Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

batisse chaude ou froide

guillaume31
Messages : 769
Localisation : haute garonne

batisse chaude ou froide

Message#1 » jeu. mai 22, 2008 7:32 pm

Bonjour, la ruche warré peu s'utiliser e batisse chaude (cadre paralelle à la face de sortie) ou froide (cadre perpendiculaire à la face de sortie).

Certain d'entre vous utilise t il ces deux possibilité et si oui dans quel cas ?

J'ai l'impression que la coutume est d'utiliser les ruches en batisse froide, quel peut être l'interet de la batisse chaude.

Merci et bonne soirée

nialac
Messages : 349
Localisation : Ardenne (Belgique)

Message#2 » jeu. mai 22, 2008 7:39 pm

Bonsoir Guillaume,
en effet, il est possible de placer cette ruche en bâtisse chaude ou froide: je compte utiliser la bâtisse froide en été, qui permet une bonne ventilation des gâteaux, et chaude en hiver, le positionnement empêche les courants d'air de monter trop facilement entre les gâteaux. Il ne fait pas très chaud par chez moi en cette saison-là, et comme mes ruches sont battues par les vents...
Celui qui n'avance pas, recule...

Avatar de l’utilisateur
CyrC
Modérateur
Messages : 749
Localisation : Maine et Loire

Message#3 » jeu. mai 22, 2008 7:56 pm

J'ai lu sur internet que seul l'élément au dessus du plancher doit être en bâtisse chaude ou froide. Qu'en pensez-vous ?

Avatar de l’utilisateur
Marc-35
Messages : 84
Localisation : Saint-Thual 35190

Message#4 » lun. mai 26, 2008 5:47 pm

Bonsoir Guillaume 31 et à tous,

Voici un extrait du livre d'Alin CAILLAS ( 12ème édition )
LE RUCHER DE RAPPORT Les Produits de la Ruche

" Livrées à elles mêmes, les abeilles orientent en général leurs rayons de l'est à l'ouest. Il en est ainsi dans les paniers par exemple.
Dans une ruche à cadre, on peut envisager des constructions dont le plan est parallèle à celui du trou de vol, ou au contraire perpendiculaire.
Dans le premier cas, on dit , d'ailleurs assez improprement, qu'il sagit d'un ruche à bâtisses chaudes. Cette conception est pleine d'inconvénients, car la circulation de l'air se fait mal, la ventilation est à peu près impossible, et le couvain, placé dans des conditions hygiéniques défavorables, se développe mal. Cette disposition favorise les maladies. Aussi, dans la pratique, on ne rencontre plus de ruches à bâtisses chaudes.
Au contraire lorsque les rayons sont orientés perpendiculairement au plan du trou de vol, la ruche est dite à bâtisses froides.
Sauf dans l'Est, ces termes sont à peu près tombés en désuétude, et je le signale seulement à titre documentaire."

Ces écris concernent la ruche dadant, peut-on avoir la même réflexion avec la ruche warré ?

La parole aux apiculteurs expérimentés.
Il faut adapter la cage à l'oiseau. (Vauban )

noir

Message#5 » dim. janv. 04, 2009 8:10 pm

Je viens de finir la construction de mon premier élément, suite à une erreur d inattention, j ai placé les poignées sur les "mauvaises faces".

est-il intéressant de construire un ou deux éléments en "batisse chaude?"

ou plus concrètement dois-je corriger cette erreur?

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 4012
Localisation : région Nord/Pas de calais

Message#6 » dim. janv. 04, 2009 8:38 pm

Bonsoir Noir,
En ce qui concerne la position des poignées peut importe du moment que tous les éléments ont leurs poignées dans le même sens.
Pour moi les poignées sont placées sur les faces latérales pour batisses chaudes.
Lorsqu'elles sont d'avant en arrière elles sont en batisses froides.
Tout comme toi dû à une faute d'inattention lors de la construction. Alors je les ai toutes construites de cette façon. comme çà pas d'erreur possible.
Je les passe systématiquement en batisses chaudes pour l'hiver, et en batisses froides aprés le transvasement de Mai.

A +
Jordan

Manulab
Modérateur
Messages : 1721
Localisation : Orne - France

Message#7 » lun. janv. 05, 2009 7:11 pm

Bonjour
On ne "construit" pas en bâtisse chaude ou froide, c'est la façon dont on dispose les rayons (donc les éléments) par rapport à l'entrée, qui définit la disposition "en bâtisse chaude" ou "en bâtisse froide".
Et il n'y a pas de "bon" ou de "mauvais " côté pour les poignées, certains les préfèrent parallèles aux rayons, d'autres les veulent perpendiculaires, ce qui fait qu'en disposition à bâtisse froide, dans le premier cas elles sont sur les cotés, dans le second elles sont devant et derrière. C'est sans doute la position qu'on veut adopter pour manoeuvrer les éléments de ruches en place, qui est déterminant.
Comme dit Daniel 59, l'important c'est de construire tous ses éléments de la même façon.
Noir, si ton montage est poignées devant - derrière et que tu souhaites les avoir sur les cotés d'une façon générale, il est encore temps de dévisser les premières pour les déplacer.

guillaume31
Messages : 769
Localisation : haute garonne

Message#8 » lun. janv. 05, 2009 8:27 pm

Mieux tu mets 4 poignées comme ça il y en a toujours au bon endroit

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 4012
Localisation : région Nord/Pas de calais

Message#9 » lun. janv. 05, 2009 10:11 pm

Bonsoir à tous,
J'ai du mal m'exprimer ou on ne parle pas le même langage. il est certain que l'on ne construit pas en batisses chaudes ou froides. Ce que je voulais dire c'est qu'au départ je souhaitais avoir les poignées disposées latéralement pour être en batisses froides.
Mais suite à une erreur j'ai fait le contraire alors je les ai construites toutes de la même façon!
Voilà voilà!...
Le seul pb est pour l'utilisation de mon brancard "élévateur", qui m'oblige à réorienter l'ensemble lorsque je ne suis pas dans le bon sens.
Pour les poignées sur chaque face?...C'est une façon de faire mais pour ceux qui sont dotés de vitres celà craint non?...
à+
Jordan

69tulipe

Message#10 » mar. janv. 06, 2009 10:09 am

bonjour . d'après gilles denis en france ce qui gêne les abeilles ce n'est pas le froid mais l'humidité. pour cela il faut une bonne aération a l'intérieur de la ruche et des ruches bien pleine de rayons. a+

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 4012
Localisation : région Nord/Pas de calais

Message#11 » mar. janv. 06, 2009 10:22 am

Bonjour à tous,
Effectivement c'est le Pb d'humidité qui est le + important mais avec un plancher grillagé assurant une certaine ventilation les filles maitrisent trés bien ce souci.
à+
Jordan

Labbey

Message#12 » mar. janv. 06, 2009 4:50 pm

Avoir les poignées devant et derrière n'est pas un problème.
Pour les visites, c'est même plus simple, car il suffit d'entrebâiller par l'avant ou l'arrière. L'avantage, c'est que tu ne secoues pas les cadres contrairement aux poignées sur le côté où là tu fais un ballant quand tu soulèves qu'un seul côté pour la visite.

69tulipe

Message#13 » mar. janv. 06, 2009 8:07 pm

bonjour . j'ai lu que les poignées doivent etre posées perpendiculaires aux barettes .la ruche warré n'ayant pas de cadre pour examiner les rayons on peut coucher la ruche sur le cote perpendiculaire aux rayons pour eviter qu'ils ne se couchent les uns sur les autres et ne ne cassent .a+++++++++++++++

steph
Messages : 37

Re: batisse chaude ou froide

Message#14 » dim. avr. 24, 2011 7:40 pm

J'ai rentré dernièrement un essaim et le copain qui me l'a filé avais placé l'élément en batisse chaude, je ne l'ai pas tourné (je sais pas pourquoi, par fainéantise peut être).
Les filles construisent très vite, deux fois plus vite que les autres ruches (en batisse froide).
Je me demande si la position (batisse chaude ou froide) à quelque chose à voir dans leur ardeur?
Des expériences dans le domaine?

Avatar de l’utilisateur
DocBB
Anciens
Messages : 1049
Localisation : Saint-Denis de La Réunion

Re:

Message#15 » lun. avr. 25, 2011 4:27 am

Marc-35 a écrit :Bonsoir Guillaume 31 et à tous,

Voici un extrait du livre d'Alin CAILLAS ( 12ème édition )
LE RUCHER DE RAPPORT Les Produits de la Ruche

" Livrées à elles mêmes, les abeilles orientent en général leurs rayons de l'est à l'ouest. Il en est ainsi dans les paniers par exemple.
Dans une ruche à cadre, on peut envisager des constructions dont le plan est parallèle à celui du trou de vol, ou au contraire perpendiculaire.
Dans le premier cas, on dit , d'ailleurs assez improprement, qu'il sagit d'un ruche à bâtisses chaudes. Cette conception est pleine d'inconvénients, car la circulation de l'air se fait mal, la ventilation est à peu près impossible, et le couvain, placé dans des conditions hygiéniques défavorables, se développe mal. Cette disposition favorise les maladies. Aussi, dans la pratique, on ne rencontre plus de ruches à bâtisses chaudes.
Au contraire lorsque les rayons sont orientés perpendiculairement au plan du trou de vol, la ruche est dite à bâtisses froides.
Sauf dans l'Est, ces termes sont à peu près tombés en désuétude, et je le signale seulement à titre documentaire."

Ces écris concernent la ruche dadant, peut-on avoir la même réflexion avec la ruche warré ?

La parole aux apiculteurs expérimentés.


ici à La Réunion, on a pas mal de vent, si on laisse faire les filles elles construisent en batisses chaudes si le trou de vol est face au vent dominant , c'est ce que je vois dans les pieges,
sinon la bâtisse froide est la règle

Retourner vers « Methodes de conduite »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.