Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Emplacement des ruches et géobiologie

Tout ce qui concerne l'amenagement du rucher, les plantations, les abreuvoirs, les supports de ruches ...
Avatar de l’utilisateur
LOCQUEVILLE
Anciens
Messages : 399
Localisation : yonne 89
Contact :

Emplacement des ruches et géobiologie

Message#1 » mar. févr. 20, 2018 11:51 am

Bonjour à tous,
Nous ignorons souvent que les paramètres ’géobiologiques’ ont une importance pour la bonne santé d’une ruche.
je n'ai pas trouvé d'infos sur le forum sur le sujet, et pourtant je suis convaincue de son importance.
Les Anciens connaissaient cette science ; l’observation de très antiques ruchers nous a montré que les ruches y étaient placées de préférence sur certains réseaux et points particulièrement bénéfiques pour les abeilles, et en particulier pour leur résistances immunitaires.

Parmi ces facteurs, citons :
- la présence de failles souterraines, ou de courants d’eau souterrains
- Les réseaux magnétiques de certains métaux (Nickel, Fer et Cuivre en particulier)

Ce qui nous intéresse, mon compagnon Alain et moi-même depuis des années est d’essayer de comprendre quels sont les emplacements que préfèrent les abeilles, et d’essayer humblement de copier ce qu’elles nous enseignent ; ceci pour leur préservation et l’amélioration leurs défenses immunitaires.
Nous connaissons de nombreuses colonies installées de façon spontanée dans notre environnement proche : églises, arbres creux, trous de murs, pigeonnier, tour, poteaux électriques en béton, fenêtres... lorsque nous en avons l’occasion, nous analysons le point et cela conforte peu à peu notre analyse : là où elles ont choisi de vivre, les abeilles se portent mieux qu’ailleurs.

Pour plus de renseignements voir notre site "Sentier des Pierres"
http://sentierdespierres.eklablog.com/a ... a119737494


Voir aussi cet article anglais de Roger Patterson (traduction Google translate) m’a été communiqué. Il concerne également le thème de la géobiologie et des abeilles :
http://www.dave-cushman.net/bee/leylines.html

Si vous vous intéressez à ce sujet et que vous avez déjà fait quelques mesures sur des colonies sauvages (arbres, murs...), merci de nous en faire part en MP, ou par mail.

Amitiés à tous!
Céline

DanielleH
Messages : 50
Localisation : La Ferrière sur Risle (Normandie)

Re: Emplacement des ruches et géobiologie

Message#2 » mar. févr. 20, 2018 5:29 pm

Merci Céline,
pour cette ouverture sur le réseau Hartman et les lignes de champ magnétique.
Je ne vois pas le mal qu'il y a de prendre en compte de ces données pour pratiquer l'apiculture, pourvu que ce soit dans le sens d'une bonne compréhension des éléments naturels et de l'ouverture d'esprit. Ce n'est pas plus ésotérique que la médecine chinoise qui prend en compte les flux énergétiques de façon empirique et pragmatiques depuis plus de 2000 ans, ni la connaissance des emplacements des lieux de culte anciens.
Ce n'est pas parce qu'on ne voit pas ces flux qu'ils n'existent pas... comme la plupart des ondes d'ailleurs.

Avatar de l’utilisateur
LOCQUEVILLE
Anciens
Messages : 399
Localisation : yonne 89
Contact :

Re: Emplacement des ruches et géobiologie

Message#3 » mar. févr. 20, 2018 5:39 pm

Je connais plusieurs colonies installées dans des chênes creux. Je vais les visiter chaque année en mars pour constater qu'elle ont bien passé l'hiver. Et cela depuis plus de 10 ans !
J'en connais d'autres qui logent dans des poteaux électriques en béton. Et elles vont bien aussi, d'années en années ; et les essaims qui en sortent sont très vigoureux (et pour cause, il faut être motivé pour loger là).
Mais ce qui est le plus intéressant, c'est que toutes ces colonies sauvages ne se sont pas installées n'importe où. Elles ont choisi des croisement de réseaux Peyré, et de préférence les réseaux importants, de niveau 2 ou 3.
Au jardin nous plaçons les ruches sur ces emplacements et plusieurs fois des essaims sont arrivés d'eux-mêmes dans les ruches.
Rien de magique ou d'obscur là-dedans...
A votre avis comment les hirondelles réussissent-elles à rejoindre l'Afrique et à revenir au même endroit ? Elles perçoivent des réseaux que nous ne percevons pas.
Rien de bizarre non plus. Nous avons tendance à rejeter ce que nous ne 'comprenons' pas encore... :abeille

Merci Danielle pour ton message.
Si certains sont intéressés pour creuser le sujet, vous trouverez des explications sur les outils qui servent à chercher ces réseaux dans les deux vidéos de cette page sur mon site :
http://petitesruches.fr/spip.php?article85

Tout le monde peut se les fabriquer. Et tout le monde a la capacité de trouver ces réseaux favorables aux abeilles. Et ça ne coûte rien.

Ce sujet me passionne. Et je suis heureuse de pouvoir le partager avec vous.
Amitiés
Céline :fleur

François
Messages : 831
Localisation : Département de la Manche - France

Re: Emplacement des ruches et géobiologie

Message#4 » mar. févr. 20, 2018 6:30 pm

Bonsoir à tous,

Je crois qu’il faut raisonner « abeilles ». Et surtout pas essayer de leur apprendre quelque chose.
Par exemple auriez-vous l’idée d’implanter un rucher dans la plaine au milieu de dizaines d’hectares de céréales ? Les abeilles non plus.
Si vous le décidez, ne soyez pas étonnés si elles désertent.

Pourquoi ne pas les laisser essaimer ? C’est leur moyen de développement.
Si il y a un nombre important d’essaims dans la nature, c’est bon pour l’environnement et les souches auront renouvelé leurs reines.

Par contre si elles vous font l’honneur de s’installer dans une ruche piège ce sera pour vous une récompense.
Arrêtons de les triturer. Peu importe la ruche -Warré - dadant - Voirnot ou autre, du moment qu’elles s’y plaisent. Peu importe aussi le matériau de la ruche. Je connais un christ en métal sur un calvaire, dans lequel il y a des abeilles depuis plusieurs dizaines d’années.
Alors l’isolation ce n’est peut-être pas capital. Elles ont choisi ce lieu et s’y plaisent.

Avec l’expérience, excepté le poids, la ruche dadant me paraît la plus simple d’utilisation.
La Warré est sympa. Il faut cependant la surveiller compte-tenu de sa taille donc déranger les abeilles.

François
Si tu te trompes l'abeille te le fera savoir.

Avatar de l’utilisateur
LOCQUEVILLE
Anciens
Messages : 399
Localisation : yonne 89
Contact :

Re: Emplacement des ruches et géobiologie

Message#5 » mar. févr. 20, 2018 6:36 pm

2018 : Une étude est en train de se mettre en place sur le thème des abeilles installées de façon naturelle, telle des troncs d'arbres. Réalisée de façon scientifique, elle porte sur plusieurs dizaines de colonies (pas loin d'une centaine) avec un protocole très précis, afin de savoir comment se portent les abeilles sans intervention humaine.
Je reviendrai vers vous lorsque les résultats de cette étude paraîtront ; pour l'instant je n'en dis pas plus car je ne sais pas si elle a déjà été rendue publique.
Je ne crois pas qu'une enquête de cette ampleur a déjà été menée par le passé ?

Avatar de l’utilisateur
bebert69
Messages : 746
Localisation : Monts du lyonnais

Re: Emplacement des ruches et géobiologie

Message#6 » mar. févr. 20, 2018 6:57 pm

François a écrit :La Warré est sympa. Il faut cependant la surveiller compte tenu de sa taille donc déranger les abeilles.

:shock: :shock: :shock:
Faut faire attention, à force de prendre des raccourcis, des fois on se prend le virage !

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10452
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Emplacement des ruches et géobiologie

Message#7 » mar. févr. 20, 2018 11:59 pm

Bonsoir Locqueville. Heureux de te revoir.

Ce sujet m'intéresse. J'ai remarqué qu'un endroit est particulièrement néfaste aux colonies que j'y installe et je n'ai aucune explication rationnelle.

Je connais une colonie qui traverse les années, dans un ancien hôpital. Elle est dans un mur face au nord et se porte bien depuis plus de cinq ans.

Si tu as des pistes, je prends, même si ça bouscule mes certitudes cartésiennes.

Au plaisir.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
LOCQUEVILLE
Anciens
Messages : 399
Localisation : yonne 89
Contact :

Re: Emplacement des ruches et géobiologie

Message#8 » mer. févr. 21, 2018 9:52 am

Bonjour Michel,
Contente de venir échanger un peu avec le groupe. :wink:
En Occident nous avons bien souvent été nourris de cartésien dès l'âge de nos premiers biberons ; et, bon sang comme c'est compliqué de changer de regard ! Ce fut mon cas. De rationnelle incorrigible je suis devenue peu à peu attentive et observatrice, et je capte de mieux en mieux les informations ; disons "les ondes" pour faire simple, et pas trop ésotérique ;-).
Contrairement aux idées reçues, pas besoin de don pour cela. Il suffit d'une baguette en bois ou d'un morceau de fil de fer qui aide à faire 'antenne' ; les plus habiles n'en ont pas besoin et parviennent à sentir ces ondes avec les mains : picotements par exemple.

Comme tu as pu le constater, certains "points" sont parfois particulièrement néfastes aux colonies ; et elles y meurent systématiquement (j'en ai fait l'expérience).
Le phénomène peut être un passage d'eau souterrain, juste à l'aplomb de la ruche ; ou encore une faille ou une cavité ou une cassure géologique.
Si tu connais un sourcier il pourra faire la recherche pour toi. Sinon tu peux le faire toi-même, comme nous avons montré sur la vidéo séquence 1 sur cette page de mon site : http://petitesruches.fr/spip.php?article85
(il y a d'autres phénomènes, on pourra en reparler)

Il faut savoir ce que l'on recherche quand on utilise la baguette. Si on pense à autre chose, rien ne se passe. Il ne faut pas être tendu ni crispé non plus. "Jouer" et laisser faire. On peut s'entraîner autour d'un puits, ou faire la recherche à plusieurs pour voir si ça marche au même endroit pour tout le monde.
Nous sommes tous de magnifiques antennes. Tout comme les pigeons, les hirondelles, les chevaux, les abeilles ou les papillons monarques...

Dans le cas de ma ruche malade, il s'agissait d'une cassure de terrain (une faille géologique), et il a suffit de déplacer la ruche de 1 ou 2 mètres pour que le problème soit résolu. Sur cette faille, les arbres meurent aussi. Et les herbes sont beaucoup plus chétives, cela se voit à l'oeil nu.
A+ :soleil

DanielleH
Messages : 50
Localisation : La Ferrière sur Risle (Normandie)

Re: Emplacement des ruches et géobiologie

Message#9 » mer. févr. 21, 2018 10:39 am

Il y a quelques années, j'ai fait un test de sourcier avec 3 amis néophytes comme moi, 2 hommes et 3 femmes (dont une enfant).
Nous avions fabriqué de simples "antennes" en noisetier.
Et chose curieuse et amusantes, au même endroit, sous une source souterraine (dont nous ne connaissions pas le trajet exact), les baguettes des hommes se sont abaissées et celles des femmes se sont redressées.
On a recommencé pour vérifier et le phénomène identique s'est reproduit.
Différence de polarité ?

Avatar de l’utilisateur
LOCQUEVILLE
Anciens
Messages : 399
Localisation : yonne 89
Contact :

Re: Emplacement des ruches et géobiologie

Message#10 » mer. févr. 21, 2018 11:15 am

Oui, les baguettes en noisetier ou celles en fer réagissent différemment selon les personnes. Je n'avais jamais encore remarqué qu'il y ait une réaction liée à cette distinction homme/femme. Mais j'y serai plus attentive à présent :-)
J'utilise plutôt le 'poisson' ou les baguettes coudées, qui se tournent dans le sens du courant...

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10452
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Emplacement des ruches et géobiologie

Message#11 » jeu. févr. 22, 2018 9:38 am

Ahahah ! J'espère que ce n'est pas lié au sexe parce que, la seule fois où j'ai joué avec ces baguettes métalliques, effectivement, alors que les copains avaient des tiges qui se rapprochaient à l'endroit intéressant, les miennes s'écartaient franchement.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
LOCQUEVILLE
Anciens
Messages : 399
Localisation : yonne 89
Contact :

Re: Emplacement des ruches et géobiologie

Message#12 » jeu. févr. 22, 2018 9:50 am

Pour moi les baguettes se ferment en passant sur l'eau, et elles s'ouvrent en passant sur une faille. Mais pour d'autres personnes c'est l'inverse. Il faut pouvoir s'étalonner... ;-) :wink:

ruche-terrecuite
Messages : 129

Re: Emplacement des ruches et géobiologie

Message#13 » jeu. févr. 22, 2018 2:34 pm

LOCQUEVILLE a écrit :2018 : Une étude est en train de se mettre en place sur le thème des abeilles installées de façon naturelle, telle des troncs d'arbres. Réalisée de façon scientifique, elle porte sur plusieurs dizaines de colonies (pas loin d'une centaine) avec un protocole très précis, afin de savoir comment se portent les abeilles sans intervention humaine.
Je reviendrai vers vous lorsque les résultats de cette étude paraîtront ; pour l'instant je n'en dis pas plus car je ne sais pas si elle a déjà été rendue publique.
Je ne crois pas qu'une enquête de cette ampleur a déjà été menée par le passé ?

Importantes études déjà réalisées en Pologne et en Russie dans les Ourals.
Essais de réintroduction du système "Cueilleur d'essaims", aussi en Suisse avec supervision et collectes de données
http://bartnictwo.m-sto.org/

Très intéressant, c'est là que l'on apprend que les essaims se laissent entre eux environ 700 à 800 m... plus ou moins 1 essaim par km² et tout plein d'autres choses...

ruche-terrecuite
Messages : 129

Re: Emplacement des ruches et géobiologie

Message#14 » jeu. févr. 22, 2018 3:34 pm

LOCQUEVILLE a écrit :... Comme tu as pu le constater, certains "points" sont parfois particulièrement néfastes aux colonies ; et elles y meurent systématiquement (j'en ai fait l'expérience).
Le phénomène peut être un passage d'eau souterrain, juste à l'aplomb de la ruche ; ou encore une faille ou une cavité ou une cassure géologique.
Si tu connais un sourcier il pourra faire la recherche pour toi. Sinon tu peux le faire toi même, comme nous avons montré sur la vidéo séquence 1sur cette page de mon site : http://petitesruches.fr/spip.php?article85
(il y a d'autres phénomènes, on pourra en reparler)
...
Dans le cas de ma ruche malade, il s'agissait d'une cassure de terrain (une faille géologique), et il a suffit de déplacer la ruche de 1 ou 2 mètres pour que le problème soit résolu. Sur cette faille, les arbres meurent aussi. Et les herbes sont beaucoup plus chétives, cela se voit à l'oeil nu.

Bonjour Locqueville,

effectivement sur une certaine surface, celle d´un petit terrain où je veux poser une ou deux ruches, et où je sais qu'il y a de l'eau en dessous, puisque nous avons un puits, je vais très souvent essayer de "sentir le terrain" je me place à différents endroits en fermant les yeux.

J'y reste sans bouger et je laisse se développer les sensations. Même pour mon organisme très pollué par l'esthétique et le cartésianisme, il y a des endroits où tout mon système s’apaise et d'autres où je me sens comme remplie d'inquiétude indéfinie.

Tout semble très ordonné, partie verger, tout bien aligné; côté potager... une belle surface, et deux autres parties tellement mélimélo qu'il me faudra plus de temps pour les définir. Eh bien, dans le verger j'ai l'impression que les alignements perturbent l'harmonie générale. Au fond, là où une haie de peupliers est entamée car les arbres y sont morts, la sensation est d'inquiétude, dans l'autre partie où les arbres sont forts et bien vivants la sensation est d'apaisement. Je ne suis pas du tout "ésotérique", mais je sens bien que nous donnons souvent trop d´importance à nos yeux et notre mental, et que le reste nous échappe. Maintenant pour placer mes ruches je me guiderai d'abord par mon ressenti... j'espère qu'il sera du goût de mes petites pensionnaires... sinon il faudra ressortir la "baguette magique" et procéder au déménagement.

Belle aventure que la vôtre !
Bonne journée à vous
Patricia

Avatar de l’utilisateur
LOCQUEVILLE
Anciens
Messages : 399
Localisation : yonne 89
Contact :

Re: Emplacement des ruches et géobiologie

Message#15 » jeu. févr. 22, 2018 4:05 pm

Bonjour Patricia,

Placer une ruche 'au ressenti' est effectivement une bonne solution. et lorsqu'on "vérifie" aux baguettes, on est souvent très agréablement surpris parce que l'emplacement est correct ;-) Preuve que nous avons encore du potentiel, même s'il est en sommeil...

Retourner vers « L'aménagement du rucher »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.