Page 2 sur 2

Re: il n'y a pas de quoi se vanter

Posté : ven. août 23, 2019 7:57 am
par jln
J'ai testé les deux façons avec un meilleur résultat pour les deux cœurs vers l'extérieur.

Re: il n'y a pas de quoi se vanter

Posté : ven. août 23, 2019 8:04 am
par luxbee
bebert69 a écrit :Pour comprendre, il faut se dire que les cernes du bois, les arc de cercle sur ta photo vont avoir tendance à vouloir devenir des lignes droites.
Regarde ta photo et on comprend donc que les extrémités de la planche se sont déformées vers l'extérieur.
Si tu tournes la planche, elles vont vouloir se déformer vers l'intérieur et là pas de problème car il y a une autre planche en face.

Merci pour l'explication. Maintenant que la bêtise est faite, n'y aurait-il pas moyen de colmater par l'extérieur ? Le but serait de limiter les pertes thermiques. Encore que, comme les abeilles colmatent de toute façon de l'intérieur je ne sais pas s'il y a un intérêt à le faire par l'extérieur. Est-ce que le mélange de grattage (propolis + cire) une fois ramolli ne ferait pas l'affaire pour boucher ces interstices ?

Re: il n'y a pas de quoi se vanter

Posté : ven. août 23, 2019 8:20 am
par Mtuku
Bonjour .
Moi je bouche les trous avec la bouse de vache et un peu de cendres et d'argile.

Re: il n'y a pas de quoi se vanter

Posté : ven. août 23, 2019 8:21 am
par jln

Re: il n'y a pas de quoi se vanter

Posté : ven. août 23, 2019 9:39 am
par luxbee
jln a écrit :Entre autres documents : http://www2.ac-lyon.fr/etab/lycees/lyc- ... rentin.pdf

intéressant. Ce schéma est super :

Image

On voit aussi que le sciage a un grand rôle dans la future déformation éventuelle des planches. Les planches sur dosse (voir schéma) me semblent être celles qui se déforment le plus. Surtout ce sont celles qui vont laisser le plus de jour à la déformation. Le mieux me semble être les planches sur quartier ou faux quartier ?

Re: il n'y a pas de quoi se vanter

Posté : ven. août 23, 2019 10:08 am
par jln
luxbee a écrit :...On voit aussi que le sciage a un grand rôle dans la future déformation...

Et l'acheteur : On peut parfois choisir ses planches...
Assemblage d'une série de panneaux de warré.
Image

Re: il n'y a pas de quoi se vanter

Posté : ven. août 23, 2019 11:36 am
par luxbee
jln a écrit :Et l'acheteur : On peut parfois choisir ses planches...
Assemblage d'une série de panneaux de warré.
Image

Quand on voit comment j’assemble les corps, on comprend comment je choisis les planches :mrgreen:

Du bel ouvrage... pas de scie sur table pour ma part. Juste une scie circulaire portative et une défonceuse. Ça me semble donc difficile pour les rainures et languettes.

Re: il n'y a pas de quoi se vanter

Posté : ven. août 23, 2019 4:26 pm
par jln
luxbee a écrit :...Juste une scie circulaire portative et une défonceuse. Ça me semble donc difficile pour les rainures et languettes.

Certes, à moins d'en mettre une des deux sous une table ; la scie ou la défonceuse pour s'en servir en toupie.
Sinon, on en trouve d'occasion pas très cher. Après, faut pouvoir la loger et gérer la poussière émise.

Re: il n'y a pas de quoi se vanter

Posté : ven. févr. 21, 2020 12:20 pm
par cool-tech
jln a écrit :cqfd. Il faut donc mettre ta planche dans l'autre sens : le cœur du bois à l'extérieur.

je ne savais ou mettre cette photo ! Mais je pense que c'est une explication visuelle ?

Image

Re: il n'y a pas de quoi se vanter

Posté : ven. févr. 21, 2020 9:04 pm
par cool-tech
jln a écrit :...C'est pour ça que je constitue mes panneaux de 210 en deux planches assemblées par rainure et languette plus colle.
Ça limite pas mal les déformations et ça permet d'utiliser des planches moins larges.

Image
Image