Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Protection du bois de la ruche

BeeApi

Re: Protection du bois de la ruche

Message#76 » mer. nov. 11, 2009 1:48 am

Je n’utilise que de l’huile de lin pure (sans siccatif) pour l’extérieur, l’intérieur restant brut.
Pour que l’application soit efficace il faut :
- une huile tiède.
- un bois le plus sec possible au moment de la première couche.
- appliquer au minimum 2 couches à plusieurs semaines d’intervalle.

Le première couche, quand le bois est brut et bien sec, est la plus importante. Elle doit pénétrer le plus possible dans le bois. Il faut donner au bois tout ce qu’il peut boire d’huile. Si une zone semble sécher plus vite (moins luisante) que le reste, l'huiler à nouveau. Bien insister sur les tranches. Ne pas chercher à accélérer le séchage en exposant à la chaleur ou au soleil. Vous n’aurez pas l’occasion de faire deux fois la première couche ! Ne la bâclez pas.

Un mois plus tard (pas moins) passer la deuxième couche. Si elle est vite absorbée il faudra en envisager une troisième couche.

Si nécessaire, l’huile de lin est applicable sur une ruche en production. Elle n’est pas toxique, se sent pas, ne colle pas.

Voici 2 documents pdf très instructifs sur l'huile de lin:
- les différentes qualités d'huile de lin.
- L'avis de l'AFSSA sur l'huile de lin

Ne pas oublier que les recettes d’utilisation de l’huile de lin pour les meubles n’ont pas les mêmes buts que pour des ruches : usage intérieur/extérieur, aspect de surface, vitesse de séchage …

JCK100

Re: Protection du bois de la ruche

Message#77 » mer. nov. 11, 2009 6:11 am

Merci à BeeApi pour les deux documents intéressants.

Avatar de l’utilisateur
Hirondelle50
Messages : 616
Localisation : 01460 Nurieux Volognat

Re: Protection du bois de la ruche

Message#78 » jeu. nov. 19, 2009 11:00 pm

Bonjour,

deux questions à ceux qui ont traité leurs ruches par trempage intégral dans l'huile de lin chaude :
Quelle quantité d'huile absorbe approximativement chaque ruche, en comptant 5 éléments, plancher et toit ?

Perso, je ne trempe pas les 2 cotés de chaque partie de la ruche.
Lorsque je trempe un coté d'élément de la ruche, il n'y a que le coté extérieur de la ruche qui est dans l'huile chaude qui a cuit 3 heures.
Le bois de l'intérieur de la ruche restant brut.

J'ai acheté l'huile de lin par 5 litres.
Il est préférable de faire ce travail à l'intérieur si le temps est à l'humidité et surtout d'entreposer les pièces à l'abri de l'humidité.

J'ai eu quelques déboires lorsque traitant mes pièces dans l'après-midi, les laissant à sécher à l'extérieur par des nuits froides, le bois restait collant très très longtemps.

A+
Hirondelle
Amour et gratitude

JCK100

Re: Protection du bois de la ruche

Message#79 » ven. nov. 20, 2009 6:19 am

Merci hirondelle,
j'ai l'intention de faire un trempage intégral dans l'huile en suivant la recette suivante :
http://www.planetpal.net/Fr/infos/oleothermie.pdf
cette méthode me paraissant la plus efficace, mais nécessitant un nombre assez important de ruches à traiter simultanément vu la perte d'huile de lin restant dans le bac de trempage, et qui ne pourra pas être conservée. Mais cet inconvénient peut être réduit en comblant au maximum les espaces autour de l'élément par des éléments en béton. Ceux-ci se gorgeront d'huile à la première utilisation, mais seront très économiques à l'usage.
Le bac de chauffe à l'huile d'arachide peut être aménagé de la même manière, et cette huile pourra être récupérée et réutilisée.
A la prochaine.

Avatar de l’utilisateur
Hirondelle50
Messages : 616
Localisation : 01460 Nurieux Volognat

Re: Protection du bois de la ruche

Message#80 » ven. nov. 20, 2009 8:58 am

Bonjour JCK,

Ce procédé peut-être intéressant . . .
Si j'ai bien lu, je ne comprends pas pourquoi pour l'huile de lin ils ont fait une immersion à froid alors que pour l'huile d'arachide l'immersion est à 180°.

J'ai opté pour le bain d'huile de lin qui a chauufé 3 heures, ( à la manière de l'huile dans la friteuse ) car j'avais huilé un très vieux pétrin avec de l'huile de colza et je n'ai pas trouvé que le bois était bien préservé.
Le bois a gardé l'aspect mat tandis qu'avec l'huile de lin qui a bouilli 3 h le bois parrait verni.

A+
Hirondelle
Amour et gratitude

Phil
Messages : 175
Localisation : Lustin, Belgique

Re: Protection du bois de la ruche

Message#81 » ven. nov. 20, 2009 11:03 am

Bonjour Hirondelle50,

C'est tout à fait normal, cette différence entre l'huile de colza et l'huile de lin.

L'huile de lin est beaucoup plus riche en acides gras poly-insaturés qui vont permettre à l'huile de polymériser lentement, sous l'action de l'oxygène de l'air.
En polymérisant, l'huile de lin fournit donc un film continu, résistant et ayant un très bel aspect brillant (les violons de Stradivarius étaient traités de cette manière, par exemple)
Par contre, le colza ne va pas polymériser spontanément. Le bois reste donc plus gras, on n'observe pas la formation d'un film et la protection dure moins longtemps, puisque l'huile s'en va progressivement.

En plus, en cuisant ton huile de lin 3 heures, tu as déjà fait démarrer cette polymérisation (la chaleur augmente la vitesse de réaction), ce qui lui facilite la tâche par après...

Mais faites attention aux risques d'incendie!
Lorsque vous mettez votre bois dans l'huile chaude, l'air qui y est emprisonné sort rapidement. Il y a donc formation de mousse et si votre huile déborde sur un réchaud au gaz, par exemple, je vous laisse imaginer...
Et même sans ça, j'ai déjà vu un réacteur avec 8 tonnes d'huile de lin chaude prendre feu, simplement par surchauffe...
C'est assez amusant à éteindre. Il suffit de mettre le couvercle, mais il faut d'abord s'en approcher...

C'est donc efficace, mais soyez prudents.
Bon week-end,

Phil.

Avatar de l’utilisateur
APIJEAN
Messages : 139
Localisation : Gruyères (Suisse)

Re: Protection du bois de la ruche

Message#82 » ven. nov. 20, 2009 11:25 am

Bonjour,

J'ai également traié a l'huile de lin à froid par trempage des faces extérieurs des ruches.

Je me pose une question, sans traitement le bois devient gris se stabilise et ne bouge plus, comme les vieilles cabane dans les montagnes.....

pas de traitement ne dit pas forcément dégradation du bois dans le temps.

Salutations à tous, Apijean

JCK100

Re: Protection du bois de la ruche

Message#83 » sam. nov. 21, 2009 6:37 am

Bonjour à tous
et à Hirondelle,
Le premier bain dans l'huile de colza sert à sécher le bois en vaporisant l'eau contenue dans celui-ci.
Pour le deuxième bain, tu peux bien sûr utiliser de l'huile de lin que tu auras préalablement chauffée 3 heures, ce qui lui permettra de sécher très rapidement, comme tu l'as constaté sur tes ruches, mais cette fois, l'huile doit être tiède de manière à être bien fluide;
Lorsque tu sors l'élément du premier bain, il est très chaud, et l'huile d'arachide ne l'a que peu imprégné car c'est l'eau qui sortait du bois.
En le plongeant rapidement dans l'huile de lin plus froide, le bois refroidit, la pression interne baisse rapidement et aspire cette dernière qui pénètrera très profondément.
Un des avantage de cette méthode est de pouvoir se contenter d'un bois qui ne serait pas complètement sec lors de la construction.
A plus tard.

Avatar de l’utilisateur
Hirondelle50
Messages : 616
Localisation : 01460 Nurieux Volognat

Re: Protection du bois de la ruche

Message#84 » sam. nov. 21, 2009 8:07 am

Bonjour à toutes et à tous,

Merci pour ce partage d'expérience qui se fait sur cette discution autour du traitement du bois de nos ruches.

De tout coeur MERCI

A+
Hirondelle
Amour et gratitude

Avatar de l’utilisateur
manuel
Modérateur
Messages : 625
Localisation : A 12 km du Bout du Monde ...
Contact :

Re: Protection du bois de la ruche

Message#85 » sam. nov. 21, 2009 8:53 am

Bonjour,

Je fais aussi frire mes éléments dans un bain d'huile (de friture récupérée dans les restos de chez moi).

Il y a je pense un autre avantage en plus de la protection du bois. Il y a une désinfection totale des éléments.
Il y a-t-il des bactéries, spores, virus qui résistent à quelques minutes à 190°C ?
Par rapport à un flambage au chalumeau, je pense que la désinfection est meilleure et en plus cela protège le bois sans le détruire.


Qu'en pensez-vous ?


Manuel
Suivez mes aventures au rucher sur :
http://manuel.routin.free.fr/spip.php?rubrique1

Eric-W

Re: Protection du bois de la ruche

Message#86 » sam. nov. 21, 2009 10:48 am

Par rapport à un flambage au chalumeau, je pense que la désinfection est meilleure et en plus cela protège le bois sans le détruire.


Je flambe l' exterieur de mes ruches ,mais ce n'est pas du tout pour desinfecter .
L objectif est de proteger le bois des insectes xylophages . En effet ceux ci n' attaquent
pas le bois s'il est brule en surface.Evidement rien ne les empechent de faire le tour et
de commencer par la ou le bois n'a pas ete carbonise.Je compte sur les abeilles pour
proteger du cote interieur des parois. :roll:

Avatar de l’utilisateur
Hirondelle50
Messages : 616
Localisation : 01460 Nurieux Volognat

Re: Protection du bois de la ruche

Message#87 » sam. nov. 21, 2009 1:19 pm

Bonjour à toutes et à tous,

La propolis n'est-telle pas un antiseptique ?

Plutôt que de brûler l'intérieur des ruches, pour désinfecter,ne serait-il pas souhaitable de laisser la propolis sur les parois internes des ruches ?

A+
Hirondelle
Amour et gratitude

cantalou
Messages : 65

Re: Protection du bois de la ruche

Message#88 » mar. mai 24, 2011 3:12 pm

BeeApi a écrit :Je n’utilise que de l’huile de lin pure (sans siccatif) pour l’extérieur, l’intérieur restant brut.
Pour que l’application soit efficace il faut :
- une huile tiède.
- un bois le plus sec possible au moment de la première couche.
- appliquer au minimum 2 couches à plusieurs semaines d’intervalle.

Le première couche, quand le bois est brut et bien sec, est la plus importante. Elle doit pénétrer le plus possible dans le bois. Il faut donner au bois tout ce qu’il peut boire d’huile. Si une zone semble sécher plus vite (moins luisante) que le reste, l'huiler à nouveau. Bien insister sur les tranches. Ne pas chercher à accélérer le séchage en exposant à la chaleur ou au soleil. Vous n’aurez pas l’occasion de faire deux fois la première couche ! Ne la bâclez pas.

[/i]


Salut,
je fais exactement pareil, l'huile tièdie toute seule au soleil (au moins 30°C, un peut moins en hivert je vous l'accorde !)
J'utilise des bidons découpés pour laissé tremper les éléments un bon moment (uniquement à l'exterieur), c'est beaucoup mieux et plus rapide qu'avec seulement le pinceau.

Au début, j'utilisais Biofa pur, puis je l'ais diluée à l'huile de lin pour que ce ne soit pas totalement noir.
Maintenant c'est huile de lin pure mais j'ai décidé de conserver une teinte foncée car j'ai lu quelque part une expérience comparative qui montrait clairement que tout était "plus mieux bien" dans des ruches foncées. Y'a plus qu'a ventiler, ça chauffe tout seul :mrgreen: , enfin c'est peut étre moins utile à Nice !

Image
By ruche at 2011-05-19
Image
By ruche at 2011-05-19
je teste donc le brou de noix, ça rend pas mal.
la suite dans 10 ou 15 ans pour savoir si ça résiste :wink:

synapse

Re: Protection du bois de la ruche

Message#89 » mer. juin 01, 2011 7:45 am

Bonjour,

En faisant une recherche de sciereie Douglas en belgique pour la construction de mes premières ruches, je suis tombé sur ceci (Entreprise française).

http://www.forestiere-provvedi.com/index.php/traitements/oleothermie

Ils proposent une imprégnation industrielle à base d'huile de lin. Peut-être une solution 2 en 1 ... dont je ne connais pas le prix, par contre.

Bonne journée.
Laurent

Retourner vers « Peinture et protection du bois »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.