Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Evaporateur tomatorox

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4366
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#46 » ven. nov. 18, 2016 12:13 am

Salut,

Si je reprends mon varrox, puissance : 150W, batterie plomb de voiture 12V : 40 Ah (puissance minimale conseillée par le fabriquant)

P = U/I
donc I = P/U = 150/12
soit I = 12,5 A pendant 2min 30s ou 150sec ou 0,0416667 heure

40 x 0,0416667 = 1,666666668A consommé pour une ruche

10 ruches : environ 17A

Par expérience je sais que je dois rallonger la durée de sublimation en fin de journée de travail, même avec une batterie chargée à bloc au départ, la tension de décharge minimum devant être autour de 10V.

@+ ;)

Avatar de l’utilisateur
Kozan
Messages : 83
Localisation : 82 / 35

Re: Evaporateur tomatorox

Message#47 » ven. nov. 18, 2016 12:51 am

Pour la résistance , celle de jln fait 120 w, d’après ce qu 'il dit.

Ta batterie fait 45 A.h soit 45x60 A.min (= 2700 A.min)
Ton courant fait 150/12 = 12.5 A
Ta durée fait 2,5 min

donc 2700/12.5/2.5 = 86,5 utilisations théoriques.
Mais 45 A.h fabricant de batterie, c'est à 8 à 10 volts. On doit plutôt avoir 35 A.h (quand elle est neuve)
soit 64 sublimations.

Si on arrive à 10V au bout de 10 fois, soit 17 A.h comme tu disais, cela veut dire aussi que la batterie doit avoir 3 à 4 ans minimum si c'est une batterie de voiture. Un chargeur à desulfatation aiderait peut-être à la faire remonter un peu.

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4366
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#48 » ven. nov. 18, 2016 3:42 am

Salut,

Je me suis mal exprimé, une ruche te consomme un peu moins de 1,7A, une dizaine te consomme environ 17A.

Tout ça n'est que théorique, j'ai de quoi tout mesurer précisément mais je n'ai jamais le temps. Pour travailler confortablement sur un gros rucher tu as intérêt à posséder 2 batteries chargées à bloc ou avoir un petit groupe électrogène ou choisir des batteries avec beaucoup plus d'ampèrage. S'il s'agit de traiter plusieurs petits ruchers, il faut recharger pendant les trajets, ça permet de faire durer un peu plus...

@+ ;)

Avatar de l’utilisateur
jln
Messages : 2141
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Evaporateur tomatorox

Message#49 » ven. nov. 18, 2016 9:09 am

Bonjour.
Inutile de vous dire que je lis avec intérêt cet échange en mobilisant au mieux mes faibles connaissances dans le domaine.
Mais rassurez-moi : une résistance s'exprime bien toujours en ohms et non en watts malgré le réchauffement climatique ?

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4366
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#50 » ven. nov. 18, 2016 11:19 am

jln a écrit :Bonjour.
Inutile de vous dire que je lis avec intérêt cet échange en mobilisant au mieux mes faibles connaissances dans le domaine.
Mais rassurez-moi : une résistance s'exprime bien toujours en ohms et non en watts malgré le réchauffement climatique ?


U = RxI - Loi d'Ohm :mdr

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9740
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Evaporateur tomatorox

Message#51 » ven. nov. 18, 2016 2:09 pm

Bonjour,

Ah, je bois du petit lait quand je vois à quel point ce forum peut réunir des "pointus" dans tant de domaines divers !
C'est simple, si ce forum était un pâté aux truffes, il n'y aurait que des truffes !

Merci donc d'en faire un forum truffé de pépites comme ce post.

Au plaisir.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Kozan
Messages : 83
Localisation : 82 / 35

Re: Evaporateur tomatorox

Message#52 » ven. nov. 18, 2016 10:01 pm

Bonjour..

La résistance chauffante, sa valeur est en ohms, certes, mais comme c'est un élément que le fabricant caractérise par sa puissance, et sa tension de service, sa résistance ne nous intéresse pas spécialement ici.
Elle est donnée par une dissipation de 120 W quand elle est alimentée sous 12 V.
(on en déduit, qu'elle consomme un courant de 10 A (sous 12 V), et qu'elle fait donc 1.2 ohm)

Une batterie, de type plomb/acide (je garde cet exemple car la tension reste assez constante pendant la décharge, ce qui n'est pas le cas de toutes les technologies de batterie) est caractérisée par sa tension, 6 V, 12 V etc., par sa capacité, et là commercialement on trouve des Ampères.heures, parce que la tension reste assez constante justement. Mais sinon, d'un point de vue énergie il faudrait parler en Watts.heures, et par d'autres paramètres comme son courant instantané maximum, très utilisé si on veut lancer un démarreur, par sa température d'utilisation (et là quand il fait froid, tout le monde le sait, la performance baisse, parce que le courant instantané max baisse, c'est-à-dire la résistance interne augmente, faisant passer la batterie pour faiblarde alors que ce n'est pas nécessairement le cas. )
Donc une batterie de type automobile pourra avoir comme caractéristiques : 12 V, 45 A.h, 350 A. Ce n'est qu'un exemple.

Mais ce qui intéresse ici, c'est bien la capacité en A.h et pas le courant max en A.

On peut calculer en W.h aussi.
Donc pour en revenir à la capacité, une batterie 12 V 10 A.h, fait 120 W.h (120 watt.heure), ce qui veut dire qu'une résistance de 120 W, elle doit pouvoir la faire fonctionner à plein, pendant 1 heure, soit 60 min, c'est-à-dire 30 fois si la durée est de 2 min, ou 24 fois si la durée est de 2,5 min
Comme une batterie de 10 A.h, même neuve doit faire (pour une utilisation avant l'amorce du coude de décharge) en réalité 7.5 A.h, on obtient 22,5 pour une durée de 2 min, et 18 fois pour 2,5 min.

Bien sur, s'il fait 10°C, ce sera moins que s'il fait 20°C, et bien pire s'il fait 0°C.
Et ta batterie, c'est une 40 A.h ? j'ai lu 40 A.h dans ton post mais j'ai utilisé 45 parce que c'est plus courant.
Et quel age elle a ? A-t-elle servi dans un véhicule avant ? Parce que la capacité utile ne fait malheureusement que descendre au fil du temps et des recharges.

L'avantage d'une batterie automobile, c'est qu'on peut la faire recharger par son véhicule assez simplement (moyennant certaines précautions quand même). Valable quand on se déplace au rucher en voiture.

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4366
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#53 » ven. nov. 18, 2016 10:20 pm

Salut,

c'était une neuve quand je l'ai achetée, maintenant elle doit avoir 4 ou 5 ans. Je me contente de la garder opérationnelle d'une année sur l'autre puisque je n'ai plus de cadres à filer ou autres travaux à faire avec. Désormais c'est une spéciale "varrox". Elle ne sert que pendant quelques jours pour traiter toutes mes ruches.

@+ ;)

Avatar de l’utilisateur
jln
Messages : 2141
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Evaporateur tomatorox

Message#54 » sam. nov. 19, 2016 9:57 am

Kozan a écrit :Elle est donnée par une dissipation de 120 W quand elle est alimentée sous 12 V.
(on en déduit, qu'elle consomme un courant de 10A (sous 12 V), et qu'elle fait donc 1,2 Ohm)

Bonjour Kozan et merci de partager sur ce sujet.
1,2 ohm, c'est en effet ce que j'ai mesuré à froid sur cette résistance, valeur qui doit varier en chauffant d'ailleurs. De combien, ça je ne sais pas.

Avatar de l’utilisateur
jln
Messages : 2141
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Evaporateur tomatorox

Message#55 » mer. nov. 30, 2016 1:25 pm

Bonjour,
je viens de procéder à un premier test de mon proto de plâtrox.
Pour suivre mon idée de couleur de sucre, j'ai branché sur une batterie (12 70 640) très fatiguée qui n'arrivait plus à faire démarrer mon Berlingo et mis un peu de candi maison dans la coupelle.
Résultat : carbonisé en 25 secondes.
Puisque, si j'en crois Barbichou U=RI, comme P=UI, du coup P=U2/R. Serait-il alors aberrant d'ajouter une résistance de préférence variable sur le circuit, sous la forme par exemple d'un rhéostat, de récup. si possible histoire de rester dans l'esprit low-cost de l'affaire ?
Image

Avatar de l’utilisateur
Kozan
Messages : 83
Localisation : 82 / 35

Re: Evaporateur tomatorox

Message#56 » mer. nov. 30, 2016 2:22 pm

Bonjour.
Si c'est pour baisser la puissance et augmenter le temps, l'ajout d'une résistance série va diviser la puissance entre les deux résistances, mais la résistance additionnelle (le rhéostat) va chauffer aussi. Et donc il faut trouver le rhéostat adapté à cette dissipation.

Sinon, il y a un moyen simple, si la batterie n'est plus destinée à aller dans un véhicule. Un batterie de 12 V est constituée de 6 éléments de 2 V mis en série. Cela s'aperçoit aux retassures des bacs plastiques des batteries. On aperçoit les cloisons.
Donc, en perçant sur le dessus, sur les barrettes de connexion, il est possible de faire des prises intermédiaires à 10 V, 8 V, etc.
La puissance diminuant vite avec la baisse de tension... U2/R...
Et pas de dissipation inutile dans un rhéostat.

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4366
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#57 » mer. nov. 30, 2016 2:45 pm

Salut,

Tu devrais faire un test avec de l'eau et voir la durée d'évaporation ainsi que le début de l'ébullition.

@+ ;)

Avatar de l’utilisateur
jln
Messages : 2141
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Evaporateur tomatorox

Message#58 » mer. nov. 30, 2016 3:44 pm

Kozan a écrit :Sinon, il y a un moyen simple, si la batterie n'est plus destinée à aller dans un véhicule. Un batterie de 12 V est constituée de 6 éléments de 2 V mis en série. Cela s'aperçoit aux retassures des bacs plastiques des batteries. On aperçoit les cloisons.
Donc, en perçant sur le dessus, sur les barrettes de connexion, il est possible de faire des prises intermédiaires à 10 V, 8 V, etc.
La puissance diminuant vite avec la baisse de tension... U2/R...
Et pas de dissipation inutile dans un rhéostat.

Intéressant si pas de risque particulier. Merci.

barbichou a écrit :Salut,Tu devrais faire un test avec de l'eau et voir la durée d'évaporation ainsi que le début de l'ébullition.@+ ;)

Ébullition au bout de 46 secondes.
Bizarre car ce matin, le sucre a brûlé en 20 sec.
La batterie déjà faible se serait affaiblie depuis... ?

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4366
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#59 » mer. nov. 30, 2016 4:33 pm

Salut,

Il suffit de déterminer le point d'évaporation totale de 2g d'eau et tu auras la durée minimum. Tu rajoutes 15 ou 30 sec pour pallier à un déchargement plus important de ta batterie lorsque tu traites tes ruches en série puis tu détermines ton t0 qui correspond pour l'eau à son début d'ébullition et pour l'acide oxalique à son début de sublimation. La somme des durées te donne la durée de branchement et ton système sera calibré. Inutile de bricoler la batterie ou d'ajouter une résistance.

@+ ;)

Avatar de l’utilisateur
jln
Messages : 2141
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Evaporateur tomatorox

Message#60 » mer. nov. 30, 2016 5:43 pm

Ok, merci. Je vais quand même me procurer une batterie en meilleur état et moins puissante que celle-là.

Retourner vers « Divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.