Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

pdf deux années d'expérimentation sur la protection du bois

Eric-W

pdf deux années d'expérimentation sur la protection du bois

Message#1 » jeu. avr. 15, 2010 8:32 am

PDF à lire avant d'acheter peintures ou autres produits en vue de traiter ses ruches .

http://www.apidologie.org/articles/apid ... RT0005.pdf

Ref.
http://www.apidologie.org/index.php?opt ... tents.html

nialac
Messages : 349
Localisation : Ardenne (Belgique)

Re: pdf deux années d'expérimentation sur la protection du b

Message#2 » ven. avr. 16, 2010 3:18 pm

Salut,

Merci pour l'info, ça me conforte dans l'idée que l'huile de lin est très bien cotée, même si mes ruches ne sont pas traitées au carbonyle. J'applique plusieurs couches d'un mélange 50/50 d'huile et d'essence de térébenthine, et je ferai un essai en diluant 100 g de cire d'abeille par litre, recette que j'ai trouvée sur le forum, si ma mémoire ne flanche pas.
L'état général des ruches ainsi traitées est correct à mon goût, et l'huile est très facile à appliquer, nul besoin d'être trop précautionneux.
A+
Celui qui n'avance pas, recule...

BeeApi

Re: pdf deux années d'expérimentation sur la protection du b

Message#3 » dim. avr. 18, 2010 1:50 pm

Bonjour,

J’ai toujours protégé mes ruches Warré avec de l’huile de lin pure.
La protection du bois est bonne mais l’aspect n’est pas terrible au delà de la deuxième année.
Cet hiver 2009/1010 j’ai donc essayé lin + cire :

- Il faut de toute façon passer une première couche d’huile de lin pure sur le bois, le plus sec possible.
Puis, quand cette première couche a bien séchée, on applique la couche lin + cire.
Si on passe directement lin + cire le lin ne pénètre pas vraiment (sauf si il y a très peu de cire).

- J’ai fait des tests de proportion et j’ai finalement opté pour 25% de cire 75% d’huile de lin pure.
Une fois refroidit on obtient une sorte de cirage jaune. Quand c’est encore chaud on peut l’appliquer au pinceau mais comme au contact du bois la température chute vite cela ressemble plus à du crépit que de la peinture. Je passe donc ce cirage à la main ou avec un tissu.
Avec 100g de cirage on fait toute les faces externes d’une ruche Warré complète sans problème (plateau + 3 hausses + toit).

- Faire cette opération dans un endroit propre car la surface est grasse donc collante.

Après 5 mois à l’extérieur (décembre ... avril) l’eau continue de perler.
Pour le moment je n’ai pas mis d’abeilles dedans mais cela n’est plus qu’une histoire de jours …

Avatar de l’utilisateur
jeffapi
Messages : 151
Localisation : provence

Re: pdf deux années d'expérimentation sur la protection du b

Message#4 » dim. avr. 18, 2010 10:38 pm

bonjour,
beeapi je te rejoints complétement
et je fais exactement la même chose
juste pour la dernière couche je rajoute de l'ocre en poudre ce qui donne une jolie couleur et protège un peu mieux le bois du soleil
@+
Jeff-La répétition fixe la notion-La répétition fixe la notion-La répétition fixe la notion.....

paulo

Re: pdf deux années d'expérimentation sur la protection du b

Message#5 » mar. avr. 20, 2010 9:23 am

j'ai traité mes ruches à la peinture thermopeint, ça pue, c'est cher, c'est long.
à l'huile de lin + térébenthine ça pue c'est long , et puis j'ai commandé de la cire d’imprégnation à chauffer, dans un toit de ruche renversé je trempe les faces extérieures de mes ruches c'est pas cher c'est rapide et ça pue beaucoup moins, j'ai opté pour ce système à voir avec le temps comment ça réagit

sebb16

Il y a aussi le rouge de falun

Message#6 » mer. avr. 21, 2010 9:27 am

Au risque de me répéter, vous avez aussi cette option :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rouge_de_Falun

L'ocre n'a pas besoin d'être rouge (la couleur de votre terre locale sera la meilleur).

La durée de vie de la peinture est au minimum de 10 ans.

Il faut :
- de l'huile de lin
- du sulfate de fer
- de la farine de seigle (ou de la farine de blé sinon)
- de l'ocre du fond de votre jardin (à récolter sous la couche arable)

Le plus par rapport à l'huile de lin, c'est la couleur, mais surtout le sulfate de fer qui a des propriétés anti-fongiques pour le bois. C'est aujourd'hui la peinture ecolo pas cher pour l'intérieur et l'extérieur.

Il faut environ 60 minutes pour préparer une très grosse quantité. Un peu plus le temps de récupérer la terre dans le sous sol, de la tamiser et de la pilonner.

Lorsque la peinture est abimé, pas besoin de gratter.
On passe simplement une nouvelle couche puisqu'elle est réversible.

Personne n'en parle, mais il faut en parler !

Un exemple de rendu sur mon œuvre :-)
Image

Pas besoin de test pour cette peinture elle est utilisé depuis des siècles dans les pays scandinaves.

lierre
Anciens
Messages : 755
Localisation : 10

Re: pdf deux années d'expérimentation sur la protection du b

Message#7 » mer. avr. 21, 2010 10:01 pm

salut,
j'ai utilisé cette peinture (huile de lin, sulfate de fer, farine et pigment) et je suis content du résultat. C'est joli, pas cher. Pour la durée dans le temps, je n'ai pas le recul encore.
Cela dit, je me suis posé la question entre laisser le bois brut sans peinture qui va grisonner et respirer, et peindre ...
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

Avatar de l’utilisateur
jeffapi
Messages : 151
Localisation : provence

Re: pdf deux années d'expérimentation sur la protection du b

Message#8 » jeu. avr. 22, 2010 9:59 am

bonjour,
comment vieillit cette peinture dans le temps ?
si on ne gratte pas la couche pour repeindre, que devient la matière que l'on observe sur les photos ?

l'ocre acheté n'est pas cher et très fin, il s'intègre très bien dans une préparation
un ocre rouge protège plus du soleil qu'un jaune

quand on n'a que de l'huile de lin il suffit de retremper l'élément et c'est reparti

je pense toutefois que certains bois fragiles seraient mieux protégés par cette peinture...
Jeff-La répétition fixe la notion-La répétition fixe la notion-La répétition fixe la notion.....

vanniere
Messages : 2

Re: pdf deux années d'expérimentation sur la protection du b

Message#9 » mar. juin 28, 2011 5:40 pm

bonjour,
est-ce que vous pourriez me donner les proportions de cette peinture ?
merci, car je dois rénover 1 ruche ancienne et je préfèrerais que la peinture soit plus naturelle.
à quoi sert la farine dans cette recette ?
merci

Avatar de l’utilisateur
jov
Messages : 44
Localisation : saint-etienne
Contact :

Re: Il y a aussi le rouge de falun

Message#10 » mar. juin 28, 2011 9:52 pm

sebb16 a écrit :Au risque de me répéter, vous avez aussi cette option :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rouge_de_Falun

L'ocre n'a pas besoin d'être rouge (la couleur de votre terre locale sera la meilleure).

La durée de vie de la peinture est au minimum de 10 ans....

Bonsoir à tous et bonsoir Seb.
Ce printemps, j'ai testé (et approuvé) cette peinture ! Super rendu et effectivement pas besoin d'attendre pour voir sur de la longue durée, cela fait un bail que c'est utilisé dans les pays nordiques, en Russie, au Canada et ailleurs. Donc bon.

Pas cher (en ce qui me concerne même gratuit, ma femme en avait ramassé quelques pots dans le Var), pratique et durable.

Pour les proportions et les recettes, il y a celle de Seb plus haut (et de CHK me semble t-il) mais aussi d'autres avec de la bière en lieu et place de la farine, tout autant efficace. Je vous conseille ce lien qui explique tout bien (prenez le temps de voir les vidéos) : Terre et couleurs
"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement vous vous apercevrez que l’argent ne se mange pas." (prov. indien)

vanniere
Messages : 2

Re: pdf deux années d'expérimentation sur la protection du b

Message#11 » mer. juin 29, 2011 2:28 am

merci bien,
je vais essayer dès que je pourrai

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1265
Localisation : 976 Mayotte

Re: Il y a aussi le rouge de falun

Message#12 » mar. mars 18, 2014 8:22 pm

sebb16 a écrit :Au risque de me répéter, vous avez aussi cette option :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rouge_de_Falun

L'ocre n'a pas besoin d'être rouge (la couleur de votre terre locale sera la meilleur).

La durée de vie de la peinture est au minimum de 10 ans.

Il faut :
- de l'huile de lin
- du sulfate de fer
- de la farine de seigle (ou de la farine de blé sinon)
- de l'ocre du fond de votre jardin (à récolter sous la couche arable)


Est-ce que la chaux ça marche?

Ou alors comment faire une couleur blanche?
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

toots
Messages : 29
Localisation : saône et loire

Re: Il y a aussi le rouge de falun

Message#13 » mer. mars 19, 2014 6:16 am

rytounet a écrit :Est-ce que la chaux ça marche ?

Ou alors comment faire une couleur blanche ?

Pour éclaircir les ocres j'utilise du blanc de Meudon mais je n'ai jamais essayé seul, peut-être est-ce possible quelque soit les proportions des recettes sont à adapter selon les ocres/pigments.
Le plus important est que la peinture ait une consistance crémeuse.

Retourner vers « Peinture et protection du bois »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.