Page 1 sur 2

Plan pour plancher

Posté : ven. nov. 07, 2014 6:51 pm
par Sigue
Bonsoir chers amis warréistes...

Je suis très séduit par le plancher présenté par Olivier Duprez sur la vidéo suivante (à partir 8:24) :



Facile et rapide à monter. Le seul inconvénient que j'y vois, c'est la nécessité de posséder un rabot électrique pour "encastrer" le grillage dans les planches. Sinon, on peut sans doute grâce à une râpe, diminuer l'épaisseur des tasseaux de contour pour éviter que l'ensemble soit bancal.

Voyez-vous d'autres inconvénients à ce système ?

Merci pour vos avis.

Re: Plan pour plancher

Posté : ven. nov. 07, 2014 7:47 pm
par rytounet
Tant qu'à mettre le grillage pourquoi ne pas le mettre sur toute la surface du plancher? et ensuite il me semble qu'il faut qu'il soit à ras de l'élément sinon lorsque l'on divise les rayons seront descendus trop bas....?

Re: Plan pour plancher

Posté : ven. nov. 07, 2014 8:53 pm
par rhinauer
Je fais mes plateaux de la même façon et si je met une grille, juste clouée sur la découpe à la scie sauteuse.
CLAERR ne faisait qu'une petite grille à l'arrière voir photo dans post "la ruche CLAERR".

Re: Plan pour plancher

Posté : sam. nov. 08, 2014 10:00 am
par rhinauer
Je voudrais vous convaincre de faire des planchers plats, ce sera plus simple de déplacer une ruche pour y loger un essaim à attraper, ou alors un plancher extra léger pour le piégeage et après poser le ou les corps sur le plateau définitif déjà préparé et en place définitive.
Moi je capture les essaims toujours sur 2 corps, le corps de haut équipé de cadres (4 construits, 4 cires et 1 avec amorce partielle pour les constructions en faux bourdons et le bas vide de façon a ce que les abeilles aient de l'air, de la place pour s'organiser en grappe le 1er jour.
De cette façon les abeilles peuvent se décharger rapidement de miel emporté et ne pas ressortir, la Reine de pondre si c'est une vieille, les butineuses et les ramasseuses de pollen sortiront dans l'heure pour aller à la récolte sans perdre de temps.
En warré vous aurez toujours mis de coté quelques cadres avec amorces construites, c'est toujours ça pour sécuriser l'installation d'un essaim.

Re: Plan pour plancher

Posté : sam. nov. 08, 2014 3:56 pm
par jln
Bonjour,
Dans mon projet de petit rucher que je compte installer au printemps et que je prévois en Warré, j'en suis justement à dessiner un plancher. mais je ne suis pas sûr de comprendre cette affaire :
"L'idéal est un montage à ras. Avec un simple ciseau à bois ou une grosse lime, ça se fait tout seul"
Merci d'une éventuelle précision

Re: Plan pour plancher

Posté : sam. nov. 08, 2014 5:15 pm
par rytounet
Si on découpe le plancher grillagé 2 à 3 cm de plus dans chaque direction, on peut le plier vers le bas à angle droit pour qu'il soit aux dimensions voulues et le fixer avec des agrafes, des vis ou des clous de vitrier sans avoir à jouer du ciseau à bois.

Re: Plan pour plancher

Posté : sam. nov. 08, 2014 6:40 pm
par jln
Merci à vous pour ces précisions.
Afin de ne pas trop prendre de risque, j'ai redessiné à peu de choses près le plancher préconisé par M. Gatineau, en agrandissant la surface grillagée.
Image
Le plancher qu'on voit sur la vidéo ci-dessus ne semble-t-il pas un peu frêle, les entretoises notamment ?
J'ai cru comprendre par ailleurs qu'un espace disponible entre la grille du fond et le bas du premier élément était favorable, avec le risque qu'elles construisent dedans...
Si oui, quelle hauteur convient le mieux ?

Re: Plan pour plancher

Posté : sam. nov. 08, 2014 7:46 pm
par Maya
Pour la feuillure, j'utilise ma scie radiale (sur socle), et j'entame le bois sur une profondeur égale à celle de la lame (3mm environ). Je bloque la profondeur à 1cm par exemple

(La feuillure est en forme d'arc de cercle )

On peut obtenir le même résultat avec de la patience et une scie à dos

Re: Plan pour plancher

Posté : sam. nov. 08, 2014 8:48 pm
par Michel
Bonsoir,

@ Jln, essaie, autant que possible, d'avoir le haut du plancher au même niveau que le bas de l'élément inférieur. Si, comme on le voit ur ton croquis, il y a deux cm a-dessus du grillage, les rayons du bas vont vite dépasser la hauteur de l'élément et, quand on va agrandir par le bas, on va écraser 2 cm de couvain. Pas glop.

A+

Re: Plan pour plancher

Posté : sam. nov. 08, 2014 9:31 pm
par Sigue
Bonsoir à tous, et merci pour vos réponses pertinentes.

Il est vrai que ce plancher, bien que facile de conception, comporte des inconvénients : aération partielle, et surélévation de l’élément inférieur de quelques millimètres par rapport au fond de la ruche.

Beaucoup d’entre vous semblent être partisans du totalement grillagé. En effet, il est indéniable que pour la chute totale du varroa, vos planchers sont au top. De même, il ne doit y avoir quasiment aucun résidu sur le plancher avec l’aération totale. Cependant, un détail me chagrine concernant l’aération : les planchers entièrement grillagés que vous montrez en photos sont conçus comme une boite avec un grillage au dessus.
Même si on imagine que l’air peut librement passer, l’appel d’air au dessous a-t-il réellement lieux du fait du cloisonnement. Je sais que ce sont principalement les mouvements de convections dans la ruche qui font appel d’air, mais le plancher de la vidéo youtube n’est t’il pas avantageux malgré tout du fait de la libre circulation de l’air au ras du plateau grillagé ?

Quand à la surélévation qui engendre le risque d’obtenir des rayons trop long pour l’élément, je suis également étonné qu’Olivier Duprez (Formateur en ruches Warré) ou encore Gilles Denis qui n’est plus à présenter, utilisent tous deux ce système. Gilles Denis préconise des tasseaux de 12mm et considère que c’est « limite ». J’avais pensé essayer en 10mm. Avez-vous constaté des écrasements de rayons lors des manœuvres de superposition ?

J’ai l’impression que tous les goûts sont dans la nature…

Re: Plan pour plancher

Posté : dim. nov. 09, 2014 7:37 am
par jln
Michel a écrit :@ Jln, essaie, autant que possible, d'avoir le haut du plancher au même niveau que le bas de l'élément inférieur.

Merci pour ce conseil.
Dans cette configuration, la hauteur minimale de l'espace entre la grille de fond et le bas de l'élément est celle qu'on choisit pour la porte d'entrée, non ?
Si on veut le supprimer, il faudrait alors adopter un autre type d'entrée ?
Je vais y réfléchir.

Re: Plan pour plancher

Posté : dim. nov. 09, 2014 9:20 am
par rhinauer
Loin de moi de vous demander de faire autrement, je voudrais vous faire quelques remarques concernant vos planchers.
Pour moi un plancher doit être :
Amovible, le plus léger possible, pour être posé à plat avec la ruche afin que cela puisse servir à y mettre un essaim sans être gêné par le plan incliné.
Afin de satisfaire mes exigences pour faciliter le travail, je confectionne des planchettes amovibles que je ne mets en place qu'au retour de la cueillette d'un essaim, car sur place on peut toujours selon les endroits poser une planche différente pour faciliter la grimpette à l'essaim qui entre.
Ceci est une photo de novembre 2013, la ruche est isolée, la grille métallique relevée car j'avais de la condensation sur la grille et avec le bois c'est parti.

Image

Ceci est la vue de la façade préparée pour l'hiver.
C'est une ruche Alsacienne en couchée à bâtisses chaudes, la colonie était sur 13 cadres.

Re: Plan pour plancher

Posté : dim. nov. 09, 2014 9:28 am
par globule

Re: Plan pour plancher

Posté : dim. nov. 09, 2014 3:01 pm
par rhinauer
C'est très bien, simple et pratique comme moi.

Re: Plan pour plancher

Posté : dim. nov. 09, 2014 3:09 pm
par jln
@ Globule : les barres latérales sont en U ?
À vue de nez, l'espace entre le fond de ruche et la grille est d'un bon centimètre non ?