Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Evaporateur tomatorox

Avatar de l’utilisateur
ZorG
Messages : 314
Localisation : Nord 59
Contact :

Evaporateur tomatorox

Message#1 » sam. nov. 27, 2010 6:34 pm

Bonjour,
je viens de me construire un évaporateur à acide oxalique...baptisé "Tomatorox"

Ingrédients: une boîte de concentré de tomate, une rondelle découpée dans une tôle de 2mm, la résistance d'un sèche-linge

La rondelle découpée à la disqueuse doit s'encastrer exactement sur la boîte de concentré

Récupérer un morceau du fil résistant et la feuille isolante ainsi que les fils conçus pour résister à la chaleur (ne surtout pas utiliser des fils ordinaires)

La boîte (vidée de son contenu !!) est chauffée au chalumeau pour retirer la peinture et la couche intérieure.
Sous et de chaque côté de la résistance placer de l'isolant pour éviter tout contact électrique entre le fil résistant et la boîte.


Brancher sur la batterie. Mesurer l'intensité et réduire la longueur du fil de façon à avoir une puissance de l'ordre de 100W (pour ma part l'intensité est de 7,5A soit une puissance de 12x7,5 = 90W

Placer une rondelle d'isolant...et la rondelle métallique

Replier la tôle de la boîte en laissant un bord de quelques mm (pour retenir l'acide en fusion)

Mesures: j'ai mesuré l'évolution de la température en plaçant un thermocouple en contact avec la rondelle.


--> LIEN vers les photos avec commentaires

J'ai ensuite fait un essai avec 1g d'acide oxalique sous la hotte.... Je vous rassure tout de suite pas celle de ma cuisine!
mais celle d'un laboratoire de chimie tranquillement installé derrière des vitres de 1cm d'épaisseur. :lol:
L'acide a fondu au bout d' 1min 45s puis a commencé presque aussitôt à s'évaporer. Fin de son évaporation au bout de 2min30s.

Il me reste à faire un essai en extérieur (avec toutes les précautions d'usage bien sûr) dans une ruche vide (2hausses) pour voir si tout se passe comme prévu.
Durée de chauffage 3 min puis ouverture après 10 min. Les hausses seront nettoyées au jet d'eau pour retirer l'acide.

Pour 2 à 3 ruches à traiter par an ça devrait faire l'affaire...
ZorG
Modifié en dernier par ZorG le mer. févr. 17, 2016 7:53 pm, modifié 1 fois.
5 Warré et 2 TBH- En essayant continuellement on finit par réussir. Donc plus ça rate, plus on a de chances que ça marche (devise Shadok) ...Image Mes débuts en Warré

ch.k
Anciens
Messages : 573
Localisation : Strasbourg

Re: Evaporateur tomatorox

Message#2 » sam. nov. 27, 2010 8:05 pm

Ta femme a-t-elle remarqué que le sèche-linge ne séchait plus aussi bien ?

François
Messages : 807
Localisation : Département de la Manche - France

Re: Evaporateur tomatorox

Message#3 » sam. nov. 27, 2010 9:06 pm

bonsoir,

Bien pensé pour cet évaporateur qui ne coute rien.
Toutefois, je crois que l'ensemble est trop haut pour entrer dans la ruche.
Je ne comprends pas comment nettoyer la hausse au jet d'eau pour retirer l'acide alors que le traitement se fait avec les abeilles.
D'autre part, 10 mn ,durèe du traitement" ça paraît très long.

Merci pour cette recherche ça peut donner des idées.

François
Si tu te trompes l'abeille te le fera savoir.

Avatar de l’utilisateur
ZorG
Messages : 314
Localisation : Nord 59
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#4 » dim. nov. 28, 2010 5:47 pm

à ch.k: comme disait Bourvil dans Le Corniaud "ah ben maintenant elle va marcher beaucoup moins bien, forcément!"
Plus sérieusement on doit pouvoir également trouver ce genre de fil résistant dans un vieux grille-pain ou sèche-cheveu.

à François:
C'est vrai, c'est trop haut pour rentrer dans la ruche. Ce que je pense faire c'est soulever la ruche avec l'élévateur pour glisser le vaporisateur avant de refermer.
10 minutes c'est la durée pendant laquelle il faut laisser l'entrée de la ruche fermée, le temps que l'acide vaporisé se dépose. Voir ici. N'ayant pour l'instant que 2 ruches je ne suis pas aussi pressé qu'un apiculteur professionnel qui doit retirer l'évaporateur au bout de 2 minutes pour l'utiliser dans une autre ruche.(il doit quand même calfeutrer l'entrée de la ruche traitée pendant 10 minutes)
Concernant l'essai dans une ruche vide je nettoie à l'eau car l'acide y est très soluble. Dans une ruche habitée ce sont les abeilles qui finissent par évacuer les cristaux d'acide en nettoyant la ruche (au printemps je suppose).
Bonne journée,
ZorG
5 Warré et 2 TBH- En essayant continuellement on finit par réussir. Donc plus ça rate, plus on a de chances que ça marche (devise Shadok) ...Image Mes débuts en Warré

Avatar de l’utilisateur
manuel
Modérateur
Messages : 626
Localisation : A 12 km du Bout du Monde ...
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#5 » dim. nov. 28, 2010 6:48 pm

Bonsoir,
Bien vu la récupération de la résistance de sèche linge.
Maintenant que tu montre que cela marche, cela donne l'envie d'utiliser mon tour à métal pour tenter de faire quelque chose de plus joli.

Tu vendrais quelques centimètres de résistance et quelques cm² d'isolants ?


Bonne soirée.


Manuel
Suivez mes aventures au rucher sur :
http://manuel.routin.free.fr/spip.php?rubrique1

Avatar de l’utilisateur
ZorG
Messages : 314
Localisation : Nord 59
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#6 » dim. nov. 28, 2010 11:14 pm

Bonjour manuel,
si j'ai mis ce sujet sur le forum c'est pour donner des idées... et comme il y a plus d'idées dans 10 cervelles que dans une...
Toute proposition qui permettrait d'améliorer le "tomatorox" est bienvenue.
Pour un morceau de résistance je le donne à tous ceux qui en veulent. Suffit de m'envoyer un message par MP avec l'adresse et je la poste. Malheureusement j'en suis à ma seconde version (la première était plus mince mais la température montait à 500°C avec des risques de combustion de l'acide) et je n'ai plus d'isolant. Autre soucis il faut absolument récupérer des fils électriques capables de supporter la température du filament (600°C au moins)

En cherchant dans tous les appareils qui chauffent j'ai trouvé ce genre de résistance (à récupérer dans un four qui a rendu l'âme)
Image

Et avec ça on est près du but car il suffirait* de courber une partie de la résistance pour avoir un cadre (pas forcément circulaire) et d'y souder une plaque de métal en dessous on obtiendrait quelque chose de bien connu comme ceci....
* c'est vite dit..
Image

Petit calcul de coin de table... il faut avoir une idée de la longueur de résistance à découper:

P = puissance de la résistance initiale R fonctionnant sous la tension U = 220V (c'est écrit dessus)
P' = puissance de la résistance R' du Tomatorox fonctionnant sous la tension U' = 12V

On a R = U²/P et R' = U'² /P'
d'où R/R' = (U/U')²x P'/P

Ce rapport R/R' nous donne la fraction de longueur de résistance à découper
Exemple: P = 2200 W sous U = 220V et je veux un évaporateur de P' = 100W sous U' = 12V
R/R' = (220/12)² x 100/2200 = 15
Il faut donc découper une longueur égale au 1/15 de celle de la résistance.
Bonne nuit...
ZorG

Il est vieux le four de la belle-mère...non? En plus il est moche... Il serait temps pour elle de le changer.. vous trouvez pas?
5 Warré et 2 TBH- En essayant continuellement on finit par réussir. Donc plus ça rate, plus on a de chances que ça marche (devise Shadok) ...Image Mes débuts en Warré

Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1281
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#7 » lun. nov. 29, 2010 7:10 am

Une bonne résistance, qui coute pas bien cher, c'est une bougie de préchauffage de moteur diesel ;)

Image
Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

Avatar de l’utilisateur
manuel
Modérateur
Messages : 626
Localisation : A 12 km du Bout du Monde ...
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#8 » lun. nov. 29, 2010 12:15 pm

Bonjour,

Voici de bien belles idées.

On passe souvent à côté de choses évidentes et on n'y prête pas garde.

Pour la résistance du four, je pense qu'il y a plusieurs problèmes :
1 - Elle fonctionne sous 220V Que donne sa résistance ? Quel puissance aurait-on en 12V ?
2- Peut-on la découper aussi facilement que le fil ?
3- Peut-on la tordre sans la casser ?
Je ne sais pas, je n'ai jamais essayé.



Quand à la remarque de Supradine, c'est pas mal. La bougie de préchauffage fonctionne en 12V, elle est déjà isolée.
Par contre, cela chauffe très fort une bougie de préchauffage, bien plus que les 500°C donnés par Zorg . Cela rougit très vite et je ne pense pas qu'elle tienne un allumage de 3'.
Il faudrait peut être ajouté une résistance en série pour limiter la puissance absorbée.
Je tente de mesurer la résistance d'une bougie pour avoir une idée.


Manuel
Suivez mes aventures au rucher sur :

http://manuel.routin.free.fr/spip.php?rubrique1

Avatar de l’utilisateur
manuel
Modérateur
Messages : 626
Localisation : A 12 km du Bout du Monde ...
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#9 » lun. nov. 29, 2010 12:37 pm

Re bonjour

Résistance interne d'une bougie =.4 Ohm à froid.
Puissance sous 12V : (P=U²/R) 360W

C'est trop.

Solution : mettre deux bougies en série avec 6+V aux bornes de chaque bougie

P =6²/.4 90W

Ou ajouter une résistance en série à la première bougie. Un de 2Ohm ferait tomber la puissance à 70W.

Manuel
Suivez mes aventures au rucher sur :

http://manuel.routin.free.fr/spip.php?rubrique1

Avatar de l’utilisateur
ZorG
Messages : 314
Localisation : Nord 59
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#10 » lun. nov. 29, 2010 12:52 pm

Manuel a écrit: Pour la résistance du four, je pense qu'il y a plusieurs problèmes :
1 - Elle fonctionne sous 220V Que donne sa résistance ? Quel puissance aurait-on en 12V ? voir calculs ( R = U²/P)
2- Peut-on la découper aussi facilement que le fil ? à essayer
3- Peut-on la tordre sans la casser ? à essayer

Pour la résistance de la bougie, il ne faut pas la mesurer avec un ohmètre car on aura la résistance à froid qui est inférieure à la résistance à chaud. Le mieux c'est de connaître la puissance (indiquée sur la bougie?) sinon mesurer l'intensité I du courant traversant la bougie alimentée par la tension U = 12V (batterie). On alors P = UI (attention on doit pouvoir mesurer jusque 20A)
La partie chaude de la bougie doit être encastrée dans une plaque de fer qui sra chauffée par la bougie. Sa température augmentera progressivement. C'est pourquoi il est nécessaire de mesurer cette évolution de température pour déterminer la durée de chauffage.
Cela existe déjà, on en parle ici
Image
5 Warré et 2 TBH- En essayant continuellement on finit par réussir. Donc plus ça rate, plus on a de chances que ça marche (devise Shadok) ...Image Mes débuts en Warré

Avatar de l’utilisateur
ZorG
Messages : 314
Localisation : Nord 59
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#11 » lun. nov. 29, 2010 5:43 pm

Jusque maintenant je ne m'étais pas intéressé aux bougies de préchauffage car trop cher (à partir de 25€ en général). Le but étant de fabriquer un évaporateur à partir de récupération.
En passant à l'hypermarché A.... je jette un coup d'oeil aux bougies de préchauffage et j'en trouve une paire pour 5€ (pour R19 et Megane 1.9TD ceci explique cela)
Quant au montage, la photo ci-dessus montre bien qu'elles sont en série (la plaque métallique faisant la liaison entre les bornes de la bougie) comme sur le schéma ci-dessous... On est sur la bonne voie....
Image

Manuel, cela va peut-être l'occasion d'utiliser ton tour à métal !!
ZorG
5 Warré et 2 TBH- En essayant continuellement on finit par réussir. Donc plus ça rate, plus on a de chances que ça marche (devise Shadok) ...Image Mes débuts en Warré

pierrolefou
Messages : 179

Re: Evaporateur tomatorox

Message#12 » lun. nov. 29, 2010 5:58 pm

bonjour
si vos voulez que sa chauffe moins prenez des bougies de poids lourds en 24 volts et vous l alimenter avec une batterie de 12 volts.a+

Avatar de l’utilisateur
ZorG
Messages : 314
Localisation : Nord 59
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#13 » lun. nov. 29, 2010 6:58 pm

Re-bonjour,
je viens de faire des essais avec mes bougies.
En série : intensité initiale de 8,5A (102W) qui diminue jusque 6A (72W) au bout de 30s
Bougie seule: intensité initiale de 12A (144W) pour se stabiliser à 8A (96W) au bout de 30s

La température fait augmenter la résistance d'où diminution de l'intensité jusqu'à stabilisation de la température

conclusion: pour moi une bougie (96W une fois stabilisé) me parait bien (le Varrox fait 150W )
Au plaisir de vous lire,
ZorG
5 Warré et 2 TBH- En essayant continuellement on finit par réussir. Donc plus ça rate, plus on a de chances que ça marche (devise Shadok) ...Image Mes débuts en Warré

Avatar de l’utilisateur
ZorG
Messages : 314
Localisation : Nord 59
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#14 » lun. nov. 29, 2010 9:25 pm

Re-re bonjour,

Je viens de contacter le constructeur de l'évaporateur à bougie et lui ai posé des questions.
Voici ses réponses.


Bonjour
La construction est une approximation du VARROX;
C'est le résultat d'un dilemme économique: un varrox coute autour de 110 euros et avec un seul, il faut autour de 10 à 15 mn pour traiter une ruche.
L'idéal est d'en avoir 2 ou 3 ou 4 branchés sur la même batterie.

Les bougies sont-elles montées en série ou en dérivation?
Les bougies sont en dérivation (parallèle). Le retour se fait par un seul fil fixé sur la masse.
De mémoire, c'est un modèle Renault car le diamêtre du filetage est plus faible

Puissance totale? ou intensité débitée par la batterie?
Pas d'idée sur le sujet mais j'emploie des batteries de récupération

Comment sont fixées les bougies?
Les bougies choisies sont équipées d'un filetage, difficile à réaliser: elles sont donc maintenues par une vis pointeau sur le côté à hauteur du filetage.

Y a t-il un alésage dans le métal pour y mettre les bougies?
Bien sur: Il y a une chambre du diamètre extérieur du filetage et plus longue que la bougie pour que celle ci ne touche pas le métal.

Quelle est la nature de la plaque métallique? Épaisseur? métal?
Rien de spécial pour la qualité du métal
épaisseur: 10 mm (les bougies dont dia 8 )
carré 60 x60

La partie circulaire au centre est un creux?
La cuvette, 3 à 4 mm est destinée à recevoir l'AO.
Le temps de chauffe est de 2 mn: plus puissant que le VARROX;

Apicalement

Donc à vu de nez cela doit faire 200W donc effectivement plus puissant que le Varrox (150W)
ZorG
5 Warré et 2 TBH- En essayant continuellement on finit par réussir. Donc plus ça rate, plus on a de chances que ça marche (devise Shadok) ...Image Mes débuts en Warré

Avatar de l’utilisateur
manuel
Modérateur
Messages : 626
Localisation : A 12 km du Bout du Monde ...
Contact :

Re: Evaporateur tomatorox

Message#15 » lun. nov. 29, 2010 10:09 pm

Bonsoir

J'ai du rond d'acier de 30 en stock et des vieilles bougies de Fiat Punto.

Je me demande par contre quelque chose.
Y a t-il un alésage dans le métal pour y mettre les bougies?
Bien sur: Il y a une chambre du diamètre extérieur du filetage et plus longue que la bougie pour que celle ci ne touche pas le métal.


La pointe chauffant des bougies est isolée ? Je n'ai jamais mesuré l'isolement de la pointe par rapport à la résistance.
Si la pointe est isolé, c'est plus intéressant qu'elle soit en contact avec le métal pour faciliter la chauffe de celui ci.

Qu'en pensez-vous ?

Je me lance mercredi si j'ai le temps.
Manuel
Suivez mes aventures au rucher sur :

http://manuel.routin.free.fr/spip.php?rubrique1

Retourner vers « Divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : ch'ti vincent et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.