Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Problème bois de douglas

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3189
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Problème bois de douglas

Message#16 » ven. mars 04, 2016 6:56 am

Les cernes de croissance du bois décrivent des cercles très visibles sur le pin : le cœur est situé au centre géométrique de ces cercles.
On oriente en général ce cœur vers l'extérieur de la ruche car la déformation des planches produit alors une concavité orientée elle vers l'intérieur de la ruche.

Avatar de l’utilisateur
joanmarius
Messages : 298
Localisation : Bouloc (31620)

Re: Problème bois de douglas

Message#17 » ven. mars 04, 2016 7:37 am

pasgt a écrit :210 ou 250 mm, c'est un peu large le bois va travailler et se déformer, j'ai lu qu'en menuiserie la largeur ne dépassait pas 150 mm.
Il serait plus judicieux, si tu en as la possibilité, de scier en 2 dans le sens de la longueur et de coller (bouvetage, languettes, etc) les 2 éléments en inversant les fibres.

C'est de loin la meilleure solution
If you find two beekeepers who agree on everything, that's just one beekeeper talking to a mirror" Wyatt A. Mangum "
Si vous voyez deux apiculteurs d'accord sur tout, c'est juste un apiculteur parlant a un miroir"

Avatar de l’utilisateur
Polo.54
Messages : 292
Localisation : Nancy (Meurthe-et-Moselle, Lorraine)

Re: Problème bois de douglas

Message#18 » ven. mars 04, 2016 10:01 am

Pour revenir sur ce post, avec une "session" de recul en plus : si comme moi vous êtes réticents à l'utilisation de la colle à bois dans vos ruches, achetez du douglas 1 an à l'avance en 4m*220mm*27mm (standard de scierie), les laisser bouger en séchant.

La marge de dimensions suffit. Une fois bien sèches, dégauchir et raboter les planches. Par la suite, ça vrille/s'incurve beaucoup moins.

Cordialement,
Polo
Berger d'abeilles

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3189
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Problème bois de douglas

Message#19 » ven. mars 04, 2016 11:23 am

Bien sûr que c'est mieux de le laisser sécher mais c'est difficile quand on débute et qu'on est... impatient.
Cela dit, avec le tuilage sur une largeur 220mm, difficile de parvenir à 25mm en partant de 27mm.
Pour ma part, c'est division au moins en deux puis rainures et languettes. Et là ça passe déjà mieux, sans rien de trop.
Et même en trois côté vitre car je limite la longueur de la fenêtre. C'est un peu plus compliqué mais comme ça va bien, je fais les prochaines pareil.
Quant à la colle et sa possible nuisance, il me semble qu'elle n'apparaît que très peu côté intérieur de la ruche si on colle proprement et qu'on prend soin d'éliminer les excédents et autres coulures.
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Yay Ours
Messages : 600
Localisation : Vallée du Jabron (04)

Re: Problème bois de douglas

Message#20 » ven. mars 11, 2016 10:25 pm

Salut,
Perso j'ai peur d'avoir le problème inverse...
En effet, j'ai acheté du Douglas très sec (2 à 4 ans) à la scierie de ma vallée en planches de 27 x 250 x 2500 mm.
Avec un ami qui possède un bel atelier, digne de certains "vrais" de menuisiers nous avons raboté les planches (que d'un côté, le côté cœur étant laissé brut pour être à l'extérieur de la ruche) puis commencé les découpes selon les plans de ch.k.
Pour les éléments de "grande" taille, genre côtés des corps ou toit, ça le fait nickel, par contre, au regard des quelques chutes, j'ai peur que pour les "petits" éléments du style poignées, il n'y ait un bug car le bois a la fâcheuse tendance de se fendre et casser ! :(
Mon ami m'a dit que c'était le défaut du Douglas mais que c'était surtout au niveau des extrémités des planches...
Quelqu'un aurait-il un retour d'expérience sur ce problème ?
Merci d'avance.

Ps : Moi qui envisageais d'y tailler même les barrettes de ma future ruche, je crois que je vais laisser tomber...
Yannick

"Le doute, s'il est de bonne foi, amène l'examen, et l'examen la lumière."
Sosthène de La Rochefoucauld

Avatar de l’utilisateur
hive
Messages : 377
Localisation : Yonne 89

Re: Problème bois de douglas

Message#21 » ven. mars 11, 2016 11:57 pm

Bonsoir,

j'ai fabriqué il y a trois ans une warré en douglas avec emboitement en queue droite, j'ai eu quelques problèmes d'éclatement sur le passage à la défonceuse, à la sortie de la fraise. Le vissage devait se faire avec un avant trou, sinon le bois se fendait.

j'ai fait une TBH aussi et le bois s'est fendu aux extrémités sur 4 ou 5 cm pendant l'été. Ce bois travaille beaucoup en fonction de l'humidité ambiante. Les barres ont été coupées dans du douglas et n'ont pas du tout bougé.

ImageImage
2 Warrés - 2 TBH - une ruche tonneau - une ruche cylindrique - une sun hive

"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas"

neskick
Messages : 58
Localisation : saint nicolas de redon

Re: Problème bois de douglas

Message#22 » sam. mars 12, 2016 4:31 pm

oui, le douglas fend facilement ; donc avant-trou.

maintenant, ne pensez-vous pas pinailler exagérément pour le tuilage des planches ? les abeilles supportent des troncs creux ou des "grottes", alors un peu de tuilage... si la ruche n'est pas parfaitement parallélépipédique, je ne vois pas le soucis, tant que les éléments reposent bien les uns sur les autres...

même chose pour les dimensions ; si les planches, taillées à 210, ne font plus que 207 ou 205 à la fin, vu les marges, y compris sur les cadres, je ne vois pas le soucis.

ce sont des ruches, pas de l'ébénisterie...
je dis une bêtise ?

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1228
Localisation : 976 Mayotte

Re: Problème bois de douglas

Message#23 » sam. mars 12, 2016 6:37 pm

Non, tu ne dis pas une bêtise, je pense comme toi. La volonté de bien faire et de trop bien faire est surement contre productive mais il faut aussi justifier ses propres achats de matériel quand on est passionné. Le regard de l'autre, son propre regard...
Moi aussi j'ai des planches de sapin et de douglas achetées pour mes premières ruches qui étaient tuilées, et bien j'ai monté ainsi avec bien sur la condition que les éléments reposent sur les autres.

Je ne suis pas certain que la colle soit aussi très bonne pour les abeilles. A quoi cela sert d'acheter un bois non traité si c'est pour y inclure des produits chimiques ?

J’espère que les fameux pseudo-scorpions qui seraient prêts à réinvestir les ruches si ils y trouvaient des recoins, attireront votre attention sur l'aide qu'il peuvent apporter aux abeilles dans leur lutte contre le varroas, et que vous leur laisserez des fissures et d'autres recoins d'imperfection et de surfaces pas lisses ou trop fignolées et rabotées pour y vivre...
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

ed.chimar
Anciens
Messages : 2106
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Problème bois de douglas

Message#24 » sam. mars 12, 2016 11:07 pm

rytounet a écrit :Je ne suis pas certain que la colle soit aussi très bonne pour les abeilles. A quoi cela sert d'acheter un bois non traité si c'est pour y inclure des produits chimiques ?

Le solvant peut probablement les gêner, mais une fois que la colle est sèche il n'y a plus aucun risque
Archimed

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1228
Localisation : 976 Mayotte

Re: Problème bois de douglas

Message#25 » dim. mars 13, 2016 12:13 am

ed.chimar a écrit :
rytounet a écrit :Je ne suis pas certain que la colle soit aussi très bonne pour les abeilles. A quoi cela sert d'acheter un bois non traité si c'est pour y inclure des produits chimiques ?
Le solvant peut probablement les gêner , mais une fois que la colle est sèche il n'y a plus aucun risque

Je ne voudrais pas chipoter face à des anciens mais cela dépend certainement de la marque et des constituants et du type de colle vendue. Et quelle est sa tenue et sa durée dans le temps et face aux intempéries et fluctuation de température ?
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

julirosien
Anciens
Messages : 2165
Localisation : cévennes gardoises

Re: Problème bois de douglas

Message#26 » dim. mars 13, 2016 1:53 am

Bon, on ne va pas chipoter... :roll: quelques dixièmes de mm ne vont pas faire écrouler l’édifice... :wink:
Mais plus les corps sont bien montés d'équerre et plans, plus la superposition sera facile... :super
Je comprends ceux qui n'ont pas d'outillage pour construire... là, il faut adapter. Pour les autres qui sont équipés un minimum, le mieux est de commander le bois à l'avance, le laisser sécher à l'ombre et couvert, mais à l’extérieur... il faut qu'il soit ventilé.
A la commande, prévoir 1,5cm de plus en largeur et faire scier à 30 mm en épaisseur.
Cela permet pour ceux qui veulent des éléments pile à la cote de dresser et raboter les deux faces.
Pour ceux qui utilisent la peinture dite suédoise, on peut laisser l’extérieur quasiment brut, l'accrochage n'en sera que meilleur.
Les perfectionnistes, réaliseront un montage à mi-bois assemblage avec des vis (4 x 45) et bien sur on fait des avant-trous.
Je suis fainéant... :mrgreen: donc, j'essaie de faire le travail une seule fois... mais bien ! :wink:
Daniel d'en bas qui va avoir les chevilles qui enflent...
Daniel d'en bas

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3189
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Problème bois de douglas

Message#27 » dim. mars 13, 2016 7:30 am

En matière de fabrication comme de conduite de cette ruche, m'est avis qu'il en faut pour tous les goûts : les àpeuprèstistes, les çaïraben, les addicts de la précision ( en berrichon : des "tazons").
Quant à l'idée que la précision et la bonne finition des surfaces des planches dérangerait les abeilles et serait contre-productive, pourquoi pas mais pourquoi donc exactement ?
En attendant de m'en convaincre, j'ai tendance à penser que pour profiter pleinement de la modularité de ce concept de ruche, mieux vaut gérer des éléments les moins différents possible, en géométrie et en dimensions.
Rien que pour adapter une vitre, une porte d'entrée, une nasse ou que sais-je encore, moins c'est plat et droit et plus on est emm...
Mais chac...

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11224
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Problème bois de douglas

Message#28 » lun. mars 14, 2016 9:50 pm

Bonsoir,

julirosien a écrit :...Je suis fainéant... :mrgreen: donc, j'essaie de faire le travail une seule fois... mais bien ! :wink:
Daniel d'en bas qui va avoir les chevilles qui enflent...

Bonjour,

Pour le côté fainéant, je ne peux pas dire mais pour le travail bien fait, je peux témoigner, tu "vaux le détour" !

Concernant la qualité du travail de menuiserie de nos ruches, je voudrais juste souligner le fait que nos colonies ont déjà assez de causes de mortalité, n'y rajoutons pas les courants d'air. Certes, elles pourront propoliser mais ce sera une tâche de plus à accomplir qui leur coûtera de l'énergie et du temps si ce n'est la vie.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Denis10
Messages : 25
Localisation : Aube

Re: Problème bois de douglas

Message#29 » mar. mars 15, 2016 12:24 am

Bonjour à tous :D ,
Tant pis j'ai assemblé comme ça et je joue du rabot à main pour les surfaces d'appui entre élément. Par contre pour fixer les poignées si je veux traverser et plier le clou à l'intérieur ça risque de me fendre ma planche ?
A+ :bravo

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
L'abeille c'est comme les hommes il faut partager les fruits de sont travail et pas l'exploiter.

ed.chimar
Anciens
Messages : 2106
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Problème bois de douglas

Message#30 » mar. mars 15, 2016 7:50 am

Denis10 a écrit :Par contre pour fixer les poignées si je veux traverser et plier le clou à l'intérieur ça risque de me fendre ma planche ?

boulon poêlier de 6
Archimed

Retourner vers « Construction »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.