Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Méthode pour débuter

Avatar de l’utilisateur
Ricorez
Messages : 320
Localisation : Sundgau, Haut Rhin (68) Alt:475m

Re: Méthode pour débuter

Message#16 » mer. déc. 17, 2014 10:14 pm

Merci à tous pour vos messages et points de vue... même si je n'y retrouve pas une réponse unanime...

Bon, la formation proposée près de chez moi c'est 10 samedis complets (1 sur deux). 40 heures de théorie et 40 heures de pratique..
Je ne prétends pas tout savoir, loin de là, mais ayant de l’intérêt pour le sujet depuis plusieurs années, lisant beaucoup, cherchant beaucoup d'info sur le net et estimant avoir de bonnes capacités autodidactes, j'ai du mal a concéder 10 samedis matins de théorie (là si je vous semble prétentieux n'hésitez pas à me le dire ! mais je crains bien que 40 heures soient utiles pour un novice absolu qui doit tout apprendre), il reste donc 40 heures de pratique dans lesquelles il y a toute la partie extraction du miel, et une journée de visite d'une miellerie.. et ceci dans le cadre d'une apiculture sur Dadant.
Je ne critique en aucun cas la qualité de cette formation, ni son contenu et encore moins ces intervenants mais le sacrifice des 10 samedis pour un jeune père de famille qui a un grand potager (et autres) pour participer a une formation dont la programmation ne me semble pas super adaptée.

- Je pense donc demander un apiculteur quasi voisin avec qui j'ai de bons contacts (échanges d'arboriculture, et d’élevage des poules) qui a des ruches (alsaciennes il me semble) de m'initier lors de ses interventions au rucher, au moins pour la sécurité et les observations, analyse de couvain, explications générales..etc...
- Faire une formation chez un api pro sur Warré type Gilles Denis
- Essayer de trouver un apiculteur sur ce forum qui a des Warré et se trouve pas trop loin de mon domicile et accepte (après lui avoir fait les yeux de bambi) de me guider un peu pour mes débuts...

Voila, c’était pour les infos... après si selon vous je fonce dans le mur prévenez moi !
C'est en se plantant qu'on devient cultivé...

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10715
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Méthode pour débuter

Message#17 » mer. déc. 17, 2014 11:05 pm

Bonsoir,

Ricorez a écrit :... et accepte (après lui avoir fais les yeux de bambi) de me guider un peu pour mes débuts...

Fais attention, les apiculteurs sont souvent de vieux ours mal léchés qui aiment bien la solitude alors un bambi, pour un ours, c'est juste bon à manger.

Ceci dit, tu as raison d'y mettre les formes, sans abuser, évidemment. De mon côté, quand quelqu'un me demande des conseils pratiques, j'y suis toujours favorable mais si je propose un créneau pour venir voir les abeilles et que la personne n'est pas disponible, je retente une nouvelle fois et après, si c'est encore un refus par manque de disponibilité, je laisse tomber. Pour moi, ça démontre un manque de motivation alors je n'insiste pas.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Maya
Messages : 495
Localisation : Landes (40)

Re: Méthode pour débuter

Message#18 » jeu. déc. 18, 2014 9:48 am

J'ai abordé l'apiculture par des lectures et une dizaine de séances au ""rucher école"" où je n'ai jamais touché à une abeille ni soulevé un cadre...

J'ai été initié lorsque je suis allé transvaser une colonie qui avait bâti dans des ruches sans cadres, entreposées chez un apiculteur qui m'en a fait cadeau.
Cela s'est fait avec mon conjoint qui n'avait jamais fait d'apiculture. Il fallait couper les gateaux de cire et les ficeler sur des cadres au format warré.
L'api nous a surveillé de loin mais n'est pas intervenu.

On a pris notre temps, une fois commencé il fallait terminer proprement et on a fini tard, mais tout s'est bien passé. Merci aux abeilles pour leur patience. Leurs descendantes sont toujours chez nous.

Bref, si quelqu'un te montre, c'est mieux, sans, c'est possible.

La seule question est: quelles sont tes capacités à t'investir et à apprendre ?

Tu as la réponse.
Démarrage 1 colonie depuis 2011. On va doucement, comme les voyages en 4L

ed.chimar
Anciens
Messages : 2090
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Méthode pour débuter

Message#19 » jeu. déc. 18, 2014 1:21 pm

Ricorez a écrit :j'ai du mal à concéder 10 samedis matins de théorie (là si je vous semble prétentieux n'hésitez pas à me le dire ! mais je crains bien que 40 heures soient utiles pour un novice absolu qui doit tout apprendre)

Parce que tu crois qu'il y a des novices absolus dans les cours de théorie ?
Ricorez a écrit :il reste donc 40 heures de pratique dans lesquelles il y a toute la partie extraction du miel, et une journée de visite d'une miellerie.. et ceci dans le cadre d'une apiculture sur Dadant.

La récolte du miel est à faire avec beaucoup de sérieux, si tu voyais comment certains "bouzillent" le travail des abeilles, tu comprendrais tout de suite l’intérêt du cours
Ricorez a écrit :Je ne critique en aucun cas la qualité de cette formation, ni son contenu et encore moins ces intervenants mais le sacrifice des 10 samedis pour un jeune père de famille qui a un grand potager (et autres) pour participer a une formation dont la programmation ne me semble pas super adaptée.

En général c'est après avoir suivi les cours qu'on sait si c'est bien ou pas. Pour le jardinage, il te reste tous les dimanches, tous les autres samedi et tous les soirs, à cette époque on est en heure d'été et il fait jour longtemps.
Ricorez a écrit :Je pense donc demander un apiculteur quasi voisin avec qui j'ai de bon contact
- Faire une formation chez un api pro sur Warré type Gilles Denis
- Essayer de trouver un apiculteur sur ce forum qui a des Warré et se trouve pas trop loin de mon domicile et accepte (après lui avoir fait les yeux de bambi) de me guider un peu pour mes débuts...

Et tu vas faire un planning pour pouvoir quand même semer tes carottes? Parce qu'a mon avis les apis ne donnent leurs temps que quand ils en ont et souvent pour toi ce sera "à la fumée des cierges"
Ricorez a écrit :... après si selon vous je fonce dans le mur prévenez moi !

Si t'as pas le temps pour les abeilles fais-le plus tard : tu joues avec la vie d'animaux.
Archimed

Avatar de l’utilisateur
joanmarius
Messages : 324
Localisation : Bouloc (31620)

Re: Méthode pour débuter

Message#20 » jeu. déc. 18, 2014 2:10 pm

Personnellement, j'ai beaucoup lu, et autant de livres tu lis, autant d'idées ou méthodes différentes tu as. Chaque auteur a ses affirmations et bien souvent en complète contradiction d'un auteur à l'autre. Mais malgré tout ça, ça fonctionne, ce qui tend à prouver que personne ne possède LA solution, qu'il n'y en a pas qu'une mais autant qu'il y à de ruchers dans leur région et même localité particuliere.
Je suis allé passer 2 jours avec Gilles Denis, ce qui permet de mettre en image et comprendre tout ce que tu peux lire dans son livre, même s'il est vrai que tu n'es que spectateur.
Au mois de Mars, je vais passer une semaine complète au rucher école du SAM à Toulouse et même si c'est en Dadant et que je vais construire des Warré, vu que mon expérience pour le moment c'est ZERO, je suis donc certain d'apprendre plein de choses utiles,
Ensuite avec les apis du forum qui sont pas loin de chez moi et que j'hésiterai pas à aller embêter :oops: , je devrais pouvoir m'en sortir.
Bref, je pense qu'il y a apprendre partout, dans les livres, les cours, les forums, partout ou quelqu'un s'occupe d'abeilles, et ce quelle que soit le type de ruches utilisées.
Pour se donner toutes les chances de réussir il faut savoir donner de son temps pas seulement après ou pendant, mais aussi avant.
If you find two beekeepers who agree on everything, that's just one beekeeper talking to a mirror" Wyatt A. Mangum "
Si vous voyez deux apiculteurs d'accord sur tout, c'est juste un apiculteur parlant a un miroir"

Avatar de l’utilisateur
Ricorez
Messages : 320
Localisation : Sundgau, Haut Rhin (68) Alt:475m

Re: Méthode pour débuter

Message#21 » jeu. déc. 18, 2014 4:01 pm

Archimed, sans vouloir te vexer, je crois que ton interprétation de mes écris et l'idée que tu te fais de ma personne sont fausses !.. et la manière dont tu exprimes ces interprétations limite radicales !
Si je pose toutes ces questions c'est bien que je me soucie de la méthode pour débuter en respectant au maximum les abeilles ! Je n'aurais aucun problème a suivre ce cursus avec les cours de théorie en semaine, le soir comme cela était prévu dans un autre asso qui a annulé ces formations pour 2015.. Alors pour ton info, je met beaucoup de temps a dispo des activités que je fait et ce avec le plus grand sérieux, et je ne m'engage pas si je ne peux assumer mes responsabilités si autre chose doit en subir les conséquences.. et ces traits de caractère font partie de ma personne (ça, j'en suis sur), donc je te remercie de ne pas mettre mon intégrité en cause sur quelques préjugés parce que NON, je ne suis pas un (Bîîîp - censuré honteusement par Michel qui pense qu'ici, on peut ne pas être d'accord et se le dire avec le sourire, sans la moindre hypocrisie, juste du respect) qui a décidé vite faite d'adopter quelques abeilles comme certains adopteraient un hamster et qui se crois plus intelligent que les autres !
¨Je ne suis tout simplement pas en mesure d’assumer 10 Samedi complets un weekend sur deux pour de raisons familiales et professionnelles... mais ça je suis pas censé le justifier !
Je suis très motivé et disposé à consacrer du temps, je ne remet personne en cause je cherche juste des solutions pour commencer enfin quelque chose que je souhaite faire depuis de nombreuses années.. mais ça je crois que la plupart des utilisateurs de ce forum l'ont bien compris.

Mathieu.
C'est en se plantant qu'on devient cultivé...

ed.chimar
Anciens
Messages : 2090
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Méthode pour débuter

Message#22 » jeu. déc. 18, 2014 5:45 pm

J'ai réagi en fonction de mes observations.Depuis plusieurs années je m'occupe des ruchers écoles de mon association, les cours sont dispensés par module de 6 cours de 4 heures chacun. Les cours de théorie du premier module sont depuis 3 ans obligatoires pour pouvoir accéder au module suivant (pratique 1ere année) et depuis que l'on fait comme ça la qualité des cours s'en est trouvée sensiblement améliorée : plus de questions sur de notions qui auraient dues être intégrées en module 1, question auxquelles on répond en perdant le temps des autres.
J'ai aussi remarqué que quand une personne nous dit "je ne sais pas si j'aurais le temps de tout faire" à coup sûr elle loupe sa formation parce-que dans les faits elle suit le cursus en dents de scie. A l'opposé de ces personnes il y en a qui font beaucoup de kilomètres , qui sont là à l'heure et ne loupent aucun cours, leurs résultats s'en ressentent. Préparer des cours de rucher école est un travail important, la formation suit l’évolution des colonies et malgré cela les animateurs doivent sans cesse composer avec les différents cas que les colonies leurs soumettent. Ce qui fait qu'un cours avec un sujet prévu se trouve souvent enrichis d'autres interventions utiles à la sauvegarde de la ruche.
Sans en avoir fait des statistiques, on se rends compte que ceux qui veulent aller trop vite (les abeilles avant la connaissance des gestes et de la vie de l'abeille) perdent plus de colonies que les autres, C'est quand même dommage pour les abeilles. C'est pour ça que j'ai dit : si t'as pas le temps pour démarrer comme il le faudrait, diffère, un jour t'auras le temps.
Archimed

Avatar de l’utilisateur
Ricorez
Messages : 320
Localisation : Sundgau, Haut Rhin (68) Alt:475m

Re: Méthode pour débuter

Message#23 » jeu. déc. 18, 2014 6:00 pm

Je comprend bien ton résonnement et je fais confiance a ton expérience... mais s'il te plait essaie de ne pas me juger trop vite.

Je suis vraiment motivé (et depuis bien longtemps), j'ai du temps à y consacrer (Beaucoup de flexibilité professionnelle), et je suis plutôt du genre très sérieux, en particulier quand il s'agit d'animaux ou de plantes... je suis juste pas dispo tous les Samedi et je ne souhaite pas renoncer à l'apiculture pour autant !
Et que ce soit clair je ne critique en rien la formule des cours proposée.. c'est juste que je ne peux pas y participer.
C'est en se plantant qu'on devient cultivé...

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1251
Localisation : 976 Mayotte

Re: Méthode pour débuter

Message#24 » jeu. déc. 18, 2014 6:04 pm

Il y en a d'autres comme toi....et les gens en face ne sont pas tous très flexibles et conciliants.

Edit: si devais raconter l'accueil face à mes contraintes...
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

lierre
Anciens
Messages : 758
Localisation : 10

Re: Méthode pour débuter

Message#25 » jeu. déc. 18, 2014 8:43 pm

Salut,
Je comprend ed chimar, mais ça depend de chacun.
J'ai appris seul avec des bouquins et des questions bien posés. Je fais comme cela pour beaucoup de chose, cela ne veut pas dire qu'on ne maîtrise pas la théorie mais quand on est curieux et passionné ça passe.
Je n'avais pas non plus le temps de faire des km pour suivre des cours et laisser égoïstement femme et enfant et autres chantiers de rénovation.... Remettre au lendemain, c'est souvent ne jamais rien faire. Je l'ai fait et je ne le regrette pas, j'ai sans doute des lacunes mais qu'est ce que ça peut faire ? Mes colonies mortes ? Oui, C'est la vie, les spécialistes donnent une espérance de vie moyenne de trois ans par colonies, je reste dans la bonne norme.
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

Avatar de l’utilisateur
panpone
Messages : 2079
Localisation : Lanester 56

Re: Méthode pour débuter

Message#26 » jeu. déc. 18, 2014 11:02 pm

bonjour

comme beaucoup de gens te l'on dit, ce qui compte, c'est la connaissance des abeilles, et il n'y a que la pratique pour ça. Ça ne veux pas dire qu'il faut absolument s’inscrire à un cours. Si tu as un apiculteur près de chez toi, dadant ou autre peut importe, propose lui de lui donner un coup de main, de l'assister, de lui filer (mettre des fils) quelques cadres, etc...au moins tu auras de temps en temps le nez pas loin d'une ruche, tu apprendras à distinguer une cellule de couvain fermée d'une cellule de miel operculée, etc...
Ça a été ma démarche quand je me suis installé en Bretagne et que je suis revenu de chez Gilles Denis avec mes 2 essaims sous le bras.
Après quelques refus polis, Un apiculteur du voisinage en dadant a accepté mon aide, bien modeste au début. Je l'ai vu ouvrir les ruches, les manipuler à tour de bras.
Je l'accompagnais lorsqu'il allait récupérer des essaims dans les cheminées, et puis petit à petit, j'ai moi aussi ouvert les ruches, fait sa récolte miel, capturé mon 1er essaim tout seul. Il ne comprenait pas la warré, et n'arrêtais pas de m'exhorter à passer en dadant avec des cadres.
Maintenant, il en vends, bien qu'il les gère comme des mini-dadants...et la dernière de mes deux colonies initiales viens de mourir en fin d'été. Je l'avais depuis 2009 (enfin une descendante...) et pourtant, j'ai fais mon lot de co.... moi aussi !

@+
Jean-Paul


conseil au nouveaux arrivants : pensez à préciser votre localisation sur votre profil, au moins département et ville, plus si vous voulez, afin d'être visible sur la carte de localisation des apiculteurs warré
Merci

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 2765
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Méthode pour débuter

Message#27 » ven. déc. 19, 2014 8:05 am

Bonjour,
je n'ai qu'une petite année au service des abeilles mais je regrette pas de m'y être engagé avant de tout savoir.
J'ai certes fait des erreurs et j'en ferai d'autres mais si j'avais trop hésité, j'aurais infiniment moins appris.
Observer c'est bien mais être soi-même en responsabilité, pour peu bien sûr qu'on ait suffisamment d'égards pour les abeilles et conscience de ses lacunes, de mon point de vue c'est autre chose. Le poids des questions qu'on se pose n'est pas le même lorsqu'on se sait personnellement responsable de la vie ou de la mort d'une colonie.
Il faut potasser car l'affaire est passionnante mais quand même pas simple.
J'ai eu la chance d'être conseillé à distance par un api particulier compétent et bienveillant, qui m'a mis entre les mains trois essaims et trois bouquins, dans l'ordre : Heinrich Storch, Gatineau, Gagnon.
Si c'était à refaire, je referais à un détail près : j'inverserais l'ordre de mes deux premières lectures...
Peut-on apprendre vraiment à nager à plat ventre sur une chaise ?
Modifié en dernier par jln le ven. déc. 19, 2014 12:50 pm, modifié 1 fois.

ed.chimar
Anciens
Messages : 2090
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Méthode pour débuter

Message#28 » ven. déc. 19, 2014 8:51 am

jln a écrit :J'ai eu la chance d'être conseillé à distance par un api particulier compétent et bienveillant,

J'en revient au rucher école, où la aussi les api sont compétents et bienveillants. Dans le module de 2eme année, on apprend toute une série de manipulations de base (division, merérage,renforcement,récolte etc;) mais le but premier est d'enseigner la manière d'enfumer. Ça peut paraitre peu, mais c'est fondamental. Dans les livres c'est souvent marqué enfumer modérément ou abondamment suivant ce qu'on veut faire. Pour le deuxième cas , on y arrive toujours, le "modérément" est beaucoup plus difficile à comprendre et quand il est bien ressenti, toutes les manœuvre qui suivent se font sans difficulté.
Je connais de "vieux "api qui ne savent pas enfumer, qui se font allumer régulièrement alors qu'avec un peu de doigté ça se passerait mieux....on leur a mal montré et il disent qu'il "faut savoir supporter la douleur pour cueillir la douceur"
Archimed

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 2765
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Méthode pour débuter

Message#29 » ven. déc. 19, 2014 12:53 pm

Je n'ai pas précisé mais il m'a montré comment enfumer. Ce n'est pas évident, c'est vrai et c'est important.

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1251
Localisation : 976 Mayotte

Re: Méthode pour débuter

Message#30 » ven. déc. 19, 2014 3:42 pm

Réponse que j'ai faite à une Rucher école. J'en avais assez de leur manque d'écoute face à mes contraintes et au coté rigide et peu "cordiales" des relations épistolaires. Je m'inscris pas à la Préparation Militaire, et encore, eux j'ai donné et connu, ils peuvent être plus intelligents quand ils veulent....

".......................,

Il semble qu'il y ait d'immenses difficultés à se faire comprendre ou à être écouté (lu) et entendu (compris).

Il y a moins d'un an en début 2014 je sollicitais une inscription en retard pour votre session 2014 parce que je savais qu'à la rentrée 2015 je ne serais plus là sur Montpellier mais à Mayotte où l'Apiculture est quasi inexistante pour ne pas dire prédatrice comme à l'époque ou le miel se récoltait en tuant la colonie. Je n'ai pas été accepté pour 2014 malgré la faveur que je demandais de suivre une formation inscris en retard certe mais avec de bonnes raisons pour demander une dérogation ou ne serait-ce qu'à être entendu.

En conséquence, j'ai repostulé pour cette année et vous invoquez des problèmes de comptabilité pour ne pas accepter un mandat de la poste et on m'impose arbitrairement un paiement par chèque UNIQUEMENT pour être accepté tout en me sous entendant que mes 50 euros (plus frais d'envois) déjà envoyés sont perdus corps et biens . Est-ce à dire qu'une personne qui n'aurait pas de chéquier ou qui voudrait vous payer en espèces et par Mandat Poste ou Western Union serait inapte à l'Apiculture ?

J'étais prêt à payer directement les 250 euros par un quelconque de vos moyens en janvier prochain tout en sachant que je n'allais pas bénéficier de la fin de la formation puisque je repartais à Mayotte (8000 km) en Août avant la fin de cette formation mais il me semble que, rigides, vous faites bien peu cas des situations particulières et des problèmes qui vous sont présentés ou ne cherchez même pas en connaître la teneur.

Si mon inscription n'est pas acceptée par Mandat et que vous refusez mes 200 euros restants et bien tant pis, je continuerais à pratiquer seul en autodidacte par des lectures et sur des ruches qui semblent avoir un peu moins de piquant que ce type de rapports qui me semblent dépassés et de plus me font perdre mon temps comme le votre.

Veuillez accepter ......., l'expression de mes sentiments les plus sincères"
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Retourner vers « Methodes de conduite »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.