Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Bilan première année

Altis
Messages : 27
Localisation : 43

Bilan première année

Message#1 » sam. nov. 07, 2020 9:45 pm

Bonjour, je me suis attelé à rédiger un bilan de ma première année apicole. A la fois pour moi-même, mais aussi pour le soumettre à la sagacité et à la critique de personnes plus expérimentées, et aux questions (naïves ou pas) qui pourraient mettre le doigt sur des aspects qui ne m'ont pas questionnés.

Je suis dans l'attente de retours, sous forme d'éclairages, de critiques et/ou de questions. Ma "formation" est un patchwork de rencontres, de livres, de discussions, de tests et d'expérimentations. Je ne suis pas certain de grand-chose. Pour différentes raisons je n'ai pas suivi de formation digne de ce nom (j'aurais bien voulu suivre l'activité d'un rucher école pas loin de chez moi, mais le covid19 est passé par là). Par ailleurs ce qui est fait est fait : j'ai des ruches et je compte bien persévérer.

Je n'ai pas détaillé les opérations techniques que j'évoque dans le bilan. Si elles sont décrites dans le livre de Gilles Denis, j'ai procédé de la façon dont il l'explique. Sinon... Posez-moi la question : je ne voulais pas alourdir le document avec des informations trop précises et pas forcément nécessaires.


Comme j'ai déjà eu l'occasion de demander à des inconnu-e-s sur Internet de critiquer mes travaux ou mes postures (dans d'autres contextes), j'ai un peu l'habitude de certaines réactions que je préfère anticiper, et auxquelles je ne prendrai pas la peine de répondre (et j'invite les personnes intéressées par ma démarche à faire de même, évitons de donner de l'importance à ces tristes sires) :
- les jugements de valeurs (moi je fais mieux que toi, c'est n'importe quoi ta façon de procéder)
- les certitudes sans contexte ni argument (il faut faire comme ça parce que c'est mieux, il faut surtout pas faire ça)
- les procès d'intention (je sais pourquoi tu t'y prends ainsi et cette raison est merdique)
- l'interprétation à outrance (je fais beaucoup trop travailler mon imagination, de sorte que je sais mieux que toi ce qui s'est réellement passé)

Par ailleurs, accordez-moi le bénéfice du doute : je ne souhaite nuire à personne (ni aux gens qui vivent à proximité du rucher, ni à ceux qui consommeront mes produits, ni à mes abeilles, ni aux abeilles d'autrui). Si certaines de mes décisions ont malgré tout eu cet effet je vous prie de croire que ce n'est pas intentionnel et c'est notamment pour mettre le doigt sur ces situations problématiques que je m'engage dans une telle démarche.

Bilan, fichier pdf de six pages (dont une synthèse de mes erreurs identifiées, de mes éléments budgétaires et de mes projets)



Bonne lecture, et au plaisir d'échanger. :)


Benoit
Modifié en dernier par Altis le dim. nov. 08, 2020 2:13 pm, modifié 1 fois.

Pille Muguet
Messages : 951
Localisation : Vallée du Lison - 700m (Doubs)

Re: Bilan première année

Message#2 » dim. nov. 08, 2020 5:36 am

Bonjour,

Bravo et merci pour le partage. J'ai passé un bon moment à lire ton document.

Même si ce premier bilan est intéressant, tu pourras véritablement faire un bilan de ta première saison à la fin de l'hiver, en fonction des pertes hivernales et des causes de celles-ci.

Il est effectivement surprenant que tu n'aies pas vu un seul varroa, surtout sur autant de colonies. A suivre.

Par ailleurs, as-tu estimé les réserves de chaque colonie (j'ai le sentiment que oui) ? Je suis notamment curieux de connaître les réserves des colonies divisées fin juillet.

Bonne continuation. :super
Ruches Voirnot divisibles

Altis
Messages : 27
Localisation : 43

Re: Bilan première année

Message#3 » dim. nov. 08, 2020 10:13 am

Ha oui je n'ai pas indiqué cette opération. J'ai effectivement pesé à la main mes ruches, c'est de cette façon que j'ai décidé lesquelles nourrir en septembre pour l'hivernage. Si j'arrive à basculer les deux (ou trois) éléments d'une seule main sans forcer sur le bout des doigts, c'est que la ruche manque de réserves. J'en ai nourri cinq, dont une que j'ai vraiment gavée (la survivante de ma division tardive). Je ne sais pas si c'était le meilleur moment pour cela, mais au sortir du mois d'août ces ruches étaient de toutes façons tellement légères que je doute qu'elles auraient survécu à l'automne. Et installer/ôter les nourisseurs implique d'ouvrir par le haut, c'est le genre d'opération que je préférais faire avant qu'il ne fasse froid et humide.

Les ruches que j'ai divisées en juillet étaient dans le même état, et tellement affaiblies qu'en les nourrissant ce sont les guêpes qui se sont jetées sur le sirop (sans aucune gêne, en passant par l'entrée). C'est pour cette raison que j'en ai déplacé deux des trois sur un autre rucher, moins envahi par les guêpes. La troisième était pour ainsi dire morte fin août. L'une des deux restantes (déplacée, donc) était trop affaiblie déjà je pense, le sirop est resté dans le nourrisseur et elle est morte début octobre. La troisième se portait très bien mi-octobre, je pense qu'elle a du trouver à butiner depuis son déplacement parce qu'elle m'a semblé plus lourde qu'à la pesée précédente où j'avais indiqué sur le toit qu'il fallait poursuivre le nourrissement. Tant mieux, j'imagine qu'elle hivernera mieux avec du vrai miel. Par chez nous il y a eu une vague de froid et de pluie de début à mi-octobre, et depuis on a une journée douce (assez pour que les abeilles sortent) une à deux fois par semaine, environ.

Effectivement le bilan complet de saison je ne le ferai qu'en sortie d'hivernage en comptant les pertes, mais d'ici là il y a quand même matière à questionnement sur l'année écoulée. J'ai bien eu le temps d'en faire, des conneries. ;)

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 853
Localisation : Luxembourg

Re: Bilan première année

Message#4 » dim. nov. 08, 2020 12:07 pm

Bonjour,


Merci pour le partage très intéressant et pour la démarche très...courageuse ! Comme tu souhaites évoluer vers une activité pro t'es tu renseigné sur les aides possibles ? sur Luxembourg par exemple à partir de 5000 euros d'investissement en matériel (miellerie, ruches, etc;..) tu récupères la moitié dans le cadre de la PAC. Les investissements participatifs ont le vent en poupe me semble t il, parrainage de ruche et autre ! Après c'est une partie qui n'est pas forcément très plaisante car administrative.

Pour ce qui est du matériel je mets le lien vers le catalogue de la coopérative apicole de Metz. Il y a des articles que je trouve intéressant comme un maturateur de 100kg inox à 80 eur (que j'ai acheté en 2019) et qui est bien. Aussi un bac à désoperculer de 1m de large sur pied à 280 eur.

Comme Mister Muguet, tes comptages varroas m'inquiètent un peu. Une faible infestation ok mais aucun varroa ??? c'est un point à vérifier. idem pour le poids des ruches. Avec de l'expérience soulever une ruche peut peut être permettre de vérifier efficacement les réserves mais un peson aide bien le débutant je trouve !

Pour ce qui est des ennuis avec les guêpes, des ruches très faibles expliquent sans doute les pillages car sinon impossible aux guêpes de faire un pillage important sur une ruche ! Même si cette année 2020 à été ici, à Luxembourg, exceptionnelle en terme de guêpes ! Idem pour tes entreposages de cadres et ruches. Il faut faire fondre rapidement ce qui est à fondre, donner à lécher sur les ruches ce qui est à stocker. Une miellerie équipée avec des chasse abeilles sur les fenêtres devrait permettre de laisser sortir les intrues en les empêchant d'entrer.

Tu peux surement t'améliorer dans la capture d'essaim l'année prochaine en laissant ton numéro de fixe en plus de ton gsm par exemple. Peux être aussi en contactant d'autres apiculteurs etc...

Merci pour le lien vers l'association ada aura que je ne connaissais pas et qui est intéressante (notamment la formation pour devenir pro). J'ai bien envie de m'inscrire !

Bonne continuation pour la suite et bravo pour ton courage !

Pille Muguet
Messages : 951
Localisation : Vallée du Lison - 700m (Doubs)

Re: Bilan première année

Message#5 » dim. nov. 08, 2020 1:48 pm

Si je n'avais qu'un seul conseil à te donner (et qui peut être difficile à entendre quand on a cette envie de s'installer en pro), ce serait de ne pas investir dans les essaims tant que tu n'es pas "carré" avec le varroa.

Un essaim, ça coûte cher, et quand tout meurt, il ne reste pas grand chose.
Ruches Voirnot divisibles

Avatar de l’utilisateur
jln
Modérateur
Messages : 4564
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Bilan première année

Message#6 » dim. nov. 08, 2020 2:04 pm

Bonjour,
impressionné également par le saut quantitatif.
On apprend tellement de ses erreurs d'une saison à l'autre qu'il me paraît prudent de graduer les investissements.
En tous cas bonne chance dans cette aventure.

Altis
Messages : 27
Localisation : 43

Re: Bilan première année

Message#7 » dim. nov. 08, 2020 2:20 pm

luxbee a écrit :Pour ce qui est du matériel je mets le lien vers le catalogue de la coopérative apicole de Metz. Il y a des articles que je trouve intéressant comme un maturateur de 100kg inox à 80 eur (que j'ai acheté en 2019) et qui est bien. Aussi un bac à désoperculer de 1m de large sur pied à 280 eur.

J'imagine que cette coopérative ne s'occupe pas de livraisons. Elle est très loin de chez moi, mais je sais qu'il y en a une à Clermont-Ferrand. J'irai me renseigner, merci pour l'info.

Concernant les aides publiques, celles dont j'ai connaissance sont conditionnées à un statut administratif que je n'ai pas (chef d'exploitation, ce qui revient à dire que je dégage au moins 14.000€ de CA annuel) ou à une attestation de suivi d'une formation apicole que je j'ai pas non plus. Pour le moment en tout cas. Mais si certaines de ces subvention sont rétroactives je me renseignerai si un jour j'ai ce genre de justificatif en poche.

La question du varroa ne me rassure effectivement pas. C'est notamment pour cette raison que je suis dubitatif à racheter 20 essaims. Je verrai avec les vendeurs s'il est possible de confirmer la vente en sortie d'hiver, après avoir compté mes pertes. Le fait est que pour le moment je suis tranquille financièrement, mais ça pourrait ne pas durer : pole emploi va finir par me faire savoir que la création d'entreprise, même dans le secteur agricole, ça n'est pas sensé durer cinq ans, et que la question du non-endettement et de l'auto-formation sont des arguments qui ne rentrent pas dans leurs cases. Pour le moment les conseillers défilent trop vite pour qu'ils s'inquiètent de cela (j'en suis au troisième cette année), je croise les doigts pour ne pas subir de pressions de ce côté. Et je compte sur le rucher école l'année qui vient pour m'aider dans les démarches de controle du varroa.

Pille Muguet
Messages : 951
Localisation : Vallée du Lison - 700m (Doubs)

Re: Bilan première année

Message#8 » dim. nov. 08, 2020 2:34 pm

Puis-je te suggérer de placer aujourd'hui des langes graissés sur tes 5 ruches les plus peuplées, les laisser 48h, les prendre en photo et les poster sur le forum ?
Ruches Voirnot divisibles

Altis
Messages : 27
Localisation : 43

Re: Bilan première année

Message#9 » dim. nov. 08, 2020 2:54 pm

Le truc c'est justement que j'ai pas de graisse pour ça. Raison pour laquelle j'ai utilisé de l'huile de tournesol, mais qui est trop liquide. Je dois voir un éleveur de vaches laitières mardi, je lui demanderai où il achète sa graisse à traire.

ed.chimar
Anciens
Messages : 2355
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Bilan première année

Message#10 » dim. nov. 08, 2020 3:06 pm

Altis a écrit : Je dois voir un éleveur de vaches laitières mardi, je lui demanderai où il achète sa graisse à traire.

C'est de la vaseline en pot de 1 ou 5 kg en vente partout où on élève des vaches (coop, fournisseurs de l'agriculture etc)
Modifié en dernier par ed.chimar le lun. nov. 09, 2020 12:22 pm, modifié 1 fois.
Archimed

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 853
Localisation : Luxembourg

Re: Bilan première année

Message#11 » dim. nov. 08, 2020 4:22 pm

J'ai aussi eu un peu de mal à trouver de la graisse à traire au début jusqu'à ce que j'en trouve en magasin vert à Metz :

Image

autour de 15 eur le kg.
A l'éleveur de vache, demande lui s'il peut te dépanner en graisse :wink:

Avatar de l’utilisateur
jln
Modérateur
Messages : 4564
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Bilan première année

Message#12 » dim. nov. 08, 2020 4:48 pm

Tu peux demander à la pharmacie aussi...

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 853
Localisation : Luxembourg

Re: Bilan première année

Message#13 » dim. nov. 08, 2020 6:38 pm

jln a écrit :Tu peux demander à la pharmacie aussi...


Ah oui c’est vrai, on en a déjà parlé. Beaucoup n’osent pas, je ne sais pas trop pourquoi ? De la timidité je suppose :mrgreen:

Pille Muguet
Messages : 951
Localisation : Vallée du Lison - 700m (Doubs)

Re: Bilan première année

Message#14 » dim. nov. 08, 2020 8:43 pm

:mdr
Ruches Voirnot divisibles

Altis
Messages : 27
Localisation : 43

Re: Bilan première année

Message#15 » lun. nov. 09, 2020 6:40 pm

jln a écrit :Tu peux demander à la pharmacie aussi...

J'ai été voir en pharmacie et grande surface, le prix est bien plus élevé que les 15€/kg annoncés par luxbee. J'irai demain voir un agriculteur pour qu'il me dise où il achète la sienne.

Je ne sais pas trop dans quelle mesure c'est utile à rappeler, mais les lubrifiants à base de graisse (dont la vaseline) font très mauvais ménage avec les préservatifs. C'est d'ailleurs marqué sur la boite, en tout cas pour ceux avec la norme CE. La vaseline dans ce genre de lieu/conditionnement est surtout vendue pour permettre les bandages sur peau à vif je crois (brulures notamment).

Retourner vers « Divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.