Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Méthode héroïque, le transvasement

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9728
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Méthode héroïque, le transvasement

Message#1 » ven. janv. 22, 2010 2:38 am

Bonjour,

Daniel59 a mis en pratique la théorie et nous l'a expliquée. Nialac a recensé et condensé les écrits de Daniel59 et les lui a soumis pour validation et, maintenant, il ne me reste plus qu'à mettre cette fiche en post-it afin que chacun d'entre vous puisse aisément la consulter chaque fois qu'il cherchera des informations sur le transvasement dans le cadre de la méthode héroïque.

Bonne lecture à tous,

Conduite
Transvasement.

Méthode de transvasement total d’une ruche Warré.


Le principe est simple, il consiste à transvaser complètement la colonie dans des éléments neufs non bâtis, barrettes amorcées ou pas selon le choix.
Cette façon de faire, provoque le renouvellement des cires et la suppression totale des parasites présents dans le couvain. Elle diminue sensiblement l’essaimage de la colonie.
Un traitement à l’acide formique (A.F) dans le nouvel habitat de la colonie, permet l’élimination de 90 % des varroas présents dans l’essaim.

Lors du transvasement, la miellée est commencée, les colonies sont en période d’essaimage, la présence de couvain dans les ruches n’est pas très importante. C’est ce qui fait tout l’attrait de cette méthode.
Les filles sont en pleine activité et brusquement, on leur supprime tout. Elles se retrouvent dans des caisses vides.
Les cirières se remettent immédiatement à l’ouvrage, la reine, faute de place, arrête de pondre, les nourrices ne savent plus quoi faire de la gelée royale qu’elles produisent, alors elles la distribuent à l’ensemble des abeilles, les butineuses sont au chômage partiel, alors tout le monde se met à l’ouvrage pour construire rapidement, boosté par la gelée royale distribuée par les nourrices.

Les repères pour le transvasement :

• Sortie d’hivernage sur 2 éléments. – Début de la miellée aux premiers jours de mars sur les saules marsault et les prunelliers.

• 1ères fleurs de pissenlits 10-15 avril : Ajout par le bas de 2 éléments vides sur toutes les ruches, qui passent à 4 éléments.

• 1ers boutons d’aubépine début mai : Vérification des constructions.

• Floraison de l’aubépine +/- 15 mai : Rajouter 2 éléments avant transvasement (après l’enlèvement du 1er élément rempli de miel).

Pour les fortes colonies elles passent sur 5 éléments, pour les moyennes 4 et pour les plus faibles 3.

La méthode :

Mettre le chasse-abeilles sous le 1er élément situé en haut, mettre un morceau de grille à reine au trou d’envol ou placer la nasse (voir plus bas) pour ne pas laisser partir la mère.
Le lendemain matin, plus de demoiselles dans le 1er élément.
- Enlever le couvercle, le coussin ou le couvre-cadres.
- Oter le 1er élément -> sac poubelle.
- Enfumer rapidement et copieusement le 2ème élément. Les filles descendent rapidement dans les éléments inférieurs.
- Oter le 2ème élément voire le 3ème aussi s’il est bâti -> sac poubelle (Le refermer soigneusement sinon pillage assuré).
- Ensuite remettre coussin et toit avec nourrisseur pour les aider à redémarrer. (attention si mauvais temps les nourrir).

Ensuite tout le monde rentre et le tour est joué !

La durée du transvasement est très rapide, les abeilles n’ont qu’un voire deux éléments au maximum à quitter pour se retrouver dans les éléments vides.

Quant aux abeilles qui sont dans la nasse, généralement elles regagnent rapidement leur logis.

(On peut mettre un peu de miel dans un élément pour les inciter à rentrer)

Lorsqu’elles se font désirer, on emploie la méthode rapide en transvasant la nasse dans un élément sans barrettes placé sur les éléments du dessus, comme un entonnoir.

Pour celles qui se sont agglutinées sur la nasse, sitôt celle-ci enlevée, elles regagnent la ruche sans problèmes.

Ensuite la ruche est passée sur 5 voire 6 éléments au fil de l’évolution des constructions. Pour l’enfumage, pas de méthode particulière (copieux, avec une bonne fumée blanche).

Destruction du couvain et des cires :
Pour ce qui est des éléments mis dans le sac plastique, si dans le 1er le miel est mûr (Operculé) il peut être récolté. Sinon il est redonné aux filles.
Pour les autres, ils sont soufrés pour détruire le couvain et les parasites qu’il contient. Les cires sont détruites elles aussi par le feu. En aucun cas, les cires et le couvain ne sont réutilisés.

Ensuite laisser les filles tranquilles jusqu’à la fin juin ou les premiers jours de juillet pour la récolte du 1er élément.

Récolte :
Fin juillet début août récolte du 2ème voire 3ème élément. Si ce dernier n’est pas operculé, le laisser aux abeilles.
Le dernier élément en bas n’est pas souvent occupé, seuls quelques débuts de constructions sont constatés, suivant la force de la colonie. Il servira de vide sanitaire.

Généralement 2 éléments sont remplis, le 3ème en cours qui sera complété ainsi que le 4ème (qui s’il est bâti et non rempli sera enlevé à la visite d’automne pour être remis au printemps).

Hivernage :
Sur 2 éléments, le 3ème = vide sanitaire.






La nasse :
Pour éviter que les abeilles ne se répandent partout, on utilise une sorte de grosse nasse fixée sur le trou d’envol.
Sous la fumée, les abeilles sortent et restent dans la nasse sans être incommodées par la fumée. Elles se montrent moins agressives.

Elle est constituée par deux flasques en CP 12mm de 40cm de diamètre reliées entre elles par 4 lattes en chêne de 70 cm fixées dans des encoches prévues à cet effet. Le tout recouvert de toile moustiquaire. L’une des flasques est découpée pour s’ajuster sur le trou d’envol et laisser le passage aux abeilles.


Exemple de notes d’un transvasement :

Vendredi 18/04 temps pluvieux 15°
- Ajout 2 éléments sur les ruches A- C – E (qui passent à 4 éléments)

Lundi 5 mai temps clair 17°
- Vérification des constructions.
- A = 3ème bâti – C = 3ème bâti – E = Rien – B = En attente sur 4 caisses 3ème bâtie 4ème en cours + 1 élément, elles sont rapides, beaucoup de fleurs.

Samedi 17 mai 18° Ciel plombé
- 14h00 déménagement des filles.
- 14h30 Ruche A terminée : 6-3+2=5
- 15h30 Ruche C terminée : 6-3+2=5
- 16h00 Ruche E terminée : Pb agressivité (utilisation du piège) (Nasse) 6-2+2=4

Ruche B en attente sur 5 caisses. Elle sera divisée après le transvasement si tout va bien.

Destruction du couvain par soufrage des caisses avec de la fleur de soufre.
Après soufrage et nettoyage, stockage des caisses inutilisées.
Le miel récupéré est redonné aux filles (Mauvais temps).

Traitement de la colonie

On peut effectuer un traitement de la colonie ainsi transvasée avec de l’acide formique (AF).
- Soit en méthode flash réduire la quantité d’A.F étant donné qu’il n’y a plus de cires ni de couvain
- Soit sur viscose 10 ml d’A.F en bas
- Soit sur viscose 20/25 ml sur les barrettes en haut.

Un traitement de novembre à fin janvier avec de l’acide oxalique est toujours possible.
A noter que le traitement d’hiver à l’A.O. affaiblit la colonie si la concentration d’A.O dans la solution sucrée 1/1 dépasse 33grs d’A.O. par litre.

Si l’infestation est importante, 2ème transvasement et traitement avec A.O à 33grs dans solution sucrée 1/1 par dégouttement. 3 à 5 ml dans chaque ruelle suivant concentration des abeilles.

Petite précision : Si le 2ème transvasement est nécessaire, il est évident qu’il doit être fait tout de suite après la récolte fin juillet au plus tard dans les 1ers jours d’août.

Prévoir impérativement le nourrissement soit 10 kg de sirop de miel 1 pour ½ d’eau si 2ème transvasement début Août.

Deux transvasements + traitement en décembre permettent d’avoir 1 voire 2 années sans traitements (du moins jusqu’à maintenant, c’est à vérifier dans le temps).
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

JCK100

Re: Méthode héroïque, le transvasement

Message#2 » ven. janv. 22, 2010 6:46 am

Beau travail,
Merci à vous pour ce bel exposé simple et clair.
:-bravo

lierre
Anciens
Messages : 755
Localisation : 10

Re: Méthode héroïque, le transvasement

Message#3 » sam. janv. 23, 2010 10:35 pm

salut,
vraiment sympa ce résumé de la part de gens en bleus et verts. Merci
Par ailleurs, je voulais aussi donner mon avis sur cette méthode parfois décriée car elle tue le couvain. Mais justement, l’intérêt de cette méthode n'est-il pas justement de tuer le couvain avec ses varroas tôt en saison et ce, pour booster la colonie ? Pourquoi donc pratiquer la méthode héroïque autrement que pour ça justement ? (le renouvellement de cire pouvant se faire bien plus tranquillement en warré avec une conduite adaptée).
Dites-moi si je n'ai pas compris le but de cette méthode ...
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

Avatar de l’utilisateur
Chris_api
Messages : 254
Localisation : Chartreuse (38)

Re: Méthode héroïque, le transvasement

Message#4 » dim. mars 27, 2011 11:33 am

Salut.

Je pense utiliser cette méthode de transvasement total (pourquoi héroïque :?: ) pour mon futur rucher.

Géniale, l'idée de la nasse !

Mais après lecture du livre FG et de ce post, j'ai encore des questions :
- En fin de transvasement, tes abeilles sont dans 4 ou 5 éléments vides ; ça me parait un super grand volume !?!
- Comment fait-on pour leur redonner le miel non operculé ? On l'extrait en brisant les rayons et on leur donne via le nourrisseur, ou on met les rayons à lécher par les filles devant la ruche ?
- La cire, est-on obligé de la détruire, ne peut-elle servir pour la confection de bougies ou pour cirer le bois ?
Christophe, débutant depuis Avril 2011

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3700
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: Méthode héroïque, le transvasement

Message#5 » dim. mars 27, 2011 8:54 pm

Bonsoir à tous,

Chris_api a écrit
Je pense utiliser cette méthode de transvasement total (pourquoi héroïque ?) pour mon futur rucher.
Essaye et tu verras par toi même qu'être environné de plusieurs milliers d'abeilles n'est pas forcément drôle.

Géniale, l'idée de la nasse !
ça facilite grandement la tâche...

Mais après lecture du livre FG et de ce post, j'ai encore des questions :
- En fin de transvasement, tes abeilles sont dans 4 ou 5 éléments vides ; ça me parait un super grand volume !?!
Les constructions sont extrêmement rapides...

- Comment fait-on pour leur redonner le miel non operculé ? On l'extrait en brisant les rayons et on leur donne via le nourrisseur, ou on met les rayons à lécher par les filles devant la ruche ?
Surtout pas devant la ruche, risque important de pillage.

Dans le nourrisseur c'est beaucoup mieux.

- La cire, est-on obligé de la détruire, ne peut-elle servir pour la confection de bougies ou pour cirer le bois ?
Il est tout à fait possible d'utiliser la cire pour les bougies et autres...


Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

Avatar de l’utilisateur
Chris_api
Messages : 254
Localisation : Chartreuse (38)

Re: Méthode héroïque, le transvasement

Message#6 » lun. mars 28, 2011 12:29 pm

Merci Daniel pour les réponses.

Autre questions, sur ta conduite de la warré :

- Tu utilises un élément vide sanitaire avec un plancher grillagé. Je suis en plancher plein, me conseilles-tu d'utiliser le vide sanitaire sur un plancher plein ?

- As-tu une ouverture sur chacun de tes éléments (méthode Gatineau) ou bien les abeilles traversent-elle l'élément vide sanitaire à chaque trajet ?

- De même quand tu agrandis par le haut, doivent-elles traverser toute la ruche pour stocker le miel ?

Cordialement,
Christophe.
Christophe, débutant depuis Avril 2011

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3700
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: Méthode héroïque, le transvasement

Message#7 » lun. mars 28, 2011 12:55 pm

Chris_api a écrit :- Tu utilises un élément vide sanitaire avec un plancher grillagé. Je suis en plancher plein, me conseilles-tu d'utiliser le vide sanitaire sur un plancher plein ?

Tu peux bien sur mettre un élément vide en dessous mais il aura moins d'efficacité sur un plancher plein.

Chris_api a écrit :- As-tu une ouverture sur chacun de tes éléments (méthode Gatineau) ou bien les abeilles traversent-elle l'élément vide sanitaire à chaque trajet ?

Je n'ai pas d'ouvertures sur les éléments, la seule ouverture est dans la hausse qui sert de coussin (si on peut appeler ça un coussin !) Les filles crapahutent le long des parois.

Chris_api a écrit :- De même quand tu agrandis par le haut, doivent-elles traverser toute la ruche pour stocker le miel ?

Oui! et ça n'a pas l'air de les gêner outre mesure.

Image

Image

Cordialement,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
DocBB
Anciens
Messages : 1033
Localisation : Saint-Denis de La Réunion

Re: Méthode héroïque, le transvasement

Message#8 » mar. mars 29, 2011 6:12 am

tropicalités

1) est-ce que la méthode est applicable (et appliquée) avec le même bonheur sur les autres ruches (dadant, langstroth, voirnot) divisibles ?

2) peut-on profiter de la manœuvre pour introduire une nouvelle reine ou est-ce peu recommandable ?

Daniel 59 a écrit : Image

c'est de la "laine" pour hotte aspirante de cuisine ?

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3700
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: Méthode héroïque, le transvasement

Message#9 » mar. mars 29, 2011 4:42 pm

Bonjour à tous,

@ DocBB,
Le transvasement peut être effectué sur toutes les divisibles car c'est en quelque sorte un enruchement avec un essaim nu, dans des caisses vides.
Pour le changement de reine pour moi il vaut mieux attendre, les filles sont déjà assez stressées avec le transvasement, leur changer la mère va les perturber d'avantage.

Oui c'est du filtre pour hotte aspirante de cuisine.

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

Avatar de l’utilisateur
DocBB
Anciens
Messages : 1033
Localisation : Saint-Denis de La Réunion

Re: Méthode héroïque, le transvasement

Message#10 » mer. mars 30, 2011 4:18 am

Daniel 59 a écrit :Le transvasement peut être effectué sur toutes les divisibles car c'est en quelque sorte un enruchement avec un essaim nu, dans des caisses vides.

et tu utilises la même nasse pour les hausses de Dadant, ou bien tu en a une autre spécifique ?
je pensais à m'en faire une coulissante fixée à un plancher à grille coulissante genre "apidoc"

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3700
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: Méthode héroïque, le transvasement

Message#11 » mer. mars 30, 2011 8:18 am

Bonjour DocBB,

Oui c'est la même nasse pour toutes les ruches Warré Dadant Voirnot.
Il faut seulement diminuer l'ouverture du bas de ruche par du scotch large.
çà marche surtout pour les grosses colonies, ou les ruches dont les locataires sont agressives.

C'est surtout un moyen "d'opérer" tranquillement sans se presser ni trop stresser la colonie qui dans la nasse ne souffre pas de la fumée.

Pour le tiroir de l'ami Apidoc, oui je connais bien... Mais pourquoi pas! bien que lui ne pratique pas cette méthode, sur ses Voirnot, il préfére rester avec ces anciennes cires.

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

Avatar de l’utilisateur
DocBB
Anciens
Messages : 1033
Localisation : Saint-Denis de La Réunion

Re: Méthode héroïque, le transvasement

Message#12 » mer. mars 30, 2011 10:29 am

Daniel 59 a écrit :Pour le tiroir de l'ami Apidoc, oui je connais bien... Mais pourquoi pas ! bien que lui ne pratique pas cette méthode, sur ses Voirnot, il préfère rester avec ces anciennes cires.

merci, je pensais ajouter une "langue" à la nasse et la glisser à la place de la grille du plateau, évidemment faut que tous les plateaux soient identiques, je réfléchis

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3700
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: Méthode héroïque, le transvasement

Message#13 » mer. mars 30, 2011 10:48 am

Oui pourquoi pas, mais il te faudra supporter la nasse car sinon lorsque les filles vont arriver dedans ça risque de basculer.

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

kakou74
Messages : 11

Re: Méthode héroïque, le transvasement

Message#14 » mar. avr. 05, 2011 10:15 pm

Bonjour à tous,

Apiculteur débutant (2 ruches warré depuis fin printemps 2010), je souhaite suivre la méthode de transvasement de Daniel. Ayant beaucoup de varroas à l'automne, j'ai traité avec des lanières apivar et veux repartir sur des ruches non traitées chimiquement. Je me pose cependant quelques questions :

1) En Haute-Savoie, les cerisiers sont en fleur, il fait chaud et les abeilles construisent... puis-je faire le transvasement maintenant ? (je sais que Daniel59 préconise plus tard mais la saison me semble en avance...), si c'est vraiment trop tôt quand puis-je le faire au plus tôt ?

2) Est-il possible, plutôt que fabriquer la nasse, de poser un élément sur plancher (sous les hausses) qui serait entièrement entouré par de la moustiquaire (1 cadre haut ajouré + un cadre bas ajouré reliés par 4 tasseaux qu'on entoure de moustiquaire) ? Cela ressemble au principe de la nasse sauf que cet élément carré, de la dimension d'une warré, est posé sous les autres hausses. L'avantage : plus facile à faire tenir, l'inconvénient que je vois : la fumée sera plus présente (mon plancher est aussi ouvert avec grille).
Je fermerai l'entrée pendant l'opération, les abeilles descendront donc dans les 2 éléments du bas et si "elles veulent" iront dans cet élément complétement ajouré.

Est ce jouable ? Il y a surement des problèmes que je n'ai pas prévus...

Merci pour vos réponses et aussi pour ce guide fait au début que j'ai trouvé vraiment instructif et intéressant.

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3700
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: Méthode héroïque, le transvasement

Message#15 » mer. avr. 06, 2011 8:18 pm

Bonjour kakou74,

Je ne pense pas que ta façon de faire soit la bonne.
Il faut impérativement que les filles puissent sortir physiquement de l'empilement d'éléments.
Autrement celà va être la panique à bord.

Maintenant tu ne risques pas grand chose d'essayer tu verras bien par toi même.

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

Retourner vers « Transvasement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.