Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Nourrissement après division et mauvais temps

Avatar de l’utilisateur
Ricorez
Messages : 310
Localisation : Sundgau, Haut Rhin (68) Alt:475m

Nourrissement après division et mauvais temps

Message#1 » sam. mai 02, 2015 8:56 pm

Bonjour,

Ici (Alsace) il fait franchement pas beau.... pluie, et re-pluie.
Très peu d’opportunités pour sortir des ruches.
J'ai divisé 3 colonies vendredi dernier. Les abeilles sortent dès que possible, belle pelotes de pollen qui rentrent.
J'ai nourri au sirop (Apiinvert) après division et vu le temps je suppose qu'il est conseillé de nourrir les ruches neuves qui n'ont aucune réserve.

Je serai en déplacement de lundi à vendredi et donc pas en mesure de compléter en sirop pendant ce temps.

Quelle quantité de sirop dois-je mettre par ruche afin de subvenir aux besoins des abeilles pour une semaine sans entrer en excès ?

Merci.
Mat du milieu à droite :wink:
C'est en se plantant qu'on devient cultivé...

Avatar de l’utilisateur
xebeche
Messages : 792
Localisation : morbihan

Re: Nourrissement après division et mauvais temps

Message#2 » sam. mai 02, 2015 9:28 pm

Depuis mercredi, j'ai enruché sous un temps absolument détestable. Je nourris dans des récipients qui font environ 25 cl. tous les jours.

Et tous les jours, la boite est à peu près vide.

Donc, en ce qui me concerne, pour un paquet d'abeilles (25 000 moins les pertes dues au transport), je dirais : 25 cl par jour, de sirop 50 /50

Et puis, s'il y en a un peu trop, est-ce que c'est vraiment grave ?
"la seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute"

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4294
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Nourrissement après division et mauvais temps

Message#3 » sam. mai 02, 2015 9:43 pm

Ricorez a écrit :Je serai en déplacement de lundi à vendredi et donc pas en mesure de compléter en sirop pendant ce temps.

Salut,

Dans ce cas il est préférable de ne pas nourrir plutôt que de donner une grosse quantité.
Dans tes jeunes colonies, il y a peu de couvain, essentiellement des œufs et bientôt quelques larves, et surtout des cirières et des butineuses - porteuses d'eau.
La pluie va cesser et baisser en intensité, elles trouveront sans aide. Leur besoin n'est pas le même qu'une colonie bien installée à cette époque.

@+ ;)

lierre
Anciens
Messages : 755
Localisation : 10

Re: Nourissement après division et mauvais temps

Message#4 » sam. mai 02, 2015 11:58 pm

Salut,
J'ai fait deux essaims artificiels voilà 10 jours, mise en cave 3 nuits, et je n'ai pas nourri et les essaims se portent bien.
C'est sur, ils se porteraient mieux s'il faisait beau et chaud, mais ça va venir.
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

julirosien
Anciens
Messages : 2340
Localisation : cévennes gardoises

Re: Nourissement après division et mauvais temps

Message#5 » dim. mai 03, 2015 12:18 am

Tant que les reines ne sont pas en ponte...rien ne presse.
Après, il faudra stimuler..
Cordialement
Daniel d'en bas.
Daniel d'en bas

Avatar de l’utilisateur
Ricorez
Messages : 310
Localisation : Sundgau, Haut Rhin (68) Alt:475m

Re: Nourissement après division et mauvais temps

Message#6 » dim. mai 03, 2015 9:58 am

julirosien a écrit :Tant que les reines ne sont pas en ponte...rien ne presse.
Après, il faudra stimuler..
Cordialement
Daniel d'en bas.


Je pensait qu'elle serait en ponte dès les constructions démarrées.
Il y a une demi-sphère sur peut être 5 barrettes, n'est ce pas suffisant pour que la ponte ait démarré ?

J'attend avec impatience le retour du beau temps... je trouve cette météo un peu délicate pour le démarrage d'un débutant ! :evil:
C'est en se plantant qu'on devient cultivé...

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4294
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Nourissement après division et mauvais temps

Message#7 » dim. mai 03, 2015 10:11 am

Salut,

tu as en fait 2 types d'essaim :
- celui réalisé par tapotement : pas besoin de nourrir, il s'est goinfré de miel au passage, il a 3 ou 4 jours de réserve. En principe il a le même dynamisme qu'un essaim "naturel".
- celui réalisé par balayage + recherche de reine. Celui-là il faut l'aider un petit peu au démarrage, le temps que les constructions débutent, ensuite la colonie s'organise.

Si tu nourris trop, la reine ne peut plus pondre faute de place, elle bloque sa ponte, et si la situation perdure, elle s'en va ou alors les filles finissent par la trouver peu performante puisqu'elle ne pond pas.

@+ ;)

Avatar de l’utilisateur
Ricorez
Messages : 310
Localisation : Sundgau, Haut Rhin (68) Alt:475m

Re: Nourissement après division et mauvais temps

Message#8 » dim. mai 03, 2015 11:03 am

Dernière question, après j’arrête.. :oops:

J'ai complété hier avec entre 250 et 350 ml de sirop par ruche (cause mauvais temps).

C'est trop à votre avis ?

Je peux en retirer avec une grosse seringue vite fait si jamais.

Merci.
C'est en se plantant qu'on devient cultivé...

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4294
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Nourissement après division et mauvais temps

Message#9 » dim. mai 03, 2015 11:07 am

Salut,

en principe, la bonne quantité c'est celle mise le soir à la tombée de la nuit et consommée au lever du jour.

@+ ;)

lierre
Anciens
Messages : 755
Localisation : 10

Re: Nourrissement après division et mauvais temps

Message#10 » dim. mai 03, 2015 11:17 am

Salut,
Oui barbichou, j'avais oublié de préciser, ce sont des essaimages artificiels par tapotement que je fais.
Pour info, je ne nourris plus depuis quelques années les essaims artificiels faits avant juin (j'en fais plus après) ainsi que tous les essaims naturels.
Je pars du principe qu'ils arrivent mieux à se régler aux cycle des floraisons et saisons quitte à ce que l'essaim se développe plus doucement. En gros, si tu commences à vouloir les doper, il faut les nourrir toujours et encore et au moindre trou de miellée, la famine peut arriver. Le bilan, c'est environ 80 pour cent d'essaims qui passent leur premier hiver sans les avoir nourri chez moi. Ceux qui n'y arrivent pas, je ne suis pas mécontent de ne plus les avoir car inadaptés pour ma conduite. C'est la sélection naturelle en quelque sorte.
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4294
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Nourissement après division et mauvais temps

Message#11 » dim. mai 03, 2015 2:13 pm

Salut,

je ne dis rien, je fais comme toi, je ne nourris pas sauf exception... par tapotement, par division (une vraie avec une divisible) c'est complètement inutile ou ça peut causer plus de torts que de bienfaits.
Mais bon selon la formule consacrée... chacun fait ce qu'il veut ! :mrgreen:

@+ ;)

Avatar de l’utilisateur
Ricorez
Messages : 310
Localisation : Sundgau, Haut Rhin (68) Alt:475m

Re: Nourissement après division et mauvais temps

Message#12 » dim. mai 03, 2015 6:33 pm

barbichou a écrit :Mais bon selon la formule consacrée... chacun fait ce qu'il veut !

Heu chez moi c'est formule "débutant qui sait pas.." mais ce qui est cool c'est que je fais bien ce que je veux :D

Merci en tout cas !
C'est en se plantant qu'on devient cultivé...

julirosien
Anciens
Messages : 2340
Localisation : cévennes gardoises

Re: Nourissement après division et mauvais temps

Message#13 » dim. mai 03, 2015 8:00 pm

MOi...en ce moment je nourris. Mais, j'ai une excuse... je fais de la "viande"... :mrgreen:
Daniel d'en bas
Daniel d'en bas

michelpp
Messages : 109

Re: Nourissement après division et mauvais temps

Message#14 » ven. mai 08, 2015 9:13 am

Bonjour à tous
Je me greffe au sujet pour poser la question concernant le sirop ?
Moi j'ai une seule ruche et très faible depuis le printemps, je l'ai donc nourrie au sirop
J'en ai mis beaucoup, 1 litre environs, elles y touchent peu et j'ai laissé le nourrisseur depuis un mois
Quels sont les risques et inconvénients de trop nourrir au sirop et de le laisser même si elles le consomment peu ?
Merci de votre aide
Michel

Avatar de l’utilisateur
Cédric47
Anciens
Messages : 373
Localisation : Sud Ouest 47 et 31

Re: Nourrissement après division et mauvais temps

Message#15 » ven. mai 08, 2015 7:33 pm

Bonsoir,
ne jamais laisser du sirop plus d'une ou deux semaines, le sirop dilué fermente rapidement.
il vaut mieux leur donner de petites doses, quitte à le jeter et à en remettre.
Une colonie faible ne monte pas forcément dans le nourrisseur, les nourrisseurs d'entrée et les nourrisseurs cadres sont mieux pour ça.
Sinon tu peux mettre un peu de miel ou d'huiles essentielles dans ton sirop pour le rendre appétant.

Retourner vers « Nourrissement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.