Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

essaims faibles

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 479
Localisation : Luxembourg

essaims faibles

Message#1 » dim. juin 11, 2017 1:52 pm

Hello,

J'ai 2 ruches faibles et une très faible.

Commençons par la très faible. Depuis la sortie de l'hiver l'essaim est sur 3 cadres dadant mais n'en n'occupe qu'une petite fraction. Il doit y avoir max 1000 abeilles et 2 ou 3 plaques de couvain comme la paume de la main. La ruche n'est pas bourdonneuse mais ne se développe pas. Malgré le faible nombre d'abeilles, jamais vu la reine. Que faire sachant que je n'ai pas de reine en plus ?

Une voirnot divisible sur 7 cadres. Se développe lentement. Dois-je tuer la reine pour espérer un remérage même si on est déjà mi-juin ?

Une ruchette dadant. Sur 3 cadres à la sortie de l'hiver et maintenant sur 6 cadres donc la totalité de la ruchette. Est-ce un développement qui peut être considéré comme satisfaisant ou la reine manque-t-elle de dynamisme ?

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 479
Localisation : Luxembourg

Re: essaims faibles

Message#2 » dim. juin 11, 2017 3:10 pm

ok, sachant qu'on est déjà presque mi-juin et qu'il faut presque 1 mois pour avoir une reine en ponte, dans ce type de manip est-il encore temps d'opérer ainsi cette année ?

Oliv
Anciens
Messages : 1093
Localisation : Toulouse (31), Puycelsi (81)

Re: essaims faibles

Message#3 » lun. juin 12, 2017 7:52 am

Si tu ne sais pas où est la reine, tu secoues tout le monde dans un toit de ruche, ce qui devrait être facile vu la faible population. Là tu devrais la voir sans difficulté pour lui faire subir le sort de Marie-Antoinette.

Je ne sais pas très bien jusqu'à quand il y a des mâles par chez toi, mais dans mon midi toulousain on peut sans problème remérer jusqu'au 15 juillet. Après c'est plus risqué.

Dans tous les cas il faudra nourrir au sirop.
Image

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 479
Localisation : Luxembourg

Re: essaims faibles

Message#4 » lun. juin 12, 2017 4:21 pm

Dans mon cas, après avoir fait passer la reine de vie à trépas, je dois encore attendre 1 semaine je dirais, pour qu'il n'y ait plus possibilité d'élevage royal, détruire les cellules royales et introduire un cadre de couvain avec œufs d'une bonne souche. L'opération est longue avant d'avoir une reine en ponte. En plus à Luxembourg, forcément, la saison est plus courte que dans le sud de la France :wink:
En tout cas pour le moment il y a encore des mâles !

ed.chimar
Anciens
Messages : 2008
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: essaims faibles

Message#5 » lun. juin 12, 2017 5:26 pm

luxbee a écrit :En tout cas pour le moment il y a encore des mâles !

Oui et pour 3 mois encore
Archimed

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 479
Localisation : Luxembourg

Re: essaims faibles

Message#6 » lun. juin 19, 2017 7:12 am

Hello,

Cagades et couillonnades. J'ai sorti les 3 cadres de ma ruche très faible, avec 3 ronds de couvain de la moitié de la paume de la main et peut-être 1000 abeilles en tout ? mis une grille à reine et sur cette GAR un morceau de ruchette de 15 cm de haut qui me sert à faire des coussins ou à y mettre le nourrisseur. J'ai secoué les 3 cadres dans ce réceptacle et enfumé. Les abeille ne sont pas du tout passées par la GAR pour aller dans le corps de la ruchette mais sont rapidement remontées sur les parois. Presque aucune abeille dans la ruchette. Normal vous me direz puisque le couvain était à l'extérieur :oops: . J'aurais du remettre les cadres dans la ruchette même si pas forcément super évident avec les abeilles dans ce morceau de corps avec la GAR en dessous. La prochaine fois je procéderais plus intelligemment. Secouage dans un carton avec remise des cadres dans la ruchette au fur et à mesure. Une fois toutes les abeilles dans le carton, mise en place de la GAR et d'un corps ou demi-corps pour faire entonnoir, et je verserai les abeilles sur ce dispositif. Je ne comprends toujours pas que je ne vois jamais la reine dans cette ruche avec si peu d'abeilles ?

Question : Est-il possible de mettre directement ces 3 cadres (dadant) dans une autre ruche en les aspergeant simplement par exemple au sirop de menthe ?

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10362
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: essaims faibles

Message#7 » lun. juin 19, 2017 3:49 pm

Je te le déconseille tant que tu n'auras pas attrapé la vieille reine. Imagine qu'elle réussisse à tuer celle de ton autre ruche.

Je sais bien que la croyance populaire dit que c'est toujours la plus jeune qui gagne mais qui en est sûr ?

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 479
Localisation : Luxembourg

Re: essaims faibles

Message#8 » mer. juin 21, 2017 3:26 pm

Hello,

J'ai fini par trouver la reine et la tuer et comme le forum est de nouveau sur les roues je pose cette question :

dois-je nourrir ce tout petit essaim qui maintenant va sans doute essayer de produire des cellules royales ? sachant que ça mielle il me semble puisque les ronces sont en fleurs, mais qu'il ne doit y avoir guère plus que 2 ou 300 abeilles dans la ruche ?

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10362
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: essaims faibles

Message#9 » mer. juin 21, 2017 5:53 pm

Même si ça mielle, je te conseille de nourrir, ça fera plus de main d'oeuvre pour le couvain et les reines.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 479
Localisation : Luxembourg

Re: essaims faibles

Message#10 » jeu. juin 22, 2017 3:12 pm

Hello,

J'ai mis un cadre de couvain d'une ruche forte aujourd'hui. J'ai hésité car sur 1 cadre il y avait de la ponte fraiche et du couvain operculé. Sur un autre du couvain de tout âge mais je n'étais pas sur de la présence d’œuf (la vieillitude et les gouttes de sueur sur les lunettes :( ) ou au moins de très jeunes larves. J'ai opté pour le cadre avec œufs même s'il était moins pourvu en couvain dans l'ensemble. J'ai nourri. On verra, mais la ruche est très faible et je me demande comment le faible nombre d'abeilles va s'occuper de cet apport important en couvain ?

Sur les ruches fortes les hausses se remplissent malgré la chaleur. La hausse en place est pleine à 90% et operculé à 20/30 %. Je pense donc en ajouter une de plus même si la fin de saison approche à grand pas !

Avatar de l’utilisateur
doryphore
Messages : 81
Localisation : nexon, haute vienne

Re: essaims faibles

Message#11 » jeu. juin 22, 2017 5:36 pm

Je crois que cela peut être une erreur de rajouter trop de couvain sur un nombre d'abeilles faible, ou alors du couvain fermé si on veut booster la ruche.
Et je crois que c'est une autre erreur de nourrir un élevage de reine ou alors avec du sirop de miel si disette, une fois la reine morte le nombre de larves à nourrir diminue très vite et les besoins aussi.
De plus beaucoup de grands éleveurs de reines disent que les reines issues d'élevage nourris au sirop de sucre sont de moins bonne qualité. Tu aurais pu leur ajouter un cadre de miel d'une autre ruche, voir un cadre de hausse au pire.
+ou- 15 ruches warre


Le questionnement de l' élève est plus important que la réponse du maître

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 479
Localisation : Luxembourg

Re: essaims faibles

Message#12 » jeu. juin 22, 2017 5:57 pm

Doryphore, ce que tu dis fait sens. Pour ce qui est de la quantité de couvain j'y ai bien sur pensé. Ce qui est de mon côté est la température actuelle élevée qui va dans le bon sens de ne pas refroidir le couvain. Mais bon ça se rafraichit déjà ce soir avec les orages attendus. Peut-être aussi qu'avec de la chance le couvain operculé va naître bientôt.
Dans tous les cas je tente quelque chose sur cette ruche qui de toute façon est condamnée à plus ou moins brève échéance, sans affaiblir significativement ma ruche donneuse de production.
Pour ce qui est de donner du miel, il y en avait il me semble un peu sur le cadre de couvain donné. Néanmoins c'est la première fois que j'entends que le nourrissement au sirop donnerait des reines de moins bonne qualité. En même temps, le nourrissement au sirop est un pis-aller dans tous les cas car les abeilles se nourrissent au miel. Pour moi c'est un peu comme le lait de vache aux bébés. On fait ça dans une optique de production et c'est sans doute un calcul à court et moyen terme !

Avatar de l’utilisateur
doryphore
Messages : 81
Localisation : nexon, haute vienne

Re: essaims faibles

Message#13 » jeu. juin 22, 2017 6:47 pm

luxbee a écrit :Néanmoins c'est la première fois que j'entends que le nourrissement au sirop donnerait des reines de moins bonne qualité. En même temps, le nourrissement au sirop est un pis-aller dans tous les cas car les abeilles se nourrissent au miel.

Frère Adam entre autre le dit dans son livre.

Sinon mon avis ne vaut pas grand chose, mais j'aurais tenté de déplacer cette ruche si elle est anormalement faible, d'après les anciens c'est parfois juste l'emplacement qui ne leur plaît pas.
+ou- 15 ruches warre


Le questionnement de l' élève est plus important que la réponse du maître

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 479
Localisation : Luxembourg

Re: essaims faibles

Message#14 » jeu. juin 22, 2017 8:46 pm

doryphore a écrit :Sinon mon avis vaut pas grand chose, mais j'aurais tenté de déplacer cette ruche si elle est anormalement faible, d'après les anciens c'est parfois juste l'emplacement qui ne leur plaît pas.

Mon avis ne vaut pas grand chose non plus mais je pense que c'est la reine qui était défaillante ! les dés sont jetés. Ce que je regrette dans cette affaire c'est que j'ai beaucoup trop trainé. Ça fait presque 2 mois que je constate la grande faiblesse de cette ruche. Maintenant, je ne parierais pas sur la réussite de l'entreprise mais on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise :D

julirosien
Anciens
Messages : 2236
Localisation : cévennes gardoises

Re: essaims faibles

Message#15 » jeu. juin 22, 2017 9:15 pm

Salut du Sud !
Je vais en faire hurler quelques-uns, mais je vais vous donner mon point de vue.
Vous pouvez le partager ou pas... chacun son truc !
J'ai trop vu des ruches qui traînent de saison en saison, sans jamais rien produire.
Je sais que pour certains, ce n'est pas le but premier... mais je n'aime pas voir mes abeilles souffrir.
Donc, pour indication, dans mon coin, la grande miellée c'est début mai-14 juillet.
Avant c'est hypothétique... après c'est trop sec jusqu'en septembre pour la callune.
Donc, une ruche qui n'a pas 6 cadres de couvain au 15 avril est considérée comme une non-valeur.
Donc, systématiquement, je supprime la reine (quand je n'en ai pas sous le coude...)
Cette année, j'ai par deux fois effectué l'opération.
Les deux ruches ont une hausse de miel sur le châtaignier.
Plus on attend, plus on perd son temps, et surtout celui des abeilles...
Tout le monde sait comment finissent les essaims faibles, un sur dix arrive à changer sa reine, les autres meurent en laissant une ruche avec dix cadres foutus rongés par la teigne...
Mais dans ce cas chacun fait... Vous connaissez la suite... :super
Daniel d'en bas

Retourner vers « Methodes de conduite »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.