Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

conduite en divisible

tilolo
Messages : 131

conduite en divisible

Message#1 » jeu. mars 31, 2011 1:51 pm

bonjour à tous

Question a Daniel, peut tu nous expliquer la raison pour la quelle les abeilles changerai de reine par supercedure ,
en pratiquant la rotation des hausses inferieures au printemps; est ce systhématique.
( méthode guy charlier si j'ai bien compris).

Apicolement TILOLO.

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3703
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: conduite en divisible

Message#2 » jeu. mars 31, 2011 8:00 pm

Bonsoir Tilolo,

Le mieux et de te rendre sur le site d'Alain Charlier (Apidoc) "Les cles de mon rucher"

la méthode qu'il utilise y est decrite fort adroitement ...Mieux que je ne pourrais le faire.

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

Avatar de l’utilisateur
Chris_api
Messages : 254
Localisation : Chartreuse (38)

Re: conduite en divisible

Message#3 » jeu. mars 31, 2011 9:14 pm

Salut.

Après avoir lu le site "les clés de mon rucher", la phrase clé semble être:
"La permutation des éléments de corps est l'une des clés de la réussite. Elle a pour effet de limiter l'essaimage naturel incontrôlé, de favoriser le renouvellement automatique des reines (la supersédure), d'entretenir la mobilité des éléments en rompant les ponts de cire, de faire descendre le nid à couvain, évitant ainsi la montée de la reine dans la hausse."
Mais je ne comprends pas tout:
_Entretenir la mobilité des éléments en rompant les ponts de cire - OK
_De faire descendre le nid à couvain - OK, au début du printemps le couvain est dans l'élément du haut, donc il passe en bas lors de la permutation.
_Evitant ainsi la montée de la reine dans la hausse - moyennement OK, si il y a de la place pour pondre dans la hausse supérieur la reine va surement y remonter, non ?
_Favoriser le renouvellement automatique des reines - je ne comprends pas comment ni pourquoi :?:
_Elle a pour effet de limiter l'essaimage naturel incontrôlé - pareil :?: ça manque d'explications.

Daniel, peux tu nous éclairer :idea: un peu plus ?

Cordialement,
Christophe.
Christophe, débutant depuis Avril 2011

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3703
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: conduite en divisible

Message#4 » ven. avr. 01, 2011 2:26 pm

Bonjour à tous,

@ Tilolo et Christophe.

Attention ici nous sommes en conduite Voirnot, conduite qui peut être appliquée à toutes les divisibles bien que pour certaines les éléments de corps sont plus nombreux.

je ne conduis pas de la même façon que notre ami Apidoc, qui lui ne renouvelle pas les cires,
mais tout comme lui je pratique l'inversion des éléments de corps.
En sortie d'hivernage la ruche est généralement sur 2 éléments, la colonie se trouve dans l'élément supérieur.

1 er cas:
- A la floraison de l'aubépine on rajoute un élément par le haut.
- Si on laisse la colonie dans cette position, elle va préparer l'essaimage bien souvent par manque de place les filles n'aiment pas descendre dans les grandes caisses.
- l'essaimage effectué, la colonie restante est sans mère.
- Les filles vont élever une nouvelle reine.

2ème cas
- A la floraison de l'aubépine on inverse les éléments de corps, en prélevant celui du dessous qui est vide mais bati pour venir le placer au dessus.
- Le couvain est donc en bas avec un élément vide mais bati au dessus de lui.
- On rajoute un élément vide toujours par dessus.
La mère se trouve donc tout à fait à l'aise pour pondre dans l'élément bati avec un élément au dessus du couvain qui se remplit de miel.
le laps de temps accordé à la reine pour pondre en toute sérénité dans l'élément vide fait que la fièvre d'essaimage est quelque peu passée.

Le renouvellement de la reine s'effectue tout naturellement par les filles si la mère est agée ou si sa ponte est faible. (çà les fille savent faire toutes seules);

Sur une voirnot divisible il est rare de voir du couvain dans les hausses à miel.
J'ai utilisé un morceau de plexi placé au dessus du nid avec un passage de ( de 5 à 6 cm sur le pourtour pour le passage des abeilles mais j'ai vite abandonné les filles propolisent tout)
Pour la récolte c'est comme pour la Warré (pas d'extracteur);
Le renouvellement des cires se fait en remplaçant quelques cadres de corps régulièrement.
Pour la Warré c'est avec le transvasement.

En espérant avoir répondu à ton attente,

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

Avatar de l’utilisateur
Chris_api
Messages : 254
Localisation : Chartreuse (38)

Re: conduite en divisible

Message#5 » ven. avr. 01, 2011 2:39 pm

Merci, c'est plus clair. :super

Donc en warré, à la floraison de l'aubépine, on a de haut en bas:
_1 élément vide qui va être construit par les cirières pour être remplit de miel.
_1 élément avec rayons construits mais vides de miel et de couvain dans lequel la reine va pouvoir pondre.
_1 élément qui contient le couvain pondu jusqu'à lors.
_1 élément vide sanitaire.

Ainsi on freine l'essaimage sans détruire les cellules de reines comme certains le font, et donc les abeilles ont la possibilité de changer de mères sans essaimer: ce qu'on apelle la supersédure :bravo
Christophe, débutant depuis Avril 2011

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3703
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: conduite en divisible

Message#6 » ven. avr. 01, 2011 7:59 pm

non Christophe!

çà ne marche pas comme çà!

La méthode expliquée est valable pour la Voirnot! il est possible de l'appliquer à d'autre ruches mais en tenant compte du volume du corps.

En Warré c'est pratiquement 3 éléments.
Sortie de l'hivernage sur 2 éléments
1 de vide au tout début de la miellée qui sera trés vite colonisé selon la force de la colonie. Tu seras surement ammené à en mettre un 3eme..

Au moment de l'aubépine tu sera donc sur 2 éléments et surement le 3ème en cours et pas forcement avec un élément de vide. Il te faudra alors mettre un élément bati par le haut et un élément à batir au dessus!
Pas simple tout çà!...la tour est déjà à 5 éléments plus le vide sanitaire soit six éléments...

Mais c'est le prix pour limiter l'essaimage. ce qui ne veut pas dire qu'il n'y en aura pas si on relache l'attention à agrandir au bon moment. Et en Warré çà va vite.

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

Avatar de l’utilisateur
citronbleu
Messages : 316
Localisation : Trets

Re: conduite en divisible

Message#7 » ven. avr. 01, 2011 8:39 pm

bonsoir,
ben ça y est suis sur 6 éléments , vient de le mettre ce matin au dessus et ce soir j'ai vu qu'elles commençaient à l'investir de cire! cela commence à faire une belle tour! j'attends que le 5ème soit bien operculé pour l'enlever puis je pense diviser.
Jacques.

François
Messages : 811
Localisation : Département de la Manche - France

Re: conduite en divisible

Message#8 » sam. avr. 02, 2011 10:01 am

Bonjour à tous,

Ce courrier s'adresse principalement à Daniel 59.

Je ne comprends pas très bien , une fois tu parles de 2 puis de trois éléments et enfin de 5 voir 6 éléments.

J'aimerais une explication claire sur le processus à partir des deux éléments en sortie d'hivernage et en inversant ces deux éléments, après que fait-on?
Il s'agit bien entendu de warré.

Je ne comprends pas également comment se fait le renouvellement des cires.
Merci Daniel

François
Si tu te trompes l'abeille te le fera savoir.

Avatar de l’utilisateur
DocBB
Anciens
Messages : 1033
Localisation : Saint-Denis de La Réunion

Re: conduite en divisible

Message#9 » sam. avr. 02, 2011 1:36 pm

Tropicalités

que pensez vous d'e séparer le couvain par un corps interccallé comme le fait Tim Rowe sur ces "Rose Beehives"

les ruches "Rose" sont des "nationales anglaises (46X46X19) conduites en divisibles sur des éléments identiques : mais costauds !

Ici le powerpoint de la conduite
ici le site

pour ceux qui ne lisent pas l'anglais (c'est dans le sud de l'irlande)
il hiverne sur 2 corps, et quand ca commence à construire au printemps il élargit par le milieux et ensuite autant de fois que nécessaire jusqu'aux première semaines de juin en intercalant par le bas en laissant le dernier élément (en bas) en place (pour avoir une grosse colonie pour les mûres en juillet

par contre "tôt" dans l'année(il ne dit pas quand) il fait comme Daniel : inversion des 2 corps pour renouveler les cires ( et si je comprends bien il ne le fait pas chaque année) puis lance sa manière d'agrandir, ce qui fait que les "vieilles" cires ayant contenu le couvain se retrouvent en haut de la pile et pleines de miel, et récoltée en fin de saison

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3703
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: conduite en divisible

Message#10 » sam. avr. 02, 2011 4:40 pm

Bonjour François,

Je pensais avoir été clair!...
Bon je recommence:

On parle bien d'une conduite en divisible Warré.

La ruche à la sortie de l'hivernage est sur 2 éléments (fin février avec une colonie en Buckfast qui démarre assez tôt ) Ruche sur 2 éléments
En mars la colonie se met à rentrer les premiers pollens (saules marsault)
Fin mars avec les pruneliers qui fleurissent en abondance il est souvent nécessaire de mettre un 3ème élément. Ruche sur 3 éléments.
Au moment de la floraison de l'aubépine Avril le 3 ème élément est partiellement occupé!

On arrive en période où commencent les essaimages:

Comment veux-tu inverser des éléments qui ne sont pas vides? si ce n'est qu'en apportant un élément bati au dessus du 3ème qui continue à se remplir tranquillement de couvain!
Nous sommes bien à ce moment avec 3 éléments qui forment le corps avec un élément bati au dessus du couvain que la reine pourra investir tout à loisir.Ruche sur 4 éléments
On rajoute un élément à batir qui lui recevra le miel. Ruche sur 5 éléments
5 éléments plus le vide sanitaire on est alors sur 6 éléments!

A noter que la méthode décrite en premier lieu est destinée aux Voirnot, qui sont nettement plus grandes que la Warré.
On peut l'adapter à toutes les divisibles mais en respectant les volumes de corps,
Dadant = 2 éléments - Woirnot 160mm = 3 éléments - Voirnot 200mm = 2 éléments - Warré = 3 éléments.

Avec une Warré sur 2 élements en sortie d'hiver le problème reste de même.
En fin mars le 2ème élement commence à être investi et il ne sert à rien d'inverser des éléments pleins!
D'ou le rajout d'un élément bati au dessus du nid, en suivant bien sur la progression des constructions.
On aura alors le nid sur 3 éléments pour une colonie moyenne, le miel dans les suivants.
Il est impératif de ne pas récolter ces 3 premiers élements qui seront réservés pour les abeilles, au moment de la visite d'automne généralement un élément sur les trois est vide alors il peut être retiré et mis en réserve pour le printemps suivant. Hivernage sur 2 éléments.

Maintenant si en fin mars tu n'as qu'un élément de bati il est alors possible de passer le vide au dessus, mais çà n'arrêtera pas forcement l'essaimage, si pour une quelconque raison tu n'anticipes pas sur l'avancement des constructions.

En Warré le renouvellement des cires se fait de plusieurs façons.
- Lors de la récolte moment où les cires sont détruites pour récupérer le miel,
- Lors du transvasement pour ceux qui le pratiquent.

En espérant répondre à ton attente.
Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

François
Messages : 811
Localisation : Département de la Manche - France

Re: conduite en divisible

Message#11 » dim. avr. 03, 2011 6:57 am

Bonjour Daniel 59 et tous,

Merci de préciser à quel moment tu places l'élément vide sanitaire. S'agit-il d'un élément construit ou simplement avec amorces ?

Merci , je ne voudrais pas devenir emm.....t.

François.
Si tu te trompes l'abeille te le fera savoir.

Avatar de l’utilisateur
citronbleu
Messages : 316
Localisation : Trets

Re: conduite en divisible

Message#12 » dim. avr. 03, 2011 7:22 am

Bonjour François, je pense qu'il est présent en permanence, en tout cas c'est ce que je fais et il est avec barettes. Mais attendons la réponse de Daniel sur sa conduite.
Jacques.

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3703
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: conduite en divisible

Message#13 » dim. avr. 03, 2011 8:01 am

Bonjour à tous,

@ François,

Le vide sanitaire est présent en permanence, il est avec de simples barrettes non amorcées,
sur un plancher entièrement grillagé.

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

François
Messages : 811
Localisation : Département de la Manche - France

Re: conduite en divisible

Message#14 » dim. avr. 03, 2011 8:31 am

Bonjour à tous,

Avec tous les renseignements obtenus, notamment de Daniel 59 que je remercie vivement, voici une méthode relativement simple pour la conduite de la WARRE et qui me reconcilie avec cette ruche:

Voici ma méthode que je pense valable pour la ruche WARRE. Elle permet de différencier les ruches faibles et les ruches fortes – de prévoir les changements de reines – éviter l'essaimage (en partie) – renouveler automatiquement les cires et éviter le nourrissement( sauf cas désespérés de sauvetage d'une colonie)

Distinguer une ruche faible d'une ruche forte : Hivernage sur deux éléments

En fin d'Hiver début Mars ou floraison des prunelliers (pas des aubépines) vérifier s'il y a du couvain dans les deux éléments ou que ceux-ci sont bien occupés par les abeilles.
Si oui ruche évaluée comme forte.
Si non ruche faible.

Pour la ruche faible :

Inverser les deux éléments remplacer si besoin les gâteaux en mauvais état qui ne contiendront en principe ni miel ni couvain. Attendre la floraison des aubépines (2ème semaine d'avril pour placer un 3ème élément construit sur le dessus (s'il n'y a pas de couvain à la partie haute, prévoir regrouper la ruche avec une autre forte car il est inutile d'essayer de la prolonger à moins de pouvoir changer la reine mais à cette époque de l'année ça parait compromis)

Pour la ruche forte placer un élément construit sur le dessus.

Ensuite, à partir de la mi avril, placer la ou les hausses pour la récolte du miel.

Fin juillet, récolter cette ou ces hausses. Ensuite si besoin tuer les reines âgées de + de 2 Ans voire reines d'age inconnu.

Début d'hiver ou en février, retirer l'élément du dessous qui doit être vide de couvain et d'abeilles, les ruches se retrouvent au point de départ.

Tout ceci avec au dessous, un élément neutre avec barrettes non amorcées servant de vide sanitaire. Un demi élément ou un plateau grillagé avec tiroir au dessous espacé de 3 cms me parait suffisant. - J'utilise des cadres dans mes éléments.

Qu'en pensez -vous ?

François
Si tu te trompes l'abeille te le fera savoir.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9774
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: conduite en divisible

Message#15 » dim. avr. 03, 2011 9:38 am

Bonjour François,

J'en pense tellement de bien que je mets ce sujet en "post-it", c'est à dire en tête de chapitre afin que chacun puisse facilement le retrouver et le relire pour clarifier ses idées.

En effet, je trouve que tu as très bien synthétisé l'ensemble des échanges précédents.

Merci.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Retourner vers « Methodes de conduite »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.