Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Mortalité 2016-2017

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9542
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Mortalité 2016 2017

Message#46 » sam. févr. 18, 2017 11:32 pm

Philip57 et Luxbee,

J'ai peur que vous n'ayez trop de varroa.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

julirosien
Anciens
Messages : 2268
Localisation : cévennes gardoises

Re: Mortalité 2016 2017

Message#47 » mer. févr. 22, 2017 7:04 pm

Salut du Sud !
retour du rucher de Lozère pour une petite visite de courtoisie... :wink:
Encore trois ruches mortes ou quasiment ; du miel dans les cadres et beaucoup d'abeilles sur le plancher grillagé...
avec une belle poignée de VV :desole
ce sont les dernières ruches qui avaient subi le désherbant... :twisted:
Et la pression du VV en fin de saison a été énorme dans ce coin. Beaucoup plus que chez moi.
Je pense qu'il doit y avoir prolifération de nids tout au long de la rivière qui coule en bas de la vallée... Mais on ne voit pas ces saletés en saison et quand on les voit, c'est trop tard.
Donc, les Voirnot divisibles ont payé un lourd tribu cet hiver... les autres sont en forme, enfin, assez en forme !
On ne peut pas dire que les colonies sont très populeuses mais ça bosse. :super
Daniel d'en bas

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 450
Localisation : Luxembourg

Re: Mortalité 2016-2017

Message#48 » mer. févr. 22, 2017 7:53 pm

Michel a écrit :Philip57 et Luxbee,
J'ai peur que vous n'ayez trop de varroa.

Ah, les varroas seraient donc concentrés dans l'est de la France :mdr
En tout cas je suis cela de près. Je compte les varroas sur mes 5 ruches restantes 1 fois par semaine. D'après mes derniers résultats je m'achemine vers un traitement (ou des traitements) flash en début de saison (acide formique), dès que les températures le permettront. Peut-être pas sur toutes les ruches mais vraisemblablement sur certaines. Je suis dubitatif sur mes traitements en automne avec le Nassenheider pro. Je me demande si c'est bien efficace au vu de ce que j'ai comme quantité de varroas en ce moment. Et toi quel est ton niveau d'infestation ? comptes-tu les chutes de varroas régulièrement et quels sont tes résultats ?

Jef
Messages : 31
Localisation : Livradois Haute-Loire
Contact :

Re: Mortalité 2016-2017

Message#49 » sam. févr. 25, 2017 6:55 am

Salut à tous,

Mes deux colonies hivernées, attrapées en juillet 2016, n'ont pas passé l'hiver. Une ruchette Voirnot qui n'avait pas beaucoup d'abeilles et à qui j'avais mis deux cadres de miel avant l'hiver est morte de faim une nuit de grand froid mi-janvier (-13°C). Il restait je crois 400 g d'abeilles dans la ruchette, vous pensez que c'était encore jouable si elles avaient eu des provisions ?

Pour la deuxième j'avais de l'espoir à l'entrée de l'hiver, elle était plus dynamique et je n'avais pas eu à la nourrir. Dans une Voirnot divisible partitionnée sur 9 ou 8 cadres. Je ne sais pas vraiment pourquoi des milliers d'abeilles sont sorties début janvier alors que les températures étaient faibles. Je m'en suis aperçu après des grandes averses et les cadavres étaient en état de décomposition donc je n'ai pas pu y regarder de plus prêt. Du coup il restait une poignée d'abeilles avec la reine dans la ruche et 3 kg de miel environ, je n'en ai récolté qu'1kg pour l'instant. Je pense que j'ai trop isolé la ruche et par froid mais grand soleil elles ont cru que les températures étaient clémentes... Je ne pense pas à un empoisonnement, c'est assez préservé vers chez moi.

Précision, je n'avais pas traité contre le varroa, j'ai attrapé les essaims tardivement mi- et fin juillet, avec peu ou pas de couvain et des reines non fécondées donc début de ponte mi-août, je me suis dit que l'absence de couvain dans les ruches pendant 3 semaines à leur entrée dans les ruches étaient peut-être suffisant pour que la pression varroa soit assez faible cette année... Il faut que j'investisse dans des planchers à tiroir cette année pour pouvoir faire un comptage...

Vous êtes plusieurs à parler de maladie noire, je ne vois pas ce que c'est. Je peux regarder dans mes bouquins mais il ne me semble pas que ce soit mentionné...

En tout cas cette première année d'expérience a été très compliquée pour moi. Un essaim secondaire donné en juin n'avait pas démarré ; l'essaim avait re-essaimé avant qu'on me l'apporte, il y avait peu de cadres, peu d'abeilles et des cellules royales. Début août toujours pas de ponte, j'en ai conclu que la reine était morte en vol de fécondation (il avait fait un temps de merde à cette période). Vu qu'il y avait très peu d'abeilles j'ai pris les provisions pour mes autres ruches.

Cette année j'achète 10 dadant peuplées en noires, j'espère que cela sera plus simple qu'avec des essaims piégés...
Présentation de Jef : viewtopic.php?f=116&t=6536

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 450
Localisation : Luxembourg

Re: Mortalité 2016 2017

Message#50 » sam. févr. 25, 2017 8:54 am

Hello,

Du haut de ma petite expérience je trouve que l'hiver a été et est encore rude sous nos latitudes. Il a fait des -10 et -15 sur des jours voir des semaines. Les petits essaims sont mal équipés pour résister à de telles températures et il me semble que c'est la principale raison de la mort de ta petite colonie. Même si tu ne dis pas s'il restait de la nourriture dans cette première ruche. Pour ce qui est de la deuxième colonie ta théorie du "trop isolé" n'est pas dénuée de sens mais il faut aussi se poser la question de la taille de l'essaim, de la pression du varroa, de l'age de la reine. De toute façon suivre scrupuleusement l'infestation varroa (avec les traitements ad-hoc) est une obligation si on veut avoir des colonies fortes. Enfin je dis ça mais pour le moment je suis comme toi. Je trouve l'apiculture pas évidente. Il y a une taille minimale de rucher qui me paraît indispensable avec quelques colonies fortes notamment pour réellement avoir des possibilités de travailler. Avec 2 petites colonies accueillies tardivement en saison c'est pas forcément évident. Enfin, mon père a cueilli l'année dernière 3 petits essaims et ils sont pour le moment tous en vie.

L'année 2016 a été pauvre en miellée je trouve, et les petits essaims ne se sont pas bien développés. Perso j'ai nourri assez massivement en fin d'été voyant les ruches quasi vides même si je n'ai presque rien pris en miel durant 2016 (3 cadres peut être). J'ai pour le moment 3 colonies dead sur 8 tout en sachant que ces 8 colonies ne sont que des essaims cueillis et des divisions des 2 dadant que j'avais en début de saison 2016.
En achetant 10 dadant peuplées tu changes d'échelle :D
Perso je n'ai pas trop envie d'acheter des essaims, mais en même temps c'est pas évident d'en cueillir quand on n'est pas dans les petits papiers de certains et dans les bons circuits. L'année dernière j'ai essayé de faire monter les abeilles dans une hausse dadant peuplée de cadres voirnot en mettant à l'étroit l'essaim dans la dadant pour démarrer mes voirnot divisibles. Ce que j'ai obtenu avec le printemps pourri de 2016 c'est de l'essaimage ! Heureusement j'ai cueilli l'essaim dans la voirnot :bravo
Mais ça montre aussi que entre ce que planifie le débutant et ce qu'il réussit il y a parfois (souvent) de la marge ! Dans mon cas je complique l'affaire avec 3 modèles de ruche : dadant, voirnot et warré :shock: .
Bonne continuation...

Avatar de l’utilisateur
Yay Ours
Messages : 501
Localisation : Vallée du Jabron (04)

Re: Mortalité 2016 2017

Message#51 » sam. févr. 25, 2017 10:30 pm

Jef a écrit :Vous êtes plusieurs à parler de maladie noire, je ne vois pas ce que c'est. Je peux regarder dans mes bouquins mais il ne me semble pas que ce soit mentionné...

Salut,
Des infos ICI, ICI et LA...
Bonne lecture,
A+
L'Ours
Yannick

Une Dadant "de récup" peuplée d'abeilles "de gouttière"
Une warré "maison" peuplée de noires

Noel057
Messages : 7
Localisation : Moselle

Re: Mortalité 2016-2017

Message#52 » dim. févr. 26, 2017 1:37 pm

Bonjour,
Mon rucher est positionné à Metz, à une bonne soixantaine de km du Luxembourg et je possédais, à l'entrée de l'hiver, 5 ruches très peuplées et au top en ce qui concerne les réserves de miel : pour info, adepte de l'apiculture à l'ancienne, je ne prélève que le minimum nécessaire à mes besoins, c'est-à-dire 22 kg en 2016.
Le traitement d'automne anti-varroas a été identique pour toutes les 5 ruches.
Fin janvier elles manifestaient toutes une bonne réactivité : sortie brutale par le trou d'envol dès que j'entreprenais le moindre sondage de propreté...
Hier j'ai constaté l'inactivité de 3 ruches et constaté les mêmes symptômes que ceux signalés : réserves quasiment intactes, fond de ruche jonché de cadavres encore en bon état, très peu d'abeilles mortes sur les cadres (une vingtaine maximum)...
Effectivement en Moselle l'hiver a été rude (2 semaines continues de -7 à -10, suivie d'une semaine de douceur allant jusqu'à +9, puis nouvelle chute de températures jusqu'à -7, nombreuses pluies etc.
Une succession aussi constatée de périodes courtes de début d'activité (recherche d'eau + quelques rentrées de pollen collectées sur le talus SNCF) suivies d'accalmie obligées par la chute des températures.
Je ne constate aucune anomalie sur les cires des cadres, tout semble impeccable.
Toutefois le plus grand nombre de cadavres sont petits, donc des naissances récentes.
Les 2 ruches rescapées ont une activité débordante : chaud soleil aujourd'hui, par +13°
Je pratique depuis 2010, c'est la 1ère année que je constate des pertes à la sortie de l'hiver.
Je constate aussi que les 3 ruches défuntes sont des ruches en plastique, les 2 survivantes sont des ruches en bois...
Je suis donc en pleine réflexion moi aussi sur l'analyse de ce constat.
Cordialement,

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 450
Localisation : Luxembourg

Re: Mortalité 2016-2017

Message#53 » dim. févr. 26, 2017 5:58 pm

Bonsoir,

Noel057 a écrit :Hier j'ai constaté l'inactivité de 3 ruches et constaté les mêmes symptômes que ceux signalés : réserves quasiment intactes, fond de ruche jonché de cadavres encore en bon état, très peu d'abeilles mortes sur les cadres (une vingtaine maximum)...

Je ne sais pas trop à qui tu fais allusion mais pour ce qui est de ma pomme, j'ai perdu 2 ruches cet hiver, et d'après mes observations elles sont mortes de faim. C'est vrai néanmoins que pour l'une des 2 il y avait des provisions pas très loin mais je pense que l'essaim n'a pas réussi a les atteindre. C'est surement lié au grand froid. L'essaim est comme figé et il n'est pas capable de migrer de quelques dizaines de cm pour aller sur 1 pain de candi par exemple !
Pour l'autre, faute d'attention de ma part, candi entièrement consommé et ruche absolument vide de miel !
Par contre, ne pas perdre de vue qu'il s'agit de petits essaims de l'année 2016, suite à des divisions et des cueillettes.

Noel057 a écrit :Toutefois le plus grand nombre de cadavres sont petits, donc des naissances récentes.

Là ça m'étonnerait :roll: Surtout en Moselle et à cette période de l'année. Je ne pense pas qu'il y ai encore beaucoup de naissance !

Noel057 a écrit :Je constate aussi que les 3 ruches défuntes sont des ruches en plastique, les 2 survivantes sont des ruches en bois...

Ruche Nicot plastique j'ai aussi. Pour le moment je n'ai pas à m'en plaindre. En tout cas elle ne fait pas partie de mes pertes de cet hiver.

Noel057 a écrit :Je suis donc en pleine réflexion moi aussi sur l'analyse de ce constat.

Je comprends et d'après ce que tu dis je ne vois pas ce qui a pu causer la perte de tes colonies ?

cordialement

Noel057
Messages : 7
Localisation : Moselle

Re: Mortalité 2016-2017

Message#54 » dim. févr. 26, 2017 6:34 pm

Bonsoir Luxbee,

Je comprends ton étonnement : mes ruches sont protégées par un "coffrage de polystyrène" pour les abriter des effets du vent et de pluie ou neige, cela leur permet un redémarrage de la ponte dès que la température extérieure est hors gel.
Les variations de température que nous avons connus ont peut-être démontré les effets néfastes de ce système qui jusque là m'avait super bien réussi.

Bon courage à toi aussi.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9542
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Mortalité 2016 2017

Message#55 » dim. févr. 26, 2017 9:34 pm

Bonsoir,

Je persiste à croire que c'est le varroa qui a décimé vos ruches. Du coup, la reine n'a presque pas pondu depuis décembre et les abeilles d'hiver sont mortes sans être remplacées. En ce moment, je dirais que la moitié des colonies est composée d'abeilles d'hiver et l'autre de jeunes abeilles "d'été". Peut-être un peu moins chez vous mais pas beaucoup moins.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4194
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Mortalité 2016 2017

Message#56 » dim. févr. 26, 2017 10:26 pm

Michel a écrit :Je persiste à croire que c'est le varroa qui a décimé vos ruches. Du coup, la reine n'a presque pas pondu depuis décembre et les abeilles d'hiver sont mortes sans être remplacées. En ce moment, je dirais que la moitié des colonies est composée d'abeilles d'hiver et l'autre de jeunes abeilles "d'été". Peut-être un peu moins chez vous mais pas beaucoup moins.

Salut,

Chez moi c'est moins et elles ne sortent pas encore...

@+ ;)

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 450
Localisation : Luxembourg

Re: Mortalité 2016 2017

Message#57 » lun. févr. 27, 2017 8:33 am

Noel057 a écrit :Bonsoir Luxbee,
Je comprends ton étonnement : mes ruches sont protégées par un "coffrage de polystyrène" pour les abriter des effets du vent et de pluie ou neige, cela leur permet un redémarrage de la ponte dès que la température extérieure est hors gel.
Les variations de température que nous avons connus ont peut-être démontré les effets néfastes de ce système qui jusque là m'avait super bien réussi.

Bonjour,

Je crois comprendre que tu as une super isolation polystyrène. Peut être voir de ce côté là. Les abeilles ne sont-elles pas alors "trompées" sur les conditions extérieures avec reprise de pontes, sorties prématurées et en nombres etc... puis au retour du grand froid il y a de la casse ? Comme le dit Michel le varroa est évidemment toujours un élément sans doute très important à prendre en compte. Quel traitement utilises-tu au printemps ? as-tu vérifié l'efficacité ?
Ensuite age de la reine qui détermine, il me semble, le nombre d'abeilles d'hiver !
Perdre autant de ruches est toujours très dur. L'hiver 2014-2015 j'ai perdu 3 ruches sur 4. Entièrement de ma faute car utilisation d'un traitement acide oxalique par dégouttage surement mal dosé. Courage pour la suite ! :wink:

Noel057
Messages : 7
Localisation : Moselle

Re: Mortalité 2016-2017

Message#58 » lun. févr. 27, 2017 9:57 am

Certes il ne faut jamais sous estimer l'effet varroa dans les ruches mais, dans un même site avec des conditions et des pratiques absolument identiques, ce ne peut être la seule cause et se boucher les oreilles...

Il est un fait que c'est la première fois que je subi une mortalité d'hiver pour une ruche.
Je n'ai rien changé globalement à mes pratiques.
2 ruches sur 5 survivent : les 3 ruches en plastique sont mortes.
Il apparaît une différence de nature - bois ou plastique - et de conception aussi : fond perforé à 100% pour les ruches plastique, grillagé limité à 10 cm sur 10 cm pour les ruches en bois.
Autre différence : à l'apparition du -7° et de l'annonce de froid persistant pendant une période prolongée j'ai "affectueusement" pris l'initiative de plaquer une feuille de carton sous le plancher des ruches en plastique pour limiter (empêcher ?) l'entrée d'air trop froid dans la ruche alors que je n'ai rien fait pour les ruches en bois étant donné le moindre risque.
Il est à craindre que j'ai contribué, par excès d'affection, à étouffer mes 3 ruches par l'effet "yoyo" des températures.

Il faut savoir tirer la leçon d'un échec et ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain.
Ma méthode expérimentale va, c'est certain, faire rire dans les chaumières mais jusqu'ici, vu la rigueur de nos hivers, elle a semblé faire ses preuves... sauf cette année : il faut donc l'améliorer...

Avatar de l’utilisateur
philip57
Messages : 28
Localisation : 57 Moselle
Contact :

Re: Mortalité 2016-2017

Message#59 » lun. févr. 27, 2017 2:45 pm

Bonjour,

Michel pense au varroa pour la perte de nos ruches, moi aussi je suis sur Metz, les deux ruches perdues on été traitées à l'acide oxalique fin octobre comme mes cinq autres ruches, dans ma surveillance il me semble pas avoir plus de varroa que les autres années. Par contre je pense aussi à faiblesse de mes deux colonies et changements de températures rapides. Mes ruches sont en mélèze et pour passer les hivers je les isole avec du polystyrène expansé. Les ruches mortes étaient plus exposées au vent et au froid.

Courage à Noël et à tous ceux qui ont perdu des ruches, malheureusement je pense que les changements de temps et notre terre malades n'arrangent pas notre passion.

Cordialement
Philip
"L'abeille est menacée de disparition par les progrès de la technologie humaine, il est plus que jamais urgent de la comprendre pour essayer de la sauver."

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4194
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Mortalité 2016-2017

Message#60 » lun. févr. 27, 2017 2:59 pm

Salut,

Mes colonies ont subi des températures bien plus basses qu'en Moselle, avec une grosse bise en plus.
Elles ne sont pas isolées et ont un plancher entièrement grillagé.
Je n'ai perdu que 2 ruches sur l'ensemble de mes ruchers dont une ruche de production trop infestée par le varroa à la fin de l'été.
La météo n'a rien à voir avec les pertes de colonies. Les hivers étaient bien plus froids et neigeux il y a quelques années.

@+ ;)

Retourner vers « Divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.