Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

dimension warré 30x30x20cm

Fred35
Messages : 149
Localisation : Ille-et-Vilaine

dimension warré 30x30x20cm

Message#1 » jeu. févr. 05, 2009 9:06 pm

Bonsoir,

J'ai trouvé dans mon magazin de bricolage des lames de planchers en pin de 2000x200x22mm. N'étant pas bien équipé en outillage, je suis tenté de réaliser mes premières warré avec (vendu par lot contenant 5 lames), je peux construire 7 éléments pour 39 €.
Le hic c'est bien sûr que les 21cm de haut ne serait alors pas respectés. Aussi, je me demandais si certains d'entre vous ont construit des éléments de 20cm et s'ils avaient eu des soucis...
Merci par avance pour vos réponses.
Fred35
Un colibri...

Avatar de l’utilisateur
Marc-35
Messages : 84
Localisation : Saint-Thual 35190

Message#2 » jeu. févr. 05, 2009 10:35 pm

Bonsoir Fred 35,
Je connais un apiculteur en côte d'Armor à qui il manquait aussi 1 cm en hauteur; il a cloué une baguette en partie basse 10mm x 22mm

Pour ma part, je ne pense pas que cela ai une grande importance. Les petites ignore tout quant à la hauteur que l'abbé a défini pour la construction de sa ruche.
Il faut adapter la cage à l'oiseau. (Vauban )

gerapi

Message#3 » jeu. févr. 05, 2009 10:40 pm

bonsoir

les 20 cm ne génent que si tu mets des cadres. dans ce cas la hauteur des éléments doit toujours être la même. si tu commence avec 20 cm tu ne peux plus changer.

par contre ce qui est plus inquietant c'est qu'il me semble que le parquet est un bois qui est traité aux insecticides !!

Fred35
Messages : 149
Localisation : Ille-et-Vilaine

Message#4 » jeu. févr. 05, 2009 10:53 pm

Merci pour vos remarques.
Apparemment, concernant les traitements, il s'agirait de bois simplement poncé, sans traitement. C'est un point dont je m'assurerai avant l'achat.

Je compte effectivement travailler uniquement avec des barettes, mais l'idée de Marc est intéressante.

Fred35
Un colibri...

Paul N

Message#5 » ven. févr. 06, 2009 7:17 am

Bonjour,

Vous pouvez peut-être allonger par le dessus avec un tasseau plus fin (10 x 12 ) qui va créer la feuillure sans usiner.

Paul N

Fred35
Messages : 149
Localisation : Ille-et-Vilaine

Message#6 » ven. févr. 06, 2009 11:21 am

Merci PaulN pour ta suggestion. Il se trouve que les lames de parquet sont rainurées sur un des côtés, ce qui permet, en faisant sauter une des parties de la rainure d'obtenir la feuillure. Donc, je reste sur l'idée de rajouter le tasseau par le bas.
Fred35
Un colibri...

Manulab
Modérateur
Messages : 1535
Localisation : Orne - France

Message#7 » ven. févr. 06, 2009 7:33 pm

Bonjour
Lame de plancher, ça suppose rainure d'un coté et languette de l'autre.
Les 200 mm de largeur, ça comprend sans doute l'une ou l'autre ; donc une fois celles-ci enlevées (au rabot par exemple), quelle largeur reste-t'il ?

69tulipe

Message#8 » sam. févr. 07, 2009 10:16 am

bonjour . ce qui m'interpelle ce n'est pas la hauteur des lames de parquet mais plutot l'épaisseur . une bonne planche c'est 24 mm .a+

mifig
Messages : 159
Localisation : Bretagne - côtes d'armor

Message#9 » sam. févr. 07, 2009 10:27 am

Manulab a écrit :Bonjour
Lame de plancher, ça suppose rainure d'un coté et languette de l'autre.
Les 200 mm de largeur, ça comprend sans doute l'une ou l'autre ; donc une fois celles-ci enlevées (au rabot par exemple), quelle largeur reste-t'il ?


Bonjour à tous,

Soit tu utilises pour deux côtés de la ruche, la rainure en haut, en enlevant un côté de la rainure (et en reprenant un peut à la défonceuse si elles ne fait pas 10 mm de prof) tu obtiens ainsi les faces qui supportent les barrettes ou les cadres. Pour les deux autres côtés tu combles avec une des languettes que tu auras enlevé pour les porte barrettes. Le côté languette de la lame de plancher sera arrasé,avec le trait de scie, la languette obtenue est trop fine pour combler la rainure.

En ce qui me concerne j'ai utilisé une technique décrite sur un aute forum, avec des lames de plancher non traitée de 14 cm de large, il y a plus de découpe et d'assemblage mais ça marche d'enfer !!

Bravo aux bricoleurs et à bientôt.

Fred35
Messages : 149
Localisation : Ille-et-Vilaine

Message#10 » sam. févr. 07, 2009 12:32 pm

Merci pour vos commentaires.
Réponse à Manulab : les 20cm incluent la rainure, mais excluent la languette. Donc, en arasant la languette et en arasant un des côtés de la rainure (pour faire la feuillure qui sert de support aux barettes), je reste sur 20cm de hauteur.

Réponse à 69tulipe : je suis situé à 25 km de la Baie du Mont Saint-Michel, donc soumis à un climat océanique plutôt doux et je ne pense pas que les 2mm de moins d'épaisseur (22 contre 24mm) soit un gros handicap.

Réponse à Migig : c'est effectivement l'idée que je compte appliquer. L'utilisation de lames de 14cm était mon idée initiale, mais le problème de la découpe en deux dans le sens de la longueur pour assembler une lame entière avec une demi-lame (soit 14cm+7cm=21cm de large), sans équipement adéquate me fait pencher pour l'utilisation de lames de 20cm.

Fred35
Un colibri...

mifig
Messages : 159
Localisation : Bretagne - côtes d'armor

Message#11 » lun. févr. 09, 2009 6:45 am

69tulipe a écrit :bonjour . ce qui m'interpelle ce n'est pas la hauteur des lames de parquet mais plutot l'épaisseur . une bonne planche c'est 24 mm .a+


Bonjour à tous,

Je répondrais comme Fred35, en zone tempérée, pas de soucis.
L'abbé Warré a écrit que les abeilles peuvent se contenter de 20 mm pour l'épaisseur. C'est seulement la commodité et la fiabilité de l'assemblage qui a fait choisir une épaisseur de 24 mm.

Salut Fred, de la part d'un autre colibri :wink:

Paul N

Message#12 » lun. févr. 09, 2009 7:13 am

Bonjour,

Dans la cinquième édition, l'abbé recommandait soit 20 mm plus un paillasson, soit 24 mm.
http://ruche.populaire.free.fr/apiculture_pour_tous_5eme_edition/052.jpg

Ce paillasson a disparu dans la douzième édition.

?

Paul N

mifig
Messages : 159
Localisation : Bretagne - côtes d'armor

Message#13 » lun. févr. 09, 2009 4:27 pm

Bonjour Paul N
Voilà ce que l'Abbé Warré écrit dans ses dernières éditions, au sujet des parois.

"Les parois.
Les parois les plus hygiéniques sont celles du vieux panier cloche, en paille ou en osier, recouvert d'un enduit. Ces parois sont chaudes en hiver, fraîches en été, en tout temps perméables. Elles ne retiennent pas l'humidité. Elles atténuent les variations de température. En pratique, parce que nous avons besoin de régularité et d'une forme carrée, nous donnerons la préférence au bois. Le bois nous demandera moins de surveillance et d'entretien. Car les insectes se réfugient souvent dans la paille, les rongeurs l'attaquent plus facilement. Le bois, lui, est plus résistant aux insectes, aux rongeurs et aux intempéries. Une couche de peinture blanche à l'huile est d'ailleurs vite donnée sans qu'un transvasement soit nécessaire. Nous nous arrêterons donc aux parois en bois, de 0,024 mm. Une épaisseur de 0,02 est suffisante. Une épaisseur de 0,024 lui est préférable au point de vue solidité seulement. Avec cette épaisseur le bois joue moins. D'ailleurs, dans ces ruches les abeilles sortent plus vite le matin parce qu'elles sentent plus vite la chaleur ambiante. Des parois plus épaisses augmentent le poids de la ruche et son prix de revient.
Les parois doubles ont les mêmes inconvénients. D'ailleurs, il est presque impossible d'y maintenir l'air enfermé, pour qu'il soit isolateur et utile.
Les matières isolantes qu'on peut mettre entre deux planches sont souvent conteuses; elles prennent parfois l'humidité et cessent d'être isolantes. D'ailleurs, les parois isolatrices n'atteignent pas le but qu'on poursuit. Au printemps, elles retardent la sortie des abeilles. En hiver, elles n'économisent pas les provisions, au contraire. Les abeilles consomment moins si elles sont engourdies par le froid que si elles sont maintenues en activité. Certainement en temps de neige, un rayon de soleil fera sortir quelques abeilles des ruches à parois minces, plus que dans les ruches à parois épaisses. Certaines resteront sur la neige ou sur la planchette de vol et y mourront. Le groupe de plusieurs milliers d'abeilles n'en sera pas sensiblement diminué. D'ailleurs, ces abeilles qui ne sont pas rentrées sont très probablement des faibles, des vieilles, des inutiles. Certainement, si les ruches à parois simples sont plus sensibles à la chaleur ambiante du jour, elles sont aussi plus sensibles à la fraîcheur de la nuit. Mais pendant la nuit la présence des abeilles compense le manque de chaleur. Et n'oublions pas que le confort détruit les races, que l'effort, comme l'a dit Pourrat, est la condition de la vie, la difficulté son climat. Théoriquement, le bois blanc est préférable. Malheureusement, il joue trop. Dans la pratique, nous préférons le sapin du Jura. Certains préconisent l'assemblage à mi-bois. Nous lui préférons l'assemblage à plat. Il est beaucoup plus économique et ne demande pas un outillage de professionnel. Si on emploie des pointes de 60 à 70 mm et du bois un peu sec, on aura toute satisfaction."
A bientôt.

Fred35
Messages : 149
Localisation : Ille-et-Vilaine

Message#14 » lun. févr. 09, 2009 4:44 pm

Merci Mifig pour ce rappel.

Fred35

PS : Mifig a écrit:
de la part d'un autre colibri
.
Je vois que nous avons des références communes...
Un colibri...

mifig
Messages : 159
Localisation : Bretagne - côtes d'armor

Message#15 » lun. févr. 09, 2009 8:06 pm

:D pour les références communes, Fred35 :roll:

Comme le colibri qui transporte sa goutte d'eau pour éteindre l'incendie de sa forêt,
Installer une ruche Warré, c'est faire "sa part" et contribuer à la sauvegarde de ces chères abeilles...


A bientôt.

Retourner vers « Divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.