Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Journal d'essais apiculture Mayotte, Apis mellifera unicolor

Zoreil 974
Messages : 43

Re: Essais apiculture Mayotte Apis Mellifera Unicolor

Message#61 » mer. nov. 16, 2016 10:39 am

Bonjour Zot toutes, Bonjour henry.

C'est vrai qu'ici le camail ou la combinaison intégrale c'est chaud. J'utilise un chapeau en paille avec un tulle noir cousu autour, c'est plus perméable à l'air, une veste en tissus de bleu de travail (mais couleur noire) et un pantalon en bleu de travail, et je ferme aux extrémités avec des gros élastiques ou du scotch à cartons, à la taille je serre juste avec une corde pour éviter qu'elles ne s'introduisent par le bas de la veste. A éviter, les jogging car elles s'y accrochent bien. C'est plus léger qu"une combinaison, mais quand j'aide mon camarade apiculteur je suis quand même en nage au bout de trois à quatre heures.

Sinon, dans la hausse dadant que tu as récupérée, elles étaient sur cadres ou c'était anarchique ?

à plus tout le monde.

Vincent.

NB: Rytounet, peux-tu le dire si les liens de partage des photos fonctionnent. J'ai bien essayé dans mes premier messages sur le forum d'utiliser le bouton "Envoyer l'image !"mais ça n'a pas eu l'air de marcher. Sinon peux-tu m'expliquer exactement la manip. merci.

Vincent.

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1235
Localisation : 976 Mayotte

Re: Essais apiculture Mayotte Apis Mellifera Unicolor

Message#62 » mer. nov. 16, 2016 6:51 pm

La colonie était installée dans une hausse Dadant avec plancher et toit. L’intérieur muni de cadres très remplis. Je vais inspecter sous peu pour envisager une division..


Il y aura des photos bientot.
Pour les mettre j'ai des difficultés avec la liaison 3g du mobile.
Je fais ceci par l'ordinateur en suivant la procédure en dessous.
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1235
Localisation : 976 Mayotte

Re: Essais apiculture Mayotte Apis Mellifera Unicolor

Message#63 » ven. nov. 18, 2016 8:16 am

Voici la hausse Dadant récupérée avec un plancher plastique et un toit. J'ai installé le tout sur des parpaings dans un endroit isolé du jardin en y mettant intercalé le corps Dadant inoccupé et l'ai remplie de cadres dont quelques-uns avec la cire gaufrée dont ils étaient déjà garnis.

Elles n'ont pas déserté comme le font 80% des colonies d'abeilles de Mayotte déplacées, et des butineuses reviennent avec des pelotes de pollen, signe de reprise de ponte de la reine.

Le corps Dadant vide donné avec la ruche avait été fait avec du contreplaqué. il me reste donc à en faire un autre en bois non traité puis effectuer le remplacement. pareil pour un toit avec un adaptateur de hausse Warré.

Image

Image

Autre PETIT essaim dans un arbre que je vais récupérer aujourd'hui a l'aide d'un échafaudage improbable

Image

Image

Image
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1235
Localisation : 976 Mayotte

Re: Essais apiculture Mayotte Apis Mellifera Unicolor

Message#64 » ven. nov. 18, 2016 12:28 pm

Enruchement du petit essaim

Image

Image

Allers-retours par un des perçages de diamètre 18 mm inclinés de 60 degrés en façade de l’élément le plus haut. Elles ont fait comme si elles battaient le rappel. J'ai mis dans le coussin deux bocaux de sirop maison pour nourrir et elle y boiront au travers de la moustiquaire.

Ce soir je ferme en nourrissant 3 jours et en laissant des aérations.

Image

Image
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1235
Localisation : 976 Mayotte

Re: Essais apiculture Mayotte Apis Mellifera Unicolor

Message#65 » ven. nov. 18, 2016 12:44 pm

Trouvé dans un jardin de Pamandzi, un exemple d'essai par les habitants d'enruchement d'abeilles dans une boite aux lettres métallique avec idée de partitions en bois et de nourrir dans des demi-bouteilles plastiques.

On sent la recherche...

La colonie est à coté dans un tas de bois de vieux tréteaux et préfère cette structure plus grande et plus aérée, et surement moins chaude que la boite aux lettres métalliques

Image

Image

Image

Image
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1235
Localisation : 976 Mayotte

Re: Essais apiculture Mayotte Apis Mellifera Unicolor

Message#66 » dim. nov. 20, 2016 11:31 am

Vu aujourd'hui colonie installée dans une maison entre la cloison extérieure en tôle ondulée et la contre-cloison intérieure en contreplaqué. Les entrées-sorties au niveau de la charpente du toit, plein est. La moitié du jour la tôle ondulée est frappée par le soleil.

La colonie est là depuis des années.
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1235
Localisation : 976 Mayotte

Re: Journal d'essais apiculture Mayotte Apis Mellifera Unicolor

Message#67 » lun. nov. 21, 2016 6:08 am

Trouvé une solution pour l'enfumoir : cela fume avec le mélange fibre de coco, boite à œufs en carton, mais cela ne sent vraiment pas bon par rapport aux aiguilles de pin et aux feuilles d'eucalyptus.

Image

Image

Le toit de la hausse Dadant où les abeilles tropicales essayaient de stocker...
Après nettoyage et un cri dans la rue "qui veut du miel ?", 20 gamins du quartier sont là en 2 minutes pour déguster les rayons pleins.

Image

Image

Image
Modifié en dernier par rytounet le lun. nov. 21, 2016 11:02 am, modifié 3 fois.
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Zoreil 974
Messages : 43

Re: Essais apiculture Mayotte Apis Mellifera Unicolor

Message#68 » lun. nov. 21, 2016 10:26 am

Bonjour Rytounet, bonjour Zot toute.

Cela m'est arrivé aussi avec la première Warré où j'avais mis juste une toile de jute empesée à l'amidon sur les barrettes et le toit par dessus. Au passage cela m'a permis de récolter un peu (moins de 500 g) de miel de ''Baie-Rose'' presque pur, jaune fluo avec un reflet vert par transparence et très amer.
Depuis je fait des encadrements à la dimension de la ruche en coinçant de la moustiquaire inox entre deux épaisseurs de bois. un coté à 9 mm pour leur laisser du passage en temps normal, l'autre coté à 2,5/3 cm au cas où j'ai à poser une poche de candi percée sur les cadres, ou du sirop épais '(75 % ms mini.) dans un sac plastique percé avec une épingle.
https://1drv.ms/i/s!AiUXa77ja0lpnDzD9O7lhoCJFpH2
Je n'en ai pas un de rab au format warré, mais là c'en est un qui a servi sur une ruchette. Elles propolisent ou dépropolisent selon leurs besoins. En ce moment avec la montée des températures, elles ont tendance à nettoyer la moustiquaire pour avoir plus d'air.

Bonne journée.
Vincent

Avatar de l’utilisateur
panpone
Messages : 2151
Localisation : Lanester 56

Re: Essais apiculture Mayotte Apis Mellifera Unicolor

Message#69 » lun. nov. 21, 2016 12:16 pm

bonjour
rytounet a écrit :Trouvé une solution pour l'enfumoir: cela fume avec le mélange fibre de coco , boite à œufs en carton, mais c'est cela sent vraiment pas bon


La boîte à oeuf, c'est super pour l'allumage du reste, et je ne l'utilise que pour ça...

@+
Jean-Paul


conseil au nouveaux arrivants : pensez à préciser votre localisation sur votre profil, au moins département et ville, plus si vous voulez, afin d'être visible sur la carte de localisation des apiculteurs warré
Merci

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1235
Localisation : 976 Mayotte

Re: Essais apiculture Mayotte Apis Mellifera Unicolor

Message#70 » mar. nov. 22, 2016 11:45 am

Deux planches de soit disant sapin couleur rouge... en réalité un bois exotique importé de Madagascar malgré les interdictions, on ne sait selon quelles magouilles ou passe-droits dont seuls les périphéries délaissées propices aux exploitations faciles d'autrui ont le secret.

Deux planches, commandées le mercredi, dimension L: 3m90, l: 32 cm, ep: 27 mm en bois brut pas traité et soit disant sec... le bois malgache est rarement sec.

Prix: 15 euros la planche. Livraison 10 euros directement au menuisier

Promesse : le lendemain
Réalité : Planches laissées sur le trottoir devant la menuiserie en tôles ondulées le dimanche matin parce que je me suis "inquiété du retard".
Début de fabrication le lundi matin... appel du menuisier (patron de la supérette voisine) : "je n'ai pas assez de planches", il avait mal calculé ses débits... je le laisse calculer seul même avec erreurs pour qu'il apprenne seul.
Son employé, surement un clandestin (40% des habitants) n'est pas venu au travail ce jour.

Voila le quotidien.
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1235
Localisation : 976 Mayotte

Re: Journal des essais apiculture Mayotte Apis Mellifera Unicolor

Message#71 » jeu. nov. 24, 2016 7:23 am

Rucher:

Évasion au bout de 5 jours de la petite colonie installée dans la warré qui retourne dans le même arbre, un oranger (ou autre agrume).

Une reine décidée à refuser la construction humaine et qui veut vivre libre au grand air.

Cloitrer quelle durée ?
Nourrir combien de temps ?
Localiser la reine et lui couper les ailes ?
Augmenter l'attractivité de la ruche mais comment ?
La laisser où elle veut ?

Matériel
Livraison organisée et réussie pour finir 3 ruches warré à 4 éléments.

Il parait qu'une période d'essaimage approche.
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3975
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: Journal des essais apiculture Mayotte Apis Mellifera Unicolor

Message#72 » jeu. nov. 24, 2016 8:06 am

Bonjour à tous,

@ rytounet,

- Enfermer la colonie dans un endroit sombre et frais...durant 3 jours.
- La nourrir avec 1 verre de sirop 50/50 durant la claustration.
- La replacer à son emplacement définitif et nourrir avec 1 verre de sirop 50/50.
- Badigeonner l'intérieur de la ruche avec une solution alcool /propolis.
- Clipper une aile de la reine.

Si ça ne marche pas, alors autant laisser la colonie vivre sa vie là où elle le souhaite.

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1235
Localisation : 976 Mayotte

Re: Journal des essais apiculture Mayotte Apis Mellifera Unicolor

Message#73 » jeu. nov. 24, 2016 9:34 am

Bonjour Daniel, Merci pour les conseils qui sont ceux des abeilles de zone tempérée.

L'endroit sombre et frais, cela va être difficile à Mayotte. Pas de cave.
Une chambre de l'appartement avec volets et en mettant la climatisation à 15°C ?

je vais essayer :
Noir complet, clair obscur ? quelle température ? quelles ouverture pour aérer ? quels diamètres de sortie pour garder ouvrières et bourdons et cloitrer la reine ?

Le reste j'ai fait, sauf clipper la reine. On m'a parlé d'huiles essentielles de citronnelle... quelles odeurs les attirent ?

Il semble que tous les apiculteurs ici en phase de test et d'apprentissage constatent une propension de 80% des colonies à s’évader lors de l'installation et dans les 3 semaines qui suivent l'installation.

L'opinion est que leurs réactions sont différentes de celles des colonies de sous-espèces de nos zones tempérées et que si on copie les méthodes cela ne marche pas.

Une des raisons de l’évasion serait la sélection humaine due à la prédation / destruction des colonies. Elles n'ont pas survécu à coté de l'homme mais malgré lui qui la chasse et la tue pour prélever le miel. Une solution pour elles, s’évader dès que l'homme intervient.

Par contre ceux qui ont des ruches acceptées n'ont pas de problème.

On va se battre.

P.S : Un apiculteur amateur a nourri avec du miel bas prix acheté dans le commerce, elles sont toutes mortes. Cela fait réfléchir à la composition de ce miel "industriel" capable de tuer des abeilles.
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Avatar de l’utilisateur
Kozan
Messages : 94
Localisation : 82 / 35

Re: Journal des essais apiculture Mayotte Apis mellifera unicolor

Message#74 » jeu. nov. 24, 2016 2:19 pm

Bonjour,

Sujet super intéressant que je découvre.

La lecture me fait découvrir la question de la désertion, et, corrélée avec les températures, et les comportements, je me demande si il n'y a pas une piste à suivre pour expliquer les comportements, du coté de la ventilation, de la lumière, du bruit, de l'humidité.

On les enferme dans une caisse où il fait certainement beaucoup plus chaud, et pas que quelques heures, que dans un arbre. Une piste serait peut-être d'avoir des caisses en maille fine, c'est-à-dire une armature d'angle assurant la solidité, mais les parois non pas en bois, mais en grille de 1 ou 2 mm de coté. Quitte à mettre 2 épaisseurs de grille moustiquaire alu, comme on peut en trouver bien sur en métropole. A Mayotte, c'est peut-être plus dur à se procurer.

Peut-être que 2 cotés ajourés suffisent, un peu comme une boite à essaims de transport.

Également la hauteur d'installation, les abeilles se mettent majoritairement en hauteur, lors des essaimages, à l'abri de la pluie. A Mayotte, si les sols sont humides à cause des pluies, avec la chaleur qui fait évaporer, l'air humide, doit l'être sur une tranche d'un bon mètre d'épaisseur, je suppose. Donc tester sur un support à, disons 2 mètres de haut, genre mini échafaudage, ou un bon mètre de palettes empilées.

La lumière : les arbres fournissent une situation ombragée et aérée, avec l'amortissement sonore dû au feuilles. Alors que le bord d'une maison, la lumière est réverbérée par les murs, de même que les sons. C'est peut-être une piste.

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1235
Localisation : 976 Mayotte

Re: Journal des essais apiculture Mayotte Apis Mellifera Unicolor

Message#75 » jeu. nov. 24, 2016 5:20 pm

Merci pour l'analyse poussée, l’échange et l'idée de boite minimale aux parois moustiquaires à laquelle je n'avais pas pensé.

C'est une piste que je vais tenter.

Une warré-moustiquaire.

Je ne m'explique pas toutefois les différents choix d'installation de certaines colonies sauvages que j'ai pu recenser comme :

- tambour de machine à laver dans la machine abandonnée au sol et en situation mi-ombragée 2 mètres à coté d'une maison individuelle
- dans l'espace entre les cloisons en contreplaqué d'une baraque d'accueil avec entrée à 2 mètres à coté d'une poutrelle en bois. Situation ombragée mais proximité immédiate de l'homme et de ses "nuisances sonores".
- derrière une cloison en tôle, plein est donc ensoleillée et chaud, famille et enfants proches.
- sous un container en métal, abri terreux.
- dans les arbres en hauteur
- dans des creux

Les 20% de succès d'enruchement ne privilégient aucune solution ou modèle pour l'instant que je sache.

Il y a une ou des logiques du vivant ou des paramètres qui m’échappent pour arriver à une approche "systémique".
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Retourner vers « Divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.