Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Conduite de la Warré, et si on récapitulait ?

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11822
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Message#46 » ven. juin 06, 2008 11:25 am

Agrandissement

Bonjour,

Grâce à vos éclaircissements, il apparaît que seule une ruche dynamique en pleine miellée accepte de bâtir dans un élément posé par le haut si celui-ci est simplement garni de barrettes. Dans les autres cas, si on veut récolter du miel, il faut ajouter les éléments à barrettes par le bas ou bien mettre des éléments à cadres par le haut (ou le bas, évidemment).

Pour l'instant,en ce qui me concerne, j'ai fait le choix de m'équiper exclusivement de barrettes et je n'ai encore jamais traité mes essaims dans mes ruches donc j'ai encore toute liberté de choisir d'ajouter par le haut ou par le bas.

Concrètement, quelle est la différence de qualité du miel. La présence de restes de couvain est-elle vraiment un problème ou non ?
Merci d'avance pour vos témoignages,
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

guillaume31
Messages : 769
Localisation : haute garonne

Message#47 » ven. juin 06, 2008 12:23 pm

Récolte

Bonjour, la première grosse différence est la résistance de la cire. En effet une cire neuve est très friable et se prête très bien à une récolte en cassant les gateaux de cires alors qu'une cire ayant reçu du couvain est plus robuste et s'émiette plus difficilement et se prête d'avantage à une récolte par centrifugation.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11822
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Message#48 » ven. juin 06, 2008 1:05 pm

Agrandissement

Merci guillaume,

guillaume31 a écrit :Bonjour, la première grosse différence est la résistance de la cire, en effet une cire neuve est très friable et se prete très bien à une récolte en cassant les gateaux de cires, alors qu'une cire ayant reçu du couvain est plus robuste et s'émiette plus difficilement et se prete d'avantage à une récolte par centrifugation.


Il semble donc que le choix des cadres s'impose si on veut ajouter par le haut. Mais alors, le format réduit de la Warré fait que la perte d'espace dûe au bois des cadres devient si importante qu'il vaut mieux adopter une ruche plus spacieuse telle que la Dadant.

As-tu déjà récolté dans des éléments à barrettes placés par le haut ? Quelle est la proportion de réussite sur une ruche dynamique à 2 éléments en début de miellée ?

Merci d'avance,
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

François
Messages : 837
Localisation : Département de la Manche - France

Message#49 » ven. juin 06, 2008 3:22 pm

Agrandissement

La montée en hausse a toujours été un problème mais la descente dans le casier situé en dessous est tout aussi aléatoire.
Je crois qu'ils faut avant tout une ruche trés forte. Un essaim faible ne montera pas et ne descendra pas, il se contentera du casier où se trouve le couvain.
La grille à reine est également négative les abeilles ont tendance à s'arrêter à ce niveau.
Que faire alors ? Je n'ai pas d'idée, les professionnels pourraient peut être nous aider; Ils ne sont pas très bavards.
Peut être enfin nous pourrions essayer dans un premier temps une demi-hausse (10,5Cms) avec barrettes et lorsque les constructions ont commencé remettre les barrettes dans un élément normal. :roll:
Ou bien alors faire une seconde demi hausse que l'on placera sous la première dès que la construction aura commencé; Un systeme de solidarisation des deux 1/2 hausses paraît indispensable. (2 demi-hausses = une hausse WARRE)
à +
Si tu te trompes l'abeille te le fera savoir.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11822
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Message#50 » ven. juin 06, 2008 10:03 pm

Agrandissement

Bonsoir,

Je crois avoir compris que, par nature, les abeilles, quand elles investissent une ruche, vont d'abord occuper le haut puis descendent. Si on leur met une hausse (un élément en Warré), elles monteront beaucoup plus facilement si l'espace entre le haut de l'élément bâti et le bas du support à occuper est réduit. Si on met des cadres, la distance entre le haut de l'élément bâti et le bas du cadre est courte et même un essaim normal peut se lancer et y mettre du miel. En revanche avec des barrettes, la distance est de près de 20 cm et elles risquent d'hésiter avant de monter.

A+.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

guillaume31
Messages : 769
Localisation : haute garonne

Message#51 » sam. juin 07, 2008 8:23 am

Agrandissement

Je ne sais pas ce que tu appelles un ruche dynamique mais si l'essaim n'est pas suffisement développé, que tu mettes l'élément par le haut ou le bas, ça ne change rien, les abeilles n'iront pas dedans.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11822
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Message#52 » sam. juin 07, 2008 10:22 am

Essaim

Bonjour,


François a écrit :Un essaim faible ne montera pas et ne descendra pas, il se contentera du casier où se trouve le couvain.


Que faire face à un essaim artificiel qui a du mal à démarrer ? Le nourrir à outrance ? J'en ai un, issu d'une bonne reine qui stagne à quatre barrettes depuis plus d'un mois.

guillaume31 a écrit :Je ne sais pas ce que tu appelles un ruche dynamique, ...


Disons qu'un essaim qui bâtit un élément en quinze jours en mai et devant lequel le trafic est permanent et dense mérite, pour moi, ce qualificatif. A côté de ça, j'ai deux trois essaims qui ne décollent pas au point que j'envisage de les adjoindre à d'autres ruches, histoire de faire de la place aux essaims motivés, s'il en venait encore. Quelqu'un pourrait-il nous indiquer sa méthode pour rassembler deux essaims quand l'un est ce que les apiculteurs de ma région appellent une non-valeur ?

Merci pour ces échanges intéressants.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

François
Messages : 837
Localisation : Département de la Manche - France

Message#53 » sam. juin 07, 2008 6:01 pm

Essaim

Bonsoir Michel et à tous,

Essaim artificiel qui végète: depuis combien de temps a t-il été fait ?

Si plus d'un mois, voir s'il y a de la ponte sinon il est probable qu'il n'y a pas de reine ou qu'elle n'a pas été fécondée. Dans ce cas je regroupe avec une bonne ruche à l'aide d'un papier de journal perçé de quelques petits trous.

S'il y a ponte attendre encore un peu les apports de nectar - les abeilles végètent également en cas de mauvais temps car elles ne sortent pas ou peu le plus important étant de rechauffer la grappe et le couvain.

Concernant "ruser" avec une hausse sans grille à reine si l'essaim est faible il ne montera pas pour les mêmes raisons que ci dessus - l'espace est trop important entre les cadres bâtis et les barrettes amorçées. c'est pourquoi la demi hausse me paraît être une piste à exploîter ; Je crois que l'abbé ou Marc Gatineau (Je ne sais plus) parlent de demi-hausses sans explications.

A Guillaume 31 : Mettre l'essaim le plus faible le soir sur une ruche forte avec un papier de journal. Tout devrait bien se passer.
Si tu te trompes l'abeille te le fera savoir.

Avatar de l’utilisateur
rapiculteur
Anciens
Messages : 1304
Localisation : Yzeure

Message#54 » sam. juin 07, 2008 6:02 pm

Réunion de colonies

Michel a écrit :Quelqu'un pourrait-il nous indiquer sa méthode pour rassembler deux essaims quand l'un est ce que les apiculteurs de ma région appellent une non-valeur ?


L'an passé, j'assemblais les faibles par paire, ce qui m'a conduit à l'échec.

Cette année, j'ai suivi l'avis de François (lu sur un autre sujet) : réunir une faible (ou orpheline) avec une forte. Ceci a été pratiqué sur ruchette Dadant en début de semaine après plusieurs échec d'élevages royaux naturels.
Une feuille de journal sur la ruchette forte et l'autre par dessus (miel griffé en haut pour occuper tout ce petit monde)
Avec le temps qu'il fait depuis, elles ont bien dû faire connaissance et casser une petite croûte ensemble. J'espère.

a+

François
Messages : 837
Localisation : Département de la Manche - France

Message#55 » sam. juin 07, 2008 7:38 pm

Réunion de colonies

A Rapiculteur et tous,

Je pense que depuis une semaine, les deux colonies sont réunies - du papier de journal doit ressortir de la ruche (souvent réduit en poudre blanche) mais aussi des plus gros morceaux.
S'il n'y a pas eu bagarre c'est une réussite.

Un petit bémol toutefois, vérifier à l'avenir que la ruche faible n'est pas malade avant d'effectuer la réunion.

Si l'élevage royal n'avait pas réussi, il y avait peut-être une reine non fécondée.

Tiens-nous au courant. (Notamment s'il y a de la ponte depuis la réunion )
L'activité de la ruche réunie est-elle normale ?
à +
Si tu te trompes l'abeille te le fera savoir.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11822
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Message#56 » sam. juin 07, 2008 8:42 pm

Réunion de colonies

Bonsoir,

Un apiculteur des environs m'a conseilllé de vaporiser de l'eau fortement aditionnée de sucre (sirop léger) sur l'essaim à faire admettre par la ruche d'accueil et à le déposer devant ladite ruche. Les abeilles "intruses", enduites de sucre sont léchées par leurs hôtesses et adoptées du même coup. L'idéal étant d'enlever la reine si on arrive à l'attrapper.

Je vais peut-être faire un "mix" des deux méthodes, histoire de doubler mes chances.

A bientôt,
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

dandane
Messages : 46
Localisation : khouribga-maroc

Message#57 » sam. juin 07, 2008 9:12 pm

Réunion de colonies

Bonjour à tous
La méthode de regroupement ou de réunir une colonie faible avec une autre colonie forte à l'aide du papier journal que l'on perce avec un fil de 2 mm.est trés bonne,mais il y a d'autres méthodes :
-jeter de la farine fine sur les abeilles.
-Enfumer trés fortement sur les deux colonies et intercaler cadre par cadre.Mais il y a une autre méthode qui est trés bonne et rapide: c'est la méthode d'odeur. Y a-t-il quelqu'un qui l'utilise?

Merci bien

Dandane

François
Messages : 837
Localisation : Département de la Manche - France

Message#58 » sam. juin 07, 2008 9:27 pm

Réunion de colonies

Oui, il y l'anis, breuvage bien connu. Le cidre déjà évoqué dans ce forum etc...
Mais ces méthodes de parfum obligent à un transvasement de cadres - Ce n'est pas la facilité.

Bonsoir,
Si tu te trompes l'abeille te le fera savoir.

dandane
Messages : 46
Localisation : khouribga-maroc

Sujet du message: Sujet du message

Message#59 » dim. juin 08, 2008 12:54 pm

Réunion de colonies

Salut,

On met de l'eau dans un pulvérisateur et on ajoute une quantité d'huile parfumée très forte (huile de lavande par exemple). On pulvérise les deux ruches que l'on compte réunir en se débarassant de la reine faible. Ce liquide parfumé calme bien les abeilles qui seront occupées pour débarasser leur corps de cette humidité et de l'odeur dudit parfum qui empêche les abeilles d'une ruche de reconnaître les abeilles de l'autre.

Dandane

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11822
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Message#60 » mer. juil. 02, 2008 8:17 am

Agrandissement

Bonjour à tous,

Je reprends le cours de nos discussions au sujet de l'ajout du troisième élément par le haut ou par le bas, de l'emploi de cadres ou de barrettes, etc.

Cela fait presque un mois que j'ai mis un troisième élément sur quelques ruches dynamiques. Je l'ai placé en haut avec grille à reine et cela n'a rien donné. Les abeilles ont même commencé à propoliser ma grille. Je l'ai donc enlevée et elles commencent à peine à monter et bâtir mais j’ai bien perdu vingt jours de récolte. Tant pis.

Du coup, pour les essaims suivants, j'ai opté pour une mise en place par le bas mais là, j'aimerais avoir votre avis. Soulever deux éléments bien pleins de miel et d'abeilles avec toit et couvre-cadres, ce n'est pas une mince affaire. Est-ce que vous démontez la ruche, élément par élément ? Si tel est le cas, vous perdez les avantages de la mise en place par le bas qui est censée préserver l'ambiance confinée, humide et chaude de la ruche. Si vous ne le faites pas, c'est que vous êtes jeunes et vigoureux ou à plusieurs, voire équipés de moyens de levage adaptés.

Quelqu'un a une expérience à faire partager ?

Merci d'avance,
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Retourner vers « Methodes de conduite »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.