les laisser sortir dans un endroit plus propice à l'automne et au début du printemps comme cela quand tu les rapatries elles sont en pleine forme et tu prends beaucoup moins de risque pour l'hivernage.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

francis
Messages : 454

Re: un rucher en altitude

Message#5 » ven. nov. 30, 2018 12:29 pm

Pourquoi pas des ruches isolées, genre lazutin. J'en ai construit, c'est un peu plus long à faire mais pas plus cher.

Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Messages : 1321
Localisation : Essonne Corbeil

Re: un rucher en altitude

Message#6 » ven. nov. 30, 2018 6:37 pm

Il n'y a pas que le problème des températures, car les abeilles savent bien gérer, c'est surtout que la saison est très courte.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11337
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: un rucher en altitude

Message#7 » sam. déc. 01, 2018 10:29 pm

Bonsoir,

Il y a un point à prendre en compte, c'est le relief. Si tu es au milieu d'un plateau à 2000 m, c'est sûr que tes abeilles n'auront que peu de temps pour faire leurs réserves. En revanche, si tu es sur le flanc d'une montagne dont le fond de vallée est à 500 m, par exemple, tes abeilles pourront descendre chercher à manger dans la vallée quand rien n'aura fleuri autour des ruches.
Le plus dur, pour elles, sera de remonter chargées mais c'est leur métier.
Chez moi, c'est l'inverse. Je suis à moins de 500 m d'altitude mais à moins d'1 km, j'ai deux plateaux à près de 1000 m d'altitude. Du coup, quand le tilleul a fini de fleurir, dans la vallée, il reste encore quelques fleurs sur le plateau et les petites montent les butiner alors que la disette règne dans la vallée.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Retourner vers « L'aménagement du rucher »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.