Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Rayons effondrés S.O.S

Avatar de l’utilisateur
FredNoir
Messages : 9
Localisation : Schaerbeek, Bruxelles, Belgique
Contact :

Rayons effondrés S.O.S

Message#1 » mer. mai 29, 2019 9:50 pm

Bonjour à tous,

Voilà mon problème : J'ai fait peupler mes ruches par un apiculteur. J'ai installé provisoirement mes ruches vides chez lui. Voici ce qui a été fait par ses soins en mon absence :

Un premier petit essaim a été enruché dans la première sans trop de soucis.
Une semaine plus tard, un très gros essaim a été enruché dans la seconde ; à peine dedans, il en est ressorti. Du coup, il a ajouté une hausse (il n'y en avait qu'une au départ) et il a accroché un pain de cire à une barrette de la hausse supérieure pour fidéliser le client. Pourquoi pas, mais voilà, quand une semaine plus tard je suis venu chercher mes ruches pour les transhumer chez moi, le pain de cire s'était effondré sur les barrettes de la hausse d'en bas. Depuis une semaine j'observe que la petite colonie bâtit sans problèmes de manière très structurée

Image

par contre la grosse colonie, avec ce chaos de cire sur les barrettes d'en bas, est non seulement complètement déstructurée (j'ai l'impression... voici la hausse du haut au fond de laquelle se trouve l'effondrement :

Image

et la hausse du bas :

Image

mais en plus j'observe de la condensation sur la vitre et des ventileuses sur la planche de vol.

Du coup je me demande si ce pain de cire n'est pas non seulement un obstacle à leur construction mais en plus un obstacle à la bonne ventilation de la ruche...
Ce dimanche ici en Ardenne il fera beau (27-28°). Devrais-je en profiter pour enlever ce pain de cire ? J'ai l'impression que les abeilles l'exploitent et j'ai peur que la reine s'y promène...
Merci pour vos suggestions !
Fred
-- 3 Warré de noires en Ardenne Belge -- 1 Warré dans le Namurois --

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11412
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Rayons effondrés S.O.S

Message#2 » mer. mai 29, 2019 10:00 pm

Bonsoir,

Je suppose que tu nommes pain de cire un rayon avec des alvéoles. Je suis d'accord avec toi. Tu peux l'enlever. Il a rempli sa fonction de fidélisation.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
FredNoir
Messages : 9
Localisation : Schaerbeek, Bruxelles, Belgique
Contact :

Re: Rayons effondrés S.O.S

Message#3 » mer. mai 29, 2019 10:03 pm

Merci Michel, oui c'est un morceau de rayon avec des alvéoles. Je vais donc essayer de le décoller des barrettes ce dimanche... à coup de fumée et de brosse j'espère chasser la reine si elle s'y trouve...
-- 3 Warré de noires en Ardenne Belge -- 1 Warré dans le Namurois --

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11412
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Rayons effondrés S.O.S

Message#4 » mer. mai 29, 2019 10:07 pm

Secoue le rayon au-dessus de la ruche.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Zery
Messages : 458
Localisation : Belgique / Liège

Re: Rayons effondrés S.O.S

Message#5 » jeu. mai 30, 2019 1:21 am

C'est classique, des constructions sans cadres, que ce soit en barrettes ou constructions naturelles.

La question qui se pose alors est, oui mais avant dit l'écolo intégriste, elles faisaient bien sans cadres.
Oui mais avant, elles n'utilisaient pas de ruches non plus et les dimensions des rayons naturels
ne sont jamais très larges sans renforts latéraux. C'est de la physique sinon avec de trop fortes chaleurs,
les rayons deviennent mous et s’affaissent, condamnant la colonie par la même occasion.
Pour ceux qui veulent faire à tout prix sans cadres, les dimensions d'une dadant sont disproportionnées,
une warré trop grande et même une tour de miniplus l'est encore de trop.
Il faut réduire les dimensions de ruche à 4 à 5 rayons grand maximum de large.
combiné à une hauteur de 100 cm avec un orifice de +/- 5 cm de diamètre, placé à +/- 35 cm max du haut de la ruche.
De là on obtient les dimensions idéales correspondantes aux troncs creux pour qu'un essaim de la taille d'un potimarron s'installe de lui-même.
Qu'il battisse d'un seul tenant ces rayons à la vitesse V prime, du fait qu'il y a très peu de perte de chaleur et qu'il puisse passer l'hiver sans trop de soucis.
Plus on descend dans le sud, plus on peut se permettre de diminuer la hauteur et d'élargir d'un rayon max.

Ça donne les magnifiques rayons tout en longueur de l'on voit en vidéo, de colonies délogées qui finissent
dans les boites standardisées. Il y aurait beaucoup de chose à apprendre sur de tels rayons notamment la proportion mâles, femelles, cellules intermédiaire etc.
C'est l'idéal pour une apiculture de contemplation sans prélèvement.

Sinon patatra boum !
Le copain d'archimed l'explique pourtant bien.
https://www.youtube.com/watch?v=h1YbaxZYI8w

À éviter, les rayons couchés au fond des ruches, les enruchement difficiles, etc.
https://www.youtube.com/watch?v=-loZIHNEgwk
https://www.youtube.com/watch?v=Vt0hWKnp1VE

Et l'on arrive aux ruches couchées des contrées sud qui sont aussi adaptées sous nos climats que le serait des igloos.

La première année il faut bichonner l'essaim dès la ponte pour qu'il bâtisse et emmagasine les réserves.
La deuxième année,le développement devient conséquent, pour prélever le miel dont il faut redonner des réserves.
Début de chaos dans la ruche, début des problèmes.

Avatar de l’utilisateur
FredNoir
Messages : 9
Localisation : Schaerbeek, Bruxelles, Belgique
Contact :

Re: Rayons effondrés S.O.S

Message#6 » jeu. mai 30, 2019 5:55 am

Bonjour Zery,
oui, avec des cadres le problème ne serait pas arrivé. Mais le rayon tombé a été "collé" par l"homme et décroché par l'homme (secousses en voiture). Si il s'agissait de constructions faites par les abeilles et sans transhumance, je ne pense pas qu'elles seraient tombées. Je resterai un convaincu de la barrette, même si je n'exclue pas l'utilisation d'un cadre ou deux pour des raisons spécifiques ou de contrôle sanitaire. Mais merci pour ton analyse :bouquin !
-- 3 Warré de noires en Ardenne Belge -- 1 Warré dans le Namurois --

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3373
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Rayons effondrés S.O.S

Message#7 » jeu. mai 30, 2019 7:25 am

Jamais vu de rayon s'effondrer spontanément dans une warré, même chargé de miel.
Sur le nombre de rayons, Warré avait pris le temps d'observer que, sans contrainte géométrique extérieure, elles construisaient la plupart du temps huit rayons.
On le vérifie parfois lorsqu'il reste sur une branche les vestiges d'un début d'installation.
Mais comme elles sont bonnes filles, elles font l'effort de s'adapter aux volumes qu'on leur propose.
Enfin, ce n'est là que l'avis d'un écolo intégriste.

MaxKG
Messages : 258
Localisation : Ruche à Dieppe (76) moi à Bernay (27)

Re: Rayons effondrés S.O.S

Message#8 » jeu. mai 30, 2019 7:58 am

jln a écrit :Jamais vu de rayon s'effondrer spontanément dans une warré, même chargé de miel.

Ça m’est arrivé deux ou trois fois sans avoir bougé les ruches. Pourtant elles sont en Normandie, la notion de canicule y est relative :D .
2 Warré aux environs de Dieppe (Seine Maritime).

Zery
Messages : 458
Localisation : Belgique / Liège

Re: Rayons effondrés S.O.S

Message#9 » ven. mai 31, 2019 2:30 pm

On voit pourtant bien les 4 rayons (et la betchet' en gise de 5ème) batis de l'essaim issu d'une colonie non stimulée
issus du mur dans la dadant non équipée de cadres en bois.
Les rayons nouveaux sont très mous comparés à d'anciens. L'essaim est installé depuis
un moment vu la taille du couvain.

En apiculture "écologique" donc le plus proche de la nature, sans usage de sucres
peu importe l'état des réserves d'hiver. Il ne faut pas s'attendre à plus gros
comme type d'essaim.

Ce même essaim aurait donné de meilleurs résultats si il aurait été installé dans la cavité comme décrite plus haut.
Au final, on voit bien que l'api n'a pas le choix que de nourrir au sirop sa japonaise comme se serait le cas en dadant
par exemple.

Depuis la ruche cloche, excepté l'usage du sucre, les rêgles n'ont pas changés.
C'est d'ailleurs grace à ce dernier, le sucre donc qu'il est possible exploiter de plus grandes caisses.
Que ce soit pour la stimu au printemp ou en grosses réserves l'hiver précédent.

Il suffit d'aller revoir les photo de coupe d'élément warré sur le forum,
les rayons sont toujours très noirs sur 6 ( ce qui est déjà très bien s' non apport de sucre) et 2 plus clairs soit en rives soit 2 du coté opposés au soleil.

A conditions similaires, toutes les abeilles sont contraintes de réagir plus ou moins pareil.

Retourner vers « Constructions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.