Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

la tour infernale...

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 400
Localisation : Luxembourg

la tour infernale...

Message#1 » ven. déc. 18, 2015 3:05 pm

Mon paternel a une ruche warré pas piquée des hannetons. Je lui ai passé au printemps dernier 2 corps warré, 1 plancher et 1 coussin. Le coussin est un demi-corps warré muni d'une grille à propolis sur le dessous.
Il a récupéré au printemps dernier un petit essaim dans cette ruche. Ce petit essaim a été renforcé par quelques paquets d'abeilles suite au démontage d'un essaim installé. Où la chose se complique c'est qu'il a enruché sans barrette sur l’élément du haut. Les abeilles ont donc construit sur la grille à propolis du coussin. Où la chose se corse encore c'est que l'élément du dessous n'a que 3 ou 4 barrettes et il y a donc des brèches qui descendent sur 2 éléments. Impossible de travailler sur une ruche comme ça.
Que faire ? démonter tant bien que mal en mettant le plus de couvain possible sur cadre avec élastique en espérant récupérer la mère ? autre méthode ? ne rien faire car rien à faire ?

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 3988
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: la tour infernale...

Message#2 » ven. déc. 18, 2015 3:57 pm

Salut,

1 - décoller doucement la grille à propolis, rajouter au moins un élément avec barrettes et échelles l'an prochain par le dessus, lorsque la colonie repart plein pot.

2 - à la fin de l'hiver prochain, avant la reprise de ponte et lorsque la grappe est desserrée, tu découpes et tu récupères l'élément du bas et dès que la colonie repart, tu rajoutes un élément avec barrettes et échelles au-dessus.

Au bout de 2 saisons la ruche est sur 2 ou 3 éléments avec barrettes, les éléments sans barrettes ou avec 4 barrettes ont été récupérés. Ça n’empêche pas de faire du miel ; ça te fait une conduite à la japonaise !

@+ ;)

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 400
Localisation : Luxembourg

Re: la tour infernale...

Message#3 » ven. déc. 18, 2015 5:14 pm

très intéressant ! N'y a-t-il pas de risque lorsqu'on décolle la grille à propolis, de voir des brèches s'écrouler ? Y a-t-il sur le forum des photos d'échelle pour avoir une idée précise de comment les réaliser ? Je suppose qu'avec 3 ou 4 cadres cirés ça fait l'affaire aussi pour les faire monter ?

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 3988
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: la tour infernale....

Message#4 » ven. déc. 18, 2015 6:16 pm

Salut,

En fait tu agis comme pour le renouvellement de cire en Warré, plus difficile à expliquer qu'à faire :mrgreen:

Si tes rayons sont bien soudés sur les côtés, il n'y a pas de risque d'effondrement. Si tes abeilles sont calmes, tu peux même gratter la couche supérieure de cire et insérer tes barrettes, sauf constructions totalement anarchiques probables dans ton cas, elles s'occuperont de souder tout ça. Il faudra retirer ta grille à propolis au printemps, par une belle journée. L'élément du bas peut être retiré un peu plus tôt quand elles ne sont plus en grappe serrée mais qu'elles occupent encore l'élément supérieur, avant l'extension du nid.

Concernant les échelles, tu utilises des cires bâties ou des feuilles de cire, ce qui est important c'est qu'elles montent et bâtissent droit, sinon elles vont bâtir du bas vers le haut un peu comme elles le veulent. Avec des cadres cirés ça doit parfaitement fonctionner

@+ ;)

ed.chimar
Anciens
Messages : 1743
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: la tour infernale...

Message#5 » ven. déc. 18, 2015 7:34 pm

Pour ma part je ferais autrement : Au début avril je déplace la ruche d'un demi-mètre et je place à l'emplacement d'origine un plancher, un élément vide.
Je pose un élément vide couvert de son couvre-cadres au-dessus de la colonie et je fais un tapotage qui va faire monter la reine et une bonne partie de son peuple dans cet élément. Dès que c'est fait, je pose délicatement sur l’élément vide en attente l’élément avec l'essaim nu qui le peuple. J’enlève le couvre-cadres et le remplace par une grille à reine. Ensuite je mets les deux éléments bâtis mais vidés de leur abeilles en dessus, couvre-cadres et toit.
Que va-t'il se passer ?
La reine qui est bloquée en dessous va s'installer et les abeilles vont bâtir de nouvelles cires. Le couvain qui est resté dans les deux éléments au-dessus de la grille à reine va finir d’être élevé et sera ensuite remplacé par du miel. Au bout de 3 semaines tout le couvain sera éclos. Lors de la récolte du miel ces cires seront enlevées et tout sera OK.
Archimed

Pille Muguet
Messages : 556
Localisation : Franche-Comté

Re: la tour infernale....

Message#6 » ven. déc. 18, 2015 8:06 pm

:super

Solution très élégante.
Ruches Voirnot divisibles

Avatar de l’utilisateur
jln
Messages : 1868
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: la tour infernale....

Message#7 » ven. déc. 18, 2015 8:08 pm

Question : la grille à propolis est fixée (agrafée ?) sous le cadre-coussin ? Ça va être difficile à séparer ça sans dégâts, non ?
Et tailler des ouvertures au cutter dans la grille du coussin (vidé) pour ensuite faire monter les abeilles... mauvaise idée ?

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 400
Localisation : Luxembourg

Re: la tour infernale....

Message#8 » ven. déc. 18, 2015 9:02 pm

ed.chimar a écrit :Pour ma part je ferais autrement : Au début avril je déplace la ruche d'un demi-mètre et je place à l'emplacement d'origine un plancher, un élément vide.
Je pose un élément vide couvert de son couvre-cadres au-dessus de la colonie et je fais un tapotage qui va faire monter la reine et une bonne partie de son peuple dans cet élément. Dès que c'est fait, je pose délicatement sur l’élément vide en attente l’élément avec l'essaim nu qui le peuple. J’enlève le couvre-cadres et le remplace par une grille à reine. Ensuite je mets les deux éléments bâtis mais vidés de leur abeilles en dessus, couvre-cadres et toit.
Que va-t'il se passer ?
La reine qui est bloquée en dessous va s'installer et les abeilles vont bâtir de nouvelles cires. Le couvain qui est resté dans les deux éléments au-dessus de la grille à reine va finir d’être élevé et sera ensuite remplacé par du miel. Au bout de 3 semaines tout le couvain sera éclos. Lors de la récolte du miel ces cires seront enlevées et tout sera OK.

Ok mais il faut quand même au préalable pouvoir retirer la grille à propolis qui est agrafée sous le cadre-coussin et sur laquelle sont soudées les brèches. Je ne sais pas trop si l'opération est ardue. La grille à propolis ne paraît pas spécialement facile à découper au cutter ! mais ça doit se faire ce n'est que du plastique.
J'avais déjà essayé un tapotement pour passer d'une dadant à une warré et j'en garde un mauvais souvenir :? la reine n'était pas montée je pense. Entre barbichou et archimède mon cœur balance :oops:

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 3988
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: la tour infernale....

Message#9 » ven. déc. 18, 2015 9:19 pm

Salut,

Au moins tu as déjà 2 solutions :france
La solution d'Archimed est très bien, en une saison, tu corriges
La mienne nécessite 2 saisons (ou 1 et demie)
A toi de voir ce qui te correspond le mieux.

@+ ;)

ed.chimar
Anciens
Messages : 1743
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: la tour infernale....

Message#10 » sam. déc. 19, 2015 8:38 am

jln a écrit :Question : la grille à propolis est fixée (agrafée ?) sous le cadre-coussin ? Ça va être difficile à séparer ça sans dégâts, non ?

Je ne pense pas que ça va être bien difficile : Faut décoller un bout, enfumer pour faire descendre les abeilles et continuer avec des pinces, en moins d'une minute ça va être fait, on n'est pas avec du béton armé.

luxbee a écrit :J'avais déjà essayé un tapotement pour passer d'une dadant à une warré et j'en garde un mauvais souvenir :? la reine n'était pas montée je pense.

Pour avoir le maximum de chance de réussir son tapotement il faut un enfumoir qui fait une grosse fumée froide (blanche).
On prépare sa ruche comme ça : Au dessus un élément vide, sur l’élément vide une plaque qui laisse un petit passage de 2 mm vers l'avant et sur toute la largeur de la ruche pour que la fumée s’évacue (se faire aider pour le maintient de la plaque est un gros avantage car les coups ont tendance à la faire se déplacer).
Préparer son minuteur (téléphone avec sonnerie) sur 3 minutes. Lancer le décompte. Enfumer fortement pendant 10-15 secondes et commencer à donner des coups réguliers sur un coté en bas de la ruche (toujours au même endroit) avec un maillet ou le lève-cadre. Les coups ne doivent pas être trop rapides. Les vibrations générées, associée à la fumée, vont créer une zone d'inconfort en bas de la ruche et les abeilles vont fuir vers le haut en se mettant en grappe. On envoie une bouffée de fumée tous les 4 coups de maillet. Dés que le minuteur sonne la majorité des abeilles est montée. Remarque, elles ne redescendent pas aussitôt, donc ça laisse le temps de préparer la ruche à coté pour déplacer l’élément plein d'abeilles.
Pour être sur d'avoir la reine, on peut poser une grille à reine sur l’élément en attente et faire descendre les abeilles dans l’élément vide, on retrouve la reine sur la grille. Dès que la reine est vue, on enlève la grille à reine et on la place tout en haut avant de poser les deux éléments qui contenaient la colonie.
Si on rate le tapotement, on redonne les abeilles et on recommence deux jours plus tard, c'est pas catastrophique.
Archimed

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 400
Localisation : Luxembourg

Re: la tour infernale...

Message#11 » sam. déc. 19, 2015 2:11 pm

merci pour ces précisions. ça parait un peu plus simple que le tapotement dans une hausse dadant pour ensuite secouer dans une warré. Là les abeilles remontaient sur les bords du corps warré. Peut-être pas été optimum au niveau du travail à la fumée. Surement mieux à faire à 2 surtout pour un débutant. Reste plus qu'à faire ce printemps prochain... :roll:

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 400
Localisation : Luxembourg

Re: la tour infernale...

Message#12 » mer. janv. 27, 2016 6:02 pm

Bad news de la tour infernale. J'étais aujourd'hui chez mon père pour traiter sa ruche à l'acide oxalique sublimé. L'essaim est dead presque entièrement. Un tapis d'abeilles sur le plancher. Il reste des abeilles dans la ruche mais peu. Difficile d'estimer la quantité mais je dirais guère plus d'une poignée ou 2. Je voulais aussi mettre un pain de candi alors on l'a quand même fait. Dur de savoir la raison de cette triste nouvelle car cette ruche était quasi sans aucun contrôle. Pas de suivi de poids par exemple. Je penche pour morte de faim même s'il me semble avoir vu quelques cellules de miel operculées par la vitre arrière.
L'essaim cueilli était petit mais elles avaient construit sur 2 corps presque complets. Aucun miel n'avait était prélevé depuis l'enruchement.
Dur dur. Le father est dégouté...

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9233
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: la tour infernale...

Message#13 » sam. janv. 30, 2016 10:24 am

Quel dommage ! S'il te reste une poignée d'abeilles dans une Warré, essaie de partitionner au maximum et de mettre du candi juste sur la grappe. Ensuite, isole autant que tu peux ce nucleus de fortune. Si le gros de la colonie est mort de faim, tu peux sauver ainsi le reste de la colonie mais si c'est un empoisonnement, ça ne suffira pas.

A suivre.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Retourner vers « Transvasement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.