Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

toit Rodolphe Leroy

ratmzy

Re: toit Rodolphe Leroy

Message#16 » lun. févr. 13, 2012 1:44 pm

D’après les rayons bâtis par des colonies sauvage, on peux déduire qu'elles préfères descendre.
Si j'ai bien compris sans grille a reine, les filles élèves le couvain dans les rayons fraichement construits, le faisant ainsi descendre au fur et mesure qu'elles bâtissent. Tandis qu'elle emmagasinent les miels dans les alvéoles ayant contenus du couvain au dessus.?!
Si c'est bien ça.
La reine peux t-elle pondre dans des alvéoles ayant déjà reçu du couvain? Ou, lorsque l'on place une grille a reine par exemple, les ouvrières érigent de nouveaux rayons pouvant accueillir la ponte?
Et maintenant que je connais les inconvénients du miel dans les rayons "d'occasion", qu'en est il du couvain?

Avatar de l’utilisateur
alainxavier
Anciens
Messages : 813
Localisation : Picardie
Contact :

Re: toit Rodolphe Leroy

Message#17 » lun. févr. 13, 2012 5:41 pm

Elles stockent le miel dans les alvéoles vides, ayant contenu du couvain ou pas.
Le miel a un "goût" particulier quand il provient des cellules ayant contenu du couvain, mais ce n'est pas trèz grave si elles ont peu servi.
Le problème résidera dans une éventuelle conduite sans grille à reine. Quand tu traites contre les varroas, tu ne dois pas avoir de cires dans lesquelles pourront être stockées un jour du miel à récolter. La présence de couvain partout peut donc t'empêcher de faire un traitement flash ou simplement de déposer des huiles essentielles.
Les Ruches De Wailly
Association déclarée d'intérêt général
cours,stages,interventions pédagogiques,parrainages...

ed.chimar
Anciens
Messages : 1871
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: toit Rodolphe Leroy

Message#18 » lun. févr. 13, 2012 6:27 pm

D’après les rayons bâtis par des colonies sauvage, on peux déduire qu'elles préfères descendre.

A première vue ça semble vrai, mais ce n'est pas le cas dans la pratique. Si on donne aux abeilles le choix dans l'agrandissement en leurs proposant un élément en dessous et un en dessus, si celui du dessus à au moins un rayon vide de bâti, elles iront en dessus pour suivre la chaleur.
Archimed

rahane
Anciens
Messages : 1179
Localisation : sud isère montagneux 1000m

Re: toit Rodolphe Leroy

Message#19 » lun. févr. 13, 2012 11:56 pm

avant d'en être à utiliser une grille à reine mieux vaut avoir élevé une colonie au naturel sans se poser de question et observé le developpement
inutile de compliquer la vie des abeilles

ratmzy

Re: toit Rodolphe Leroy

Message#20 » mar. févr. 14, 2012 12:00 pm

rahane a écrit :avant d'en être à utiliser une grille à reine mieux vaut avoir élevé une colonie au naturel sans se poser de question et observé le developpement
inutile de compliquer la vie des abeilles


Je suis bien d'accord avec toi sur ce point.
Ce qu'il faut savoir, c'est que les questions que je pose sont essentiellement dans le but de comprendre le comportement , les préférences... de ces petites. Ce sujet ne signifie pas que je m’imagine ma première ruche avec un toit de ruche mixte, ou en utilisant la grille a reine dans ma conduite. Mais juste comment réagissent t-elles si il se passe ceci ou cela, afin de me permettre de mieux cerner leurs besoins, leurs préférences... :wink:
Je peux retenir de "l'apiculture pour tous" par exemple que l'avette a horreur du vide, ou qu'elle n'aime pas passer sur le miel... Ce qui donne une très bonne base. Et je compte en fait sur votre expérience pour affiner certains points, tel que:

-par nature, les filles préfèrent t-elles réserver les cires vierge pour le miel ou le couvain?
-La reine peux t-elle pondre dans des alvéoles ayant déjà reçu du couvain?
si oui
-Y a t-il une différence pour le couvain?

voila j’espère que je ne vous embête pas trop avec toutes mes questions.?. (et encore je me retiens...) :super

ed.chimar
Anciens
Messages : 1871
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: toit Rodolphe Leroy

Message#21 » mar. févr. 14, 2012 12:19 pm

Je peux retenir de "l'apiculture pour tous" par exemple que l'avette a horreur du vide, ou qu'elle n'aime pas passer sur le miel... Ce qui donne une très bonne base

Je te conseille une relecture et ensuite une re-relecture
les abeilles n'ont pas horreur du vide, tout dépends où il se trouve, les abeilles vont facilement sur le miel ce qui n'est pas le cas de la reine
Archimed

ratmzy

Re: toit Rodolphe Leroy

Message#22 » mar. févr. 14, 2012 2:28 pm

ed.chimar a écrit :
Je peux retenir de "l'apiculture pour tous" par exemple que l'avette a horreur du vide, ou qu'elle n'aime pas passer sur le miel... Ce qui donne une très bonne base

Je te conseille une relecture et ensuite une re-relecture
les abeilles n'ont pas horreur du vide, tout dépends où il se trouve, les abeilles vont facilement sur le miel ce qui n'est pas le cas de la reine


Oui je relierais certainement cet ouvrage qui est une mine d'information, que je recoupe avec d'autres bien entendu, mais rien ne vaut le récit d'un maximum de personnes.
Peux tu développer ton expérience s'il te plait? car lors de ma relecture du livre de l’abbé je peux lire, a propos du passage sur le miel:
-"Au sommet des cadres hauts, il reste souvent un peu de miel. Or les abeilles n'aiment pas passer sur le miel. Elles préfèrent essaimer."

-"Si les provisions sont trop abondantes, les abeilles essaimeront faute de place; en tout cas, elles ne monteront ni dans la hausse ni dans la calotte, parce qu'elles ne passent pas sur le miel."

-"Nous avions constate que les abeilles montaient difficilement dans les hausses placées sur cadres hauts, parce qu'il reste souvent un peu de miel au sommet de ces cadres. Or l'abeille passe difficilement sur le miel."

-"Or, les abeilles ont une grande répugnance a passer sur le miel."

A propos du vide, dans le but faire bref et pas trop rébarbatif, je vais juste resume. En dehors de passages que l'abeille se réserve ou réserve a l’aération, et a conditions que cela ne contredise pas le point exposer ci-dessus. L'abeille occupe ou bouchent tout le reste si cela lui est possible. (pour ce que j'en ai retenus...)

Enfin voila, tu comprendras que dans ce cas la, une relecture ne m'apporterais pas grand chose. D’où l’intérêt de chercher des compléments d'informations, afin de les recoupées un maximum. Surtout si l'on prends en considération que les écrits de Warre ou autre documentations, medias... Que j'ai eus l'occasion de consulter jusque la, ne repondent pas aux questions que je posent ici.
Rappel:

-par nature, les filles préfèrent t-elles réserver les cires vierge pour le miel ou le couvain?
-La reine peux t-elle pondre dans des alvéoles ayant déjà reçu du couvain?
si oui
-Y a t-il une différence pour le couvain?

ed.chimar
Anciens
Messages : 1871
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: toit Rodolphe Leroy

Message#23 » mar. févr. 14, 2012 5:13 pm

-"Si les provisions sont trop abondantes, les abeilles essaimeront faute de place; en tout cas, elles ne monteront ni dans la hausse ni dans la calotte, parce qu'elles ne passent pas sur le miel."

Heureusement que les abeilles marchent sur les cadres plein de miel sinon la deuxième hausse placée en dessus de la première ne se remplirait jamais. Par contre il ne faut pas espérer voir la reine monter pondre au sommet de la ruche s'il y a du miel au dessus du couvain : le couvain a toujours une continuité.
La reine peux t-elle pondre dans des alvéoles ayant déjà reçu du couvain?

La zone qui sert au couvain est utilisées plusieurs fois de suite la même année et dans le cas de ruche à hausse (Dadant etc) plusieurs années de suite.
Y a t-il une différence pour le couvain?

Il semblerait que les abeilles qui naissent dans de très vieux cadres (bien noirs) soient plus petites du fait d'un volume de cellule amoindri.
Archimed

ratmzy

Re: toit Rodolphe Leroy

Message#24 » mar. févr. 14, 2012 7:32 pm

Merci de m’éclairer un peu, comme quoi il est toujours bon de recouper les informations.

Je crois que j'y vois beaucoup plus clair, en restant sur l’idée que les abeilles ne passent pas sur le miel, j'allais dans une mauvaise direction ce qui m’empêchais de comprendre d'autre choses.

Donc pour résumer sans pour autant faire de généralité, ont peux dire que les cires vierges sont utilisées soit:
-Si la colonie s'accroit. Simultanément pour le couvain et le miel, respectant les alvéoles le plus proches du couvain pour le couvain, a contrario les plus éloignées pour le miel.

-la reine cesse de pondre. Le miel est emmagasiné partout ou il y a de la place en commençant le plus loin du couvain soit des cellules vierges.

Cela vous parait correcte?

ed.chimar
Anciens
Messages : 1871
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: toit Rodolphe Leroy

Message#25 » mer. févr. 15, 2012 8:36 am

-la reine cesse de pondre. Le miel est emmagasiné partout ou il y a de la place en commençant le plus loin du couvain soit des cellules vierges.

Les abeilles stockent du miel en dessus du nid à couvain, si la récolte est abondante elles utilise aussi les cellules libérées par les éclosions et la reine est alors obligé d’arrêter de pondre. Si les abeilles ont la possibilité d'accroitre les cires elles le feront après la récolte par en bas pour permettre à la reine d'avoir une zone pour pondre sinon (cas le plus fréquent) l'essaimage se produit.
Archimed

rahane
Anciens
Messages : 1179
Localisation : sud isère montagneux 1000m

Re: toit Rodolphe Leroy

Message#26 » mer. févr. 15, 2012 11:45 am

ratmzy a écrit :Merci de m’éclairer un peu, comme quoi il est toujours bon de recouper les informations.

Je crois que j'y vois beaucoup plus clair, en restant sur l’idée que les abeilles ne passent pas sur le miel, j'allais dans une mauvaise direction ce qui m’empêchais de comprendre d'autre choses.

Donc pour résumer sans pour autant faire de généralité, ont peux dire que les cires vierges sont utilisées soit:
-Si la colonie s'accroit. Simultanément pour le couvain et le miel, respectant les alvéoles le plus proches du couvain pour le couvain, a contrario les plus éloignées pour le miel.

-la reine cesse de pondre. Le miel est emmagasiné partout ou il y a de la place en commençant le plus loin du couvain soit des cellules vierges.

Cela vous parait correcte?


j'espère que toutes les réponses éclaircissent les différents chapitres de la rédaction de ton ABC personnel de l'apiculture selon les apiculteurs

ratmzy

Re: toit Rodolphe Leroy

Message#27 » mer. févr. 15, 2012 12:18 pm

ed.chimar a écrit :
-la reine cesse de pondre. Le miel est emmagasiné partout ou il y a de la place en commençant le plus loin du couvain soit des cellules vierges.

Les abeilles stockent du miel en dessus du nid à couvain, si la récolte est abondante elles utilise aussi les cellules libérées par les éclosions et la reine est alors obligé d’arrêter de pondre. Si les abeilles ont la possibilité d'accroitre les cires elles le feront après la récolte par en bas pour permettre à la reine d'avoir une zone pour pondre sinon (cas le plus fréquent) l'essaimage se produit.


Merci, ta réponse est vraiment un bon appui je me sens beaucoup moins dans le vague...

@rahane: :mdr Oui effectivement vos expériences sont un complément non négligeable a mes nombreuses lectures!!! merci a tous a bientot pour d'autres questions...

rahane
Anciens
Messages : 1179
Localisation : sud isère montagneux 1000m

Re: toit Rodolphe Leroy

Message#28 » mer. févr. 15, 2012 2:31 pm

si tu veux bien partager avec nous les bénéfices de tes recherches littéraires nous rirons ensemble
c'est toujours plus drole à plusieurs


j'en profite pour jouer avec l'option envoyer la couleur

septembre
Messages : 6

toit de Ruche Leroy

Message#29 » ven. févr. 17, 2012 3:52 pm


rahane
Anciens
Messages : 1179
Localisation : sud isère montagneux 1000m

Re: toit de Ruche Leroy

Message#30 » sam. févr. 18, 2012 1:56 am

l'apiculture ça déploie l'imagination et le talent
ya pas à redire! :-bravo

en haut du chapiteau on met la lumière? :lol:

sinon l'idée est bonne mais coté pratique faut pas avoir idée de bouger le toit trop souvent
comment on solidarise les différentes pièces?

Retourner vers « Toit »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.