Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Ruche thermosolaire

Avatar de l’utilisateur
Kira
Messages : 277
Localisation : Melisey - Haute-Saône (70)
Contact :

Ruche thermosolaire

Message#1 » mer. nov. 23, 2016 11:10 am

Bien le bonjour :)

(je sais, ça faisait longtemps... :p)



Je suis tombé la dessus par hasard sur Youtube, vous en pensez quoi ?

Image

Avatar de l’utilisateur
FG68
Messages : 541
Localisation : Alsace (proche Colmar)

Re: Ruche thermosolaire

Message#2 » mer. nov. 23, 2016 11:31 am

Il y avait déjà quelques échanges sur ce sujet en octobre dernier :mrgreen:
viewtopic.php?f=6&t=7988&p=101675&hilit=thermosolaire#p101675
Ma présentation : viewtopic.php?f=141&t=7115 :D
Modifications de la Kenyane viewtopic.php?f=181&t=8442

Avatar de l’utilisateur
Kira
Messages : 277
Localisation : Melisey - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Ruche thermosolaire

Message#3 » mer. nov. 23, 2016 12:10 pm

Ha autant pour moi, j'avais fait une recherche avant pourtant, mais je n'avais pas eu de résultat :/
Image

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9585
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Ruche thermosolaire

Message#4 » mer. nov. 23, 2016 10:52 pm

Bonjour,

Sujet très intéressant. J'ai lu récemment qu'une apicultrice grecque recouvrait ses ruches d'un voile noir pendant 20mn afin de faire monter la température de ses ruches au-dessus de 42° et détruire ses varroas.

Si ça marche, adieu les traitements ! Super… à condition que la cire tienne le coup !

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Kozan
Messages : 82
Localisation : 82 / 35

Re: Ruche thermosolaire - Lutte Varroa par la chaleur

Message#5 » jeu. nov. 24, 2016 3:32 am

Bonjour,

C'est une piste à tester, effectivement.
J'avais lu quelque part que Perone , avec ses ruches énormes, utilisait des espaces entre barrettes très rapprochés pour faire monter la température dans le même but.

Il doit être possible de tester avec un moyen de chauffe parfaitement thermostaté, pour éviter les bêtises.
Je dirai , a tester sur des corps sans abeilles, mais avec des cires, pour valider le concept.
Genre un bout de couverture chauffante, qui entoure l’extérieur du corps, régulée par un thermostat électronique , dont le capteur est déporté à l’intérieur du corps.
A 42°c, il sera possible d’évaluer si le ramollissement des cires reste acceptable.
Si oui, les essais pourront être poursuivis , en vrai grandeur.

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4210
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Ruche thermosolaire

Message#6 » jeu. nov. 24, 2016 2:03 pm

Salut,

Pour avoir fait monter une hausse warré à 40°C pendant quelques minutes, je peux vous affirmer que sur barrettes, les rayons de miel s'écroulent sous leurs propres poids.

@+ ;)

Avatar de l’utilisateur
Kozan
Messages : 82
Localisation : 82 / 35

Re: Ruche thermosolaire

Message#7 » jeu. nov. 24, 2016 2:27 pm

Bonjour,

C'était dans le cadre d'un essai contre le varroa ?

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4210
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Ruche thermosolaire

Message#8 » jeu. nov. 24, 2016 3:04 pm

Kozan a écrit :Bonjour,

C'était dans le cadre d'un essai contre le varroa ?


Salut,

oui ancienne méthode russe, mais ruche vide d'abeilles, rayons bâtis en dessous, hausse avec miel au dessus, une cuvette en bas, le tout dans un carton et un chauffage soufflant et montée en température jusqu'à 42°C pour voir.
Sur barrettes ça ne fonctionne pas, les rayons de couvain tiennent le coup mais pas les rayons neufs blindés de miel, ils se découpent en haut, les ponts de cire latéraux lâchent, et tout dégringole sur les barrettes du dessous et le miel coule partout. Sur cadre je n'ai jamais essayé.

Code : Tout sélectionner

Thermothérapie :

Plusieurs expériences ont été menées sur l'utilisation de la chaleur contre le varroa et l'acarien de l'abeille qui vit dans la trachée, certaines avec un certain succès, d'autres pas. Les acariens sont très sensibles à la chaleur. Avec la thermothérapie, il s'agit donc de trouver la température et la durée de traitement qui vont permettre de réduire le nombre d'acarien sans tuer les abeilles. Ainsi, dans une expérience réalisée par un apiculteur français (Chaudière, 1988), après avoir retiré la reine, on a élevé la température interne de la ruche jusqu'à 60C par l'énergie solaire et on l'y a maintenue pendant 13 minutes. Le taux de destruction du varroa fut de 50 %, mais un nombre équivalent d'abeilles ont succombé.
En ex-URSS, une technique de lutte contre le varroa consiste à passer les colonies dans une chambre chauffée à 46-48C pendant 15 minutes. La méthode est coûteuse et brutale pour les abeilles.


Je n'ai toujours pas trouvé d'autre voie sinon les acides pour traiter les abeilles.

@+ ;)

Avatar de l’utilisateur
Kozan
Messages : 82
Localisation : 82 / 35

Re: Ruche thermosolaire

Message#9 » jeu. nov. 24, 2016 5:48 pm

Super infos.

Effectivement lors d'une extraction cet été d'un essaim qui s’était mis au sol, sous une palette (eh oui !! ) , il faisait 35C , et j'ai eu beaucoup de mal avec les rayons lourds de miel, qui se détachaient au moindre mouvement , de leur support.
Donc il faut des cadres pour soutenir, ou même des bois à la japonaise en travers.
Mais la méthode est décrite comme tuant beaucoup d'abeilles.
Dommage.

Alors, j'en profite pour dire que le moteur de recherche du site exige les accents, je n'avais pas trouvé thermotherapie. Alors qu'il s'en parle depuis de 2010, avec un accent... Et ça , il faut y penser .. (faire e =é =è = ê ??? pour le moteur )

sinon, il va falloir en arriver à une méthode individuelle , et quasi chirurgicale :
Tunnel de passage abeille par abeille,
Caméra de contrôle, analyse de l'image, décimation, etc.. ) ,
identification du varroa, couleur, taille position,
coup de laser chirurgical, piloté, (précision X Y ) , durée à déterminer ,

Très gros moyens, beaucoup de développement, investissements colossaux, mais pas inimaginable. toutes les technos existent.
Cela reste sans doute possible dans le cadres des projets internationaux .

Avatar de l’utilisateur
Loic
Messages : 573
Localisation : Sophia Antipolis - Alpes Maritimes (06)

Re: Ruche thermosolaire

Message#10 » mer. mars 22, 2017 11:42 pm

Kozan a écrit :sinon, il va falloir en arriver à une méthode individuelle , et quasi chirurgicale :
Tunnel de passage abeille par abeille,
Caméra de contrôle, analyse de l'image, décimation, etc.. ) ,
identification du varroa, couleur, taille position,
coup de laser chirurgical, piloté, (précision X Y ) , durée à déterminer ,

Très gros moyens, beaucoup de développement, investissements colossaux, mais pas inimaginable. toutes les technos existent.
Cela reste sans doute possible dans le cadres des projets internationaux .


L'idée avait été évoquée par Marc ici :
http://ruchewarre.net/viewtopic.php?f=6&t=5722

Avatar de l’utilisateur
Kozan
Messages : 82
Localisation : 82 / 35

Re: Ruche thermosolaire

Message#11 » mar. avr. 04, 2017 12:49 pm

Bonjour.

Je déterre un peu, mais je n'avais pas vu la notification....

Effectivement cela avait été évoqué...
Mais suivi de rien, enfin je crois, car , comme je l’écrivais , cela nécessite des moyens énormes, très difficiles à mettre au point, avec un sujet dont les enjeux sont , disons réduits, par rapport aux efforts à faire.
Aujourd'hui on est capable de suivre parfaitement un cible, en totalement automatique, etc, sur des caméras de surveillance, (et je parle de cas reels, pas de ce qu'on voit au cinéma.. )

Dans le post en question, j'avais trouvé étrange que la personne achète des capteurs, et attente qu'un électronicien lui fasse son schéma..
Ce n'est pas tout d’être séduit par les perfs sur spécification d'un capteur. (Monopixel en plus je pense) . Après il faut passer à la mise en œuvre, avec tout ce que cela sous entend...

Avatar de l’utilisateur
Jodaille
Messages : 163
Localisation : Caen, Normandie
Contact :

Re: Ruche thermosolaire

Message#12 » jeu. avr. 06, 2017 6:29 pm

Bonjour,
Il existe des montages assez simples de trieurs de bonbons à base d'un capteur de couleurs et d'un servomoteur pour guider dans une direction en fonction de la couleur du bonbon détectée.

Sur le même principe il serait possible de trier les abeilles squattees par des varroas.

Avec une petite camera et un outil comme Opencv cela devrait être jouable de détecter un varroa sur le dos.
Une colonie en Normandie en Warré (proche Danvou la ferrière). Quelques boîtes vides posées ici et là façon hôtel pour abeilles.
http://jodaille.org/snapshots timelapse mn par mn de l'entrée de la ruche.

Retourner vers « Divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.