Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

hiver catastrophique

rhinauer
Messages : 662

Re: hiver catastrophique

Message#46 » lun. févr. 22, 2016 5:42 pm

Chacun choisit sa manière de faire et tant que ça marche, il n'y a aucune raison d'en changer.
Depuis que j'ai repris l'apiculture en 2013, aucune perte que ce soit de colonies ou de Reines.

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3980
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: hiver catastrophique

Message#47 » lun. févr. 22, 2016 6:25 pm

Tu as beaucoup de chance je souhaite pour toi que cela continue.

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

Vianney
Messages : 99
Localisation : 74 haute savoie

Re: hiver catastrophique

Message#48 » jeu. févr. 25, 2016 12:17 pm

Mauvaise année pour commencer

:( voila j'ai perdu mon premier essaim.
il était hiverné sur deux hausses.
rayon de la hausse supérieure plein de miel operculé.

J'imagine pression Varroa trop importante ?
Je n'avais fait qu'un seul comptage et pas de traitement... :oops:

Elles sont aussi beaucoup sorties en plein hiver et comme je n'ai pas trouvé beaucoup d'abeilles mortes dans la ruche...
Modifié en dernier par Vianney le jeu. févr. 25, 2016 3:59 pm, modifié 1 fois.
- 6 ruches Warre (home made) donc 5 vides...

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3980
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: hiver catastrophique

Message#49 » jeu. févr. 25, 2016 12:48 pm

D'où l'importance du suivi des ruches et du traitement si besoin est!

Bon courage pour la suite.

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

rhinauer
Messages : 662

Re: hiver catastrophique

Message#50 » jeu. févr. 25, 2016 1:57 pm

Tu n'es pas le seul à ne pas faire de traitement, et ils sont nombreux à perdre des colonies (pas des essaims).
Le Président du GDSA m'a dit un jour, ceux qui ne traitent pas vont disparaître un jour ou l'autre et donc ils ne font plus la chasse à ceux qui ne traitent pas.
Mais je conseillerais aussi de réduire au maximum le volume des ruches afin de permettre à la colonie de mieux défendre l'entrée de la ruche, car quand elles sont dans le haut, l'entrée est moins bien gardée.
Mais je sais que c'est une habitude warré, mais faire un essai ne coute rien, et comme on dit: Il n'y a que les c..s qui ne changent pas d'avis.
Mes excuses si j'ai heurté quelques sensibilités, mais je suis toujours à l'écoute de ce qui se dit, ce qui se fait et il m'arrive de remettre en cause ce qui est écrit dans les livres par mes propres observations, une déformation professionnelle.

Rappel :
Un essaim est une famille d'abeilles qui n'a pas encore de demeure.
Une colonie est une famille installée dans une cavité, une ruche etc.

Antoine
Messages : 67
Localisation : Calvados
Contact :

Re: hiver catastrophique

Message#51 » jeu. févr. 25, 2016 2:37 pm

michelpp a écrit :je me demandais si le varroa restait sur les abeilles mortes ?

L'été dernier, j'ai eu une abeille morte sur la planche d'envol avec un varroa dessus. J'ai mis l'abeille de coté pour la montrer à ma compagne, et à son retour le varroa n'était plus là.
J'en conclus donc que le varroa ne reste pas sur une abeille morte, a priori.
5 ruches Warré - débuts en 2015

michelpp
Messages : 96

Re: hiver catastrophique

Message#52 » mer. mars 02, 2016 9:31 am

Bonjour Antoine et merci de ta réponse ! Je n'ai qu'une ruche et j'en prends soins. Je n'arrive pas à voir s'il y a du varroa, alors je surveille les mortes pour voir et je ne vois rien
Je suppose comme tu le dis ... Ils ne restent pas sur les mortes
Michel

Avatar de l’utilisateur
Loic
Messages : 542
Localisation : Sophia Antipolis - Alpes Maritimes (06)

Re: hiver catastrophique

Message#53 » mer. mars 02, 2016 10:05 am

michelpp a écrit :Bonjour Antoine et merci de ta réponse ! Je n'ai qu'une ruche et j'en prends soins. Je n'arrive pas à voir s'il y a du varroa, alors je surveille les mortes pour voir et je ne vois rien

Tu trouveras plus facilement des abeilles avec les ailes déformées (symptôme du virus transmis par les varroas) que des abeilles avec des varroas sur le dos.

Image

rhinauer
Messages : 662

Re: hiver catastrophique

Message#54 » mer. mars 02, 2016 10:46 am

Les abeilles aux ailes froissées doivent disparaître en automne avec un traitement adéquate.
Si vous en avez donc maintenant, c'est que n'avez pas fait ou fait un traitement inapproprié.

En ce qui concerne les colonies mortes, il arrive qu'il y ait du miel dans les hausses, mais lorsqu'elles sont en grappe, elles ne peuvent se ravitailler et la colonie meurt sur place.
Il en est de même en posant du candi hors de portée de la grappe.

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1232
Localisation : 976 Mayotte

Re: hiver catastrophique

Message#55 » mer. mars 02, 2016 11:14 am

Vous avez l'air sûr du fait que les colonies d'abeilles doivent être toutes traitées.

C'est peut-être aussi une impasse que de ne pas croire que la Vie trouve son chemin seule
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

rhinauer
Messages : 662

Re: hiver catastrophique

Message#56 » mer. mars 02, 2016 11:24 am

L'Alsace a été pionnière pour le traitement des varroas à ses débuts, toutes les traitements ont été testés.
Mon ami à l'époque spécialiste apicole est même allé traiter les ruches en Allemagne avec le Facogene, il a même dû acquitter des frais de douanes au retour.
Moi je m'en tiens avec mon syndicat à ce qui nous est donné comme conseil lors des différentes conférence, A.G. etc...
L'an dernier il a été fait une enquête de satisfaction sur l'utilisation du Maqs qui a posé problème chez certains.

Quand je pose la question aux instances chez nous (GDSA), on me dit que ceux qui ne traitent pas vont disparaître régulièrement et donc ils ne font pas la chasse à ceux qui ne traitent pas.
Maintenant, moi je traite, j'ai des voisins qui ne traitent pas ou traitement inadapté et je ne peux rien y faire.

Avatar de l’utilisateur
.Manu
Messages : 694
Localisation : ile et vilaine (35)

Re: hiver catastrophique

Message#57 » mer. mars 02, 2016 1:36 pm

Bonjour,

rhinauer a écrit :L'an dernier il a été fait une enquête de satisfaction sur l'utilisation du Maqs qui a posé problème chez certains.

Et alors qu'est-ce que ça disait ?

rhinauer
Messages : 662

Re: hiver catastrophique

Message#58 » mer. mars 02, 2016 5:08 pm

La réponse, est ce que l'on savait déjà et c'était bien expliqué lors de la conférence, ce sont les conditions particulières de mise en place.
Température, volume de la ruche, fond fermé obligatoirement.
Il faut aussi savoir que c'est un traitement de printemps et qu'il est nécessaire de faire un traitement d'automne correct et pas juste une application d'acide formique.

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1232
Localisation : 976 Mayotte

Re: hiver catastrophique

Message#59 » mer. mars 02, 2016 5:59 pm

A l'inverse de ce que vous affirmez, fort de votre expérience et de vos convictions, je suis persuadé, fort de mon inexpérience et de mes convictions que le tout chimique et industriel des méthodes d'élevage moderne ont conduit aux situations actuelles.

Je suis aussi persuadé que de traiter à grand coup de produits chimiques quels qu'ils soient sont des solutions à court terme pour éviter une baisse trop importante des cheptels et des productions avec les catastrophes économiques et humaines qui s'en suivrait.
Traiter chimiquement correspond à des intérêts économiques différents de ceux de l'abeille.
Je suis persuadé qu'à traiter on retarde d'autant l'adaptation de l'espèce à une nouvelle contrainte.

Ce n'est qu'un avis.

Mais il clair que cet avis ne peut être suivi d'action, si c'était mon activité économique et que je sois obligé de rembourser des prêts bancaires grâce au miel gagné par mes ruches.
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

rhinauer
Messages : 662

Re: hiver catastrophique

Message#60 » mer. mars 02, 2016 6:21 pm

D'accord avec vous, mais les médicaments on en a besoin, je serais mort sans les antibiotiques et autres produits.

Il y a bien une abeille qui sait se débarrasser des varroas, mais celle-ci ne nettoie pas sa demeure.
L'adaptation va prendre plus de temps que l'on pourrais le supposer, moi je n'ai pas d'autre solution qui marche et ce que nous faisons a été évalué, testé et accepté comme convenable pour les abeilles.
Je ne prétend pas avoir raison, mais je suis les conseils des spécialistes qui ont testé et mis au point cette façon de faire et elle est appliquée à la majeur partie de nos apiculteurs.

Ceci en respectant les conseils d'administration :
Hors miellée, donc sans hausse, ce qui ne peut se faire en warré puisque vous laissez tout en place et vous ajoutez par le bas.
Moi en automne, je réduiz sur 2 corps, je m'arrange à descendre le couvain dans le bas, je place les lanières en contact avec le couvain, à l'endroit où se trouve toujours beaucoup d'abeilles, le miel au-dessus et ainsi le démarrage se fait en bas et le couvain monte à mesure qu'il se développe.

Ce n'est pas la chimie qui nous a ramené les varroas, mais les allemands qui ont libéré les accompagnatrices d'une ou plusieurs reines.
Dans mon jardin, il n'y a pas de chimie, tout est bio.
Les abeilles cherchent la rosée le matin et il n'est pas possible de faire autrement en saison.

Retourner vers « Espace photo et vidéo »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.